Opiner : définition de opiner


Opiner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OPINER, verbe

A. − Emploi intrans.
1. Dire son avis, son sentiment (dans une délibération, une assemblée). Il y a des affaires publiques, dont le public s'occupe avec pleine connaissance, sur lesquelles chacun consulté opine et donne son avis (Courier,Pamphlets pol., Pamphlet des Pamphlets, 1824, p.218).Il avait été réglé (...) que, pour abréger, le temps d'opiner de chaque docteur ne passerait point la demi-heure (Sainte-Beuve,Port-Royal, t.2, 1842, p.536):
1. Chacun, là-dessus, est libre d'opiner à sa guise; chacun, au gré de ses préférences personnelles, peut opter pour la fréquence ou pour la rareté de ce singulier phénomène qu'est la vie. J. Rostand,La Vie et ses probl.,1939, p.195.
Vieilli. Voter, se prononcer au cours d'un jugement. La sentence sera rendue à la majorité simple. Chaque juge opinera à son tour, à haute voix, en présence de l'accusé (Hugo,Quatre-vingt-treize,1874, p.237).Le réquisitoire conclut à la peine de mort pour tous. Les jurés la votèrent d'une parole, d'un signe de tête et par acclamation. Quand ce fut le tour de Gamelin d'opiner: −Tous les accusés sont convaincus, dit-il, et la loi est formelle (A. France,Dieux ont soif,1912, p.261).
[Dans une incise] Une jolie fille passe: «Je boirais bien un petit verre de ton corps», lui souffle l'Andalou dans l'oreille. «J'aime bien quand elles marchent vite parce qu'alors elles remuent mieux les fesses», opine ensuite l'Aragonais (Montherl.,Bestiaires,1926, p.439).
Opiner à.Être d'avis de. Les uns opinaient à suivre le roi, les autres à rentrer dans les rangs de la nation et à attendre là les occasions de servir utilement notre cause trahie par la fortune, mais non par le droit (Lamart.,Confid.,1849, p.289).
Opiner pour, contre, en faveur.Exprimer son accord ou son désaccord avec une proposition. Ils [les députés] opineraient sans relâche contre le voeu de la pluralité (Sieyès,Tiers état,1789, p.83).Il fut le seul de son avis; tout le reste opina pour l'abdication; elle fut résolue, et alors Carnot s'appuyant la tête de ses deux mains, se mit à fondre en larmes (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.649).Grotius, Vattel et la masse des juristes opinent à leur tour du bonnet et de la voix, des mains et des pieds, en faveur du droit de butiner (Proudhon,Guerre et Paix,1861, p.273).
2. Loc., fam. Opiner de + subst. (désignant la tête ou le visage).Opiner du bonnet. Être de l'avis des autres; en partic. donner son assentiment par un signe de tête. Opiner de la tête, du museau, du képi. Renan, qu'on est sûr de voir opiner du bonnet à tous les paradoxes anti-littéraires qui se débitent, dodeline de la tête en signe d'acquiescement (Goncourt,Journal,1874, p.1024).La contre-maître répétait pour la centième fois depuis quinze jours, qu'elle aimerait mieux ne pas manger que d'être privée de café après ses repas. La voisine opinait de la hure (Huysmans,Soeurs Vatard,1879, p.98):
2. M. Chasle, debout, opinait du chef. L'assurance de ce débit oratoire exerçait toujours un tel ascendant sur lui, et il avait si fort accoutumé de faire siennes les affirmations de son patron, qu'il ne pouvait aujourd'hui encore, lui marchander son assentiment. Martin du G.,Thib., Sorell., 1928, p.1140.
B. − Emploi trans. Opiner que.Être d'avis que. Kalinowski, le général de campagne, opina qu'il fallait marcher en avant et attaquer l'ennemi au plus vite (Mérimée,Cosaques d'autrefois,1865, p.41).Elle mit en branle l'autorité de M. Ligneul qui opina volontiers qu'on devait fermer les «Liserons» quelques jours en avance et rentrer à Paris (Drieu La Roch.,Rêv. bourg.,1937, p.68).
REM.
Opineur, subst. masc.a) Péj. Opinant. Kervelegan, homme sans caractère, vrai opineur de la calotte (Marat,Pamphlets, Aux amis de la Patrie, 1792, p.310).b) Arg. Juré (d'apr. Esn. 1966).
Prononc. et Orth.: [ɔpine], (il) opine [ɔpin]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1remoitié xves. emploi abs. «exprimer son opinion» (Vie de Saint Eustache, éd. H. Petersen, 1223, p.225); b) 1470 opinant subst. «celui qui donne son avis dans une délibération» (Déclaration... ds Isambert, Recueil gén. des anc. lois fr., t.10, p.622); 2. 1505 part. passé oppiné «jugé, estimé» (Desdier Christol, Platine en francoys, 101 vob d'apr. Arveiller ds Mél. Seguy, p.74); 3. 1638 opiner à (qqc.) (Scudéri, l'Am. libéral, I, 3, ds Littré); 4. 1646 (Maynard, OEuvr., p.223 cité ds Livet Molière t.3, p.187: Il est concis en ses harangues Et n'opine que du bonnet). Empr. au lat. opinari «avoir telle ou telle opinion, conjecturer, être d'avis que». Fréq. abs. littér.: 106.

Opiner : définition du Wiktionnaire

Verbe

opiner \ɔ.pi.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dire son avis dans une assemblée, dans une compagnie, sur un sujet qui a été mis en délibération.
    • On désire qu’il soit défendu de rapporter des procès, et d’opiner à huis-clos. — (Comte de Sanois, Questions proposées à toutes les assemblées, par un membre de la noblesse de celle de Meaux, 13 mars 1789)
    • – On dirait qu’une société secrète les subtilise les uns après les autres, – opina Bert. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 26 de l’éd. de 1921)
    • Mais M. le chancelier l’en empescha, de crainte d’estre obligé ensuite de se retirer, et les requestes de récusation furent opinées en leur présence et déclarées inadmissibles. — (Journal d'Olivier Le Fèvre d’Ormesson, 1860)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Opiner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OPINER. v. intr.
Dire son avis dans une assemblée, dans une compagnie, sur un sujet qui a été mis en délibération. Quand on eut opiné sur cette affaire. Ceux qui opinèrent les premiers. Opiner pour ou contre une proposition. Les juges opinèrent à la peine de mort. Fig. et fam., Opiner du bonnet, Être de l'avis d'autrui, sans y rien ajouter ni en rien retrancher. Il n'a pas d'avis personnel et ne sait en toute occasion qu'opiner du bonnet.

Opiner : définition du Littré (1872-1877)

OPINER (o-pi-né) v. n.
  • 1Dire son sentiment dans une délibération. On ne put achever la délibération, quoique l'on eût opiné jusqu'à trois heures après midi ; elle fut consommée le lendemain, et arrêt fut donné, Retz, Mém. t. III, liv. IV, p. 118, dans POUGENS. Qu'à l'avenir on opinerait [à l'Académie française] sur les élections par billets et non pas de vive voix, comme on avait fait jusqu'alors, Pellisson, Hist. de l'Acad. IV. Allez, mais sur tout autre opinez pour la paix, Rotrou, Antig. I, 5. Dès l'abord leur doyen [des rats], personne fort prudente, Opina qu'il fallait, et plus tôt que plus tard, Attacher un grelot au cou de Rodilard, La Fontaine, Fabl. II, 1. Il [Sainte-Hélène, un des juges de Fouquet] opina, sans appuyer sur rien, que M. Fouquet aurait la tête tranchée, à cause du crime d'État, Sévigné, à Pompone, 17 déc. 1664. On parle de Bâle et de Constance [conciles], où l'on opina par nations, Bossuet, Projet de réunion, 2e partie, lettre XXII. Philoctète et Nestor avaient déjà opiné qu'il fallait profiter d'une si heureuse occasion, Fénelon, Tél. X. Savoir opiner dans des conjonctures où il ne fallait savoir que consentir, Massillon, Or. fun. Villars. Ils [des juges] jugèrent bien, parce qu'ils suivaient les lumières de la raison ; et les autres [des avocats] avaient opiné mal, parce qu'ils n'avaient consulté que leurs livres, Voltaire, Babouc. Le roi défendit aux princes et aux pairs d'aller opiner dans le parlement de Paris sur des affaires dont il attribuait la connaissance à son conseil privé, Voltaire, Louis XV, 36.

    Opiner du bonnet, ôter son bonnet en signe qu'on est de l'avis qui prévaut ; et fig. acquiescer sans mot dire. Appuyé sur sa canne, comme je vous l'ai dépeint, il opina du bonnet, Madame D'Épinay, Mém. t. I, p. 116, dans POUGENS.

  • 2Opiner à, être d'avis que. Ils opinèrent tous à l'arrêt de ma mort, Scudéry, l'Am. libéral, I, 3. Chacun opine à la vengeance, La Fontaine, Cord. Tous vos amis opinent à votre retour, Sévigné, 366. J'opine à n'aller à Rennes que pour la semaine sainte, Sévigné, 19 fév. 1690. L. Cornélius opina à ce qu'on n'entrât en aucune négociation avec les deux armées, Vertot, Révol. rom. V, 71.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

REMARQUE

Le XVIe siècle a fait quelquefois actif ce verbe ; mais cela n'est plus usité ; cependant on en trouve quelques exemples : Messieurs, qu'opinez-vous ? Courier, Correspond. mai 1804.

HISTORIQUE

XVe s. Quelque chose qui luy fut dit et oppiné, il delibera de…, Commines, I, 3.

XVIe s. Autant en opina des yeulx [n'en fit pas plus de cas que d'un autre membre] celuy qui se les creva, Montaigne, I, 311. Antoine de Leve opinoit toutesfois le contraire et le desconseilloit, Montaigne, I, 321. Les femmes avoient droict d'assister et opiner aux causes qui…, Montaigne, I, 322.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

OPINER. Ajoutez :
3Opiner de, donner son avis sur, décider de. [Gens] qui opinent de nos biens et de nos vies et qui en ont la juridiction, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « opiner »

Étymologie de opiner - Littré

Lat. opinari ; prov. opinar. Opinari, opinio, opinus, dans nec opinus, est rapporté avec vraisemblance par L. Meyer à la racine qu'on trouve dans le grec ὄπτομαι, et qui est une transformation de la racine oc (d'où oculus, œil). Opinus, qui est ici le mot fondamental dont opinio et opinari sont dérivés, signifierait donc qui voit, qui s'aperçoit de. Corssen a adopté cette explication (Nachträge, 28).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de opiner - Wiktionnaire

Du latin opinari (« être d’avis que »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « opiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
opiner ɔpine play_arrow

Conjugaison du verbe « opiner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe opiner

Citations contenant le mot « opiner »

  • « on a condamné le fait qu’il n’y ait pas de matériel. La municipalité a fait ce qu’elle a pu pour en distribuer à chacun. Elle ne pouvait pas faire avec ce qu’elle n’avait pas », souligne-t-il en pointant les manquements de l’État. Et Bertrand Sorre, d’opiner du chef. , Vidéo. Le bar tabac Le Virest, à Saint-Hilaire-du-Harcouët, expose ses difficultés au député, Bertrand Sorre | La Gazette de la Manche
  • Cette sortie représente une première apparition de l’ancien président, Boni Yayi, depuis l’annonce de sa démission du parti FCBE. Pour rappel, Boni Yayi s’est officiellement retiré du parti FCBE, le dimanche 05 avril 2020. Se réservant le droit et le devoir d’opiner sur la gestion des affaires du Bénin, l’ancien président a pris le soin d’interdire formellement l’utilisation de son image, de son nom et de sa caution, sous quelques formes que ce soit, par tout candidat de la liste FCBE. « J’engagerai, au besoin, les actions pénales idoines pour faire respecter mon choix », avait mis en garde Boni Yayi. Bénin Web TV, Bénin: première apparition publique de Boni Yayi depuis sa démission du parti FCBE - Bénin Web TV
  • Pawol Lib (Libre Propos) est une nouvelle rubrique de CCN. Notre rédaction propose donc à tous les progressistes qui le souhaitent un espace de communication, une tribune dont le but principal est de porter une contribution au débat d’idées qui fait cruellement défaut dans notre pays. Les points de vue exprimés dans « Pawol Iib » n’engageront pas nécessairement la ligne éditoriale de CCN mais il nous semble indispensable que les intellectuels, la société civile aient la possibilité de pouvoir très librement opiner dans nos colonnes. Cette fois, c'est Jacques Ofranc, journaliste et observateur politique qui nous soumet son billet. , L'électorat mornalien a mis Philipson Francfort hors d'état de nuire à Morne-à-L'Eau - CCN - Caraib Creole News / L'actualité de Guadeloupe, Martinique et de la Caraïbe
  • La presse musicale est unanime : il s’agirait là du meilleur album de Jarvis Cocker depuis la période Pulp. On ne peut qu’opiner du chef tant ce premier effort de la formation JARV IS… est parfaitement maîtrisé et qu’il n’a pas fini de nous faire danser! Sound Of Britain, JARV IS... - Beyond the Pale
  • Etre étranger, c’est sourire et opiner du chef, c’est lire sur les lèvres, juste pour le plaisir de s’assurer que ça ne change strictement rien. Etre étranger, c’est être sous l’eau quand d’autres vous parlent à la surface, les sons pénètrent, mais pas le De Tania de Montaigne / Tokyo c’est loin

Images d'illustration du mot « opiner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « opiner »

Langue Traduction
Corse ndivà
Basque nod
Japonais うなずく
Russe кивать головой
Portugais aceno com a cabeça
Arabe إيماءة
Chinois 点头
Allemand nicken
Italien cenno
Espagnol cabecear
Anglais nod
Source : Google Translate API

Synonymes de « opiner »

Source : synonymes de opiner sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires