La langue française

Panonceau

Sommaire

  • Définitions du mot panonceau
  • Étymologie de « panonceau »
  • Phonétique de « panonceau »
  • Citations contenant le mot « panonceau »
  • Images d'illustration du mot « panonceau »
  • Traductions du mot « panonceau »
  • Synonymes de « panonceau »

Définitions du mot « panonceau »

Trésor de la Langue Française informatisé

PANONCEAU, subst. masc.

A. −
1. FÉOD. Écu d'armoirie qui marquait la juridiction d'un seigneur. Les panonceaux du prince; les panonceaux d'un seigneur (Ac.). Le dauphin Charles, en l'an 1419, avait fait peindre des panonceaux à la ressemblance de saint Michel tout armé (A. France,J. d'Arc, t.1, 1908, p.80).
2. Enseigne, panneau à la porte d'un hôtel et qui en indique la catégorie. Il est interdit d'apposer à l'extérieur d'un établissement hôtelier et dans toute dépendance de l'établissement accessible au public, des panonceaux ou insignes publicitaires, à l'exclusion du panonceau délivré par les services officiels du tourisme et des panonceaux dont la distribution aura été autorisée en application de l'article précédent (Jocard,Tour. et action État, 1966, p.91).
B. − Double écusson à l'effigie de la République, ou plaque métallique fixé(e) à la porte de certains officiers ministériels (notaires, huissiers de justice, etc.). La porte, grise et proprette, avait cette barrière à claire-voie armée de sonnettes, qui dit autant que les panonceaux: ici respire un notaire (Balzac,Cabinet ant., 1839, p.80).Il se fit au soleil sur le mur de pierre grise les panonceaux de l'officier ministériel (A. France,Génie lat., 1909, p.317).
C. − Plaque donnant une indication sur un lieu (v. panneau) ou sur une activité. Les pompes à essence au bord des routes et à la sortie des villes (...) vont par groupes, font cercle et portent chacune un panonceau comme un masque nègre qui s'anime la nuit et stupéfie (Cendrars,Lotiss. ciel, 1949, p.263).Il s'agit de produits qui ne sont pas lumineux par eux-mêmes mais que les phares révèlent lorsque leur faisceau éclaire les panonceaux (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.10, col.3).
Prononc. et Orth.: [panɔ ̃so]. Ac. 1694, 1718: pannonceau; dep. 1762: panonceau. Étymol. et Hist. 1. Ca 1165 penoncel, panoncel «banderole que le chevalier attachait à sa lance» (Benoît de Sainte-Maure, Troie, éd. L. Constans, 7650, 18944), mot du Moy. Âge désignant des objets de forme et de matière variées, v. Gdf., T.-L., Gay, att. encore au xvies. au sens de «girouette», v. Hug.; 2. a) plur. penonceaulx «écusson que l'on mettait aux portes des maisons qui étaient en sauvegarde» (Arch. K 54, pièce 27 ds Gdf.); b) 1571 pannonceau «affiche où sont les armes du roi et qu'on met à l'entrée d'une maison où se fait une saisie» (La Porte, Epith., 300 rods Hug.); c) 1839 «plaque fixée à la porte d'un notaire» (Balzac, loc. cit.). Dimin. de l'a. fr. pennon «étendard, bannière, drapeau» (ca 1140 Gaimar, Hist. des Anglais, éd. A. Bell, 4418 −xvies., v. Gdf. et T.-L.), v. pennon. Fréq. abs. littér.: 22. Bbg. Archit. 1972, p.221.

panonceau .« Petit panneau »

Wiktionnaire

Nom commun

panonceau \pa.nɔ̃.so\ masculin

  1. (Transport) Petit panneau.
    • En outre, tous les 50 m, il faudra poser des panonceaux mettant en garde les promeneurs. — (Rustica, n°2259, page 52, 2013)
  2. (Histoire) Écusson d’armoiries mis sur une affiche, pour lui donner plus d’autorité ; ou sur un poteau, comme marque de juridiction.
    • Elle collectionne aussi toutes les plaques officielles des rues, et à chaque instant un généreux donateur arrive, apportant des panonceaux ou des affiches. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  3. (Au pluriel) Écussons placés à la porte des officiers ministériels, notaires, huissiers, etc.
    • Butscha se surnommait lui-même le clerc obscur , sans savoir que ce calembour remonte à l’origine des panonceaux ; … . — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Des panonceaux brillent à la porte ; c’est la maison du notaire, et la plus belle du pays.. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PANONCEAU. n. m.
Il s'est dit d'un Écusson d'armoiries mis sur une affiche, pour lui donner plus d'autorité; ou sur un poteau, comme marque de juridiction. Les panonceaux du prince. Les panonceaux d'un seigneur. Il se dit aujourd'hui des Écussons placés à la porte des officiers ministériels, notaires, huissiers, etc. Il ne s'emploie guère qu'au pluriel.

Littré (1872-1877)

PANONCEAU (pa-non-sô) s. m.
  • 1Écusson d'armoirie, tel qu'on le met sur un poteau, pour marquer la juridiction. Les panonceaux du prince, les panonceaux d'un seigneur.

    Girouette sur laquelle les armes du seigneur étaient peintes ou découpées à jour.

  • 2Écusson à la porte des notaires.

    Les huissiers, les commissaires-priseurs placent aussi des panonceaux au-dessus de leurs portes.

HISTORIQUE

XIIe s. Li bon espiés ne fu pas oubliés ; Grans fu li fers, si est bien acerés ; En lonc estoit uns penonciaus fermés [fixé], Raoul de C. 169.

XIIIe s. Il avoit bien CCC nageurs en sa galie, et à chascun de ses nageurs avoit une targe de ses armes, et à chascune targe avoit un pennoncel de ses armes battu à or, Joinville, 215.

XIVe s. Le premier penoncel qui là fu mis present, Ce fu le noble duc à qui Bourbon apent, Guesclin, v. 21237.

XVe s. Si se tinrent ainsi cette nuit tous armés, chascun dessous sa banniere ou son penonceau, Froissart, I, I, 44.

XVIe s. Les Albanoys avec demyes lances Bruire faisoient leurs pannonceaulx au vent, Marot, J. V, 29. Les penonceaulx et guydons de l'armée, Marot, J. V, 224. Tant faire les criées et proclamations devant la principale porte de l'eglise parrochiale, et mettre affiches et panonceaux contre les portes de la ditte eglise et hostel de ville, Coust. gén. t. I, p. 42.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PANONCEAU, s. f. (Arch.) c’est ainsi qu’on nomme une girouette qui a des armes peintes ou évuidées à jour ; c’étoit autrefois une marque de noblesse. (D. J.)

Panonceaux, s. m. pl. (Jurisprud.) que l’on appelloit aussi par corruption pénonceaux ou pénoncels, vient du latin pannum, qui signifie un drapeau, un pan, morceau ou lambeau de drap ou de lange qui sert de marque pour désigner quelque chose.

L’usage des panonceaux paroît tirer son origine des brandons ou marques que les Grecs & les Romains mettoient sur les héritages pour anonncer qu’ils étoient hypothéqués.

En France on n’use pas de brandons ni de panonceaux pour marquer qu’un héritage est hypothéqué ; on met des brandons pour marque de saisie.

Les panonceaux royaux sont des placards, affiches ou tableaux, sur lesquels sont représentées les armes du roi.

On appose ces panonceaux sur la porte ou entrée d’une maison ou autre héritage pour marquer que ce lieu est sous la sauvegarde ou protection du roi, ou bien pour signifier que l’héritage est sous la main de la justice, c’est-à-dire qu’il est saisi réellement.

Les panonceaux royaux sont aussi appellés bâtons royaux, parce que les bâtons royaux sont passés en sautoir derriere l’écu, ou parce qu’on se contente de représenter dans le tableau les bâtons royaux.

Dans plusieurs lettres de sauvegarde les armes du roi étoient peintes.

On mettoit de ces panonceaux sur les lieux qui étoient en la sauve-garde du roi dans les pays de droit écrit.

On en mettoit aussi quelquefois, & en cas de péril imminent, sur les maisons de ceux qui étoient en la sauve-garde du roi, quoiqu’elles ne fussent pas situées dans le pays de droit écrit ; il y a plusieurs exemples de sauve-gardes pareilles, dont les lettres sont rapportées dans le quatrieme volume des ordonnances de la troisieme race.

Présentement l’on ne fait plus à cet égard aucune distinction entre les pays coutumiers & les pays de droit écrit.

Suivant une ordonnance de Louis X. du 17 Mai 1315, & une de Philippe le Long, du mois de Juin 1319, les panonceaux royaux ne doivent être apposés dans les lieux de jurisdiction seigneuriale que dans les cas qui sont réservés au roi, & avec connoissance de cause.

Bacquet dans son traité des droits de justice, ch. 26. n. 11. dit qu’en matiere de saisie-réelle & de criées ; les sergens royaux sont les seuls qui puissent apposer les panonceaux. Voyez le glossaire de M. de Lauriere, au mot panonceaux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « panonceau »

Diminutif de pannon ; provenç. penoncel ; ital. pennoncello.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Vers 1165) penoncel (Troie, Benoît de Saint-Maure). Diminutif de penon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « panonceau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
panonceau panɔ̃so

Citations contenant le mot « panonceau »

  • A l’appui de son argumentaire, le CSN invoque un sondage (réalisé par l’institut Harris Interactive sur un échantillon de 1 008 personnes, les 5 et 6 mars) qui révèle que 52 % des personnes interrogées associent le panonceau de la Fnaim à la profession de notaire. Le Monde.fr, Le panonceau de la discorde entre notaires et agents immobiliers
  • Repérez la carte de votre itinéraire et juste à côté deux cartels expliquant la géologie de ces terres où l’on a extrait le charbon (la houille) et la botanique avec les trois espèces emblématiques de la forêt domaniale des Monts d’Orb : le pin laricio, le châtaignier et le hêtre. Descendez à présent par le chemin qui franchit la Roumégouse. Après un premier passage à gué, repérez sur votre droite un panonceau indiquant "aqueduc". N’hésitez pas à envisager ce détour de 300 m vers l’Aqueduc de Bousquetou. Son architecte, Denis Bousquet, créera aussi un monument aux morts très original. midilibre.fr, À Camplong, longez l’Espaze, à la découverte de - midilibre.fr
  • La pratique est toujours de mise aujourd’hui, comme en témoignent les nombreux petits sacs accrochés à sa sépulture.   Sa tombe se trouve section 8, rang n°8, tombe n°12, à côté de celle de l’abbé Trochu, co-fondateur du journal L’Ouest-Eclair avec Emmanuel Desgrées du Loû. Un panonceau explique son histoire. Adresse Cimetière du Nord, 36 avenue Gros-Malhon, 35000 Rennes | Accès Bus 12, arrêt Cimetière-Nord | Horaires d’ouverture Tous les jours de 9 h à 17 h 45 Rennes Infos autrement, UNE TRADITION SÉCULAIRE : LES POCHONS DE LA SAINTE SOIGNENT NOS MAUX - Rennes Infos autrement
  • Le 18 juillet, je suis allé à Guérande, merveilleuse cité médiale entourée de fortifications. A chacune des portes, un panonceau ‘’recommandait fortement’’ le port du masque obligatoire. La cité est-elle un ‘’espace clos’’ ?Tandis qu’un appartement ne serait pas un ‘’espace clos’’ ? Club de Mediapart, Quelle mascarade !? | Le Club de Mediapart

Images d'illustration du mot « panonceau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « panonceau »

Langue Traduction
Anglais sign
Espagnol firmar
Italien cartello
Allemand zeichen
Chinois 标志
Arabe إشارة
Portugais placa
Russe подписать
Japonais 符号
Basque zeinu
Corse firmà
Source : Google Translate API

Synonymes de « panonceau »

Source : synonymes de panonceau sur lebonsynonyme.fr
Partager