Jacasser : définition de jacasser


Jacasser : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

JACASSER, verbe intrans.

A. − [En parlant de la pie] Pousser son cri. Synon. jaser.Des pies, qui jacassaient dans des pommiers (Zola, Joie de vivre,1884, p. 1065).
[P. ext.] De ma fenêtre je (...) n'entends guère que les oiseaux qui sifflent et jacassent toute la journée (Green, Journal,1937, p. 87).
Au part. prés. en emploi adj. Les profondeurs de l'étang s'animaient soudain de leur piaillement confus [des étourneaux], de leurs voix jacassantes (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 178).
B. − P. anal.
1. Qqn jacasse
a) Parler avec volubilité, sans arrêt :
1. Elle était, à l'arrière de notre embarcation, une espèce de petit moulin à paroles, jacassant au vent qui filait sur l'eau. Elle bavardait sans fin avec le léger bruit continu de ces mécaniques ailées qui tournent dans la brise; et elle disait étourdiment les choses les plus inattendues, les plus cocasses, les plus stupéfiantes. Maupass., Contes et nouv., t. 1, Mouche, 1890, p. 1341.
b) Péj. Parler beaucoup, d'une voix fatigante, criarde; tenir des propos futiles. Au dîner, Sardou (...) prend la parole à la soupe et jacasse jusqu'au dessert, sans discontinuer, parlant de Nice, de la Bastille, de Versailles, intarissable et agaçant avec son admirable mémoire de lieux communs (Goncourt, Journal,1888, p. 788).Parfois toute la classe (...) se prenait à jacasser, à ruer dans les pupitres, à frapper sur les tables (Duhamel, Notaire Havre,1933, p. 109).Je vous le confie parce que vous êtes un jeune homme sérieux, que vous ne jacassez pas à tort et à travers (Arnoux, Solde,1958, p. 39).
[P. méton.] :
2. ... comme Polichinelle, dès que je le ramenais [le récepteur] près de moi, il recommençait son bavardage. Je finis, en désespoir de cause, en raccrochant définitivement le récepteur, par étouffer les convulsions de ce tronçon sonore qui jacassa jusqu'à la dernière seconde... Proust, Guermantes 1,1920, p. 134.
Au part. prés. en emploi adj. Seul à ma table [au restaurant], entouré de toutes ces tables jacassantes (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 225).
2. Qqc. jacasse.Produire un bruit incessant. Les feuilles jacassent comme des petites filles la veille des vacances : l'arbre va leur donner congé (Renard, Journal,1904, p. 924).L'insolente indifférence de la pendule qui jacassait tout haut comme si je n'eusse pas été là (Proust, Swann,1913, p. 8).
Emploi trans., rare. L'horloge qui jacasse des paroles boiteuses (Rolland, J.-Chr., Aube, 1904, p. 13).
Prononc. et Orth. : [ʒakase], (il) jacasse [ʒakas]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1806 « bavarder » (J. de Maistre, Corresp., p. 262); 2. 1835 « crier (en parlant de la pie) » (Ac.). Soit dér. de jaqueter, jaquetter « bavarder; crier (en parlant de la pie) » (jacter*) avec substitution de suff. (-asser*) d'apr. des verbes comme agacer « crier (pie) » (FEW t. 15, p. 7a), croasser; soit, moins vraisemblablement, dér. au moyen de la dés. -er de jacasse*. Fréq. abs. littér. : 62.
DÉR. 1.
Jacasseur, -euse, adj.Qui jacasse. a) [En parlant d'un oiseau] Des oiseaux jacasseurs, aux riches plumages, laissent tomber sur moi des fientes du haut des arbres (Jammes, De l'angélus,1898, p. 283).b) Péj. [En parlant d'une pers.] Les indigènes du village vinrent s'assembler autour du foyer, furieusement jacasseurs (Céline, Voyage,1932, p. 221).[P. méton.] Qui s'exprime par des jacassements. Une foule s'agitait qui pesait, achetait, se disputait avec des clameurs jacasseuses où se mêlaient la politique, le prix des œufs et le scandale (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 126).Emploi subst. Oh! la jacasseuse, la radoteuse! (Arnoux, Solde,1958, p. 280).[ʒakasœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1866 (Delvau, p. 209 : jacasseur, s.m. Bavard, indiscret); de jacasser, suff. -eur2*.
2.
Jacassier, -ière, adj.,rare a) [En parlant d'une pers.] Qui jacasse, aime jacasser. Femme jacassière. Il y a, dans nos races jacassières, des individus qui accepteraient avec moins de répugnance le supplice suprême, s'il leur était permis de faire du haut de l'échafaud une copieuse harangue (Baudel., Poèmes prose,1867, p. 110).b) [P. méton.] Qui s'exprime par des jacassements. Les rages jacassières des boutiquiers (Huysmans ds Lar. Lang. fr.). [ʒakasje], fém. [-jε:ʀ]. 1reattest. ca 1790 subst. « bavard » (Jean-Bart à Marat noCVII, p. 8 ds Brunot, t. 10, p. 112); de jacasser, suff. -ier*.
BBG. Gebhardt (K.). Les Francoprovençalismes de la lang. fr. R. Ling. rom. 1974, t. 38, p. 195. - Lenoble-Pinson (M.). Le Lang. de la chasse. Bruxelles, 1977, pp. 324-326 (et s.v. jacasseuse). - Weil (A.). En marge d'un nouv. dict. R. Philol. fr. 1932, t. 45, p. 25.

jacasser .« 1. Se dit de la pie qui pousse son cri. 2. Parler avec volubilité et d'une voie criarde; parler à plusieurs de choses futiles » (sur jaqueter formé sur Jaquette nom pop. du geai, avec influence de coasser, croasser; cf. aussi a.fr. agacer (/-asser sur agace « pie »)

Jacasser : définition du Wiktionnaire

Verbe

jacasser \ʒa.ka.se\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Crier en parlant de la pie, pousser le cri particulier à son espèce.
    • Je suis las d’entendre cette pie jacasser.
  2. (Par analogie) Bavarder d’une manière fatigante.
    • Et il s’en fut dans le foyer où 'jacassaient’ les acteurs et les actrices,. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • L'après-midi ces dames et demoiselles parées de leurs plus beaux atours se pavanaient en grappes serrées tout le long de la rue centrale (seule rue large) en jacassant et grignotant des pépons de courges et pastèques grillées et salées. — (Aurore Lebouteux, Regards sur le passé, La Pensée universelle, 1973, page 19)
    • Voir le commandant Jean-Marie Le Ster, mon père, lui aussi sapé en pingouin, au bras de Sonia Rimbermin, perruche emperlousée, déguisée en belle-mère, et jacassant en permanence, remonter l'allée centrale de la cathédrale de Rennes n'aurait pas manqué de sel! — (Jean Failler, La variée était en noir: Incendies sur l'île aux Vierges, Éditions du Palémon, 2018, chap. 1)

Verbe

jacasser \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Jacasser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jacasser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JACASSER. v. intr.
Crier. Il se dit de la Pie qui pousse le cri particulier à son espèce. Je suis las d'entendre cette pie jacasser. Il se dit, par analogie, de Femmes qui bavardent d'une manière fatigante. Ces commères ne cessent de jacasser.

Jacasser : définition du Littré (1872-1877)

JACASSER (ja-ka-sé) v. n.
  • 1Crier. Il ne se dit guère que de la pie. Cette pie ne fait que jacasser.
  • 2Bavarder d'une façon fatigante. Empêchez ces enfants de jacasser ainsi.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jacasser »

Étymologie de jacasser - Littré

Jacasse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de jacasser - Wiktionnaire

Alteration de jacqueter. (Début XIXe siècle)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jacasser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jacasser ʒakase play_arrow

Conjugaison du verbe « jacasser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe jacasser

Citations contenant le mot « jacasser »

  • Ce matin, j’ai écouté quelques audio du 98.5, où Martin McGuire s’entretient avec Mario Langlois afin de jacasser du Canadien de Montréal. Évidemment, une séquence a retenu mon attention, soit celle impliquant Carey Price et Jaroslav Halak (je vous rappelle que ça fait déjà une décennie qu’il a quitté Montréal). Vite fait, McGuire a indiqué que Price et Halak ne voulaient plus être ensemble. Sait-il quelque chose? A-t-il dit ça comme ça? Je l’ignore, mais une chose qu’on a pu constater au fil des années, c’est que Price ne veut jamais être avec un bon gardien qui le challenge. DansLesCoulisses.com, Carey Price et Jaroslav Halak ne voulaient plus être ensemble
  • Autrefois il y avait le café du commerce. Inutile de payer sa tournée en 2020, on peut jacasser sur les réseaux sociaux. À Bordeaux, un sujet fait particulièrement débat : le partage de l’espace public. Plusieurs cyclistes et observateurs de la ville s’en donnent à cœur joie, interpellant élus locaux et collectivités. Nous avons interrogé quelques-uns sur leurs motivations. SudOuest.fr, Bordeaux : quand les cyclistes font la police de l’espace public sur les réseaux sociaux
  • Pour votre information, quand on est conscient de ses compétences, on fait profil bas : laissez les autres jacasser ! , Bilan des opérations de sécurisation : 260 patrouilles, une base terroriste démantelée… du 15 au 21 juin 2020 - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • "On était tranquille en train de jacasser dans le salon en buvant un verre de vin quand on a entendu un bruit comme un coup de feu", explique Flora, habitante de la rue Porte-de-la-Monnaie à Bordeaux. Vers 1 h 30 dans la nuit de mercredi à jeudi, la détonation les a surpris et a fait cesser leur conversation. "On s’est regardé en se demandant… SudOuest.fr, Deux séries de coups de feu en pleine nuit dans le centre-ville de Bordeaux
  • C’est curieux, mais cette théorie selon laquelle les femmes sont moins enclines que les hommes à jacasser et donner leur avis sur tout, va à l’encontre d’un très ancien, tres ancré et très fort stéréotype misogyne, selon lequel, au contraire, les femmes ont la langue bien pendue et ne cessent de papoter, chez le coiffeur, à la couture, au salon de thé, sur la place du marché, à la lessive, avec leurs amies, partout et chaque fois wue l’occasion leur est donnée. Imaginaires, A mes lectrices – Imaginaires
  • Le fait est que vous ne savez plus où donner du sarcasme et d’une ironie absolument nucléaire et dévastatrice, à les entendre jacasser, pérorer, sloganiser et pavloviser, se mettre à l’abri et opiner à la première exigence des fous, et baisser les yeux, et à tout hasard baisser la culotte en cadence tweetée. Vous n’avez qu’à tendre la main, ouvrir un site, écouter une émission pour saisir aussitôt des traces furieuses, caquetantes et piaillantes de leur folie. Dedefensa.org, Dedefensa.org | Journal dde.crisis de Philippe Grasset | La societe-bouffe du spectacle-devenu-frenesie

Traductions du mot « jacasser »

Langue Traduction
Corse chatter
Basque chatter
Japonais おしゃべり
Russe болтовня
Portugais tagarelice
Arabe الثرثرة
Chinois 喋喋不休
Allemand geschwätz
Italien vibrazione
Espagnol charla
Anglais chatter
Source : Google Translate API

Synonymes de « jacasser »

Source : synonymes de jacasser sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires