La langue française

Matérialisme

Définitions du mot « matérialisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

MATÉRIALISME, subst. masc.

A. − PHILOSOPHIE
1. Doctrine qui, rejetant l'existence d'un principe spirituel, ramène toute réalité à la matière et à ses modifications. Anton. spiritualisme.Matérialisme athée. Les longues controverses, d'ailleurs si vaines à tout autre égard, entre le matérialisme et le spiritualisme (Comte, Esprit posit., 1844, p.167):
1. ...le caractère propre du matérialisme est d'attacher peu d'importance à l'univers tel qu'il est, pour attribuer toute la réalité aux seuls constituants hypothétiques. Le matérialisme antique explique tout par la disposition des atomes, mais il ne consent néanmoins qu'à parler de matière. Ruyer, Esq. philos. struct., 1930, p.44.
Au plur. Et ceux qui poussent les hauts cris contre ces matérialismes-là ne semblent pas toujours s'être demandé s'il n'est pas une manière de présenter l'«esprit» qui porte la responsabilité de toutes les révoltes contre l'esprit, dans la science comme dans la vie (Mounier, Traité caract., 1946, p.72).
2. Forme particulière de cette doctrine. Matérialisme démocritéen, de Condillac, d'Épicure, de Marx. Le Sensualisme de Condillac, l'Intérêt bien entendu d'Helvétius, le Matérialisme atomistique de nos savants, l'Utilitarisme de Bentham, tout cela était dans Épicure (P. Leroux, Humanité, 1840, p.50).Le matérialisme des médecins au début du siècle dernier, puis le positivisme, puis le matérialisme historique n'ont pas seulement fait oeuvre négative (Mounier, Traité caract., 1946, p.567).Matérialisme antique (v. supra ex. 1).
PHILOS. CLASS. Matérialisme mécaniste (ou classique, scientifique, traditionnel). Forme de cette doctrine, professée par des philosophes de l'Antiquité et des temps modernes pour lesquels la pensée se ramène à des faits purement matériels (essentiellement mécaniques) ou en constitue un épiphénomène:
2. Le matérialisme mécaniste nie les sources internes du mouvement des choses, leur changement qualitatif, les bonds dans le développement, le développement de l'inférieur au supérieur, du simple au complexe. La philosophie de Démocrite contenait déjà des rudiments du matérialisme mécaniste qui s'épanouit au xviieet au xviiiesiècle... Ros.-Ioud.1955, p.378.
PHILOS. MARXISTE. Matérialisme dialectique (ou contemporain, marxiste). Forme de cette doctrine mise au point par Marx et Engels et qui ,,introduisant les processus dialectiques dans la matière, admet au terme des processus quantitatifs des changements qualitatifs ou de nature, et par là l'existence d'un psychisme, qui n'est sans doute qu'un produit de la matière, mais réellement distinct des phénomènes d'ordre matériel`` (Foulq.-St-Jean 1962). Des programmes comme celui de Colman, la fréquence de travaux orientés systématiquement vers des synthèses nouvelles montrent une volonté consciente de la part des jeunes mathématiciens soviétiques d'utiliser le matérialisme dialectique comme un outil dans la recherche (Gds cour. pensée math., 1948, p.386).V. dialectique ex. 4.
PHILOS. POL. Matérialisme historique. Thèse du marxisme d'après laquelle ,,le mode de production de la vie matérielle conditionne le processus d'ensemble de la vie sociale, politique et spirituelle`` (K. Marx, Crit. de l'écon. pol., Préf. ds Foulq.-St-Jean 1962). Partisan du matérialisme historique. La tâche du matérialisme historique ne peut être que d'établir la critique de la société présente; il ne saurait faire sur la société future, sans faillir à l'esprit scientifique, que des suppositions (Camus, Homme rév., 1951, p.272).Matérialisme économique. Le premier pays où l'on traduisit Spencer ce fut la Russie, et cela paraît bien naturel: un évolutionnisme tout en affirmations, joint à un matérialisme économique pris de Marx, peut fournir là-bas le même aliment national qu'autrefois l'orthodoxie raide et figée de Byzance (Thibaudet, Réflex. littér., 1936, p.93).
B. − Attitude générale ou comportement de celui qui s'attache avec jouissance aux biens, aux valeurs et aux plaisirs matériels. Anton. idéalisme.Ils demeurent ensevelis dans le matérialisme d'une vie grossière, parce qu'ils ont désespéré de la vérité (Ozanam, Philos. Dante, 1838, p.105).C'est un peu vraiment facile de faire le reproche du matérialisme au pauvre type qui crève de faim, et qui se révolte, d'abord, pour vouloir manger! (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p.81):
3. Voici bien le bas matérialisme de notre époque; on croit plus aisément à ce qui concerne les choses qu'à l'esprit et à l'âme. Arnoux, Crimes innoc., 1952, p.162.
− Domaine artistique.Inclination à donner des choses une représentation réaliste et sensuelle. [Le Titien] était peu scrupuleux pour la chasteté du pinceau, et le matérialisme décidé de sa peinture répond à une des tendances que nous avons signalées dès le début de la Renaissance (Ménard, Hist. Beaux-Arts, 1882, p.127).
Prononc. et Orth.: [mateʀjalism̭]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1702 «doctrine philosophique qui ramène tout à la matière» (Leibniz, Réplique aux réflexions de Bayle, Erdmann, 186 A ds Lal. t.1 1938); 2. 1836 «existence exclusivement matérielle» le matérialisme des sens (Balzac, Lys, p.301). Dér. sav. de matériel*; suff. -isme*. Le terme serait apparu d'abord en Angleterre où il aurait été créé en 1674 par Robert Boyle (The Excellence [lire Excellency] and Grounds of the Mechanical Philosophy [lire Hypothesis selon catal. Brit. Mus.], cf. Mack. t.1, p.159). Fréq. abs. littér.: 392. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 533, b) 388; xxes.: a) 268, b) 842. Bbg. Krauss (W.). Zur Bedeutungsgeschichte von Materialismus. In: [Mél. Schalk (F.)]. Frankfurt, 1963, pp.330-332.

Wiktionnaire

Nom commun

matérialisme \ma.te.ʁja.lism\ masculin

  1. Doctrine philosophique qui ramène tout à la matière.
    • Enfin, même dans les ouvrages en langue vulgaire, comme dans la deuxième partie du Roman de la Rose, s’est montrée une extrême hardiesse, une extrême liberté de pensée, et jusqu’à une sorte de naturalisme et même de matérialisme prêché hautement, et mis dans la bouche de Genius, prêtre de la nature, …. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • La lutte des intérêts matériels et des principes moraux, de l’utilité et du devoir, du matérialisme et du spiritualisme, se représente ici avec une nouvelle force, et sous un point de vue encore plus important. — (Pellegrino Rossi, Traité de droit pénal, 1829, page 180)
    • Le matérialisme dialectique de Marx.
  2. Attitude générale ou comportement de celui qui s’attache avec jouissance aux biens, aux valeurs et aux plaisirs matériels.
    • Ils demeurent ensevelis dans le matérialisme d’une vie grossière, parce qu’ils ont désespéré de la vérité. — (Frédéric Ozanam, Essai sur la philosophie de Dante, thèse, 1838, page 105)
    • Le matérialisme moderne, qui enrichit les uns et affame les autres, gagne toujours plus les esprits et pousse vers un scepticisme très dangereux pour l’avenir de l’humanité. — (Panaït Istrati, Les Arts & l’Humanité d’aujourd’hui, page 8 ; paru en 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MATÉRIALISME. n. m.
Doctrine philosophique qui ramène tout à la matière.

Littré (1872-1877)

MATÉRIALISME (ma-té-ri-a-li-sm') s. m.
  • 1 Terme de philosophie. Système de ceux qui pensent que tout est matière, et qu'il n'y a point de substance immatérielle. Il me paraît qu'en général il y a beaucoup d'injustice et bien peu de philosophie à taxer de matérialisme l'opinion que les sens sont les seules portes des idées ; l'apôtre de la raison, le sage Locke n'a pas dit autre chose, et Aristote l'avait dit avant lui, Voltaire, Lett. Thieriot, 3 oct. 1758. Ne doit-on pas craindre que cette fureur de ramener nos connaissances à des signes physiques ne conduise la jeunesse au matérialisme ? Chateaubriand, Génie, III, II, 2.
  • 2Dans le langage de la philosophie positive, le matérialisme est cette erreur de logique qui consiste à expliquer certains phénomènes s'accomplissant d'après des lois plus particulières, à l'aide de celles qui servent à relier entre eux des phénomènes d'un ordre plus général ; ce qui est une sorte d'importation, dans une science plus complexe, des idées appartenant à une science moins compliquée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « matérialisme »

Matérialiser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIIe siècle) De l’anglais materialism, mot qui apparaît dans la seconde moitié du XVIIe siècle en Angleterre, et son équivalent français aux alentours de 1700 en France.
De l’anglais material (« relatif à la matière, matériel ») avec le suffixe -ism.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « matérialisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
matérialisme materjalism

Citations contenant le mot « matérialisme »

  • Qui vit en citoyen, peut écrire en philosophe - mais écrire en philosophe c'est enseigner le matérialisme ! Julien Offray de La Mettrie, Discours préliminaire
  • Savez-vous pourquoi je fais encore quelque cas des hommes ? C'est que je les crois sérieusement des machines. Julien Offray de La Mettrie, Système d'Épicure
  • On ne forme pas impunément des générations en leur enseignant des erreurs qui réussissent. Qu'arrivera-t-il un jour, si le matérialisme étouffe le projet révolutionnaire ? Jean-Paul Sartre, Situations III, Gallimard
  • Le mysticisme est le refuge classique de ceux qui se mettent en doute et n’arrivent plus à supporter le matérialisme ambiant. De Robert Dantzer / L’illusion psychosomatique
  • Le matérialisme et le manque de spiritualité nous tuent. De Philippe Druillet / Le Figaro, 29 janvier 2015
  • Si la loi du matérialisme était la vraie loi, tout serait éclairci. Le "pourquoi" du phénomène serait ramené au "comment". De Arthur Schopenhauer / Le monde comme volonté et comme représentation
  • Il y aurait un moyen, et un seul, de réfuter le matérialisme : ce serait d'établir que la matière est absolument comme elle paraît être. Henri Bergson, Matière et mémoire, P.U.F.
  • L'esprit de perfection appartient à l'univers de l'âme. Il est une âme. C'est par notre matérialisme essentiellement perfectionniste que s'affirme notre spiritualité. De Eugène Cloutier / Croisière
  • La guerre joue un rôle dans l'organisation du monde par Dieu... Sans la guerre, le monde sombrerait dans le matérialisme. De Helmut von Moltke / Docteur Bluntschli
  • A une époque de matérialisme outré, de bêtise pontifiante et de diarrhée verbale, lire un poème, c'est prendre une sorte de bain de propreté, de pureté. De Robert Sabatier / Entretien avec Bernard Pivot - Novembre 1975
  • Pour moi, l’islam était un rappel constant de la nécessité de regarder au-delà du matérialisme du monde. Mais je suis devenu insensible à ce rappel lorsque le seul aspect du monde qui m’a attiré était son matérialisme. J’ai vécu exclusivement pour nourrir ma satisfaction de valider et de terminer ma liste de tâches quotidiennes. Mizane info, Prier pour survivre à l'aliénation matérialiste
  • Le petit bourgeois est hostile à l’idée de développement, car le développement se fait invariablement contre lui : le progrès ne lui a rien apporté, si ce n’est des dettes insolvables. Le national-socialisme rejette le marxisme mais aussi le darwinisme. Les nazis maudissent le matérialisme, car les victoires de la technique sur la nature ont entraîné la victoire du grand capital sur le petit. Les chefs du mouvement liquident « l’intellectualisme » non pas tant parce que eux-mêmes possèdent des intelligences de deuxième ou de troisième ordre, mais surtout parce que leur rôle historique ne saurait admettre qu’une pensée soit menée jusqu’à son terme. Le petit bourgeois a besoin d’une instance supérieure, placée au-dessus de la matière et de l’histoire, et protégée de la concurrence, de l’inflation, de la crise et de la vente aux enchères. Au développement, à la pensée économique, au rationalisme – aux 20e, 19e et 18e siècles – s’opposent l’idéalisme nationaliste, en tant que source du principe héroïque. La nation d’Hitler est l’ombre mythique de la petite bourgeoisie elle-même, son rêve pathétique d’un royaume millénaire sur terre. , « Il est impossible de réformer le fascisme ou de lui donner son congé : on ne peut que le renverser » | NPA
  • La politique c’est l’organisation de la cité et vivre, hors de la servitude volontaire, consiste à faire œuvre d’art de son existence. À être des esprits libres, au gai savoir, dans la joie et vers la beauté éthique et esthétique, à prendre ses désirs pour des réalités, à croire en la réalité de ses désirs. À devenir, par son existence, l’engagement, l’action et la créativité, ce que l’on est en persévérant dans son être. Sagesse agnostique outrepassant le caractère absurde de l’existence comme la question métaphysique d’un dieu qui se distinguerait de la nature. La cité aristocratique de droit divin d’ancien régime, la cité du matérialisme vulgaire productiviste de la croissance sans âme, capitaliste cupide du culte de la marchandise, de la technique, de la vitesse et de la compétition ou la cité du matérialisme historique et dialectique productiviste socialiste s’opposent à cette perspective existentialiste. Sartre qui nous éclaire sur notre condamnation à la liberté, sur l’engagement incontournable, sur la responsabilité, se fourvoie politiquement cédant sur les questions éthiques, esthétiques et existentielles de libertés, tant individuelles que collectives, prétendant concilier l’existentialisme, humanisme, avec le marxisme léninisme, doctrine du matérialiste historique, socialisme en paroles social fascisme, monopolisme d’État, en réalité. La science et les techniques, l’enchevêtrement des structures, économiques, sociales, géographiques, culturelles, politiques, le hasard, les idées, les pulsions peuvent constituer des obstacles, parfois des opportunités. La référence à la nature et à l’écosystème, l’écologisme, s’il est nécessaire et incontournable, ne suffit nullement à cette perspective existentialiste. Au respect de l’écosytème, nécessaire au vitalisme et esthétiquement judicieux pour l’art vécu, il convient d’ajouter l’essentiel, la culture existentialiste, l’élan vital, la créativité, l’esprit libre agnostique. Organisons, autant que faire se peut, la cité collectivement afin que chacun y trouve l‘espace existentiel et naturel de son élan vital, de sa libido, de son intuition, de sa créativité, de son art vécu. Cité d’art et d’art vécu, cité d’esprits libres. Conditions existentielles nécessaires bien qu’à jamais insuffisantes au regard de l’illimité de la poétique du vivre. Telle est l’utopie vers laquelle nous tendons, « sens de l’histoire », esprit. Qu’une boussole nous indique le Nord ne signifie pas que l’on s’y dirige individuellement ou collectivement. Idem pour ce « sens », direction que nous souhaitons pour l’histoire individuelle et collective. Que l’on s’en éloigne ou que l’on s’en rapproche collectivement ne modifie pas la volonté des esprits libres d’aller vers. « Le bonheur n’est pas une gare atteinte un jour, c’est une façon de voyager  ». Le sens est dans la façon d’être et dans la volonté d’aller, dans l’esprit en liberté, dans l’esprit libre. Ne nous contentons pas de voter écologistes, soyons des Esprits Libres pour changer non de société mais la société. Bordeaux Gazette, Sens de l’histoire, histoire des sens
  • Il y a quelques mois, le grand historien du matérialisme en philosophie qu’est Olivier Bloch publiait Un bouquet de fleurs du mal, une anthologie de textes classiques, d’Aristote à Marx, donnant parole à un large pan de ce courant de pensée. L'Humanité, Essai. Vitalité du matérialisme philosophique | L'Humanité
  • Le massacre fondamental que Staline a fait de Marx ? Ça s'appelle “Matérialisme dialectique et matérialisme historique”. Un tripatouillage insensé de la pensée de Marx.             (Lucien Sève, philosophe) France Culture, Sous les drapeaux rouges
  • Le confinement tend à interroger notre rapport aux objets et à la consommation. Dans l'émission "Grand Bien Vous Fasse", le journaliste Sébastien Bohler, le sociologue Rémi Oudghiri décryptent le drôle de paradoxe que suggère notre matérialisme. France Inter, Matérialisme : pouvons-nous vraiment changer notre rapport aux objets et à la consommation ?
  • L’auteur aborde d’abord le contexte de valeurs et de croyances dans lequel la vengeance se développe et se nourrit : les croyances relatives à la mort et le concept d’être humain ; l’hypocrisie et le cynisme ; le matérialisme et le mythe de l’argent ; le monothéisme, l’uniformité et l’intolérance ; la compétitivité, l’orgueil, l’image de soi ; le sentiment de culpabilité et le jugement. Un contexte de valeurs humaines très pauvres dans lequel la vengeance se nourrit et prospère. Pressenza, Le dépassement de la vengeance, un nouvel horizon spirituel
  • Marx s’est appuyé sur tout l’héritage philosophique du matérialisme, depuis Démocrite (IIIe siècle avant J.C) jusqu’à Feuerbach (1804-1872), en passant par les matérialistes français du XVIIIe siècle. Mais il a révolutionné le matérialisme en rompant avec le formalisme et le mécanisme de ses prédécesseurs. « L’étroitesse spécifique » de ces derniers, expliquait Engels, « consistait dans (leur) incapacité à concevoir le monde comme un processus, comme une matière en voie de développement historique ». Marx a élaboré un matérialisme dialectique, qui tient compte du caractère dynamique, historique, de toute réalité – naturelle ou sociale. Révolution : Tendance marxiste internationale, Le matérialisme marxiste - Révolution : Tendance marxiste internationale
  • « Nous devons vivre sur une planète où le matérialisme, la cupidité, les inégalités ne divisent plus la famille humaine », a-t-elle déclaré. ONU Info, La pandémie de Covid-19 a révélé l’efficacité du leadership des femmes dirigeantes dans le monde | ONU Info
  •      En s’engageant dans une lecture critique de Marx et en se lançant dans la compréhension de son œuvre, tôt ou tard, volontairement ou involontairement, on se confronte à la question épineuse de la fonction et de la place du matérialisme dans son œuvre, ainsi que par la suite et plus globalement au problème du sens du matérialisme, comme cette démarche qui nous permet d’appréhender les processus relationnels, actifs et variables qui forment le réel. Ce livre sous forme de dialogue est le résultat de l’intérêt commun de ses deux auteurs, tantôt pour la réflexion de l’auteur du Capital, tantôt de leur volonté de contribuer si possible à une meilleure élucidation conceptuelle et à une valorisation théorique du matérialisme, cette doctrine qui a été très souvent, mais très injustement d’après notre point de vue, critiquée et calomniée. En fait, notre démarche peut être inscrite dans la perspective de Patrick Tort selon qui, le matérialisme est un outil de la connaissance objective et « la démarche de pensée, exclusive de toute autre, qui permet d’explorer sur le mode causal l’ensemble des processus de la réalité »[1] ou dans la perspective de Lukács qui s’oppose à une compréhension simpliste du matérialisme : Club de Mediapart, Le matérialisme questionné... mais pas remis en question! | Le Club de Mediapart

Images d'illustration du mot « matérialisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « matérialisme »

Langue Traduction
Anglais materialism
Espagnol materialismo
Italien materialismo
Allemand materialismus
Chinois 唯物主义
Arabe المادية
Portugais materialismo
Russe материализм
Japonais 唯物論
Basque materialismo
Corse materialisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « matérialisme »

Source : synonymes de matérialisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « matérialisme »

Matérialisme

Retour au sommaire ➦

Partager