La langue française

Jumeau, jumelle

Définitions du mot « jumeau, jumelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

JUMEAU, -ELLE, adj. et subst.

I. − Adj. et subst.
A. − [En parlant d'un, de deux ou plus rarement de plusieurs enfants ou pers.] Né d'un même accouchement qu'un autre enfant.
1. Adjectif
a) Au plur. Madame Eugène Faynal avait gardé (...) son air prude de vieille fille. À ce malheur, Eugène ajouta celui de devenir père de deux garçons jumeaux (Soulié, Mém. diable, t. 2, 1837, p. 78).Les deux enfants jumeaux, dont la naissance avait causé sa mort, moururent eux-mêmes un mois après leur mère (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 309).
b) Au sing. Les Mémoires de Richelieu (...) le font [le Masque de Fer], comme l'on sait, frère jumeau de Louis XIV et son aîné (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 875).Marie de Rosières a une sœur jumelle, Mectilde, qui est aussi brune qu'elle est blonde (Gyp, Souv. pte fille,1928, p. 146).
2. Emploi subst. Synon. vx besson (région.), gémeau.
a) Au plur. L'aîné(e) de deux jumeaux; avoir, mettre au monde des jumeaux; se ressembler comme deux jumeaux. Elle accoucha de deux jumeaux, de trois jumeaux (Ac.).Tu es venu au monde le premier, ce qui, pour les jumeaux, constitue le droit d'aînesse de celui qui naît après (Ponson du Terr., Rocambole, t. 4, 1859, p. 157).Les deux petites jumelles de la Damiens, nées à la même heure et qui se ressemblent parfaitement (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1910, p. 253):
1. − Alors les voilà, ces petits mignons! s'écria Lulu en grattant de son index courbe la joue des jumeaux. Ah! Comment? Il y a une fille et un garçon? Je n'avais pas compris; je croyais que c'était deux garçons. Druon, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 161.
Rem. Pour trois, quatre, cinq, six jumeaux, v. les synon. triplés, quadruplés, quintuplés, sextuplés.
MYTHOLOGIE
GR. Les jumeaux. Castor et Pollux. Une amitié moderne, mieux avérée que celle des jumeaux d'Élide sortis du même œuf : (...) celle des deux frères Pierre et Thomas Corneille (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 316).
ASTROL., vieilli. Un des signes du zodiaque. Synon. usuel Gémeaux.Un des signes que parcourt le Soleil durant chacun des douze mois. Le premier mille, disent-ils, répond à l'agneau; le second au taureau; le troisième aux jumeaux, etc. (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 296).Une étroite arrivée le matin, à la maison du Sagittaire ou des Jumeaux (Quinet, Ahasvérus,1833, 4ejournée, p. 375).
HIST. ROM. Les jumeaux. Rémus et Romulus. Les deux jumeaux et la louve qui les nourrissait (France, Pt Pierre,1918, p. 248).Le 21 avril était le natale urbis, le jour de la fondation de Rome par les jumeaux, célébré dans toute l'Italie (Montherl., Bestiaires,1926, p. 512).
Vrais jumeaux; jumeaux identiques, uniovulaires, univitellins. Jumeaux provenant d'un même œuf fécondé par un seul spermatozoïde, toujours de même sexe et d'une ressemblance physique totale ou du moins frappante. Deux jumeaux identiques, provenant du même œuf, possédant la même constitution génétique, manifestent chacun une personnalité différente (Carrel, L'Homme,1935, p. 292).Une étroite affinité entre leurs patrimoines héréditaires, entre leurs gènes (...) existe toujours s'ils sont jumeaux, vrais jumeaux, c'est-à-dire si, nés d'un même œuf, ils portent les mêmes chromosomes (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 76).
Rem. Jumeaux homozygotes est un synon. déconseillé (d'apr. L'Hér. Génét. 1978).
Faux jumeaux; jumeaux biovulaires, bivitellins, dizygotes, fraternels. Jumeaux provenant de deux œufs simultanément émis (par un seul ovaire ou par les deux) et fécondés chacun par un spermatozoïde (parfois de sexe différent). Les faux jumeaux, dans les naissances multiples, ont des annexes fœtales distinctes; ils sont de même sexe ou de sexes différents (...) et ils ne montrent pas plus de similitude qu'il n'y en a entre deux frères ou sœurs non jumeaux, ni de similitude pathologique particulière (Caullery, Embryol.,1942, p. 115).Les indices de prévision (...) sont pour la schizophrénie de (...) 14, 5 chez les jumeaux dizygotes (Delay, Ét. psychol. méd.,1953, p. 152).
Rem. Jumeaux hétérozygotes est un synon. déconseillé (d'apr. L'Hér. Génét. 1978).
b) Au sing. Accoucher d'un jumeau et d'une jumelle; ressembler à qqn comme un jumeau, une jumelle. Bien qu'il ne fût pas son jumeau, il était une vivante réplique de son frère; mais, à la façon dont une sculpture achevée ressemble à son premier épannelage (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 566).Une jumelle eût ôté à mon existence ce qui en faisait tout le prix : sa glorieuse singularité (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p.61):
2. ... est-il vrai que, par une anomalie étrange ce soit le jumeau venu au monde le premier qui soit le moins vieux et qui n'hérite pas? l'officier de sante jadin : Exact aussi. Si les naissances des jumeaux ont eu lieu à cheval sur la nuit de la Saint-Sylvestre, le jumeau le plus vieux a même une année de moins que son cadet. Giraudoux, Folle,1944, I, p. 55.
B. − P. anal., le plus souvent au plur.
1. [En parlant d'animaux] Né(s) d'une même portée. Les deux petits postillons de l'Hippodrome avec leurs poneys jumeaux et leurs affiches-réclames (A. Daudet, Contes lundi,1873, p. 221).Quatre brins [de fleurs] sur la tombe de deux chatons jumeaux morts depuis deux ans (Montherl., J. filles,1936, p. 920).
2. [En parlant de deux fruits ou de deux végétaux]
a) Adj. Qui naissent et croissent accolés l'un à l'autre, ou qui sont très rapprochés et parallèles sur le même pied. Cerises jumelles; abricots, grains de raisin jumeaux; deux sapins jumeaux. Ces deux hêtres jumeaux qu'un nœud semble attacher, Et qui de jour en jour, s'enlaçant avec force, Croissent du même tronc et sous la même écorce! (Lamart., Jocelyn,1836, p. 633).Et nous vivrons pareils à deux arbres jumeaux Qui versent l'ombre fraîche en mêlant leurs rameaux (France, Poés., Noces, 1876, p. 140).
Au sing. Double. Pomme jumelle; amande jumelle (synon. philippine). Cette noix est jumelle (Ac.1835, 1878).
b) Emploi subst., rare. Je remarquai deux jumeaux sortis du même tronc, qui s'élançoient ensemble dans le ciel : ils étoient égaux en hauteur et en âge (Chateaubr., Voy. Amér. et Ital., Voy. Mt-Blanc, t. 2, 1827, p. 304).
II. − Le plus souvent adj., p. anal.
A. −
1. Au plur.
a) [En parlant de deux objets, de deux choses semblables] Qui sont identiques et sont ou semblent faits pour aller de pair (soit placés symétriquement ou parallèlement, soit faisant partie constitutive d'un même ensemble). Cimes, flèches, tours jumelles. Elle loua, près de la ville, deux petites maisons jumelles avec un jardin commun (About, Grèce,1854, p. 101).Le village d'Orne, aux deux collines jumelles, faites pour les comparaisons charnelles et démesurées de l'Ecclésiaste (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 231).
b) [En parlant d'inanimés abstr.] J'y sentais [en ses yeux] deux soucis jumeaux, Comme dans l'histrion que trouble L'obsession de ses vrais maux (Sully Prudh., Vaines tendr.,1875, p. 222).
c) Spécialement
AMEUBL. Berceaux, lits jumeaux. Ensemble de deux lits identiques (de même dimension et de même garniture), placés côte à côte et parallèlement (généralement destinés à un couple ou à des enfants). Élisabeth et Paul, faits pour l'enfance, continuaient à vivre comme s'ils eussent occupé deux berceaux jumeaux (Cocteau, Enf. terr.,1929, p. 96).Maman avait fait enlever la table de nuit qu'il y avait entre les lits jumeaux et les avait rapprochés, à la française (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 280).
ANAT. Muscles jumeaux et p. ell. les (deux) jumeaux, subst. masc. plur.
Les deux muscles pairs de la région fessière, le jumeau inférieur (ou antérieur) et le jumeau supérieur. Il [le nerf sciatique] sort du bassin entre les muscles jumeaux et pyramidal par l'échancrure ischiatique (Cuvier, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 277).Les muscles épais, couvrant l'articulation de la hanche sont (...) l'obturateur externe, les jumeaux, le carré crural et le pyramidal en arrière (G. Gérard, Anat. hum.,1912, p. 183).
Les deux muscles pairs du mollet, le jumeau interne et le jumeau externe. Sous la soie transparente on voyait saillir presque blancs, ces deux petits muscles, les jumeaux je crois, qui tirent et renforcent, sous le jarret, le renflement du mollet (Larbaud, Amants,1923, p. 134).Sa [jambe] gauche, entourée à la cheville de crêpe velpeau, était étalée, de sorte que le jumeau, repoussé sur la face interne, dessinait le long du péroné un profond sillon rempli d'ombre (Montherl., Songe,1922, p. 39).
MAR. Navires jumeaux. Navires construits exactement sur les mêmes plans. Il possédait (...) des navires jumeaux voyageant à volonté sous le pavillon américain ou sous le pavillon espagnol, selon les dangers de la traversée (Zola, E. Rougon,1876, p. 19).
2. Au sing., littér.
a) [En parlant d'un inanimé concr.] Double. Cette pierre active qui moud le grain accouplée à la meule jumelle (Claudel, Annonce,1912, p. 20).Au Club de la Noblesse où, assis à une table jumelle, chacun de son côté écrivait un long poème d'amour (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 223).
Jumeau de + subst.Qui est la réplique de. En suivant les catalogues des ventes ou en fréquentant les antiquaires il finit par trouver l'objet jumeau de celui qu'il possède et qui fait avec lui la paire (Proust, Temps retr.,1922, p. 973).
b) [En parlant d'un inanimé abstr.] Double. Âme de l'homme, écoute en frémissant comme elle L'âme immense du monde autour de toi frémir! Ensemble frémissez d'une douleur jumelle (Dierx, Lèvres cl.,1867, p. 168).
B. − [En parlant d'une pers. ou d'un attribut de la pers., d'un aspect de son comportement] Qui est la réplique physique ou morale (plus ou moins fidèle) d'un autre. Synon. pair, pareil, sosie.Deux cœurs, deux esprits, deux goûts jumeaux; deux âmes jumelles; destins, sourires jumeaux. Deux amis, jumeaux par la stature, par les pieds déliés, la similitude du sourire (Colette, Naiss. jour,1928, p. 61).Un bruit de sanglots que recouvraient, par intervalles, les deux voix si étrangement jumelles des demoiselles Simplicie (Bernanos, Crime,1935, p. 829).
Emploi subst. et au sing. (Être) le jumeau de (qqn). Toute âme qui se sauve aussi sauve son corps. Toute âme qui périt entraîne son jumeau (Péguy, Ève,1913, p. 813).Élève indigne de ce grand maître, de ce jumeau spirituel de Louis Lambert (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 935).
III. − Subst. masc. sing., BOUCH. Morceau de bœuf à braiser ou à cuisiner situé dans l'épaule (partie antérieure du paleron entre le second talon et l'entrecôte) et estimé notamment pour le pot-au-feu. Jumeau à bifteck, à pot-au-feu. Pour obtenir des braisés et des bouillis fondants (...) paleron, macreuse, jumeau (Par ici la bonne cuisine [Super-cocotte seb], Paris, 8eéd., [1963], p. 67).
REM.
Jumellité, subst. fém.,hapax. Dans le grand éreintement du Figaro, l'amertume est flagrante et sans pudeur contre notre collaboration, la jumellité qu'il y a dans nos pensées et nos œuvres. C'est aux deux frères qu'on en veut; c'est au mariage, au ménage de notre fraternité qu'on s'attaque (Goncourt, Journal,1866, p. 265).
Prononc. et Orth. : [ʒymo], fém. [-εl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Homon. du fém. jumelle. Masc. plur. -eaux. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1165 subst. « enfants nés d'un même accouchement » ([Chrétien de Troyes], Guillaume d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 764); b) fin du xiies. adj. « né d'un même accouchement » (Floire et Blancheflor, 1reversion, éd. M. Pelan, 1544); 2. fin du xiies. [ms.] « (objets) semblables » (Benoît de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 14633, var. du ms. B1); 3. 1747 anat. subst. masc. plur. (James Méd., s.v. gemelli); 4. 1931 bouch. « morceau du bœuf situé dans l'épaule » (Lar. 20e). Du lat. gemellus, adj. et subst. « jumeau » et, au plur., adj. « semblables, pareils ». Le [ə] de la syll. initiale s'est modifié en [y] sous l'infl. des deux consonnes bilabiales qui l'entouraient (Bourc.-Bourc., § 92, II; Fouché, p. 429). Au sens 3, cf. gémeaux dès le xvies. (Paré ds Littré). Dans les parlers gallo-rom., jumeau et gémeau* vivent dans le Nord; le Sud et le Centre ont besson*. Fréq. abs. littér. : 279. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 433, b) 301; xxes. : a) 289, b) 480. Bbg. Planche (A.). Ami et Amile ou le Même et l'Autre. Beitr. zum rom. Mittelalter. Tübingen, 1977, pp. 253-254.

Wiktionnaire

Adjectif

jumeau \ʒy.mo\

  1. Qui est issu du même accouchement que son frère ou sa sœur.
    • Deux frères jumeaux. - C’est sa sœur jumelle.
  2. En parlant d’un fruit, qui est attaché à un autre.
    • Un avocat jumeau. — Des grains de raisins jumeaux. — Des cerises jumelles.
  3. En parlant d’un lit, qui a la même forme et la même dimension qu’un autre lit placé parallèlement dans la même pièce.
  4. (En particulier) (Canada) En parlant d’un lit, qui a une taille normalisée un matelas, 39×75 pouces, soit 100×190 cm.
  5. (Anatomie) En parlant d’un des petits muscles qui concourt aux mouvements de la jambe, qui forme un ensemble avec l’autre.
  6. (Anatomie) (Par extension) En parlant d’une artère, d’une veine, d’un nerf, qui aboutit dans les muscles jumeaux.
  7. (Boucherie) Morceau de bœuf situé dans l'épaule, avec le paleron et la macreuse à pot-au-feu.
    • Pièce de l'avant, la raquette a comme base osseuse les carpes, le radius, le cubitus, l'humérus, le scapulum.
      La RAQ (appellation demi-gros) fournit quatre morceaux de demi-gros : le jarret, le jumeau à pot-au-feu, la macreuse, le jumeau à bifteck, qui se répartissent en morceaux à cuisson lente humide (jarret, jumeau à pot-au-feu), morceaux à cuisson lente et sèche (macreuse à pot-au-feu, paleron, dessus de côte, jumeau à bifteck), morceaux à cuisson rapide (macreuse à bifteck, dessus de palette.)
      — (Collectif, Abattage et Transformation des viandes de boucherie: Les produits élaborés à base de viande, Educagri Éditions, 2001, p. 15)

Nom commun 1

jumeau \ʒy.mo\ masculin (pour une femme on dit : jumelle)

  1. (Substantivement) Individu masculin né du même accouchement que son frère ou sa sœur.
    • Les vrais jumeaux sont des personnes d’apparence presque identique nées d’un seul accouchement et d’un seul œuf.
    • Les frères siamois sont des jumeaux liés à un endroit du corps.
    • Une nouvelle grossesse s’étant manifestée, une doctoresse pronostiqua la naissance de deux jumeaux. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Nom commun 1

jumelle \ʒy.mɛl\ féminin

  1. Double lorgnette dont on se sert principalement en campagne, au théâtre, aux courses.
    • Passe-moi les jumelles.
    • Une jumelle marine.
    • Près de Maidstone, ils tombèrent sur une rangée de onze canons automobiles de construction spéciale, autour desquels des artilleurs affairés surveillaient avec des jumelles une sorte de retranchement qu’on établissait sur la crête de la colline. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 54 de l’éd. de 1921)
    • Parvenus sur la rive Nord, nous fouillions de nos jumelles tous les recoins de la côte. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Arts) Chacune des deux pièces qui, semblables et semblablement disposées, entrent dans la composition d’une machine, d’un outil.
    • Il [le représentant du Comité de salut public] n’a pas eu besoin d’un fil à plomb pour poser les jumelles de la guillotine. — (Balzac, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 501)
  3. (Héraldique) Se dit de petites fasces, bandes, barres, etc., parallèles, qui n’ont que le tiers de la largeur ordinaire.
  4. (Argot) (Au pluriel) Yeux.
    • Comment tu veux qu’on remonte on en a deux dans les jumelles ! — (Joël Séria, Comme la lune, 1977 - réplique de Jean-Pierre Marielle)

Nom commun 2

jumelle \ʒy.mɛl\ féminin (pour un homme on dit : jumeau)

  1. (Substantivement) Enfant née d’un même accouchement qu’un ou une autre.
    • Certes, il est de grands avantages à être l’enfant préféré, mais lorsque l’autre est sa jumelle, on peut supposer que cette préférence est un fardeau. — (Maryse Vaillant, ‎Sophie Carquain, Entre sœurs : Une question de féminité, 2013, Albin Michel)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JUMEAU, ELLE. adj.
Qui sont nés d'un même accouchement, en parlant de Deux ou plusieurs enfants. Deux frères jumeaux. C'est sa sœur jumelle. Substantivement, Elle accoucha de deux jumeaux, de trois jumeaux.

JUMEAU se dit aussi des Fruits quand il s'en trouve deux joints ensemble. Une pomme jumelle. Des cerises jumelles. Amande jumelle. Des grains de raisins jumeaux. Lits jumeaux, Deux lits de même forme et de même dimension placés parallèlement dans la même pièce. En termes d'Anatomie, Muscles jumeaux ou, substantivement, Jumeaux, Petits muscles qui concourent aux mouvements de la jambe; et Artères, veines jumelles, nerfs jumeaux, Artères, etc., qui aboutissent, qui se perdent dans les muscles jumeaux.

JUMELLE, en termes de Blason, se dit de Deux petites fasces, bandes, barres, etc., parallèles, qui n'ont que le tiers de la largeur ordinaire.

JUMELLE se dit aussi d'une Espèce de double lorgnette dont on se sert principalement en campagne, au théâtre, aux courses. Dans ce sens il s'emploie aussi au singulier. Une jumelle marine. En termes d'Arts, Pièce jumelle ou, par ellipse, Jumelle, nom féminin, Chacune des deux pièces qui, semblables et semblablement disposées, entrent dans la composition d'une machine, d'un outil.

Littré (1872-1877)

JUMEAU (ju-mô, mè-l') adj.
  • 1Enfants jumeaux, enfants nés d'un même accouchement. Filles jumelles.

    Il se dit aussi des animaux. Deux chiens jumeaux.

    Substantivement. Ces jumelles se ressemblent singulièrement. C'est un jumeau, une jumelle. On dit à tort dans le peuple que, de deux jumeaux, celui qui vient au monde le dernier est l'aîné. Une femme de Charlestown, dans la Caroline méridionale, accoucha, en 1714, de deux jumeaux qui vinrent au monde tout de suite l'un après l'autre ; il se trouva que l'un était un enfant nègre et l'autre un enfant blanc ; ce qui surprit beaucoup les assistants, Buffon, Hist. nat. homme, Œuvres, t. IV, p. 274.

  • 2 Fig. Il se dit de deux fruits joints ensemble. Une pomme jumelle. Des abricots jumeaux.

    Alambics jumeaux, alambics dont le bec de chacun entre dans le ventre de l'autre et qui servent ainsi à distiller par circulation.

  • 3Il se dit de deux objets qui se ressemblent et qui sont disposés semblablement. J'aime à la folie présentement les jardins à l'anglaise, les lignes courbes, les pentes douces, les étangs en forme de lacs, les archipels en terre ferme, et j'ai un profond mépris pour les lignes droites, les allées jumelles, Voltaire, Lett. Catherine, 112. Tantôt le jour naissant illumine leurs têtes jumelles [des tours de l'église gothique], Chateaubriand, Génie, III, I, 8.

    Lits jumeaux, deux lits de même forme placés parallèlement dans la même pièce.

  • 4 Terme d'anatomie. Muscles jumeaux, ou, substantivement, les jumeaux, nom de deux muscles qui concourent au mouvement de la jambe.

HISTORIQUE

XIIIe s. [Je crois] Que çou [ce] soit Blanceflor la bele ; Je cuit [pense] qu'ele est sa suer jumele, Fl. et Bl. 1727. Cist mastins li pent as mameles, Qu'el a tribles, non pas jumeles, la Rose, 20018. Si comme s'il avient que une feme a deus enfans masles jumiax, Beaumanoir, XXXIX, 31.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jumeau »

Le même que gémeau (voy. ce mot) ; wallon, germal, au fém. germale.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Variante en ancien français de gémeau, du latin gemellus, passé à jumeau par labialisation de é devant m.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jumeau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jumeau ʒymo

Citations contenant le mot « jumeau »

  • Dieu n'a pas créé l'homme et la femme l'un après l'autre. Il a créé deux corps jumeaux unis qu'il a tranchés depuis le jour où il a créé la tendresse. De Jean Giraudoux
  • Le sommeil est le frère jumeau de la mort. De Homère / L'Illiade
  • Pour connaître la joie, il faut partager. Le bonheur est né jumeau. De George Gordon, Lord Byron
  • Le sommeil et la mort sont des frères jumeaux. De Homère
  • Les malheurs et les jumeaux ne viennent jamais seuls. De Léo Campion
  • Les jumeaux se fabriquent dans les lits du même nom. De Daniel Pennac
  • Les lits, comme les enfants, se ressemblent énormément lorsqu'ils sont jumeaux. De Groucho Marx
  • On est tous frères, c'est entendu. Mais on n'est pas jumeaux. De Louis Pauwels / Blumroch l'admirable
  • Il n'y a pas d'économie à se coucher de bonne heure pour épargner la chandelle, s'il en résulte des jumeaux. De Proverbe chinois
  • Bien que la Vérité et le Mensonge soient jumeaux, la Vérité la plus âgée des deux. De John Donne / Poèmes sacrés et profanes, 1633
  • Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace. De Michel Tournier / Les Météores
  • Il n'y a jamais eu de créature. Il n'y a jamais eu que le couple. Dieu n'a pas créé l'homme et la femme l'un après l'autre. Il a créé deux corps jumeaux, unis par des lanières de chair qu'il a tranchées depuis, le jour où il a créé la tendresse. De Jean Giraudoux
  • Par ailleurs, au-delà d'être le jumeau de Lucifer, Michael est entièrement différent à la fois du Michael du Nouveau Testament et du Michael des Comics. Même d'après ce qui est montré très brièvement dans la bande-annonce de la saison 5 de Lucifer, il apparaît comme en colère et vindicatif. Il précise également que son intention n'est pas de "ruiner" la vie de Lucifer mais de la "prendre". Cela impliquerait, au moins dans une certaine mesure, qu'il est jaloux de la vie que Lucifer a eue en tant que playboy insouciant sur Terre... Toutes ces émotions - jalousie, colère, dépit - sont ce que vous attendez d'un rebelle comme Lucifer, pas de Michael, qui est souvent décrit dans les médias comme un fils de Dieu fort et dévoué, semblable au rôle joué par Amenadiel la première saison du show... Une chose est sûre, c'est que cette saison 5 de Lucifer s'annonce palpitante. , Lucifer saison 5 : Qui est réellement Michael, le jumeau de Lucifer et quel est son but ? | melty
  • Darrell et Darren Roberts sont jumeaux. À 24 ans, ils n'ont jamais quitté le Royaume-Uni. Pourtant, l'un et l'autre pourraient être expulsés, chacun vers un pays différent où ils ne connaissent personne. Comme le raconte le Guardian, Darrell a reçu un courrier lui indiquant que le ministère de l'Intérieur prévoit de l'envoyer en République dominicaine après une condamnation a de la prison ferme, même s'il n'a aucune relation avec ce pays. Selon lui, il s'agit d'une erreur, son père étant né en Dominique, une autre île des Caraïbes. Son frère jumeau, lui, à la sortie de sa propre peine de prison, a été informé de la volonté du ministère de le conduire à Grenade, où leur mère est née. Le Point, Des jumeaux pourraient être expulsés dans deux pays différents - Le Point
  • Les fans de la série Lucifer ont eu la surprise de découvrir un nouveau personnage dans la bande-annonce de la première partie de la saison 5. Il s'agit de Michael, le jumeau de Lucifer. Ce dernier veut absolument voler la vie de son frère, et prendre définitivement sa place sur Terre. Heureusement, son plan machiavélique n'est pas si parfait que cela et il va se faire repérer, entre autres, par Maze. On peut également voir parmi les images dévoilées dans le trailer une scène opposant les deux jumeaux. Ce qui signifie que Lucifer finira bien par être au courant. Reste à savoir si la série saura apporter un peu de modernité à cette intrigue très souvent utilisée. , Lucifer saison 5 : Introduire un jumeau maléfique, bonne ou mauvaise idée ? | melty
  • Je souhaite bonne chance aux parents... Parce que des jumeaux, qui fuguent de l'école, cela promet pour la suite... Côté sécurité, le 100% n'existe pas. Fait pas se voiler la face, ces deux bambins se sont concertés, et ont profité par pur hasard, d'une opportunité. ladepeche.fr, Les jumeaux s’échappent de l’école : "Un événement très inquiétant à la veille de la rentrée" pour l’avocat des parents - ladepeche.fr
  • https://www.capital.fr/lifestyle/suzuki-devoile-lacross-jumeau-du-toyota-rav4-1374369 Capital.fr, Suzuki dévoile l’Across, jumeau du Toyota RAV4 - Capital.fr
  • Âgées de 26 jours seulement, deux jumelles ont succombé après avoir été attaquées par le chien qui vivaient avec la famille. L’animal aurait été jaloux de ces bébés tant attendus par le couple depuis neuf ans, selon des proches. , Jaloux, ce chien de famille s’acharne contre deux jumelles nouveau-nées et les tue - images - Sputnik France
  • Faustine Bollaert accueille sur le plateau de Ça commence aujourd'hui des jumelles. Elles ont ce lien unique et pourtant elles sont, aussi, parfois opposées voire même ennemies. Rivalité, jalousie, concurence... Ces sœurs pas comme les autres nous racontent leur relation si particulière.   , Replay Ça commence aujourd'hui - Ma jumelle et moi : entre fusion, tension et incompréhension... - France 2
  • « C’est en me promenant avec mon mari que j’ai trouvé ce local », explique Sylviane Morillo, au 46 rue Jean-Jacques- Rousseau, « Le magasin de Saint-Dizier ressemble un peu à celui-là. On a aussi des poutres au plafond, du gris. C’était Le local. » La Bragarde avait déjà l’idée d’ouvrir une boutique à Bar-le-Duc, jumelle de son concept store de Saint-Dizier situé en centre-ville. Il s’agit d’une « opportunité. C’est une ville plutôt agréable, les infrastructures changent. Il commence à y avoir une redynamisation », avance-t-elle. Si elle a ouvert une boutique de 120 m² à Bar-le-Duc, ça part d’un constat : « Je pense que les gens de Bar-le-Duc ne viennent pas à Saint-Dizier. J’essaie de me positionner. » , Economie | Le Symone, sœur jumelle de la boutique de Saint-Dizier
  • A travers les larmes on voit drôlement mieux qu'à la loupe ou avec des jumelles. De Marc Gendron / Titre à suivre
  • Les jumelles grossissent et les soeurs qui ne le sont pas grandissent. De Raymond Queneau / Morale élémentaire III
  • L’utopie est la matrice de l’histoire et la soeur jumelle de la révolte. De José Bové / La Confédération paysanne
  • Quand une jumelle est très jolie, sa soeur l’est aussi. De Claude Frisoni / Frisoni soit qui mal y pense
  • La parole est la soeur jumelle de la vision, elle est incapable de se mesurer. De Walt Whitman / Feuilles d'herbe
  • La philantropie est la soeur jumelle de la pitié. De Proverbe grec antique
  • La procédure est soeur jumelle de la Liberté. De Lénine
  • Eva Green est célèbre pour ses rôles dans les films cultes comme "Innocent", "Casino Royale" ou encore "Dark Shadows". La comédienne de 40 ans a une sœur jumelle Joy. Zoom sur la famille de l’actrice Française qui a réussi une belle carrière à Hollywood. amomama.fr, Eva Green a 40 ans : mère, père, sœur jumelle discrète - découvrez sa famille
  • C’est un peu la quête du Graal interstellaire : lorsqu’on nous parle d’une nouvelle moisson d’exoplanètes, détectées autour d’autres soleils que le nôtre, nous avons tendance à rechercher la perle rare en fonction de sa proximité avec notre bonne vieille Terre. On décortique – en vain jusqu’ici – les données recueillies par les télescopes, spatiaux ou non, en espérant y découvrir une jumelle, où il y aurait de l’eau, des continents, de la vie, et, rêvons un peu, des êtres intelligents. Aussi passionnante que puisse être cette recherche, il ne faudrait pas qu’elle occulte des dizaines de merveilles de l’espace que l’on ne verrait pas dans notre propre système solaire. L'Obs, Il y pleut du fer, il y fait 4 000 degrés… Voici les mondes les plus étranges de notre galaxie
  • L'immortalité de la rose consiste dans le fait qu'elle est la soeur jumelle des roses futures. De Ramon Gomez de la Serna

Images d'illustration du mot « jumeau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « jumeau »

Langue Traduction
Anglais twin
Espagnol gemelo
Italien gemello
Allemand zwilling
Chinois 双胞胎
Arabe التوأم
Portugais gêmeo
Russe близнец
Japonais ツイン
Basque bikiak
Corse ghjuvanottu
Source : Google Translate API

Synonymes de « jumeau »

Source : synonymes de jumeau sur lebonsynonyme.fr

Jumeau

Retour au sommaire ➦

Partager