La langue française

Est

Définitions du mot « est »

Trésor de la Langue Française informatisé

EST, subst. masc.

A.− Point cardinal correspondant au lever du soleil; direction, partie du monde correspondante, située à droite quand on regarde le nord, par rapport à un point donné. Du côté de l'est; vers l'est; de l'est à l'ouest; d'ouest en est. Les horloges presque allemandes de l'est de la France (Stendhal, L. Leuwen, t. 2,1835,p. 120).(...) à l'Est le ciel s'éclaircit, devient d'un bleu clair avec des reflets rouges. C'est l'aube (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Voy. Horla, 1887, p. 1327):
1. Le vent d'Est qui m'apporte la brume de neige de mon pays m'est plus doux que le souffle odorant du Portugal et de ses orangers. Le vent qui vient de Navarre... Montherl., Reine morte,1942, I, 1ertabl., 1, p. 139.
Loc. prép. À l'est de. Strasbourg est à l'est de Paris (Littré).
P. métaph. ou p. anal. de disposition. Grosse tête bornée, (...) à l'Est et à l'Ouest, par des joues abondantes (Verlaine, Œuvres posth.,t. 1, Souv. et fantais., 1896, p. 264):
2. [Dinah :] − ... La conversation [en province] est bornée au sud de l'intelligence par les observations sur les intrigues cachées au fond de l'eau dormante de la vie de province, au nord par les mariages sur le tapis, à l'ouest par les jalousies, à l'est par les petits mots piquants. Balzac, Muse départ.,1844, p. 101.
En appos. Front est, longitude est. La côte est de l'Australie (Verne, Île myst.,1874, p. 382).
[En compos. avec d'autres points cardinaux] L'une de ces îles qui traversent le ciel dans la direction Est-Sud-Ouest (Claudel, Connaiss. Est,1907, p. 66).
B.− MÉTÉOR., NAV.
1. Expressions
a) Le vent est à l'est, souffle, vient de l'est :
3. De fortes gouttes commençaient à tomber; le vent soufflait de l'est, trempé de pluie. − Diable! il ne faut pas que je m'amuse, dit Mouret en examinant le ciel avec inquiétude; le vent est à l'est, il va en tomber une jolie décoction! Zola, Conquête Plassans,1874, p. 1191.
b) Être est et ouest [d'un lieu]. Se trouver à la latitude de ce lieu. À trois lieues au large, la sonde a rapporté (...) trente brasses lorsque nous étions en-dedans de la baie, est et ouest (Voy. La Pérouse,t. 2, 1797, p. 55).
c) Faire de l'est, du plein est. Se diriger vers l'est. C'est contre toute logique que j'ai décidé de faire du plein Est (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 220).
2. [En compos. avec nord, quart, sud] Aire de vent située à droite de la rose des vents; direction correspondante. Est-nord-est; est (un) (-)quart(-)nord-est; est-sud-est; est (un) (-)quart(-)sud-est. La côte s'étendait du nord un quart nord-est, à l'est un quart nord-est (Voy. La Pérouse,t. 2, 1797, p. 231).« Toi, timonier, le cap à l'est-sud-est, − dit Brulart ... » (Sue, Atar Gull,1831, p. 12).
C.− Absol. [Avec une maj.]
1. Rare. L'Extrême-Orient. R... est revenu hier et m'a fait cadeau de « Connaissance de l'Est » (Green, Journal,1941, p. 142).
2. Courant
a) Partie de la France située à l'est et plus particulièrement ensemble formé par la Lorraine, l'Alsace et la Franche-Comté. Canal, chemin de fer, gare de l'Est; la frontière de l'Est; les départements de l'Est :
4. Une seule inquiétude leur venait par moments. Où allait-on? Dans l'Est? Dans le Nord? Tous disaient : dans le Nord. Alors, ce fut dans l'Est. On tourna Paris; on traversa la banlieue de Champigny. Benjamin, Gaspard,1915, p. 24.
b) Ensemble formé par les pays communistes d'Europe situés à l'est de ce continent et par l'U.R.S.S., par opposition à l'Ouest, bloc capitaliste comprenant les pays d'Europe occidentale et les États-Unis. L'amélioration des relations entre l'Est et l'Ouest (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 172).
En appos. Est-Ouest. Le commerce Est-Ouest (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 287).
Les pays de l'Est. Les démocraties populaires situées à l'est de l'Europe. Une telle activité permettrait également de fournir un contingent appréciable d'exportations vers les pays de l'Est (Humanité,19 janv. 1952, p. 2, col. 7).
D.− [Premier élément de mots composés]
1. Est-Africain, subst. masc. Partie orientale de l'Afrique. Certes l'Est-Africain, ce n'était pas la Palestine! (Tharaud, An prochain,1924, p. 106).
2. Est-allemand, ande, adj. et subst. (Celui, celle) qui habite la République Démocratique Allemande; propre à ce pays. Un tribunal est-allemand a condamné P. F., annonce l'agence est-allemande (Monde, 1eroct. 67 ds Gilb.1971).
3. Est-Américain, subst. masc. Partie orientale des États-Unis. La célèbre Université de l'Est-Américain fondée aux portes de Boston en 1836 (Bourget, Actes suivent,1926, p. 3).
4. Est-européen, éenne, adj. Propre aux démocraties populaires de l'est de l'Europe. Les observateurs occidentaux et est-européens (Monde, 20 mai 66 ds Gilb.1971).
Prononc. et Orth. : [εst]. Ds Ac. 1694-1932. Homogr. est (de être). En principe est s'écrit avec une minuscule quand il désigne le point cardinal, la direction, le lieu (supra A et B), et avec une majuscule quand il est employé absol. pour désigner une région, un ensemble d'États (supra C). Comme on peut le voir (supra A et B) certains auteurs ne suivent pas cette règle. Étymol. et Hist. Ca 1140 est (G. Gaimar, Hist. des anglais, éd. A. Bell, 939). Empr. à la forme est du vieil et moy. angl. east, attesté dep. la fin du ixes. comme adv., puis comme subst. dep. le xiies. (ds NED et MED), cf. all. Ost et Osten, néerl. oost, oosten (FEW t. 15, 2, p. 90; ODEE; Klein Etymol. t. 1). Fréq. abs. littér. : 2 319. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 159, b) 2 953; xxes. : a) 3 279, b) 3 607. Bbg. Gutmans (T.). Une Terminol. occ. unifiée dès le M. Âge : les quatre points cardinaux. Linguistique. Paris. 1970, t. 6, no1, pp. 147-151.

Wiktionnaire

Nom commun

est \ɛst\ masculin invariable

  1. (Géographie) Point cardinal, à droite quand on regarde l’horizon vers le nord. Direction d’où le soleil se lève.
    • Quelques blancheurs commencent à nuancer l’horizon vers l’est. Les nuages du zénith en reçoivent une première coloration. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. IV, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Quelques étoiles à présent perçaient la voûte bleue, et dans l’est le disque de la lune apparut. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 97 de l’éd. de 1921)
    • Pendant la première semaine, la brise fut très légère et excessivement variable, tournant constamment du Nord au Suroit, en passant par l’Est. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Ils auraient alors passé de l’Ouest à l’Est, vers la fin du tertiaire, dans le sens contraire à celui qu'on attribuait à l’émigration humaine. — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 15)
  2. Partie du monde ou d’un pays qui est du côté de l’Est.
    • Les reflets du couchant, le vent de la mer nous viennent aussi ce soir de chez nos ennemis, de l’Est, du Rhin. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Le vent est à l’est.
      Il s’éleva un vent d’est.
      La frontière de l’est.

Adjectif

est \ɛst\ invariable

  1. Dans la direction de l’est.
    • La côte est.
    • Degrés de longitude est. : Ceux qui vont du méridien de Greenwich vers l’est.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EST. (On prononce le T.) n. m.
Celui des quatre points cardinaux qui est au soleil levant. Il se dit aussi de la Partie du monde ou d'un pays qui est du côté de l'est. Les pays qui sont à l'est. Cette province a tant de lieues de l'est à l'ouest. Le vent vient de l'est. Le vent est à l'est. Il s'éleva un vent d'est. La frontière de l'Est. Dans l'Est.

Littré (1872-1877)

EST (èst') s. m.
  • 1Celui des quatre points cardinaux qui est du côté du soleil levant. L'est est opposé à l'ouest. Le vent tournait à l'est.

    Par extension, la partie du ciel, de la terre, d'une contrée, qui est du côté de l'est. Un vent d'est. Chemin de fer de l'est. Strasbourg est à l'est de Paris.

  • 2 Adj. Longitude est.

REMARQUE

1. L's et le t sont nuls dans la prononciation, lorsque ce mot termine le nom d'une aire de vent ; ainsi sud-est, nord-est, etc. se prononcent su-è, nor-dè, etc. que ces expressions soient ou ne soient pas précédées du nom d'une autre aire de vent, LEGOARANT., Cette prononciation est la prononciation constante des marins ; mais dans l'intérieur, et particulièrement à Paris, on fait sentir l's et le t.

2. Les dictionnaires de marine ne disent rien sur est, employé pour vent d'est ; et dans l'exemple de l'Académie : " Il y a quatre vents principaux : l'est, le nord, le sud et l'ouest, " on doit voir une ellipse aussi bien que le désir de ne pas répéter quatre fois le mot vent ; mais il serait fâcheux qu'on pût en déduire la bonté des expressions : Il nous faudrait un nord, un est, etc. au lieu d'un vent du nord, un vent d'est, qui sont les seules admises, LEGOARANT.

HISTORIQUE

XIIe s. L'entrée del temple ki fud devers le hest, Rois, p. 248.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EST, s. m. en Cosmographie, est l’un des points cardinaux de l’horison, celui où le premier vertical coupe l’horison, & qui est éloigné de 90 degrés du point nord ou sud de l’horison. Voyez Orient, Points cardinaux, Horison, &c.

Pour trouver la ligne & les points d’est & d’ouest, voyez Ligne méridienne.

Le vent d’est est celui qui souffle du point d’est. Voyez Vent. Il s’appelle en latin Eurus, & en italien Levante, vent de levant.

Le sud-est souffle entre le sud & l’est, à 45 degrés de ces points, le nord-est à 45 degrés du nord & de l’est, &c. Voyez Vent, Rhumb. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « est »

Mot germanique : allem. Ost ; anglais, east.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom) (Date à préciser) Du moyen anglais est lui-même issu de l’anglo-saxon ēast ; apparenté à l’ancien haut allemand ōstar (« vers l’Est »), au latin aurora (« l’aurore, l’orient ») primitivement *ausos, au grec ancien Ἠώς, Êốs (« Aurore ») et ἠώς êốs (« aurore »), le sanskrit उषस् uṣás (« aube »).
(Flexion de verbe) De l’ancien français est (forme du verbe estre), lui-même issu du latin est (forme du verbe esse).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « est »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
est ɛ

Évolution historique de l’usage du mot « est »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « est »

  • Conseiller est aisé, aider est difficile. De Proverbe chinois
  • L’erreur est humaine. Persévérer est diabolique. De Proverbe latin
  • L'Est est l'Est, et l'Ouest est l'Ouest, et jamais ils ne se rencontreront. Joseph Rudyard Kipling, The Ballad of East and West
  • Est vrai ce qui est. De Saint Augustin
  • Penser est beau, prier est mieux, aimer est tout. De Elisabeth Leseur
  • Est vrai ce qui est beau. Le reste est invention. De Amélie Nothomb / Péplum
  • Ce qui est écrit est écrit. De Saint Jean
  • Tout ce qui est exagéré est insignifiant. De Anonyme
  • Tout ce qui est rigoureux est insignifiant. De René Thom
  • Tout ce qui est naturel est injuste. De Henry de Montherlant
  • Manger est humain, digérer est divin De Charles T. Copland
  • Tout ce qui est excessif est insignifiant. De Talleyrand
  • « En matière de numérique, c’est la France qui fait figure de pays sous-développé » Le Monde.fr, Qu’est-ce que le bahaïsme, religion monothéiste venue d’Iran ?
  • Une vaste campagne de dépistage est prévue dans le département à partir de la semaine prochaine en raison d'une multiplication de cas positifs au coronavirus ces derniers jours. Olivier Richefou, le président du Conseil Départemental, n'y est pas favorable confie-t-il à France Bleu Mayenne. France Bleu, En Mayenne, campagne massive de dépistage Covid-19 : "c'est disproportionné" pour le président du Département
  • L'organisme qui conseille le gouvernement dans l'épidémie de Covid-19 estime qu'une reprise de l'épidémie est très probable en octobre-novembre, voire cet été si le relâchement des comportements se poursuit. Les Echos, Coronavirus : le masque est trop peu porté en France, avertit le conseil scientifique | Les Echos
  • En 2019, 50,3 millions de touristes se sont rendus en Ile-de-France. En 2020, cela risque d’être beaucoup moins. C’est pourquoi les propriétaires louant leur bien sur Airbnb (ou d’autres sites de réservations saisonnières) peuvent faire grise mine. Début juin, d’après le décompte du site spécialisé AirDNA, seulement 41% des biens proposés sur Airbnb étaient occupés, contre 55% en année “habituelle.” Et malheureusement pour les bailleurs, les professionnels du tourisme ne misent pas vraiment sur un retour à une activité “normale” avant un an. Capital.fr, Airbnb : pourquoi il est désormais (beaucoup) plus rentable de louer votre logement à l’année - Capital.fr
  • Alors que les autorités se préparent à faire face à une 2ème vague de l'épidémie de coronavirus en France, l'infectiologue nancéien Christian Rabaud fait le point sur la situation et rappelle l'importance des gestes barrière. France Bleu, Coronavirus dans le Grand Est : "La situation est maîtrisée mais le virus circule toujours"
  • Après dix ans de contentieux, le groupe Pierre & Vacances Center Parcs renonce à réaliser son projet dans l'Isère. Son président-fondateur, Gérard Brémond, estime pourtant le concept plus que jamais dans l'air du temps. Il confirme la poursuite de son développement en France et en Europe. Les Echos, Le projet controversé de Center Parcs à Roybon est abandonné | Les Echos
  • La cour d'appel de Paris a ordonné mi-juin la reprise des investigations, trois ans après la plainte visant le nouveau ministre de l'Intérieur.  Franceinfo, Accusation de viol contre Gérald Darmanin : où en est l'enquête ?
  • Coronavirus: l'épidémie "s'accélère" et le pic n'est "pas encore atteint" selon l'OMS pic.twitter.com/tiIhAXxepU ladepeche.fr, Coronavirus : une seconde vague de Covid-19 est-elle inévitable en France ? - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « est »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « est »

Langue Traduction
Anglais is
Espagnol es
Italien è
Allemand ist
Chinois
Arabe يكون
Portugais é
Russe является
Japonais です
Basque dago
Corse é
Source : Google Translate API

Synonymes de « est »

Source : synonymes de est sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « est »

Est

Retour au sommaire ➦

Partager