La langue française

Lupanar

Sommaire

  • Définitions du mot lupanar
  • Étymologie de « lupanar »
  • Phonétique de « lupanar »
  • Citations contenant le mot « lupanar »
  • Images d'illustration du mot « lupanar »
  • Traductions du mot « lupanar »
  • Synonymes de « lupanar »

Définitions du mot « lupanar »

Trésor de la Langue Française informatisé

LUPANAR, subst. masc.

Littér. Maison de prostitution. Synon. bordel (vulg.), bobinard (pop.), bocard, boxon (arg.).Femme, fille de lupanar; tenancier (-ière) de lupanar; lupanar immonde. C'est avec son corps, tout comme ses soeurs du lupanar et du trottoir, que cette créature gracieuse (...) a gagné le droit de s'asseoir légalement dans ce milieu (Bourget,Nouv. Essais psychol.,1885, p. 33).Je déguisais ma chère maîtresse en bardache, je la grimais en vieille salope sinistre et poivrée; je traînais mon amour au lupanar, je baignais mon cher archange dans les latrines (Milosz,Amour. initiation,1910, p. 105):
.... ce même homme, après l'avoir délaissée, la retrouvait quelque soir d'orgie au fond du lupanar, pâle et plombée, à jamais perdue, avec la faim sur les lèvres et la prostitution dans le coeur. Musset,Confess. enf. s.,1836, p. 16.
Emploi en appos. à un subst. avec valeur d'adj. Il oppose à l'art voluptueux des Raphaël, des Titien et des Giorgione l'art lupanar des Rops, des Guys, des Toulouse-Lautrec, des Forain et des Degas (Barrès,Cahiers,t. 7, 1909, p. 159).
Prononc. et Orth.: [lypana:ʀ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1532 lupanare (Rabelais, Pantagruel, chapitre 6, éd. V.-L. Saulnier, p. 32). Lupanar, mot lat. signifiant «maison de prostitution, lieu de débauche» (de lupa «louve» et au fig. «courtisane, prostituée»). Fréq. abs. littér.: 61.

Wiktionnaire

Nom commun

lupanar \ly.pa.naʁ\ masculin

  1. Établissement où se pratique la prostitution.
    • Malheureusement dans les conditions actuelles de la vie, où l’on spécule sur la virginité des demoiselles comme sur un capital destiné à faciliter l’entreprise d’une bonne affaire, où de pieux moralistes, qui tolèrent comme péché véniel pour les jouvenceaux leur abonnement au lupanar, admettent par contre les châtiments paternels les plus rigoureux pour les pures idylles se passant d’autorisation, […] — (Jean Marestan, L’Éducation Sexuelle, Éditions de la "Guerre Sociale", 1910, page 91)
    • Jamais, peut-être, pareille orgie ne s’était déroulée à la face du ciel depuis les tristes âges du paganisme, et, si je n’avais été prévenu, je me serais cru transporté par un songe diabolique dans les sentines de Suburre, dans les lupanars de Capoue. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Dans ces conditions je visitai des usines, ateliers, coopératives, écoles, laboratoires, instituts, crèches, asiles de vieillards, d’anciens lupanars changés en maisons de la culture et toutes sortes d’ouvrages en chantier : tunnels, barrages, ponts, voies ferrées, etc. — (René Depestre, Éros dans un train chinois, page 15)
    • Quand je vais voir un tenancier de lupanar, ce n’est pas pour l’entendre discourir sur les mérites de la virginité ! — (Amin Maalouf, Le rocher de Tanios, Grasset, 1993, collection Le Livre de Poche, page 248.)
  2. (Figuré) Lieu d’accouplement.
    • Ces félins ont opéré au cours de leur histoire un véritable troc génétique à grande échelle : des gènes de lion chez le jaguar, des gènes de tigre chez le léopard, etc. Bref, la signature d’un vrai lupanar de félidés, qui s’est étalé sur plus de trois millions d’années ! — (Benjamin Prud’homme, Nicolas Gompel, Quand le jagupard brasse la définition de l’espèce sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 11 octobre 2017, consulté le 19 octobre 2017)

Nom commun

lŭpānăr \lʊ.ˈpaː.naɾ\ neutre

  1. (Sexualité) Bordel, établissement où se pratique la prostitution, maison close.
    • qui in lupanari accubat. — (Plaute, Bacchides 3.3)
    • Aemilia et Iulia sunt reginae lupanaris.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LUPANAR. n. m.
Maison publique.

Littré (1872-1877)

LUPANAR (lu-pa-nar) s. m.
  • Mot latin qui signifie maison de prostitution et qui a été quelquefois employé en français avec le même sens.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lupanar »

(1532) Du latin lupanar (« lieu de débauche, lieu de prostitution »), dérivé de lupa (littéralement « louve » et au sens figuré « courtisane, prostituée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dérivé de lupana (« louve », « prostituée ») avec le suffixe locatif -ar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. lupa, qui signifiait louve et femme prostituée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lupanar »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lupanar lypanar

Citations contenant le mot « lupanar »

  • « Les paradis bordels se déroulait à Port-au-Prince dans un bordel », explique-t-il. On apprend que ce lupanar se situait à côté du toit familial, et l’enfant qu’il était le dévisageait sans ambages en voyant entrer et sortir les prostituées et des cols bleus. , Le nom du premier manuscrit de Dany Laferrière égaré dans un métro à Montréal enfin connu | Loop News
  • Que de pas restent à faire ! La femme pauvre est aussi bien esclave et vendue en orient qu’en occident. Seulement elle a de plus la flétrissure et la misère. Le lupanar n’est autre chose qu’un sérail en commun. De Victor Hugo / Océan prose, 1858
  • Les lois font les bagnes, les moeurs font les lupanars. La lumière crée le peuple, la nuit enfante la plèbe. La veste rouge du forçat est taillée dans la robe rouge du juge. De Victor Hugo / Quatre-vingt-treize
  • C'est l'histoire d'un mec (Arnaud Ducret) largué par sa femme qui lui préfère son patron (Benjamin Biolay). Effondré, humilié, il retrouve un vieux pote (François-Xavier Demaison) qui lui propose de venir vivre chez lui dans sa splendide villa, laquelle deviendra peu à peu un lupanar mixte pour divorcés VIP. rts.ch, Michaël Youn: "Une comédie est bien plus drôle en salle que chez soi" - rts.ch - Cinéma
  • Plaqué par sa femme, un grand dadais trouve refuge chez un ex-pote, millionnaire du web qui a transformé sa villa en lupanar pour divorcés. Dans le genre de la farce potache calquée sur les comédies américaines, Michaël Youn est capable de l’efficace « Fatal » comme du calamiteux « Vive la France ». « Divorce Club » s’inscrit entre les deux. Passé une mise en place fâcheuse, il troque la vulgarité pour le délire burlesque. Arnaud Ducret n’est pas Will Ferrell, mais il ne démérite pas. Il y a des gags autour de la virilité des filles et de la puérilité des mecs, du vaudeville sous psychotrope (clin d’œil au « Loup de Wall Street »). De quoi étancher votre soif d’humour crétin. L'Obs, « Eté 85 », « la Nuit venue », « Divorce Club »… Les films à voir (ou pas) cette semaine
  • Une fois passée la porte du lupanar, les prostituées sont véritablement “comme à la maison”. Pour tuer le temps entre deux passes, elles échangent des anecdotes, des blagues et se chamaillent dans un salon dont le calme n’est troublé que par une télévision en fond sonore. Cette configuration domestique du lieu de travail — constitué essentiellement d’un salon et d’une chambre — renvoie à l’autre domicile, privé celui-ci. Les deux “maisons” mettent en perspective la schizophrénie — plus ou moins assumée — d’une vie coupée en deux dont chaque moitié doit soigneusement ignorer l’autre. Citazine, "Filles de joie", des charges mentales – Citazine

Images d'illustration du mot « lupanar »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lupanar »

Langue Traduction
Anglais lupanar
Espagnol lupanar
Italien lupanar
Allemand lupanar
Chinois 羽扇豆
Arabe لوبانار
Portugais lupanar
Russe лупанарий
Japonais ルパナール
Basque lupanar
Corse lupanar
Source : Google Translate API

Synonymes de « lupanar »

Source : synonymes de lupanar sur lebonsynonyme.fr
Partager