Levant : définition de levant


Levant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LEVANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst. masc.

I. − Part. prés. de lever1*.
II. − Emploi adj. Qui se lève. Aube, nuit levante. Le cri des chiens qui aboient à la mort, sous la lune levante (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 292).Nous avions pris la route à l'aube. Lever du jour automnal. Rougeoiement bref du soleil levant (J.-R. Bloch, Dest. du S.,1931, p. 44):
1. Vinrent juin et les plus longs jours, ses ciels nocturnes sans mystère, dont une lueur attardée au couchant, une autre lueur levante sur l'Est de Paris, soulevaient les bords. Colette, Chatte,1933, p. 67.
Au jour levant. Au moment où le jour se lève. Au jour levant, un complice détacha la corde (Maupass., Sur l'eau,1888, p. 273).
Au soleil levant. Au moment où le soleil se lève. Carcassonne, au soleil levant, cinquante tours et cent tourelles noires sur un fond de montagnes blanches (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1914, p. 377).À l'endroit où le soleil se lève, p. ext. face à cet endroit. Il faudrait, dit Magdeleine, que la maison fût au soleil levant (Karr, Sous tilleuls,1832, p. 39).
L'Empire du Soleil Levant. Le Japon. Il est convenu que l'acte, par lequel l'Empire du Soleil Levant se soumet aux vainqueurs sera signé le 2 septembre (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 227).
Adorer le soleil levant (au fig.). Faire sa cour à la puissance nouvelle, à la faveur naissante (Ac.).
Portes* levantes.
DR., vieilli. [P. oppos. à aubain ou étranger] Homme levant et couchant (dans un lieu fixe). Qui habite, qui réside en un lieu déterminé. (Dict. xixes.).
III. − Emploi subst.
A. − Côté de l'horizon où le soleil se lève; est. Du côté du levant. Les habitants du village (...) virent un homme qui priait avec ferveur, prosterné dans la direction du levant. (Du Camp, Nil,1854, p. 171).La girouette indique le levant et le couchant bien plus précisément que ne fait le soleil (Alain, Propos,1928, p. 753).
Du levant au couchant. De l'est à l'ouest. Il ira labourant le globe comme un champ, Et semant la douleur du levant au couchant (Vigny, Poèmes ant. et mod.,1837, p. 238).Au plur., littér. Les désastres croulant des levants aux ponants Ont tour à tour fait ou défait les continents (Verhaeren, Mult. splendeur,1906, p. 13).
Au levant. À l'est. Être face au levant; maison exposée, percée de deux fenêtres au levant. La vieille maison, dont la façade orientée au levant commence d'émerger de la nuit (Bernanos, Crime,1935, p. 744).
En partic. Levant d'été. Point où le soleil se lève à l'horizon au solstice d'été. Levant d'hiver. Point où le soleil se lève à l'horizon au solstice d'hiver. J'ai pris le chemin que j'avais vu prendre au convoi dans la direction du levant d'hiver (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 207).
B. − P. méton.
1. Vent d'est qui souffle sur la France méditerranéenne. Levant blanc. Vent qui vient de Corse. Levant droit. ,,Vent d'est en Provence`` (Chass. 1970).
2. P. ext. [Avec une majuscule] Les pays qui sont au levant (par rapport à la France), les régions bordant la côte méditerranéenne de l'Asie. Synon. Moyen-Orient, Proche-Orient.Les pays, les puissances du Levant. M. Duparquet, homme fort spirituel qui a voyagé dans le Levant et en Italie (Delécluze, Journal,1825, p. 179):
2. La paix enrichissait dans des proportions inouïes les ports de Tripoli, de Tyr et d'Acre, redevenus, comme à l'époque phénicienne, les entrepôts de tout le commerce du Levant. Grousset, Croisades,1939, p. 294.
En partic. États du Levant. Le Liban, la Syrie. Armée, marine, territoires du Levant; expédier des renforts au Levant. La responsabilité que la Société des Nations avait naguère confiée à la France en Syrie et au Liban. Nous serions alors justifiés à retirer nous-mêmes du Levant les derniers signes de notre autorité (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 198).
Échelles* du Levant.
3. Vieilli. Tabac léger de cette région, qui contient peu de nicotine. Fumer du levant. (Ds Littré, Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [l(ə)vɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Warn. 1968 : [ə] facultatif. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1265 « côté de l'horizon où le soleil se lève » (Brunet Latin, Trésor, éd. F. J. Carmody, I, 106, § 10); 2. 1343 « vent d'est » (Nic. de Verone, Pharsale, 2147, éd. H. Wahle ds Gdf. Compl.); 3. 1528 « pays qui sont au levant » (Négociations de la France dans le Levant, I, 137, ibid.). Part. prés. subst. de lever1* (cf. ca 1100, part. prés. adj. soleill levant ds Roland, 3098).
STAT. − Adj. Fréq. abs. littér. : 2 894. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 493, b) 6 207; xxes. : a) 4 728, b) 3 152. − Subst. Fréq. abs. littér. : 228. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 264, b) 484; xxes. : a) 417, b) 238.

Levant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

levant \lə.vɑ̃\

  1. Qui se lève, en parlant du soleil.
    • Les vitres embuées mettaient une doublure de mousseline à la translucidité des rideaux de cretonne blanchissant avec la lumière levante. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Je serai là au soleil levant. — Cette maison regarde le soleil levant, est tournée au soleil levant.

Nom commun 1

levant \lə.vɑ̃\ masculin

  1. Orient, est, lieu où le soleil se lève.
    • Les pâturages, enclavés dans les bois de tous côtés, sauf au levant, où des haies vives érigeaient leurs épaisses barrières épineuses, restaient d’un vert dru malgré la chaleur torride de cette fin d’été. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Du levant au couchant. — Entre le levant et le midi.

Nom commun 2

levant \lə.vɑ̃\ masculin

  1. Vent d’est doux et très humide soufflant en mer Méditerranée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Levant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LEVANT. adj. m.
Qui se lève, en parlant du Soleil. Je serai là au soleil levant. Cette maison regarde le soleil levant, est tournée au soleil levant. Adorer le soleil levant, Faire sa cour à la puissance nouvelle, à la faveur naissante. Il s'emploie comme nom pour désigner l'Orient, relativement au lieu où l'on est, la partie de l'horizon où le soleil se lève. Du levant au couchant. Entre le levant et le midi. Les quatre points cardinaux sont le levant, le couchant, le midi et le septentrion. On dit plutôt : l'Est, l'Ouest, le Sud et le Nord. Il se dit, particulièrement, des Régions qui sont, à notre égard, du côté où le soleil se lève, comme la Turquie, la Perse, l'Asie Mineure, la Syrie, etc. Les peuples du Levant. Trafiquer dans le Levant. Voyage dans le Levant. Le commerce du Levant. Les échelles du Levant.

Levant : définition du Littré (1872-1877)

LEVANT (le-van) adj. m.
  • Usité seulement dans cette locution : soleil levant, soleil qui paraît au matin. Je serai là à soleil levant, au soleil levant. Le soleil levant regarde cette maison.

    Fig. Adorer le soleil levant, faire sa cour à la faveur naissante. N'est-il pas adoré comme un soleil levant ? Tristan, M. de Chrispe, IV, 11. Là des hommes qui tournaient le dos au sanctuaire et adoraient le soleil levant, la faveur naissante, Bossuet, 2e sermon, Pâques, 3. Courage ! inclinez-vous vers le soleil levant, agiles tournesols, Picard, les Marionnettes, V, 8.

    Terme d'ancienne législation. Homme levant et couchant, homme domicilié, par opposition à aubain ou étranger.

HISTORIQUE

XIe s. [Il] Torne son vis [visage] vers le soleil levant, Ch. de Rol. CCXXIV.

XVIe s. Les yeux fichés vers le soleil levant, Montaigne, II, 179.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Levant : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

LEVANT le, L’ORIENT, s. m. (Gramm.) ces deux mots sont quelquefois synonymes en Géographie, comme le sont le couchant & l’occident ; mais on ne les emploie pas toûjours indifféremment. Lorsqu’il s’agit de commerce & de navigation, on appelle le Levant toutes les côtes d’Asie, le long de la Méditerranée, & même toute la Turquie asiatique ; c’est pourquoi toutes les échelles depuis Alexandrie en Egypte, jusqu’à la mer Noire, & même la plûpart des îles de l’Archipel, sont comprises dans ce qu’on nomme le Levant. Nous disons alors voyage du Levant, marchandises du Levant, &c. & non pas voyage d’Orient, marchandises d’Orient, à l’égard de ces lieux-là. Cela est si bien établi, que par Orient, on entend la Perse, les Indes, Siam, le Tonquin, la Chine, le Japon, &c. Ainsi le Levant est la partie occidentale de l’Asie, & l’Orient est tout ce qui est au-delà de l’Euphrate. Enfin, quand il n’est pas question de commerce & de navigation, & qu’il s’agit d’empire & d’histoire ancienne, on doit toûjours dire l’Orient, l’empire d’Orient, l’église d’Orient. Les anciens auteurs ecclésiastiques, par une licence de leur profession, entendent souvent par l’Orient, le patriarchat d’Antioche, qu’ils regardoient comme la capitale de l’Orient. (D. J.)

Levant, (Astronomie.) est la même chose que l’orient. Ainsi on dit le soleil est au levant, pour dire qu’il est à l’orient. Voyez Orient, Est, &c.

Il est aussi adjectif dans ce sens, le soleil levant. Voyez Lever.

Levant, en Géographie, signifie les pays situés à notre orient.

Ce mot se restreint généralement à la Méditerranée, ou plutôt aux pays qui sont situés à l’orient de cette mer par rapport à nous. De-là le commerce que nous y faisons est nommé commerce du levant : on dit aussi vent du levant, en parlant de celui qui souffle au sortir du détroit de Gibraltar. Chambers. (O)

Levant & Couchant, (Jurisprud.) en matiere de justice & de corvées, on ne considere comme sujets du seigneur que ceux qui sont levans & couchans dans l’étendue de la seigneurie. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « levant »

Étymologie de levant - Wiktionnaire

Du participe présent du verbe lever.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « levant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
levant lœvɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « levant »

  • La scène, vous le savez, se joue en Turquie à Istanbul, ancienne Constantinople, au bord du Bosphore. Que l'on observe ce lieu depuis le levant oriental ou depuis le couchant européen, du moyen-oriental et africain, au sud, ou perché au nord Ukrainien et russe, ce bout de terre marine ressemble à une rose des vents : c'est l'un des grands carrefours géographiques et géopolitiques de la planète. Le Figaro.fr, «Dieu seul le sait» N°15 : Au Levant, la laïcité cale face à l'islam
  • En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. De Marc-Aurèle
  • Le coeur le plus endurci et l'ignorance la plus crasse doivent disparaître devant le soleil levant de la souffrance patiente et sans méchanceté. De Gandhi / Le jeune Inde
  • Les femmes sont la seule chose qu'un milliardaire ne puisse s'offrir en levant seulement le petit doigt. De Philippe Bouvard / Douze mois et moi
  • Le matin, c'est la jeunesse du jour. Tout y est gai, frais et facile. Il ne faut pas l'abréger en se levant tard. De Arthur Schopenhauer / Aphorismes sur la sagesse dans la vie
  • N’abrégez pas le matin en vous levant tard ; regardez-le comme une quintessence de la vie. De Arthur Schopenhauer
  • Tous les matins en se levant, on devrait dire : Chic ! je ne suis pas mort ! De Jules Renard / Journal
  • Qui dort jusqu'au soleil levant Il meurt pauvre finalement. De Proverbe français
  • Qui parle beaucoup à table a encore faim en se levant. De Proverbe allemand
  • On adore plutôt le soleil levant que le soleil couchant. De Proverbe français

Images d'illustration du mot « levant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « levant »

Langue Traduction
Corse levante
Basque levant
Japonais レバント
Russe левант
Portugais levante
Arabe الشرق
Chinois 黎凡特
Allemand levante
Italien levante
Espagnol levante
Anglais levant
Source : Google Translate API

Synonymes de « levant »

Source : synonymes de levant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « levant »



mots du mois

Mots similaires