La langue française

Ponant

Définitions du mot « ponant »

Trésor de la Langue Française informatisé

PONANT, subst. masc.

Littér. ou région. L'ouest. Synon. le couchant, l'occident.Vers le ponant; du ponant au levant. Mais voyez. −Du ponant jusques à l'orient, l'Europe, qui vous hait, vous regarde en riant (Hugo, Ruy Blas, 1838, III, 2, p.394).Les orages viennent toujours du sud et les giboulées du ponant (Duhamel, Suzanne, 1941, p.265).
P. méton.
Vx. [Gén. avec une majuscule] Les côtes occidentales de l'Europe, l'océan Atlantique (par opposition à la Méditerranée). Ports du Levant et du Ponant. La marine du Ponant ou la surintendance des relais et des postes (Chazelle, Diplom., 1962, p.60).
Région. (côte méditerranéenne). Vent de ponant, p.ell., ponant. Vent d'ouest. (Dict.xixeet xxes.).
REM.
Ponantais, -aise, adj.,vieilli. Qui est de l'océan Atlantique, des côtes occidentales de l'Europe. Cette place de gardien de phare dont jouissaient mes pères sur les côtes ponantaises (Villiers de L'I.-A., Contes cruels, 1883, p.219).Empl. subst. Marin originaire des côtes françaises de l'Atlantique ou qui y exerce son métier. La Marine française se divise en deux grandes races: les Moco et les Ponantais, Bretagne et Provence, gens du Nord et gens du Midi (A. Daudet, Jack, t.2, 1876, p.110).
Prononc. et Orth.: [pɔnɑ ̃]. Ac. 1694: ponant; 1718: ponent, ponant; 1762: ponant; 1798: ponant, ponent; dep. 1835: ponant. Étymol. et Hist.1. Ca 1240 ponent «vent d'Ouest» (Philippe de Novare, Mém., éd. Ch. Kohler, LVII); 2. fin xiiies. ponent «Occident» (Sidrac ds Gdf. Compl.); 3. 1566 la mer de Ponant «l'Océan Atlantique, par opposition à la Méditerranée» (Monluc, Commentaires et Lettres, éd. A. de Ruble, t.5, p.69); 1678 Ponant (Guillet). Empr. à l'a. prov. ponen «ouest, vent d'ouest» (xiies. ds Rayn. et Levy Prov.) qui remonte au lat. pop. [sōl]pōnens «[soleil] couchant» (d'où aussi ital. ponente, esp. poniente), expr. formée avec le part. prés. de pōnere «se poser, se coucher (en parlant des astres)», sens supposé d'apr. l'ital. porre «se coucher (en parlant du soleil)» (à la place du lat. occidere (occident*). Voir M. Alleyne, Les noms des vents en gallo-roman ds R. Ling. rom. t.25 1961, p.127). Bbg. Quem. DDL t.2.

Wiktionnaire

Nom commun

ponant \pɔ.nɑ̃\ masculin

  1. Occident, partie du monde qui est au couchant du Soleil.
    • Depuis le levant jusqu’au ponant.
    • Il se leva un vent du ponant.
  2. (Vieilli) Il désigne aussi, en France, l’océan, par opposition à la Méditerranée.
    • Vice-amiral du ponant.
    • L’escadre du ponant.
  3. Vent d’ouest soufflant en mer Méditerranée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PONANT (po-nan) s. m.
  • 1L'occident (avec une minuscule). Lui [l'homme] que jusqu'au ponant, Depuis où le soleil vient dessus l'hémisphère, Ton absolu pouvoir a fait son lieutenant, Malherbe, I, 1.
  • 2Dans nos ports de France sur la Méditerranée, le ponant, nom donné au vent d'ouest. Le ponant est opposé au levant ou vent d'est.
  • 3 Terme de marine. L'Océan par opposition à la Méditerranée (avec un P majuscule). Pendant qu'il était à Rome, il mit en ordre les observations qu'il venait de faire sur les côtes de Ponant, et en composa huit cartes particulières, Fontenelle, Chazelles. Pontchartrain avait fait faire à son fils une grande tournée par les ports du Levant et du Ponant, Saint-Simon, 44, 4.

HISTORIQUE

XVe s. Vers le ponant, Commines, IV, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PONANT, s. m. (Marine.) ce terme est en usage parmi les marchands & négocians qui font le commerce de la mer. Il signifie la mer océane Atlantique, par opposition à la Méditerranée, qu’on appelle la mer du Levant. Ainsi, négocier dans le ponant, signifie négocier chez toutes les nations qui habitent les côtes de l’Océan.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ponant »

Du participe présent du verbe latin ponere, « se coucher », en parlant du Soleil, par l’intermédiaire de l’occitan ponent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. ponent ; espagn. poniente ; ital. ponente, couchant, de poner si, se coucher ; du latin ponere, mettre (voy. PONDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ponant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ponant pɔnɑ̃

Citations contenant le mot « ponant »

  • Les bateaux du ponant n’accueillent pas des milliers de personnes et le décorum ne brille pas de mille feux. Ce sont des navires réservés à une clientèle aisée ou qui a cassé sa tire lire. Rien ne transpire le clinquant et les prestations fournies sont d’une autre teneur que sur les supers paquebots... C’est comme sur terre, il y a le camping et les hôtels hauts de gamme. Dans les deux cas on est hébergé, mais ce n’est pas le même prix ni les mêmes prestations... Le Point, Croisières : le Ponant reprend la mer en mode sécurisé - Le Point

Traductions du mot « ponant »

Langue Traduction
Anglais ponant
Espagnol ponante
Italien ponant
Allemand ponant
Chinois ponant
Arabe مدور
Portugais ponante
Russe ponant
Japonais ポナント
Basque ponant
Corse ponant
Source : Google Translate API

Synonymes de « ponant »

Source : synonymes de ponant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ponant »

Ponant

Retour au sommaire ➦

Partager