La langue française

Occasionnel

Sommaire

  • Définitions du mot occasionnel
  • Étymologie de « occasionnel »
  • Phonétique de « occasionnel »
  • Citations contenant le mot « occasionnel »
  • Images d'illustration du mot « occasionnel »
  • Traductions du mot « occasionnel »
  • Synonymes de « occasionnel »
  • Antonymes de « occasionnel »

Définitions du mot occasionnel

Trésor de la Langue Française informatisé

OCCASIONNEL, -ELLE, adj.

A. −
1. [Correspond à occasion II] Qui est l'occasion (de quelque chose). Je crois pouvoir discerner la circonstance occasionnelle qui a fait trébucher votre esprit chancelant (A. France,Révolte anges, 1914, p.1155).La réaction subjective dont l'idée n'est que le signe occasionnel (Massis,Jugements, 1923, p.61):
1. ... c'est sa séparation [de chaque être vivant] de ce corps plus grand, qui constitue la naissance; mais cette naissance peut être le simple résultat de la vie du grand corps et du développement du petit qui en est la suite, sans qu'il y ait besoin d'aucune action particulière et occasionnelle. Cuvier,Anat. comp., t.5, 1805, p.3.
2. PHILOS., didact. Cause occasionnelle. Circonstance qui, sans être déterminante, génératrice d'un fait, constitue l'antécédent constant qui provoque son apparition. Anton. cause efficiente (v. ce mot A).Le besoin, en effet, est la vraie cause occasionnelle de l'exercice de toute puissance (Renan,Avenir sc., 1890, p.171).J'étais la cause occasionnelle de leurs discordes et de leurs réconciliations; les causes profondes étaient ailleurs (Sartre,Mots, 1964, p.69).
En partic., [Chez Malebranche] gén. au plur. ,,Circonstances à la faveur desquelles, par suite d'une détermination universelle, mais totalement libre, Dieu produit les effets que nous attribuons aux antécédents`` (Foulq.-St-Jean 1962). Les corps n'agissent pas sur l'âme; ils ne sont pas les causes effectives; mais seulement [selon Malebranche] les causes occasionnelles des mouvements qui s'élèvent en elle; l'âme, à son tour, n'agit pas sur les corps, elle n'est que l'occasion de leurs mouvements (Cousin,Hist. gén. philos., 1861, p.450):
2. Dieu seul est véritablement cause. Ce qu'on désigne sous le nom de cause naturelle n'est point une cause réelle et véritable, mais simplement (...) une cause occasionnelle, qui détermine Dieu, en conséquence de lois générales, à manifester de telle façon son action, seule efficace. V. Delbosds R. de Métaphys. et de Mor., janv. 1916, p.148.
B. − [Correspond à occasion III A]
1. [En parlant d'une chose] Qui n'existe, ne se produit ou qui n'est tel que dans certaines circonstances dues au hasard. Synon. accidentel, de circonstance, exceptionnel, fortuit.Aide, dépense, rencontre occasionnelle; domicile, travail occasionnel. On sait que les Allemands ont déménagé de Saint-Quentin les pastels de La Tour, pour les installer dans un petit musée occasionnel: Maubeuge (Léautaud,Théâtre M. Boissard, 1943, p.41).[Les Gaulois] formaient (...) un ensemble de tribus fort jalouses de leur indépendance et agitées de haines héréditaires ou de rivalités occasionnelles (L'Hist. et ses méth., 1961, p.687):
3. Il fallait créer des tribunaux pour chaque procès, créer une armée quand on avait une guerre à faire, se créer un revenu au moment où on avait besoin d'argent; tout était occasionnel, accidentel, spécial; il n'y avait aucun moyen de gouvernement central, permanent, indépendant. Guizot,Hist. civilis., leçon 4, 1828, p.26.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Je lui répondis que la vie précisément ne nous laissait que trop souvent voir avec quelle vertigineuse vitesse l'occasionnel se mue en fatalité (Du Bos,Journal, 1923, p.346).
2. [En parlant d'une pers.] Qui accomplit une tâche qu'elle n'accomplit pas habituellement ou professionnellement; qui n'est tel que par occasion. Client, collaborateur, indicateur (de police), voleur occasionnel; prostituée occasionnelle; main-d'oeuvre occasionnelle. La sûreté fonctionne moins par des agents officiels que par des agents occasionnels (Barrès,Scènes et doctr., t.1, 1902, p.181).La liste des usagers réguliers ou occasionnels de la météorologie (Météor. fr., 1963, p.21).
Souvent péj. Jacques tenait furieusement tête aux missionnaires. Le révérend prenait à partie l'irréligion de ce pays où il prêchait (...). Les ouailles occasionnelles l'attristaient (La Varende,Pays d'Ouche, 1934, p.139).Le prosateur ne saurait se révéler poète occasionnel sans faire l'aveu d'une inanition (Colette,Pays. et portr., 1954, p.223):
4. Les libraires qui méritent cette réputation justifient l'opinion qu'un pays doit posséder un cadre de libraires professionnels et ne pas se contenter, pour la diffusion de la pensée, du concours de vendeurs occasionnels, pour lesquels un livre n'est rien de plus qu'un paquet de chicorée. Civilis. écr., 1939, p.18-2.
Emploi subst. La majeure partie des pervers ne sont pas des constitutionnels mais des occasionnels (Mounier,Traité caract., 1946, p.56).
REM.
Occasionnalité, subst. fém.Caractère occasionnel, fugace, fortuit de quelque chose. Aussi est-ce après coup et quand il est trop tard que l'occasion dégage le mieux sa navrante occasionnalité, son goût ineffable et sa valeur infinie; l'occasion perdue devient l'occasion par excellence grâce à l'effet rétroactif du Plus-jamais (Jankél.,Je-ne-sais-quoi, t.1, 1980 [1957], p.145).
Prononc. et Orth.: [ɔkazjɔnεl]. Ac. 1718-1798: occasionel; dep. 1835: -onnel. Étymol. et Hist. 1. 1674-75 cause occasionnelle (Malebranche, Recherche de la vérité, VI, III ds Foulq.-St-Jean 1962); 2. 1796 «que l'occasion seule fait naître» (Dusaulx, Voy. Barège, t.1, p.VIII). Dér. de occasion*; suff. -el (-al)*. Fréq. abs. littér.: 87.

Trésor de la Langue Française informatisé

OCCASIONNEL, -ELLE, adj.

A. −
1. [Correspond à occasion II] Qui est l'occasion (de quelque chose). Je crois pouvoir discerner la circonstance occasionnelle qui a fait trébucher votre esprit chancelant (A. France,Révolte anges, 1914, p.1155).La réaction subjective dont l'idée n'est que le signe occasionnel (Massis,Jugements, 1923, p.61):
1. ... c'est sa séparation [de chaque être vivant] de ce corps plus grand, qui constitue la naissance; mais cette naissance peut être le simple résultat de la vie du grand corps et du développement du petit qui en est la suite, sans qu'il y ait besoin d'aucune action particulière et occasionnelle. Cuvier,Anat. comp., t.5, 1805, p.3.
2. PHILOS., didact. Cause occasionnelle. Circonstance qui, sans être déterminante, génératrice d'un fait, constitue l'antécédent constant qui provoque son apparition. Anton. cause efficiente (v. ce mot A).Le besoin, en effet, est la vraie cause occasionnelle de l'exercice de toute puissance (Renan,Avenir sc., 1890, p.171).J'étais la cause occasionnelle de leurs discordes et de leurs réconciliations; les causes profondes étaient ailleurs (Sartre,Mots, 1964, p.69).
En partic., [Chez Malebranche] gén. au plur. ,,Circonstances à la faveur desquelles, par suite d'une détermination universelle, mais totalement libre, Dieu produit les effets que nous attribuons aux antécédents`` (Foulq.-St-Jean 1962). Les corps n'agissent pas sur l'âme; ils ne sont pas les causes effectives; mais seulement [selon Malebranche] les causes occasionnelles des mouvements qui s'élèvent en elle; l'âme, à son tour, n'agit pas sur les corps, elle n'est que l'occasion de leurs mouvements (Cousin,Hist. gén. philos., 1861, p.450):
2. Dieu seul est véritablement cause. Ce qu'on désigne sous le nom de cause naturelle n'est point une cause réelle et véritable, mais simplement (...) une cause occasionnelle, qui détermine Dieu, en conséquence de lois générales, à manifester de telle façon son action, seule efficace. V. Delbosds R. de Métaphys. et de Mor., janv. 1916, p.148.
B. − [Correspond à occasion III A]
1. [En parlant d'une chose] Qui n'existe, ne se produit ou qui n'est tel que dans certaines circonstances dues au hasard. Synon. accidentel, de circonstance, exceptionnel, fortuit.Aide, dépense, rencontre occasionnelle; domicile, travail occasionnel. On sait que les Allemands ont déménagé de Saint-Quentin les pastels de La Tour, pour les installer dans un petit musée occasionnel: Maubeuge (Léautaud,Théâtre M. Boissard, 1943, p.41).[Les Gaulois] formaient (...) un ensemble de tribus fort jalouses de leur indépendance et agitées de haines héréditaires ou de rivalités occasionnelles (L'Hist. et ses méth., 1961, p.687):
3. Il fallait créer des tribunaux pour chaque procès, créer une armée quand on avait une guerre à faire, se créer un revenu au moment où on avait besoin d'argent; tout était occasionnel, accidentel, spécial; il n'y avait aucun moyen de gouvernement central, permanent, indépendant. Guizot,Hist. civilis., leçon 4, 1828, p.26.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Je lui répondis que la vie précisément ne nous laissait que trop souvent voir avec quelle vertigineuse vitesse l'occasionnel se mue en fatalité (Du Bos,Journal, 1923, p.346).
2. [En parlant d'une pers.] Qui accomplit une tâche qu'elle n'accomplit pas habituellement ou professionnellement; qui n'est tel que par occasion. Client, collaborateur, indicateur (de police), voleur occasionnel; prostituée occasionnelle; main-d'oeuvre occasionnelle. La sûreté fonctionne moins par des agents officiels que par des agents occasionnels (Barrès,Scènes et doctr., t.1, 1902, p.181).La liste des usagers réguliers ou occasionnels de la météorologie (Météor. fr., 1963, p.21).
Souvent péj. Jacques tenait furieusement tête aux missionnaires. Le révérend prenait à partie l'irréligion de ce pays où il prêchait (...). Les ouailles occasionnelles l'attristaient (La Varende,Pays d'Ouche, 1934, p.139).Le prosateur ne saurait se révéler poète occasionnel sans faire l'aveu d'une inanition (Colette,Pays. et portr., 1954, p.223):
4. Les libraires qui méritent cette réputation justifient l'opinion qu'un pays doit posséder un cadre de libraires professionnels et ne pas se contenter, pour la diffusion de la pensée, du concours de vendeurs occasionnels, pour lesquels un livre n'est rien de plus qu'un paquet de chicorée. Civilis. écr., 1939, p.18-2.
Emploi subst. La majeure partie des pervers ne sont pas des constitutionnels mais des occasionnels (Mounier,Traité caract., 1946, p.56).
REM.
Occasionnalité, subst. fém.Caractère occasionnel, fugace, fortuit de quelque chose. Aussi est-ce après coup et quand il est trop tard que l'occasion dégage le mieux sa navrante occasionnalité, son goût ineffable et sa valeur infinie; l'occasion perdue devient l'occasion par excellence grâce à l'effet rétroactif du Plus-jamais (Jankél.,Je-ne-sais-quoi, t.1, 1980 [1957], p.145).
Prononc. et Orth.: [ɔkazjɔnεl]. Ac. 1718-1798: occasionel; dep. 1835: -onnel. Étymol. et Hist. 1. 1674-75 cause occasionnelle (Malebranche, Recherche de la vérité, VI, III ds Foulq.-St-Jean 1962); 2. 1796 «que l'occasion seule fait naître» (Dusaulx, Voy. Barège, t.1, p.VIII). Dér. de occasion*; suff. -el (-al)*. Fréq. abs. littér.: 87.

Wiktionnaire

Adjectif

occasionnel \ɔ.ka.zjɔ.nɛl\

  1. Qui sert d’occasion, qui se produit par occasion.
    • Des intermédiaires parasites, des commerçants occasionnels, des spéculateurs sans vergogne, étrangers à toute production et à tout travail, ne s’emmillionnent-ils pas chaque jour sous nos yeux […] ? — (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, p. 594)
    • L'utilisation régulière de préservatifs dans des relations sexuelles occasionnelles réduit sensiblement le risque de transmission du VIH par voie sexuelle. — (Indicateurs pour le suivi des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, Groupe des Nations Unies pour le développement, New York : Nations Unies, 2005, page 43)
    • Les accros à la nicotine ont du mal à croire à l'existence de cette étrange créature : la fumeuse occasionnelle. Si vous appartenez à cette catégorie, vous n'en êtes pourtant guère satisfaite. Sinon, vous ne seriez pas en train de lire ce livre. — (Allen Carr, La méthode simple pour les femmes qui veulent arrêter de fumer sans prendre de poids, traduit de l'anglais par Claire Désinde, éd. Pocket (Univers Poche), 2012, chap. 14)
    • Le plus important devenait, pour Marie, son intégration dans sa nouvelle paroisse, faire connaissance tant avec les grenouilles de bénitiers qu'avec les paroissiens plus ou moins occasionnels. — (A. Nonyme, Le Graal de Marie, Éditions Publibook, 2010, page 215)
  2. (Philosophie) Qualifie les causes secondes qui ne produisent pas réellement un effet, mais qui donnent à une cause immédiate l’occasion de le produire.
    • On appellera donc « cause occasionnelle » l'objet qui se présente à l'occasion de la théorie, c'est-à-dire le Monde, la Culture, la Philosophie ou ses doubles. Ces objets, en tant qu'ils ont le désir de penser réellement le Réel, soit de le déterminer, soit de se l'approprier, soit de le transformer, sont constitués par la structure triadique de la philosophie. — (Erik Del Bufalo, Deleuze et Laruelle : De la schizo-analyse à la non-philosophie, éd. Kimé, 2002, page 33)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OCCASIONNEL, ELLE. adj.
Qui sert d'occasion, qui se produit par occasion. Circonstance occasionnelle. Causes occasionnelles se dit, en termes de Philosophie, des Causes secondes qui ne produisent pas réellement un effet, mais qui donnent à une cause immédiate l'occasion de le produire.

Littré (1872-1877)

OCCASIONNEL (o-ka-zio-nèl, nè-l') adj.
  • Terme didactique. Qui sert d'occasion. La bulle Unigenitus et le livre de l'Esprit des lois ont été les causes occasionnelles qui ont fait faire au critique un raisonnement si puéril, Montesquieu, Espr. Défense, part. 1. Quoique cette sensibilité de cœur qui nous fait vraiment jouir de nous soit l'ouvrage de la nature et peut-être un produit de l'organisation, elle a besoin de situations qui la développent ; sans ces causes occasionnelles, un homme, né très sensible, ne sentirait rien, et mourrait sans avoir connu son être, Rousseau, Conf. III.

    En médecine, occasionnel se dit des causes à l'occasion desquelles une maladie vient à faire invasion dans l'économie.

    Terme de philosophie. Causes occasionnelles, hypothèse imaginée par l'école cartésienne pour expliquer les rapports de l'âme et du corps ; Dieu lui-même excitant, à l'occasion des phénomènes de l'âme, dans notre corps les mouvements qui leur correspondent, et faisant naître, à l'occasion des mouvements de notre corps, les idées qui les représentent ou les passions dont ils sont l'objet ; cette hypothèse provient de la difficulté que ces philosophes trouvaient à expliquer comment les deux substances, âme et corps, pouvaient agir l'une sur l'autre. Les causes naturelles ne sont point de véritables causes : ce ne sont que des causes occasionnelles, qui n'agissent que par la force et l'efficace de la volonté de Dieu, Malebranche, Rech. vér. VI, II, 3. Les causes secondes ne sont point des causes, ce ne sont que des occasions qui déterminent l'action de Dieu, des causes occasionnelles, Fontenelle, Malebranche. Le système des causes occasionnelles, l'idée de tout réduire à la matière et au mouvement constituent l'esprit de ce vigoureux philosophe [Descartes], et supposent une analyse d'idées dont les anciens n'avaient point donné d'exemple, Turgot, Ébauche du 2e disc. Progrès de l'esprit humain, p. 277.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « occasionnel »

(Siècle à préciser) Dérivé de occasion avec le suffixe -el.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Occasion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « occasionnel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
occasionnel ɔkazjɔnɛl

Citations contenant le mot « occasionnel »

  • Je suis un buveur occasionnel, le genre de type qui sort boire une bière et qui se réveille à Singapour avec une barbe. De Raymond Chandler / The King in yellow
  • La langue est un organe sexuel dont on se sert occasionnellement pour parler. De Boris Vian
  • L'homme de théâtre est un hypocrite professionnel alors que les autres hommes sont des hypocrites occasionnels. De Jacques Fabbri / Etre saltimbanque
  • Les villes portent les stigmates des passages du temps, occasionnellement les promesses d’époques futures. De Marguerite Yourcenar
  • La femme est un être occasionnel et accidentel. De Saint Thomas d’Aquin
  • L'absence finit par vaincre l'amour le plus fort et la présence occasionnelle est encore plus terrible pour l'amoureux sans espoir que la complète séparation. De François Hertel / Jérémie et Barrabas
  • Daniel Andrews dit que la pandémie de coronavirus a révélé à quel point la dépendance de l’Australie à des travailleurs occasionnels mal payés est néfaste pour le pays. News 24, Daniel Andrews révèle le défaut majeur de la main-d'œuvre australienne que le coronavirus a exposé - News 24
  • Un cas de covid a été signalé par le serveur occasionnel d'un restaurant marseillais. L'établissement n'a pas fermé pour autant. Il attend les résultats des tests de ses employés, ainsi que les consignes des autorités sanitaires. France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille : avec un salarié atteint de covid, le restaurant reste ouvert et attend les consignes
  • Xûr est le marchand d’équipement exotique de Destiny 2. Il apparaît chaque week-end pour vendre les objets les plus convoités du jeu en échange de fragments légendaires, mais si vous êtes un joueur occasionnel avec des fragments limités à dépenser, il peut être difficile de savoir laquelle de ses marchandises vaut le plus votre investissement. C’est là que nous intervenons. Betanews.fr, Voici où se trouve Xur dans Destiny 2 aujourd'hui - les rouleaux aléatoires sont de retour - Betanews.fr

Images d'illustration du mot « occasionnel »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Esplanade_whitesky Photo de timJ via Unsplash
  • Off-center Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « occasionnel »

Langue Traduction
Anglais occasional
Espagnol ocasional
Italien occasionale
Allemand gelegentlich
Chinois 偶然
Arabe عرضي
Portugais ocasional
Russe случайный
Japonais たまに
Basque noizbehinkako
Corse occasionale
Source : Google Translate API

Synonymes de « occasionnel »

Source : synonymes de occasionnel sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « occasionnel »

Partager