La langue française

Liquidation

Sommaire

  • Définitions du mot liquidation
  • Étymologie de « liquidation »
  • Phonétique de « liquidation »
  • Citations contenant le mot « liquidation »
  • Traductions du mot « liquidation »
  • Synonymes de « liquidation »

Définitions du mot « liquidation »

Trésor de la Langue Française informatisé

LIQUIDATION1, subst. fém.

,,Opération débarrassant le savon des impuretés et de l'alcali qu'il contient à la suite de la cuite`` (Duval 1959). Pour épurer le savon blanc, il faut lui faire subir une dernière opération, connue sous le nom de liquidation (A. Wurtz, Dict. chim., t. 2, 2evol., 1876, p. 1446).
Prononc. : [likidasjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1774 (Duhamel du Monceau, L'Art du savonnier d'apr. FEW t. 5, p. 371a). Dér. de liquide1*; suff. -(a)tion*.

LIQUIDATION2, subst. fém.

A. − DR. et FIN.
1. FIN. (Bourse). Échéance des opérations à terme; p. méton., période pendant laquelle s'effectuent ces opérations. Pour asseoir sa puissance, il lui fallait bien dominer la Bourse; et c'était ainsi, à chaque liquidation, une nouvelle bataille (Zola, Argent,1891, p. 99).
2. DR. COMM. Action de rendre liquide, de fixer le montant d'une somme, d'un compte à régler; p. méton., règlement de cette somme ou de ce compte. Liquidation d'une dette. C'étaient des légionnaires qui demandaient l'arriéré de leurs croix (...) des veuves qui rêvaient une liquidation de pension hors des conditions légales (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 323).
Liquidation d'une société, d'une succession. Détermination de l'actif et du passif d'une société, d'une succession, et des droits de chaque associé, ou de chaque héritier. Un conseiller juridique qui renseignait sur toutes les questions de droit posées par l'absence, liquidations commerciales, successions, divorces (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 147):
1. La liquidation de la succession de mon père n'étant pas encore terminée, et ne sachant si, toutes dettes payées, il reviendrait une part quelconque à ses héritiers, je crus devoir offrir sur-le-champ, d'avance, moi-même, la somme que l'administration réclamait... Hugo, Corresp.,1832, p. 505.
Liquidation judiciaire (vx). Synon. de règlement judiciaire.Procédure instituée en vue d'adoucir les règles de la faillite, au profit des commerçants de bonne foi (d'apr. Cap. 1936).
3. DR. FISCAL
a) Liquidation des dépenses publiques. ,,Évaluation concrète de la dépense; décision prise par le ministre ou par ses délégués, qui arrête le montant justifié des droits acquis pas un créancier de l'État sur les fonds du budget`` (Barr. 1974).
b) Liquidation de l'impôt. ,,Calcul de l'impôt par l'application du taux ou du tarif à la base imposable, et compte tenu d'éventuelles déductions ou réductions`` (Budgét. 1978).
4. Liquidation d'une communauté. ,,Détermination de l'actif et du passif d'une communauté de biens entre époux dissoute, lorsque cette communauté a été acceptée par la femme ou ses héritiers`` (Cap. 1936). Les frais de scellé, inventaire, vente de mobilier, liquidation, licitation et partage, font partie de ces dettes (Code civil,1804, art. 1482, p. 272).
B. − Vente de marchandises au rabais au moment de la cessation d'un commerce ou pour écouler rapidement un stock. Liquidation totale :
2. ... toujours à guetter les devantures, en quête de ces liquidations, de ces débris de naufrage que Paris amène continuellement dans l'écume de ses bords, elle découvrait au boulevard de Clichy l'occasion d'un lit superbe... A. Daudet, Sapho,1884, p. 48.
C. − Au fig.
1. Action de mettre fin à quelque chose de manière rapide et définitive. La liquidation de l'affaire Dreyfus, dont les dreyfusards ont su tirer un si bon parti (Sorel, Réflex. violence,1908, p. 354).Au début de 1922, époque de la liquidation de « dada » en tant que mouvement (Breton, Manif. Surréal., 2eManif., 1930, p. 159):
3. ... la corporation qu'on a en vue ici (...) ne supprime pas les libertés syndicales, elle émane d'elles; et elle suppose la liquidation préalable du capitalisme moderne et du régime du primat du profit de l'argent. Maritain, Human. intégr.,1936, p. 204.
PSYCHOL. Même sens. Puis vient la liquidation des complexes affectifs infantiles (Mounier, Traité caract.,1946, p. 428).
2.
a) Action de se débarrasser de quelqu'un. Brouille certaine et irrémédiable avec une demi-douzaine de gens. Liquidation générale des amis douteux (Bloy, Journal,1892, p. 23).
b) Action de tuer quelqu'un ou de se tuer. Je ne veux pas que mon fils reste sur une pente au bout de laquelle on peut entrevoir la liquidation par le suicide (Augier, Contagion,1866, p. 365).
Prononc. et Orth. : [likidasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin. a) 1416 « action de liquider des biens » (doc. angevin ds Jean de Bueil, Le Jouvencel, éd. L. Lecestre, t. 2, p. 307, pièces justificatives); b) 1671 « estimation de l'actif et du passif (d'un compte) » (Pomey); 2. 1866 « action de tuer quelqu'un ou de se tuer » (Augier, loc. cit.); d'où 1899 « action de se débarrasser brutalement (de quelqu'un) » (Clemenceau, Iniquité, p. 223 : Enfin nous voici débarrassés de Picquart et de Grimaux. C'est ce qu'on appelle la liquidation); 3. 1866 « action de mettre fin brutalement à une situation » (Littré); 4. 1893 « vente à bas prix (de marchandises) » (DG). Prob. empr., malgré l'écart chronol., à l'ital. liquidazione (début xvies., Sanudo ds Batt.), dér. de liquidare (liquider*). Fréq. abs. littér. : 287. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 493, b) 230; xxes. : a) 388, b) 442. Bbg. Dub. Pol. 1962, pp. 335-336. - Hope 1971, p. 206.

Wiktionnaire

Nom commun 1

liquidation \li.ki.da.sjɔ̃\ féminin

  1. (Droit) (Finance) (Commerce) Action par laquelle on règle, on fixe ce qui était indéterminé, en toute espèce de comptes.
    • Parfois la liquidation des comptes frisait les moyens violents. C’était toujours un démêlé fort prolixe et souvent pénible, mais à notre époque de progrès on ne gagne pas sa vie sans batailler. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 46 de l’éd. de 1921)
    • Les créanciers de feu Saliba Michel, Grand-Goàve, connu jusqu’à cette date, ayant décidé la liquidation de ses affaires, d’accord avec Mme Vve Saliba Michel, prient tout autre créancier qui pouvait être intéressé de se faire inscrire chez la sous-dite maison en présentant un document prouvant la dette de Saliba Michel. — (L. Preetzmann-Aggerhoum, Avis important, Le Matin, 24 avril 1926, page 3, colonne de droite)
  2. (Par extension) Vente à bas prix, en vue d’un écoulement rapide de marchandises.
  3. (Figuré) Action de mettre fin à quelque chose, à la vie de quelqu'un.
    • Si la fameuse liquidation de l'analphabétisme, tant admirée, tarde tant à s'accomplir, c'est aussi que les malheureux instituteurs, travailleurs isolés, n'arrivent souvent pas à toucher leur maigre traitement […]. De sorte que l'on se demande comment les instituteurs vivent encore et si, avant la liquidation de l'analphabétisme, on n'assiste pas à celle du professorat. — (André Gide, Retouches à mon "Retour de l'U.R.S.S.", 1937)
  4. Opération relative au paiement des dettes et au partage entre les associés de l’actif restant d’une société, lorsque la société cesse son activité.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

liquidation \li.ki.da.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de rendre liquide.

Nom commun

liquidation \Prononciation ?\

  1. Liquidation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIQUIDATION. n. f.
T. de Jurisprudence, de Finance et de Commerce. Action par laquelle on règle, on fixe ce qui était indéterminé, en toute espèce de comptes. Liquidation de dépens, d'intérêts, de compte. Liquidation et partage d'une succession. Il travaille à la liquidation de ses dettes, de ses comptes. Liquidation d'une société de commerce, se dit des Opérations relatives au paiement des dettes et au partage entre les associés de l'actif restant, lorsque la société cesse. Par extension, La liquidation de cette guerre fut laborieuse. Il se dit spécialement d'une Vente à bas prix, en vue d'un écoulement rapide de marchandises.

Littré (1872-1877)

LIQUIDATION (li-ki-da-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1 Terme de jurisprudence, de finance et de commerce. Action de liquider. Liquidation de dépens, d'intérêts, de fruits. Liquidation et partage d'une succession. Si l'appel de la sentence de liquidation de vos conventions matrimoniales eût été plus tôt conclu et reçu, Baron, Coquette et fausse prude, I, 5.

    Liquidation d'une société de commerce, opération relative au payement des dettes et au partage entre les associés de l'actif restant, lorsque la société cesse.

    Terme de bourse. Époque fixée pour la livraison des titres contre espèces dans un marché ferme ; ces époques, vu le grand nombre d'opérations à terme qui se font à chaque bourse, sont périodiques et à jours fixes, tels que les fins de mois, les 15 ou 30 de chaque mois.

    Fig. La liquidation d'une situation politique difficile.

  • 2Action de cuire la pâte du savon.

HISTORIQUE

XVIe s. Il s'agissoit de faire liquidations et prisée des droits que le comte de Soissons disoit avoir en Piemont, Sully, dans le Dict de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LIQUIDATION, s. f. (Jurisprud. & Com.) est la fixation qui se fait à une certaine somme ou quantité d’une chose dont la valeur ou la quantité n’étoit pas déterminée. Par exemple, lorsqu’il est dû plusieurs années de cens & rentes en grain ou en argent, on en fait la liquidation en fixant la quantité de grain qui est dûe, ou en les évaluant à une certaine somme d’argent.

La liquidation des fruits naturels dont la restitution est ordonnée, se fait sur les mercuriales ou registres des gros fruits. Voyez Fruits & Mercuriales. Voyez aussi Liquide & Liquider. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « liquidation »

(Nom commun 1) De l’italien liquidazione (« vente à bas prix »).
(Nom commun 2) Dérivé de liquide avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De liquidate, avec le suffixe -tion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « liquidation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
liquidation likidasjɔ̃

Citations contenant le mot « liquidation »

  • Depuis la liquidation de l'Empire, il ne se passe plus rien en France. Il n'y a plus eu de drame politique comparable à ce qu'on a vécu. De Michel Tournier / Le Figaro du 25/06/2015
  • Comme son nom l’indique, la procédure de liquidation judiciaire simplifiée est une procédure allégée et de courte durée comparée à la liquidation judiciaire classique. En effet, elle permet de vendre les biens de l’entreprise plus rapidement et ne prend en compte que certaines créances seulement (celles qui sont susceptibles de venir en rang utile dans les répartitions et les créances salariales). Et elle ne dure qu’un an au maximum (sauf prorogation de 3 mois) alors qu’une liquidation judiciaire classique a une durée moyenne de 2 ans et demi. Les Echos Executives, La procédure de liquidation judiciaire simplifiée s’ouvre à davantage d’entreprises, Fiscalité et droit des entreprises
  • Poursuite des opérations de liquidation et situation au 30 juin 2020 , SI Participations : Poursuite des opérations de liquidation et situation au 30 juin 2020 | Zone bourse
  • Jean de Bru, c'est fini ! L'entreprise de fabrication de matériel agricole, qui connaissait des difficultés depuis l'automne dernier, a été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Carcassonne. Les derniers ouvriers présents sur le site - sur la vingtaine au total que compte l'entreprise - se sont rendus une dernière fois ce 16 juillet au matin dans les locaux de la zone de l'Estagnol pour y prendre leurs affaires. "Toute activité est désormais arrêtée sur le site", a notamment expliqué le délégué du personnel à L'Indépendant. lindependant.fr, Carcassonne : l'entreprise Jean de Bru en liquidation judiciaire - lindependant.fr
  • Le journal La Marseillaise en liquidation judiciaire (Photo Archives Gomet') Gomet, Le journal La Marseillaise en liquidation judiciaire - Gomet
  • Les conditions économiques particulièrement difficiles de ces derniers mois, provoqués par la crise du Covid, ont contraint les Editions des Fédérés à mettre La Marseillaise sous protection du tribunal de commerce qui a prononcé lundi 13 juillet une liquidation judiciaire avec poursuite d’activité. www.lamarseillaise.fr, Les Editions Des Fédérés mises en liquidation avec poursuite d’activité
  • Présente au Luxembourg depuis 2013, ABLV Bank avait été placée en liquidation judiciaire, faute de repreneurs en juillet 2019. Depuis cette date, deux liquidateurs avaient été nommés et l’ALEBA devait défendre au mieux les intérêts de la quinzaine d’employés toujours en poste. Le Quotidien, ABLV Bank : plan social signé un an après la liquidation judiciaire | Le Quotidien

Traductions du mot « liquidation »

Langue Traduction
Anglais liquidation
Espagnol liquidación
Italien liquidazione
Allemand liquidation
Chinois 清算
Arabe تصفية
Portugais liquidação
Russe ликвидация
Japonais 清算
Basque likidazioa
Corse liquidazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « liquidation »

Source : synonymes de liquidation sur lebonsynonyme.fr
Partager