La langue française

Jaspiner

Sommaire

  • Définitions du mot jaspiner
  • Phonétique de « jaspiner »
  • Citations contenant le mot « jaspiner »
  • Traductions du mot « jaspiner »
  • Synonymes de « jaspiner »

Définitions du mot jaspiner

Trésor de la Langue Française informatisé

JASPINER, verbe intrans.

Arg. Jaser, bavarder. − Hé! Pomme de canne! mugit une voix, tu jaspineras plus tard, sers-nous d'abord des bocks! (Huysmans, Marthe,1876, p. 93).Elle n'a que ses bouts de chiffon qui la comprennent, le soir, dans les coins tranquilles, elle défait son baluchon, elle leur jaspine, pas besoin d'articuler, pour eux, c'est trop fatigant, elle parle comme les chiens (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 251).
Emploi trans., rare. Si nous pouvions avoir un compagnon jaspinant le bigorne hollandais, ce serait excellent (Hugo, Corresp.,1873, p. 58).
Prononc. : [ʒaspine]. Étymol. et Hist. Av. 1715 (usité à la Cour, d'apr. Esn.); 1718 « jaser, bavarder » (Le Roux ds Sain. Sources Arg. t. 2, p. 18, note 2); 1721 « parler » (Vice puni ou Cartouche, chant III, ibid., t. 1, p. 326 : il jaspinoit argot). Prob. croisement de jaser* avec le verbe dial. japiner « japper souvent et peu fort; bavarder ensemble » (FEW t. 5, p. 30 b et 31 a), dér. de japper* avec suff. -iner*.
DÉR. 1.
Jaspinage, subst. masc.Action de jaspiner. Ah! mortelle, mortelle soirée! Rien ne dira le jaspinage des acteurs, rhétorique et loquacité (Gide, Journal,1906, p. 202).[ʒaspina:ʒ]. 1reattest. 1883 (Larch. Suppl., p. 86); du rad. de jaspiner, suff. -age*.
2.
Jaspin, subst. masc.Bavardage. Ne vaut-il pas mieux sourire à ce jaspin coutumiers? (Ponchon, Muse cabaret,1920, p. 266).[Øaspε ̃]. 1resattest. ca 1628 adv. « oui » (Jargon de l'arg. réformé ds Sain. Sources arg. t. 1, p. 196a), 1865 subst. « bavardage » (Chanson ds Esn.), 1881 (Richepin, Chans. gueux, p. 176); déverbal de jaspiner.
3.
Jaspineur, -euse, adj.Qui bavarde. Emploi subst. Vous m'empêchez de dormir, les jaspineurs (Barbusse, Feu,1916, p. 239).[ʒaspinœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1846 (Intérieur prisons, p. 72); du rad. de jaspiner, suff. -eur2*.
BBG. Sain. Arg. 1972 [1907], p. 40, 56, 218; p. 293 (s.v. jaspin).

Wiktionnaire

Verbe

jaspiner \ʒas.pi.ne\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Argot) Parler.
    • Ils s'croyent fortiches avec leur façon d'jaspiner et, au total, ils sont enchristés en rien d'temps, puis la P.J. s'en sert. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Y a repos l’après-midi, alors on chauffera ferme, et si le doublard de semaine ferme les yeux, on laissera ta porte ouverte, tu pourras toujours jaspiner, et puis tu auras chaud. — (Arnold Zweig, Le Cas du sergent Grischa, 1927, traduit de l’allemand par Maurice Rémon, 1930, p. 252)
    • Le petit bonhomme aux écritures secrètes continue à vivre comme un coq en pâte, sans faire mine de vouloir jaspiner. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Spectres-Bourreaux, 1932)
    • Thénardier vit filer devant ses yeux quelque chose qui ressemblait à l'espérance, ces types jaspinaient argomuche. — (Hubert Lesigne, Une araignée dans le patrimoine: Exercices d'argomuche, page 197, 2009)
  2. (Suisse) (Transitif) Disputer, taquiner, contredire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jaspiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jaspiner ʒaspine

Citations contenant le mot « jaspiner »

  • Ce charmant verbe, un terme d’argot, sonne plutôt bien n’est-ce pas? Il est pétillant, léger et surtout, très utile! En effet, lit-on dans Le Trésor de la langue française, «jaspiner» signifie «jaser, bavarder». On le trouve dans Les Beaux Quartiers d’Aragon: «Hé! Pomme de canne! mugit une voix, tu jaspineras plus tard, sers-nous d’abord des bocks!». Il est probablement issu du croisement de «jaser» avec «japiner», à savoir: «japper souvent et peu fort; bavarder ensemble», précise toujours le CNRTL. Sachez, par ailleurs, qu’il existe un substantif: «jaspinage» («action de jaspiner»)! Le Figaro.fr, Cinq verbes rares (et irrésistibles) de la langue française
  • Une séquence sur l'argot parisien nous rappelle qu'il était la langue exclusive des truands entraînés à « jaspiner dans les caruches et les tapis-francs ». Comprendre : parler dans leur jargon dans les prisons et les cabarets des bas-fonds. On y redécouvre aussi l'hospice de la vieillesse de Bicêtre, un hôpital-prison où un compagnon de Cartouche, affirmait Vidocq lui-même, fut incarcéré quarante-trois ans. leparisien.fr, Exposition : Vidocq honoré par la préfecture de police - Le Parisien
  • Au fou aussi d’avoir laissé entrer par centaines les Réunionnais, nos enfants, vacanciers compris sans précaution particulière. Sans doute sauf que si le préfet avait il y a 10 jours fermé l’aéroport, vous auriez entendu Ratenon, Bello, Dindar, Bareigts façon y’a qu’à, faut qu’on, entonner le chœur des vierges effarouchées donner de la voie et du crêpage de chignon. Vous les auriez entendu jaspiner aussi si le préfet avait parqué 14 jours les voyageurs sous des tentes, Plaine des Cafres… Il aurait peut-être fallu tout simplement pratiquer des contrôles systématiques dès la descente d’avion.  Clicanoo.re, [Editorial] "Ces cons finis" | Clicanoo.re
  • C’est en changeant de paradigme de discours, notamment accusateur ou victimaire, que les solutions, égalitaires, peuvent être envisagées. C’est alors et ce n’est qu’à ce moment là, qu’on pourra mieux jaspiner. EcoActu, Au Maroc, La Fuite Des Cerveaux Inquiète, Comme N’inquiètent Point, Tous Les Autres Cerveaux, Qui Restent
  • Censée rapporter des économies au gouvernement, la construction du CHUM en mode PPP coûtera plus de 3,6 milliards de dollars, soit deux fois plus que prévu au départ. Les ouvriers francophones « sont forcés de jaspiner en anglais avec les contremaîtres anglophones unilingues imposés par les consortiums étrangers choisis par le gouvernement Charest ». On se croirait revenu aux années cinquante et soixante où il fallait « speak white » pour se trouver un travail décent. Le Journal de Montréal, Un condensé utile des années de Jean Charest | JDM
  • Je l’entendais aussi dire du bien de Gabrielle Fontaine. On se fout de qui ? De Gabrielle Fontaine qui sait de quoi je parle et de son mari qui a dû s’enfuir de la mairie en se bourrant de cachetons pour ne plus subir les foudres d’Annette. Je l’entendais aussi jaspiner projets pour demain. Des projets Gilbert Annette ? Mais on se fout de qui ? De la musique dans les quartiers, de l’anglais dans les cités, un treizième mois pour les employés communaux, des machins pour les vieux, d’autres pour les handicapés, un centre musical... De la poudre aux yeux. Je n’en connais qu’un projet d’utilité publique que l’État devra enquiller fissa dès lundi matin si par malheur Annette prenait la mairie. Une brigade financière renforcée d’un détachement spécial installé à demeure au troisième étage de la mairie de Saint-Denis (...) Clicanoo.re, [Editorial] "J'avais un camarade..." | Clicanoo.re

Traductions du mot « jaspiner »

Langue Traduction
Anglais spangle
Espagnol lentejuela
Italien lustrino
Allemand flitter
Chinois 亮片
Arabe تلألأ
Portugais lantejoula
Russe стеклярус
Japonais スパンコール
Basque spangle
Corse spurgu
Source : Google Translate API

Synonymes de « jaspiner »

Source : synonymes de jaspiner sur lebonsynonyme.fr
Partager