Obtempérer : définition de obtempérer


Obtempérer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OBTEMPÉRER, verbe intrans.

[Surtout dans le lang. de l'admin. et de la police] Obéir, se soumettre sans discuter. Obtempérer à une loi, un ordre, un règlement; contravention pour refus d'obtempérer. Les deux fonctionnaires obtempérèrent à l'injonction du conseiller d'État (Balzac,Cous. Bette,1846, p.264).(Un gendarme:) −Je vous arrête parce que je vous arrête (...). Allons, obtempérez ou je vous appréhende (Malot,R. Kalbris,1869, p.109):
. ...on apprit bientôt que lui-même [Noguès], ainsi que les autres résidents, gouverneurs, commandants supérieurs, obtempéraient aux sommations de Pétain et de Weygand et acceptaient l'armistice. De Gaulle,Mém. guerre,1954, p.72.
Littér. Synon. déférer, acquiescer.Obtempérer à un voeu, une prière. Trois années d'études suffisent [en droit], en sorte que si tu avais pu obtempérer à nos désirs quand nous t'en avons parlé pour la première fois il y a deux ans, nous ne serions peut-être plus un fardeau pour toi (Hugo,Corresp.,1818, p.300).Les sourcils de Pharaon se contractèrent de fureur; mais il resta dans son endurcissement, et ne voulut pas obtempérer à la supplication de Mosché (Gautier,Rom. momie,1858, p.332).
Prononc. et Orth.: [ɔptɑ ̃pere], (il) obtempère [-pε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: obtemperer, dep. 1740: -pé-. Étymol. et Hist. 1377 (doc. ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. class. obtemperare, de même sens que le fr., littéralement «se modérer devant» (ob, temperare, v. tempérer). Fréq. abs. littér.: 48.

Obtempérer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OBTEMPÉRER, verbe intrans.

[Surtout dans le lang. de l'admin. et de la police] Obéir, se soumettre sans discuter. Obtempérer à une loi, un ordre, un règlement; contravention pour refus d'obtempérer. Les deux fonctionnaires obtempérèrent à l'injonction du conseiller d'État (Balzac,Cous. Bette,1846, p.264).(Un gendarme:) −Je vous arrête parce que je vous arrête (...). Allons, obtempérez ou je vous appréhende (Malot,R. Kalbris,1869, p.109):
. ...on apprit bientôt que lui-même [Noguès], ainsi que les autres résidents, gouverneurs, commandants supérieurs, obtempéraient aux sommations de Pétain et de Weygand et acceptaient l'armistice. De Gaulle,Mém. guerre,1954, p.72.
Littér. Synon. déférer, acquiescer.Obtempérer à un voeu, une prière. Trois années d'études suffisent [en droit], en sorte que si tu avais pu obtempérer à nos désirs quand nous t'en avons parlé pour la première fois il y a deux ans, nous ne serions peut-être plus un fardeau pour toi (Hugo,Corresp.,1818, p.300).Les sourcils de Pharaon se contractèrent de fureur; mais il resta dans son endurcissement, et ne voulut pas obtempérer à la supplication de Mosché (Gautier,Rom. momie,1858, p.332).
Prononc. et Orth.: [ɔptɑ ̃pere], (il) obtempère [-pε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: obtemperer, dep. 1740: -pé-. Étymol. et Hist. 1377 (doc. ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. class. obtemperare, de même sens que le fr., littéralement «se modérer devant» (ob, temperare, v. tempérer). Fréq. abs. littér.: 48.

Obtempérer : définition du Wiktionnaire

Verbe

obtempérer \ɔp.tɑ̃.pe.ʁe\ transitif indirect 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) (Police) Obéir ; se soumettre.
    • Je lui intimai par trois fois l’ordre de circuler, auquel il refusa d’obtempérer. — (Anatole France, Crainquebille dans Opinions sociales, G. Bellais, 1902)
    • Les juifs furent expulsés de Bretagne et ceux qui n’obtempérèrent pas assez vite furent massacrés. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Je lui demandai de ne pas coincer la fiche de papier qu'il avait tirée au sort entre ses lèvres puisqu'elle pourrait me servir à nouveau pour une autre khôlle. Il obtempéra. — (Franck Leduc, Le jour où j'ai passé l'arme à droite, Les éditions secrètes, 2015, chap. 10)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Obtempérer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBTEMPÉRER. v. intr.
Obéir, se soumettre. Il ne se dit qu'en termes de Droit et de Police. Obtempérer à un ordre, à une sommation, à un règlement.

Obtempérer : définition du Littré (1872-1877)

OBTEMPÉRER (ob-tan-pé-ré. La syllabe pé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : j'obtempère, excepté au futur et au conditionnel : j'obtempérerai, j'obtempérerais) v. n.
  • Se soumettre, obéir. Oui, puisqu'amour l'ordonne, il faut que j'obtempère, Chapuzeau, Cercle des femmes, dans LEROUX, Dict. com.

    Il est principalement usité en style de palais. Obtempérer à justice. Le parlement répond au roi qu'il ne peut obtempérer ; ce mot obtempérer fit à la cour un singulier effet ; toutes les femmes demandaient ce que ce mot voulait dire, et, quand elles surent qu'il signifiait obéir, elles firent plus de bruit que les ministres et que les commis des ministres, Voltaire, Hist. parl. ch. 66. Dites-moi enfin si messieurs obtempèrent et se tempèrent, Voltaire, Lett. d'Argental, 1er janv. 1771. Si le coupable persiste, il faut l'appeler au consistoire ; enfin, s'il ne veut obtempérer, il faut faire rapport à la seigneurie, Rousseau, Lett. de la Mont. 5.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

REMARQUE

Voltaire, on ne sait pourquoi, n'aimait pas ce mot. La langue s'embellit tous les jours : le parlement obtempère ou n'obtempère pas aux édits, Voltaire, Lett. Linguet, 15 mars 1769.

HISTORIQUE

XVe s. Puisqu'il vous plaist, l'ordonneray [l'armée], Et à vos diz obtemperray [obtempérerai], Myst. du siége d'Orléans, p. 684.

XVIe s. De sorte que Perpenna par ce moyen fut contraint, voulust ou non, d'obtemperer à leur voulenté, Amyot, Sertor. 21.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Obtempérer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

OBTEMPÉRER, v. n. (Gramm. & Jurisprud.) c’est la même chose qu’obéir ; on dit obtempérer à un commandement ; obtempérer à un ordre, à une loi.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « obtempérer »

Étymologie de obtempérer - Littré

Lat. obtemperare, de ob, et temperare, tempérer, modérer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de obtempérer - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin obtemperare (« se contenir devant »). → voir tempérer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obtempérer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obtempérer ɔbtɑ̃pere play_arrow

Conjugaison du verbe « obtempérer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe obtempérer

Citations contenant le mot « obtempérer »

  • Les faits remontent au 18 juin dernier. Ce jour-là, un homme âgé de 33 ans, devant se soumettre à un contrôle de police, à Quimper, avait refusé d’obtempérer et avait pris la fuite. Les policiers étant à ses trousses, il s’était alors jeté de sa voiture encore en circulation et avait voulu passer par-dessus un grillage mais s’était empalé la main sur un morceau de clôture. Interpellé, il avait été conduit à l’hôpital. « Il avait ensuite pris la fuite alors qu’il se trouvait en chambre de réveil », précise la magistrate de permanence au parquet de Quimper. Il était, depuis, recherché. Le Telegramme, À Quimper, le trentenaire avait sauté de sa voiture en marche avant de fuir de l’hôpital - Quimper - Le Télégramme
  • Dans la nuit de jeudi à vendredi, peu après minuit, une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC) souhaite contrôler l’automobiliste qui démarrait alors du fast-food avec les feux antibrouillard allumés. Le conducteur refuse d’obtempérer et prend la fuite, pied au plancher, en direction de l’avenue de Brigachtal avec la BAC à ses trousses. Le fuyard prend tous les risques : feux grillés, contresens, haute vitesse… , Faits-divers - Justice | Au volant à 16 ans, il refuse d’obtempérer et prend tous les risques
  • Moha La Squale avait été interpellé le 19 juin dans le 18e arrondissement de Paris à la suite d'un contrôle routier de routine au cours duquel il avait tenté de fuir. Le rappeur de 25 ans avait été rattrapé par trois policiers, une interpellation visible sur plusieurs vidéos qui ont circulé sur les réseaux sociaux. Lors de ce contrôle, les policiers s'étaient aperçus que l'artiste faisait déjà l'objet d'un mandat de recherche pour refus d'obtempérer aggravé après un rodéo à moto. Franceinfo, Refus d'obtempérer, outrage et rébellion : le procès du rappeur Moha La Squale renvoyé au 18 mars 2021
  • La gendarme est morte à la suite d’un refus d’obtempérer pendant un contrôle routier à Port-Sainte-Marie, dans le Lot-et-Garonne. Le conducteur a été placé en garde à vue. Le Monde.fr, Une gendarme de 25 ans tuée près d’Agen par un automobiliste fuyant un barrage policier
  • « Nous étions face à un individu alcoolisé, sous l'emprise de stupéfiants. Il a refusé d'obtempérer et a dégainé un couteau, visant mon collègue à la jugulaire. » Jonathan a dû utiliser son pistolet à impulsion électrique pour stopper l'agression. Félicité par son lieutenant-colonel, il sait malgré tout – comme son supérieur le lui a rappelé – qu'il aurait dû faire usage de son arme à feu. « J'étais en situation de légitime défense, c'est sûr. Mais tirer sur un homme, je ne peux pas. Je n'en dormirais plus la nuit. Puis après, on est jugés comme des méchants, il y a les poursuites judiciaires… » Il s'interrompt. Son silence en dit long sur cet épisode traumatisant. leparisien.fr, «Il a refusé d’obtempérer et dégainé un couteau» : quand les gendarmes deviennent des cibles - Le Parisien
  • L'homme... un être libre ? Libre de quoi ? D'obtempérer aux caprices d'un morne destin ? Quelle farce ! De Jean Pellerin / Un soir d'hiver

Traductions du mot « obtempérer »

Langue Traduction
Corse rispittà
Basque betetzea
Japonais 従う
Russe соблюдать
Portugais cumprir
Arabe الامتثال
Chinois 遵守
Allemand einhalten
Italien soddisfare
Espagnol cumplir
Anglais comply
Source : Google Translate API

Synonymes de « obtempérer »

Source : synonymes de obtempérer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « obtempérer »



mots du mois

Mots similaires