La langue française

Listel

Définitions du mot « listel »

Trésor de la Langue Française informatisé

LISTEL, -ELS, -EAUX, subst. masc.

A. − ARCHIT., MENUIS.
1. Petite moulure carrée et unie séparant les moulures à profil concave ou convexe, et qui se trouve au-dessous de l'échine d'un chapiteau. On s'occupera d'abord de bien déterminer les listels, s'il doit y en avoir, et on approfondira de suite l'intérieur suivant la rentrée que doit avoir le fond (Nosban, Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 232).Dans tous profils, (...) les listels (faces planes) de plus de 0,075 de largeur ne comportant pas de refouillement dans les premiers épannelages, ne seront jamais considérés comme moulures (Robinot, Vérif., métré et prat. trav. bât., t. 1, 1924, p. 108).
2. Partie lisse d'un fût de colonne occupant l'intervalle des cannelures. Dans le même monument [les hypogées de Beni-Hassan] se voient des colonnes sur lesquelles on a creusé verticalement des canaux, séparés entre eux par ce filet plat qu'on appelle en architecture listel (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin,1876, p. 139).
3. P. ext. Moulure servant à décorer un bâtiment. Une sorte de tour carrée, sans une fenêtre, sans un listel, s'avance au milieu de la façade (T'Serstevens, Itinér. esp.,1933, p. 194).
4. Vx. Baguette de bois de section rectangulaire employée pour divers usages (encadrements, joints, etc.). Synon. liteau.On cloue des tasseaux (...) sur les côtés et un listel (...) par dessous (Viollet-Le-Duc, Archit.,1872, p. 361).
B. − NUMISM. Rebord se trouvant à la circonférence des monnaies ou des médailles et faisant saillie par rapport aux reliefs qu'elles comportent. Un nouvel ordre de poinçons, dont les sujets, cadres et listels sont complètement changés (Grandjean, Orfèvr. xixes., 1962, p. 31).
C. − HÉRALD. ,,Ornement extérieur de l'écu, ayant la forme d'un ruban ou d'une banderole, et sur lequel est inscrite la devise ou le cri d'armes`` (Past. Hérald. 1979).
D. − RELIURE ,,Étroite bande de peau sciée qui borde tout autour les gardes de soie`` (Lem. 1966).
Prononc. et Orth. : [listεl]. Att. ds Ac. dep. 1762. ,,Il fait au pluriel listeaux`` (Ac. dep. 1835). Nosban, Robinot, Grand-jean, supra, (les) listels. Étymol. et Hist. 1. 1546 archit. au plur. listeaux « petites moulures carrées et unies qui séparent des moulures en relief sur une colonne » (J. Martin, Hypnerotomachie ou Discours du songe de Poliphile [trad. de l'ouvrage ital. de F. Colonna], 26 vod'apr. M. Cagnon et S. Smith ds Cah. Lexicol. t. 19, p. 97); 1673 listel (Invent. gén. du mobilier de la Couronne sous Louis XIV, éd. J.-J. Guiffrey, t. 2, p. 131); 2. 1840 mar. « pièce de bois qui sert à réparer un mât ou une vergue » (Ac. Compl. 1842); 3. 1873 « cercle autour de la circonférence des monnaies » (Lar. 19e). Empr. à l'ital.listello, attesté comme terme d'archit. dep. début xvies. (Serlio ds Batt.; cf. attest. fr. 1546 supra), dér. de lista « bordure, bande » (liste1*). Bbg. Barb. Misc. 29 1944-52, pp. 437-438. - Boulan 1934, p. 36. - Hope 1971, p. 291. - Kohlm. 1901, p. 48. - Quem. DDL t. 5.

Wiktionnaire

Nom commun

listel \lis.tɛl\ masculin

  1. (Architecture) Petite moulure carrée et unie qui surmonte ou qui accompagne une autre moulure plus grande, ou qui sépare les cannelures d’une colonne, d’un pilastre.
  2. Petit carrelage de décoration qui accompagne un autre plus grand et qui, généralement, se pose en ligne horizontale.
    • Pour changer radicalement de style sur un carrelage uni, il suffit d’y ajouter un listel.
  3. (Usinage) Partie hélicoïdale d'une fraise ou d'un foret destinées à évacuer le copeau en cours d'usinage.
  4. (Numismatique) Rebord formant le tour d'une médaille, en relief par rapport au centre de cette médaille.
    • On en restreint le champ par un listel bien superflu, qui arrête et fixe l'œil dans les contours secs d'une circonférence au milieu de laquelle l'effigie semble prendre des proportions trop considérables.— (Revue des deux mondes, 1868)

Nom commun

listel \Prononciation ?\ masculin

  1. Bordure.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LISTEL. n. m.
T. d'Architecture. Petite moulure carrée et unie qui surmonte ou qui accompagne une autre moulure plus grande, ou qui sépare les cannelures d'une colonne, d'un pilastre. Il fait au pluriel Listeaux.

Littré (1872-1877)

LISTEL (li-stèl), au plur. LISTEAUX (li-stô) s. m.
  • 1 Terme d'architecture. Petite moulure carrée et unie qui couronne ou accompagne une autre moulure plus grande, ou bien qui est rapportée sur un champ uni.

    Petits morceaux de bois employés dans la menuiserie pour former encadrement, moulure ou rebord.

  • 2 Terme de marine. Tringles de 5 à 8 centimètres d'équarrissage qu'on pose, en file, sur les côtés d'un bâtiment en construction, à la hauteur où doivent porter les extrémités des baux.

    Morceaux de bois de remplissage pour obvier à de légers défauts dans un mât ou dans une vergue.

    Petites moulures d'une pièce d'artillerie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « listel »

De l’ancien français listel, dérivé de liste avec le suffixe -el → voir liteau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De liste (« bord ») avec le suffixe -el.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Liste, au sens de bande.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « listel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
listel listɛl

Traductions du mot « listel »

Langue Traduction
Anglais listel
Espagnol listel
Italien listello
Allemand listel
Chinois 李斯特
Arabe الاستماع
Portugais listel
Russe поясок
Japonais リステル
Basque listel
Corse listinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « listel »

Source : synonymes de listel sur lebonsynonyme.fr

Listel

Retour au sommaire ➦

Partager