La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « parenthèse »

Parenthèse

Variantes Singulier Pluriel
Féminin parenthèse parenthèses

Définitions de « parenthèse »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARENTHÈSE, subst. fém.

A. − Procédé stylistique consistant à insérer dans le corps de la phrase principale un élément grammatical autonome (mot, proposition, phrase...) qui en précise le sens ou introduit une digression. Sa période (...) se déroule avec une lenteur processionnelle (...). Conjonctions, adverbes, parenthèses, tout y trouve place, tout fait nombre (Sainte-Beuve,Tabl. poés. fr., 1828, p.114):
1. Cette phrase [de Marcel Proust] (...) étourdissante dans ses parenthèses qui la soutenaient en l'air comme des ballons, vertigineuse par sa longueur, (...) vous engaînait dans un réseau d'incidentes si emmêlées qu'on se serait laissé engourdir par sa musique, si l'on n'avait été sollicité soudain par quelque pensée d'une profondeur inouïe... Morand,Visit. du soir, 1949, p.11.
P. méton. Développement accessoire dans un discours, un texte. Introduire, ouvrir, fermer une parenthèse; longue, interminable parenthèse. Comme toutes les vieilles femmes dont la vie se passe en bavardages au coin du feu, (...) elle fit des parenthèses, elle raconta ses malheurs (Balzac,Splend. et mis., 1846, p.406):
2. J'ouvre ici une petite parenthèse pour demander pardon au lecteur de la précision méticuleuse avec laquelle, depuis quelques pages, je reproduis nos faits et gestes; mais je dois dire tout de suite que les événements les plus futiles ont une importance en réalité considérable... G. Leroux,Parfum, 1908, p.87.
P. anal. Épisode plus ou moins long de l'existence, qui est considéré comme accessoire ou extérieur au déroulement normal de cette existence. Sa vie à elle s'enfonçait toujours plus dans l'Église, comme si son mariage n'avait été qu'une parenthèse (Jouve,Paulina, 1925, p.22).Une fois prononcé le oui nuptial, Costals s'attendait donc à subir une dépression. Il n'en fut rien. (...) sa folie le laissait étrangement calme. «D'une façon ou l'autre, cette parenthèse sera fermée dans deux ans...» (Montherl.,Lépreuses, 1939, p.1395).
B. −
1. Chacun des deux signes typographiques en forme d'arc de cercle ( ), entre lesquels on place l'élément que l'on veut isoler; encadrement ainsi formé.
[L'élém. à isoler est un mot, une phrase, etc. (supra A)] Mettre un mot entre parenthèses. Tel était M. Creton (du Coche), dont le véritable nom eût dû s'écrire entre deux parenthèses, car il provenait d'une appellation familière (Champfl.,Bourgeois Molinch., 1855, p.16):
3. ... il est très peu vraisemblable (...) que la tendance actuelle du marché puisse se maintenir jusqu'à la date que vous avez indiquée, ouvrez la parenthèse, le 31 décembre prochain, fermez la parenthèse, point. Camus,Cas intéress., 1955, 1ertemps, 1ertabl., p.603.
MATH. [L'élém à isoler est une expr. algébrique; la parenthèse indique qu'une même opération doit s'appliquer à toute l'expr.] Dans son algèbre (1572), Bombelli (...) introduisit (...) l'usage des parenthèses dans les calculs algébriques (Gds cour. pensée math., 1948, p.158).
LOG., LING. FORMELLE. [L'élém. à isoler est un mot ou un groupe de mots dans une phrase, les parenthèses indiquent graphiquement comment structurer la phrase en regroupant les constituants immédiats] Voir Mounin 1974.
2. P. anal. (de forme). [La peau d'un serpent] est très belle; marquetée sur le dos (...) de rectangles très réguliers gris clair, encerclés de noir dans une parenthèse plus pâle (Gide,Voy. Congo, 1927, p.757).La parenthèse parfaite des moustaches roux-gris (Malègue,Augustin, t.2, 1933, p.35).
Expr. fam. Jambes en parenthèses. Jambes arquées. Ses jambes en parenthèses étaient prises dans une culotte chamois (Morand,P. de Saligny, 1947, p.122).
C. −
1. Loc. adv. Entre parenthèses, par parenthèses. [Dans un discours, pour introduire une remarque n'ayant pas de rapport direct avec ce qui précède ou suit] Soit dit en passant, incidemment. La bonne dame, qui porte un nom à courant d'air, −entre parenthèses, −m'a écrit une lettre angoissée et pleine de réticences (Bourget,Actes suivent, 1926, p.139):
4. Je ne peux rien vous dire du Dernier Amour (dont la dédicace, par parenthèse, me vaut les plus aimables plaisanteries), par l'excellente raison que je n'en ai pas lu une ligne; j'attends que tout soit fini et en volume. Flaub.,Corresp., 1866, p.228.
2. Au fig. Mettre (qqn, qqc.) entre parenthèses. Négliger, exclure, faire abstraction de. Il faut empêcher [pour Sade] que la jouissance dégénère en attachement, il faut la mettre entre parenthèses et la durcir (Camus,Homme rév., 1951, p.62).Elle commençait (...) à ne plus penser à vous pendant ce séjour parisien, car si elle parvenait à vous mettre entre parenthèses pendant ces quelques jours écoulés, (...) alors ce voyage (...) lui apparaîtrait comme une réussite (Butor,Modif., 1957, p.188).
PHILOS. Mise entre parenthèses. ,,Dans le vocabulaire de la phénoménologie: action par laquelle l'esprit, sans rejeter la croyance spontanée au monde des existences et au monde des valeurs, s'abstient de toute affirmation à leur égard et suspend son assentiment`` (Foulq.-St-Jean 1962). Le phénoménologue (...) ayant mis le monde «entre parenthèses» ne l'a pas perdu pour cela. La distinction conscience-monde a perdu son sens (Sartre,Imagination, 1936, p.153).
Prononc. et Orth.: [paʀ ɑ ̃tε:z]. Ac. 1694 et 1718: -these; dep. 1740: -thèse. Étymol. et Hist. 1. 1478-80 «phrase accessoire formant un sens distinct et séparée de la phrase où elle est insérée» (Guillaume Coquillart, Le Blason des armes et des dames, 402, éd. M. J. Freeman, p.265); 1578 par parenthèse «sans rapport avec ce qui précède» (H. Estienne, Deux dialogues du nouv. langage fr. italianizé, II, 180 ds Quem. DDL t.18); 1832 entre parenthèses (Hugo, N.-D. Paris, p.265); 2. 1626 «signes dont on enferme les mots d'une parenthèse» (J. Pussot, Journalier, p.269, E. Henry et C. Loriquet ds Gdf. Compl.); 3. 1687 «digression» (Fontenelle, Oracles, préface ds Littré). Empr. au lat. parenthesis, empr. au gr. π α ρ ε ́ ν θ ε σ ι ς «action d'intercaler». Fréq. abs. littér.: 430. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 598, b) 587; xxes.: a) 431, b) 744.
DÉR.
Parenthétisation, subst. fém.,ling. Représentation graphique de la structure d'une phrase en constituants immédiats au moyen d'un système de parenthèses emboîtées les unes dans les autres. L'une des raisons qui a conduit à introduire la notion de parenthétisation (ou structure en constituants) dans la théorie grammaticale est qu'elle permet de rendre compte systématiquement de divers types d'ambiguïtés grammaticales (J. Lyons,Ling. gén., trad. de Fr. Dubois-Charlier et D. Robinson, Paris, Larousse, 1970, p.192). [paʀ ɑ ̃tetizasjɔ ̃]. Rob. 1985 donne en ce sens parenthésage, subst. masc. et considère parenthétisation comme var., chez des linguistes théoriques. 1reattest. 1968 ling. (Lar. encyclop. Suppl.); dér. sav. de parenthèse, suff. -(a)tion*.
BBG.Quem. DDL t.13, 19.

Wiktionnaire

Nom commun - français

parenthèse \pa.ʁɑ̃.tɛz\ féminin

  1. Remarque accessoire formant un sens distinct et séparé de celui de la phrase où elle est insérée.
    • Longue parenthèse.
    • Ne faites point de parenthèse.
    • Cela soit dit par parenthèse.
    • La parenthèse ou dialyse interrompt le sens d’une phrase par une autre phrase qu’elle jette au milieu […] — (Joseph-Victor Leclerc, Nouvelle rhétorique, 1839, page 237)
  2. (Typographie) Signes dont on se sert dans l’écriture et dans l’imprimerie pour enfermer les mots d’une parenthèse et qui sont ainsi figurés ( ).
    • Mettre une phrase entre deux parenthèses, entre parenthèses.
    • Ouvrir la parenthèse.
    • Fermer la parenthèse.
  3. (Figuré) Digression.
    • Comment donner aux Français le sentiment qu’ils seront désormais écoutés ? Que le grand débat ne sera pas une parenthèse vite oubliée dans la vie du pays ? — (Cédric Pietralunga, A Angers, Emmanuel Macron assure vouloir « apporter une réponse » aux « gilets jaunes », Le Monde. Mis en ligne le 28 mars 2019)
  4. (Figuré) Moment marquant le début d'une durée finie.
    • Il est cinq heures du matin. Le jour se lève sur la campagne, d'un vert ardent. Ma fille, naissante, termine sa nuit à cette heure secrète, dans la parenthèse du jour. — (Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit, éditions Marchand de feuilles, Montréal, 2015)
  5. (Familier) Ce que l'on fait entre deux activités.
    • Dans cet interminable combat que fut la remise en état de cette maison, il représenta une parenthèse enchantée, un moment de civilisation dans une arène regorgeant de barbares. — (Jean-Paul Dubois, Vous plaisantez, Monsieur Tanner », Éditions de l’Olivier, 2006, page 156)
    • J’étais quoi pour lui ? Une friandise ? Une parenthèse ? Un foyer d’accueil ouvert H24 pour obsédé sexuel ? — (Cécile Krug, Parler ne fait pas cuire le riz, Flammarion, 2017, chapitre 2)
    • Le pont sera finalement construit à Tancarville pour un certain nombre de raisons techniques : […].
      En raison de la parenthèse imposée par la seconde guerre mondiale, le pont ne sera finalement mis en service qu’en 1959.
      — (Bruno Lecoquierre, L’estuaire de la Seine : espace et territoire, Publications des Universités de Rouen et Le Havre, 1998, page 119)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARENTHÈSE. n. f.
Phrase accessoire formant un sens distinct et séparé de celui de la phrase où elle est insérée. Longue parenthèse. Ne faites point de parenthèse. Cela soit dit par parenthèse. Il se dit aussi des Signes dont on se sert dans l'écriture et dans l'imprimerie pour enfermer les mots d'une parenthèse et qui sont ainsi figurés ( ). Mettre une phrase entre deux parenthèses, entre parenthèses. Ouvrir la parenthèse. Fermer la parenthèse. Fig. et pop., Avoir les jambes en parenthèse, Avoir les jambes arquées.

PAR PARENTHÈSE, ENTRE PARENTHÈSES, Locutions adverbiales dont on se sert lorsque, dans la conversation, on interrompt le discours pour dire quelque chose qui n'y a pas un rapport direct. Par parenthèse, j'ajouterai telle chose. Entre parenthèses, je tiens à signaler que...

Littré (1872-1877)

PARENTHÈSE (pa-ran-tè-z') s. f.
  • 1Phrase formant un sens distinct, séparé du sens de la période où elle est insérée. Ces longues parenthèses qui coupent la liaison des choses, Bouhours, Entretien d'Ar. et d'Eug. 2. On doit éviter les parenthèses trop longues, et les placer de façon qu'elles ne rendent point la phrase louche, et qu'elles n'empêchent pas l'esprit d'apercevoir la suite des corrélatifs, Dumarsais, Œuv. t. v, p. 274.

    Familièrement. Je vous dirai, par parenthèse, s'emploie lorsqu'on interrompt son discours pour faire quelque remarque. M. de Montmouth, beau comme du temps du Palais royal, qui, par parenthèse, s'en va à l'armée trouver le roi, Sévigné, 137. M. le chevalier de Rochefort, que je viens de voir, et qui, par parenthèse, vous aime à la folie, est inquiet de deux paquets qu'il vous a envoyés contresignés, D'Alembert, Lett. à Volt. 4 mai 1767.

  • 2Signes dont on enferme les mots d'une parenthèse, ainsi figurés ( ). Mettre entre parenthèses. Ouvrir, fermer la parenthèse.

    Fig. et populairement. Avoir les jambes en parenthèse, avoir les jambes arquées.

  • 3 Par extension, digression. S'il conte une nouvelle… il tombe en des parenthèses qui peuvent passer pour des épisodes, mais qui font oublier le gros de l'histoire, La Bruyère, V. M. Van Dale ne fait nulle difficulté d'interrompre très souvent le fil de son discours, pour y faire entrer quelque chose qui se présente, et, dans cette parenthèse-là, il enchâsse une autre parenthèse qui même n'est peut-être pas la dernière, Fontenelle, Oracles, préface. Il se trouvera peut-être occasion de parler de lui [le cardinal Bonti] sans en faire ici une trop longue parenthèse, Saint-Simon, 42, 250.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « parenthèse »

Παρένθεσις, de παρὰ, à côté, ἐν, en, et θέσις, action de mettre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVe siècle) Du latin parenthesis (« parenthèse, incise ») emprunté au grec ancien παρένθεσις.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parenthèse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parenthèse parɑ̃tɛs

Fréquence d'apparition du mot « parenthèse » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « parenthèse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « parenthèse »

  • L'art de la parenthèse est un des grands secrets de l'éloquence dans la société.
    Chamfort
  • Les films, pour moi, sont des parenthèses, des ruptures, des étapes
    Sophie Marceau — Le Journal du Dimanche 15 juin 2012
  • Mourir, c’est fermer une parenthèse.
    Pierre Baillargeon — Commerce
  • J'ouvre une parenthèse. Si vous avez un peu trop d'air, je la refermerai tout de suite.
    Alphonse Allais
  • Six jours sans synchroniser sa montre. Pour l’utilisateur moyen, c’est une parenthèse, mais pour le sportif équipé d’une Garmin et qui avale des kilomètres au quotidien, c’est une torture. C’est pourtant ce que vivent les millions d’utilisateurs de montres et bracelets de la marque américaine depuis le 22 juillet. En effet, Garmin a été victime d’une cyber-attaque qui l’a contraint à mettre en pause l’intégralité de ses services connectés. Elle semble désormais résorbée et l’accès à Garmin Connect ou FlyGarmin se fait à nouveau normalement. 
    01net — Garmin : les services connectés retrouvent la forme après six jours de panne mondiale
  • Offrez-vous une parenthèse musicale en forme de guide de survie, accordez un instant à vos intestins. Romain Boulet et David Unger vous promettent de décongestionner votre tuyauterie interne et de fluidifier les flux et reflux d'humeur maligne, pourvu que vous acceptiez leurs perfusions sonores.
    France Culture — Intestin de survie - Ép. 4/5 - Précis d'anatomie musicale
  • Un bar où les consommateurs pouvaient déguster le muscadet médaille d’or de la commune avec des huîtres. Une nouvelle parenthèse.
    Oenotourisme : elle offre une parenthèse dans le vignoble de Nantes | L'Hebdo de Sèvre et Maine
  • Les adeptes vous le diront : le pique-nique est tout un art et il ne faut rien laisser au hasard. Pour profiter au mieux de cette parenthèse, le choix du lieu est essentiel. L’Yonne ne manque pas de petits coins qui conviendront.
    www.lyonne.fr — Découvrez notre sélection des plus beaux spots pour pique-niquer dans l'Yonne - Auxerre (89000)
  • e/ ok sorry c'est ta parenthèse qui est mal placée mais tu as raison. Il y a toujours moins de variance que sur un spin puisque le jackpot ne concerne "que" les bounties qui ne sont pas le payout principal.
    Club Poker — LA COURSE DE POKERSTARS : LES JOUEURS ESPAGNOLS REJOIGNENT LE PELOTON | Poker en ligne
  • Une parenthèse à la campagne 2020-08-05 – 2020-08-05 Sandouville Seine-Maritime Sandouville
    Unidivers — Une parenthèse à la campagne Sandouville mercredi 5 août 2020
Voir toutes les citations du mot « parenthèse » →

Traductions du mot « parenthèse »

Langue Traduction
Anglais parenthesis
Espagnol paréntesis
Italien parentesi
Allemand klammern
Chinois 插入语
Arabe أقواس
Portugais parêntese
Russe круглая скобка
Japonais 括弧
Basque parentesi
Corse parentesi
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot parenthèse au Scrabble ?

Nombre de points du mot parenthèse au scrabble : 14 points

Parenthèse

Retour au sommaire ➦