Plafonnage : définition de plafonnage


Plafonnage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Plafonnage, subst. masc.Action de plafonner (supra I A); résultat de cette action. Le plafonnage de cet appontement a coûté cher (Ac.).P. anal. Des fosses creusées dans le sol, au-dessus un plafonnage de branches et d'herbes (Verne, Île myst., 1874, p.197). [plafɔna:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1reattest. 1835 plafonnage d'un appartement (Ac.); de plafonner, suff. -age*.

Plafonnage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

plafonnage masculin

  1. (Arts) Action de plafonner ; travail de celui qui plafonne.
    • La surface inférieure du hourdis est nécessairement irrégulière. Aussi, plus tard, quand il s'agit de procéder au plafonnage, la première opération consiste-t-elle à couper les baliveaux correspondant aux joints des planches sur lesquelles a été coulé le hourdis et à dresser la surface. — (« Marché de Nangis (Seine-et-Marne) » par M. Cottin, architecte, & M. Nicaise, constructeur, dans les Nouvelles annales de la construction, 3e série - tome 7, février 1882, en recueil vol. 28, Paris : chez Baudry, 1882, p. 25)
    • […], lorsque le hourdis est en place, il effleure ou dépasse légèrement l'aile inférieure des fers dont l'épaisseur se trouve ainsi encastrée, ce qui permet alors d'effectuer le plafonnage avec la quantité minimum de plâtre. — (« Hourdis J. Bulloz 400433 », dans la revue La Céramique, vol. 13, 1910, p. 46)
  2. (Belgique) (Maçonnerie) Action d'enduire et de lisser toute surface, horizontale ou verticale, au plâtre ou avec un mortier de chaux ou de ciment hydraulique.
    • Art. 104. – Les mortiers pour les travaux de plafonnage et de crépissage seront composés comme suit :
      De parties égales de chaux de Tournay de 1re qualité et de sable gras pour la première couche de plafonnage;
      de parties égales, chaux comme ci-dessus et de sable maigre, pour la seconde couche de plafonnage et pour le crépissage des murs intérieurs; de chaux de Namur blanche, grasse et sans mélange, pour la troisième couche en blanc. — (« BUREAU DE BIENFAISANCE D'ANVERS : Description et conditions spéciales des travaux à exécuter pour la construction de cent trente maisons », cité dans Les habitations ouvrières en tous pays: Situation en 1878. Avenir, de Émile Muller & Émile Cacheux, Paris : chez J. Dejey & Cie, 1879, p. 292)
    • Ainsi que le prouve l'expérience, le plafonnage des murs et des moulures avec un ciment même irréprochable n'est pas toujours durable. — (« Le petit livre du Ciment », (suite & fin - traduit de l'allemand par E. Dreschel), dans Béton armé, organe des concessionnaires et agents du Système Hennebique, n° 106, mars 1907, p. 41)
    • Je m'attaquai ensuite à la restauration d'une serre qui menaçait de tomber en ruine et je fus très bien aidé dans cette tâche car j'avais à ma disposition tous les outils de menuiserie, de peinture et de plafonnage qui m'étaient nécessaires. — (Joseph Boreux, in Louise Monaux et Bruno Deblander, 14-18, Apocalypse en Belgique – Récits de patriotes, Éditions Racine, 2013, p. 124)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Plafonnage : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLAFONNAGE. n. m.
Action de plafonner; Travail de celui qui plafonne. Le plafonnage de cet appartement a coûté cher.

Plafonnage : définition du Littré (1872-1877)

PLAFONNAGE (pla-fo-na-j') s. m.
  • Action de plafonner.

    Travail de celui qui plafonne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « plafonnage »

Étymologie de plafonnage - Wiktionnaire

De plafonner et du suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « plafonnage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plafonnage plafɔnaʒ play_arrow

Citations contenant le mot « plafonnage »

  • Cette stratégie d’endettement 2020-2024 vise à contenir la proportion de la dette extérieure dans une fourchette de 55% du portefeuille de la dette publique sur la période 2020-2024. Ainsi, le gouvernement entend maintenir le taux de la dette extérieure du pays en deçà de 60%. Si le pays arrive à tenir cet engagement, il ferait une bonne performance comparativement à d’autres pays de l’Uemoa avec une marge positive de 15% loin du taux de 70% de plafonnage imposé par les normes communautaires. Le plan quadriennal d’endettement ainsi dévoilé subtilement au détour du débat d’orientation budgétaire le 29 juin dernier devrait rassurer même si le débat autour des emprunts est loin de s’estomper. Les Pharaons, Bénin. Le plan quadriennal d’endettement connu - Les Pharaons
  • Arnaques, dévalorisations ou bâclage des travaux, la Fédération française du bâtiment (FFB) ne mâche pas ses mots face à la décision de l'Etat de plafonner l'aide à l'isolation des murs extérieurs des maisons. Elle alerte sur les dérives constatées depuis que les pouvoirs publics ont intégré les offres à 1 € comme politique de rénovation énergétique. Ce plafonnage viendrait selon eux « dévaloriser les travaux et permet à des margoulins de capter à bon compte les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) associés en bâclant les travaux. C'est exactement ce qu'il vient de se passer avec l'Isolation Thermique par l'Extérieur à 1 € mise en place en 2020 ». Les Echos, Rénovation énergétique : le bâtiment s'agace de l'instabilité de MaPrimRénov' | Les Echos

Images d'illustration du mot « plafonnage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « plafonnage »

Langue Traduction
Corse tettu
Basque sabai
Japonais 天井
Russe потолок
Portugais teto
Arabe سقف
Chinois 天花板
Allemand decke
Italien soffitto
Espagnol techo
Anglais ceiling
Source : Google Translate API

Synonymes de « plafonnage »

Source : synonymes de plafonnage sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires