La langue française

Spiritualisme

Sommaire

  • Définitions du mot spiritualisme
  • Étymologie de « spiritualisme »
  • Phonétique de « spiritualisme »
  • Citations contenant le mot « spiritualisme »
  • Images d'illustration du mot « spiritualisme »
  • Traductions du mot « spiritualisme »
  • Synonymes de « spiritualisme »
  • Antonymes de « spiritualisme »

Définitions du mot « spiritualisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPIRITUALISME, subst. masc.

A. −
1. PHILOS., RELIG. Doctrine affirmant la spiritualité de l'âme, c'est-à-dire l'existence d'un principe spirituel, distinct et indépendant du corps; doctrine qui proclame la supériorité de l'esprit sur la matière, bien que son activité puisse en être dépendante. Anton. matérialisme.J'aperçus l'insuffisance de ce qu'on appelle le spiritualisme; les preuves cartésiennes de l'existence d'une âme distincte du corps me parurent toujours très faibles; dès lors, j'étais idéaliste, et non spiritualiste, dans le sens qu'on donne à ce mot (Renan, Souv. enf.,1883, p. 251).Le problème de la réalité tel que le posent le matérialisme et le spiritualisme consiste au fond dans la question de savoir avec quoi les choses sont faites; par exemple avec quoi la pensée est faite (G. Marcel, Journal,1914, p. 91).
En partic. [Avec valeur déterminative; formes partic. de cette doctrine] Spiritualisme + adj. ou subst.
[Spiritualisme comme équivalent de dualisme et comme anton. de monisme] Spiritualisme dualiste, de Descartes. Spiritualisme qui admet deux sortes de substances, les unes matérielles, les autres spirituelles (d'apr. Goblot 1920).
[Spiritualisme comme équivalent de idéalisme] Spiritualisme absolu, pur, métaphysique, ontologique. Doctrine qui affirme qu'il n'y a d'autre absolu que l'esprit. Selon le spiritualisme métaphysique, il n'existe que deux substances, entièrement distinctes: la matière, caractérisée par l'étendue et le mouvement; l'esprit, caractérisé par la pensée et la liberté. (...) l'esprit (...) est, en tant que force d'unification et source d'énergie, la seule réalité substantielle, dont dépendent finalement toute vie et toute matière. C'est le spiritualisme absolu (Thinès-Lemp.1975).
Spiritualisme moral. Doctrine qui affirme la primauté de l'esprit sur la matière et a pour principe que les valeurs morales constituent la fin propre de l'activité humaine. Selon le spiritualisme moral, l'esprit étant créateur par essence, les valeurs morales sont produites spontanément par l'activité spirituelle, en dehors de toute causalité extérieure tant physique que socio-culturelle (Thinès-Lemp.1975).
Spiritualisme psychologique. Spiritualisme qui a pour principe que les phénomènes psychiques ne se ramènent pas aux phénomènes physiologiques, mais sont des manifestations originales, des facultés de l'âme (d'apr. Thinès-Lemp. 1975).
Spiritualisme de Berkeley, de Leibniz. Spiritualisme qui n'admet que des substances spirituelles (d'apr. Goblot 1920). Anton. spiritualisme dualiste (supra).
2.
a) THÉOL. Doctrine affirmant outre la spiritualité de l'âme, la croyance à l'existence de Dieu et la reconnaissance de valeurs spirituelles ou morales auxquelles tend l'activité rationnelle de l'homme:
1. Le temps est l'éternité de Dieu, l'espace est son immensité; et le rigoureux spiritualisme, la foi religieuse de ces grands hommes ont beau protester contre l'intention de donner de l'étendue et des parties à la substance divine: la force de l'analogie les entraîne. Ainsi, quand Leibniz soumet à l'épreuve critique, tirée de son principe de la raison suffisante, les deux idées de l'espace et du temps, le résultat de l'épreuve est le même pour l'une et pour l'autre. Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 216.
b) Vx ou péj. Attitude générale, comportement de celui qui a tendance à vivre d'une vie spirituelle dégagée des sens, à placer la vie ou les biens spirituels au-dessus de tout; abus de spiritualité, mysticité. Ouvrages remplis d'un spiritualisme obscur (Ac.1835, 1878).Les amours où l'on ne met pas un peu de spiritualisme ne sont pas longs (Feuillet, Camors,1867, p. 198).Le faux spiritualisme d'une dévotion et d'un culte qui exileraient l'homme de ses biens et de ses besoins terrestres (Univers écon. et soc.,1960, p. 64-10).
P. anal., rare. [À propos de qqc.] Rien de plus éloigné du chaste et mystique spiritualisme de la cathédrale de Cologne, où presque aucun ornement ne rappelle la chair ni la figure de l'homme (Michelet, Journal,1833, p. 112).
c) Domaine artist.(beaux-arts, litt., mus.).Mouvement artistique qui néglige la forme, l'imitation de la nature au profit de l'idée, de l'expression de l'idéal et du monde intérieur. Synon. idéalisme; anton. naturalisme, réalisme.Le spiritualisme dans l'art est une affreuse blague et (...) les préraphaélistes, que l'on fait des spiritualistes, étaient des réalistes rigoureux (Goncourt, Journal,1891, p. 88):
2. L'art arabe, dès lors, devint une science exacte, et permit d'enfermer la rêverie mystique dans le langage rigoureux de l'abstraction tout à fait nue. Le spiritualisme arabe, né du désert où il n'y a pas de formes, où l'étendue seule règne, ne commence et ne finit pas, trouvait ici son expression suprême. Faure, Hist. art,1912, p. 260.
B. − OCCULT. Synon. vieilli de spiritisme.Nouveau spiritualisme; spiritualisme expérimental. William Crookes fut privé, tout à coup, du concours de l'incomparable dame morte qui lui avait gracieusement accordé plusieurs séances de spiritualisme (A. France, Étui nacre,L. Wood, 1892, p. 134).Le 3 avril [1861], les spirites de Nantes et des environs s'étaient réunis, avec quelques amis sympathiques au spiritualisme pour célébrer la désincarnation du coordinateur des enseignements des Esprits, Allan-Kardec (Procès verbal, Fête du libre-penseur Allan-Kardec,1881, p. 2 ds Rey-Gagnon Anglic. 1980).
Prononc. et Orth.: [spiʀitɥalism]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. a) 1771 (Trév.: le spiritualisme est insensé. C'est la même chose qu'immatérialisme. Le systême du P. Mallebranche est une sorte de spiritualisme); b) 1835 « doctrine mystique, excès, abus de la spiritualité » (Ac.); 2. 1878 « spiritisme » (W. Crookes, Recherches sur les phénomènes du spiritualisme ds Mack. t. 1, p. 241). Dér. du lat. spiritualis « qui concerne l'âme, l'esprit » (v. spirituel); suff. -isme*. Le sens 2 est empr. à l'angl. spiritualism att. en 1853 (v. NED Suppl.2), dér. de spiritual (empr. à l'a. fr. spirituel*) au sens partic. de « esprit, être surnaturel » (1841 ds NED). Fréq. abs. littér.: 148. Bbg. Gorcy (G.). Cf. bbg. spiritualité. Gordon (W. T.). A History of semantics. Amsterdam; Philadelphia, 1982, pp. 481-485.

Wiktionnaire

Nom commun

spiritualisme \spi.ʁi.tɥa.lism\ masculin

  1. (Surtout au XIXe s.) Doctrine qui fait valoir les réalités spirituelles par opposition aux réalités matérielles, ou en complémentarité avec elles.
    • La lutte des intérêts matériels et des principes moraux, de l’utilité et du devoir, du matérialisme et du spiritualisme, se représente ici avec une nouvelle force, et sous un point de vue encore plus important. — (Pellegrino Rossi, Traité de droit pénal, 1829, p. 180)
    • […] les idées innées considérées comme le fond même et la partie positive de toutes nos conceptions, telle est en effet la base suffisante, complète, du spiritualisme et du rationalisme. — (Jules Simon, Introduction de : « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
    • Il est intéressant de constater que Parent [dans une conférence de 1848] emploie le concept de « spiritualisme », et non pas celui de religion, ni même celui de religion catholique. Ce n'est pas la religion ni même l'Église qui l'intéressent, mais la spiritualité, cette disposition intérieure qu'ont ses contemporains à croire à un au-delà. — (Éric Bédard, Les réformistes, Montréal, Boréal, 2009, p. 248.)
    • Je ne suis pas non plus du nombre de ceux qui jugent que, pour relever la religion aux yeux des peuples, et mettre en honneur le spiritualisme qu’elle professe, il est bon d’accorder indirectement à ses ministres une influence politique […] — (Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, vol. 2, 1850, p. 164)
  2. Pratique consistant à dialoguer avec des morts qui communiquent en donnant des coups sur les murs, les guéridons ou une table. Note : Allan Kardec, au milieu du XIXe siècle, a théorisé cette pratique en la renommant spiritisme[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPIRITUALISME. n. m.
Doctrine qui professe l'existence de l'esprit comme réalité substantielle; il s'oppose à Matérialisme.

Littré (1872-1877)

SPIRITUALISME (spi-ri-tu-a-li-sm') s. m.
  • 1Doctrine mystique ; abus de la spiritualité.
  • 2Plus habituellement, doctrine opposée au matérialisme et séparant Dieu du monde et l'âme du corps en tant qu'esprits.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spiritualisme »

(1831) De spirituel avec le suffixe -isme.
Le sens 2 est né autour de 1848, la pratique ayant été inaugurée aux États-Unis par les soeurs Fox à cette époque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Spiritualiser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « spiritualisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spiritualisme spiritµalism

Citations contenant le mot « spiritualisme »

  • Dans Stellaris, le joueur se voit placé à la tête d’une civilisation qu’il devra mettre sur le devant de la scène internationale. N’ayez aucune crainte, le principe reste fondamentalement le même dans la version mobile. Après avoir sélectionné le leader de la nation, le joueur devra ici choisir les idéologies vers lesquels se dirigera son peuple. Prôner l’autoritarisme ou l’égalitarisme, ou encore privilégier le matérialisme au détriment du spiritualisme. Les possibilités de personnalisation sont énormes et c’est ce qui faisait déjà le succès du jeu de base. Belgium-iPhone, Le jeu du mois : Stellaris Galaxy Command - la stratégie spatiale au bout des doigts - Belgium-iPhone
  • Dans ce récit évangélique, la référence à l'Eucharistie est évidente, surtout lorsqu'elle décrit la bénédiction, la fraction du pain, la remise aux disciples, la distribution au peuple (v. 19). Il convient de noter combien le lien entre le pain eucharistique, nourriture pour la vie éternelle, et le pain quotidien, nécessaire à la vie terrestre, est étroit. Avant de s'offrir comme Pain du salut, Jésus prend soin de la nourriture de ceux qui le suivent et qui, pour être avec lui, ont oublié de faire des provisions. Parfois, l'esprit et la matière sont mis en contraste, mais en réalité, le spiritualisme, comme le matérialisme, est étranger à la Bible. , Angélus: «avant de s'offrir comme Pain du salut, Jésus nourrit ceux qui le suivent» - Vatican News
  • C’est tout le problème, il n’y a pas de réponse univoque. C’est devenu un slogan répandu qui recouvre des significations différentes. Nous sommes encore dans une phase de réflexion et, selon les personnalités, le fait religieux prend une acception soit scientifique, soit confessionnelle. Pour la plupart des inspecteurs de l’Education nationale, les choses sont entendues sous l’angle disciplinaire, enseigner le fait religieux à travers l’histoire, le français, la philosophie. Mais, pour Régis Debray, auteur d’un rapport sur le sujet en 2002, toutes les disciplines devraient être concernées par le religieux. Je pense que cela va trop loin. D’autres, comme le sociologue des religions Jean-Paul Willaime, qui accompagne le positionnement de Nicolas Sarkozy sur la laïcité, glisse vers un spiritualisme étroitement lié aux religions dont il faut, à mon avis, se méfier. L’idée, encore minoritaire mais tout à fait présente, est que le religieux constituerait une culture commune qui nous rassemble. Libération.fr, Sébastien Urbanski : «Il faut veiller à ne pas glisser vers un spiritualisme» - Libération
  • Elvis était pétri de spiritualisme Le Telegramme, Johnny et Elvis : deux légendes du rock sous la plume de Patrick Mahé - LeTelegramme Soir

Images d'illustration du mot « spiritualisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spiritualisme »

Langue Traduction
Anglais spiritualism
Espagnol espiritismo
Italien spiritualismo
Allemand spiritualismus
Chinois 招魂
Arabe الروحانية
Portugais espiritualismo
Russe спиритизм
Japonais スピリチュアリズム
Basque spiritualism
Corse spiritualismo
Source : Google Translate API

Synonymes de « spiritualisme »

Source : synonymes de spiritualisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « spiritualisme »

Partager