La langue française

Intonation

Sommaire

  • Définitions du mot intonation
  • Étymologie de « intonation »
  • Phonétique de « intonation »
  • Citations contenant le mot « intonation »
  • Traductions du mot « intonation »
  • Synonymes de « intonation »

Définitions du mot intonation

Trésor de la Langue Française informatisé

INTONATION, subst. fém.

A. − MUS. Manière d'attaquer une note, un son. Avoir l'intonation juste, fausse (Ac. 1935). L'intonation est la production (...) des sons au degré de hauteur qui convient à chacun d'eux (Savard, Mus. et méth. transpos.,1886, p. 34).Une mélodie est une succession de sons déterminés, différant entre eux à la fois par leur durée, par leur intensité et par leur intonation (G. Dumas, Psychol.,1924, p. 305).
LITURG. Partie initiale d'une œuvre liturgique. Si le kyrie est d'une composition relativement facile, il n'en n'est pas de même du gloria. C'est que, non compris l'intonation par le célébrant, le texte comprend seize phrases, les unes très courtes, les autres plus longues (Potiron, Mus. église,1945, p. 96).Le premier ténor chante discrètement l'intonation de l'antienne (Potiron, Mus. église,1945p. 66).
B. − Cour. Ensemble des variations de hauteur et d'intensité que prend la voix en parlant ou en lisant, et qui forment la courbe mélodique de la phrase. Synon. accent, expression, inflexion, ton.Il y avait dans la voix de ma pauvre mère une telle intonation de terreur, que je me tus à l'instant même (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 259).Ah! avait fait Haynes avec une intonation d'étonnement dans la voix (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 22):
1. La richesse et la variété des intonations font le charme de la diction : il y a des comédiens qui ne parlent que sur 3 ou 4 tons, comme ils n'agissent qu'avec 4 ou 5 gestes qu'ils répètent successivement. Bussy, Art dram.,1866, p. 246.
PHONÉT. Grammont établit une classification entre les langues, sur la base des paramètres utilisés à des fins linguistiques, qui implique une hiérarchie des fonctions de l'intonation. Il distingue entre 1/ les langues à intonation, qui utilisent la hauteur comme élément de parole pour distinguer les mots, nous dirions aujourd'hui les langues à tons; 2/ et les langues accentuelles, dans lesquelles l'intensité et la durée sont les paramètres essentiels et où l'intonation fournit le mouvement musical de la phrase (p. 132) (L'Intonation, de l'acoustique à la sémantique, Paris, Klincksieck, 1981, p. 5):
2. ... c'est surtout hors d'Europe, dans les langues de l'Extrême-Orient et les langues bantoues, que l'intonation joue un grand rôle. Dans la prononciation mandarine du chinois, on distingue, outre une intonation unie, deux intonations montantes et une intonation descendante... Arts et litt.,1935, p. 50-05.
Prononc. et Orth. : [ε ̃tɔnasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1372 « action de mettre un chant sur le ton dans lequel il doit être (en matière de plain-chant) » (J. Goulain, Trad. du Ration. de G. Durant, B.N. 437, fo185b); b) 1552 « action ou manière d'émettre avec la voix un son musical » (Rabelais, Quart Livre, éd. R. Marichal, VIII, 5); 2. ca 1770 « ton que prend la voix en parlant » (Duclos, Mém. act. théâtr. Œuvres, t. 9, p. 351 ds Littré). Dér. sav. du lat. médiév. intonare « entonner », lui-même adapté de l'a. fr. entonner*. Fréq. abs. littér. : 434. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 254, b) 619; xxes. : a) 812, b) 808. Bbg. Hazaël-Massieux (G.), Hazaël-Massieux (M.-Ch.). Inform., intonation et synt. en fr. Ét. de phonol. fr. Paris, 1978, pp. 107-116. - Houdebine (A.-M.), Robert (F.). L'Intonation − une approche − à partir de qq. ouvrages. Linguistique. Paris. 1975, t. 11, no2, pp. 139-143. - Martin (Ph.). Les Probl. de l'intonation. Lang. fr. 1973, no19, pp. 4-32; Résumé d'une théorie de l'intonation. B. de l'Inst. de phonét. de Grenoble. 1977, t. 6, pp. 57-87. - Martins-Baltar (M.). De l'énoncé à l'énonciation : une approche des fonctions intonatives. Paris, 1977, 174 p. - Mettas (O.). Les Techn. de la phonét. instrumentale et l'intonation. Bruxelles-Paris, 1971, 166 p.

Wiktionnaire

Nom commun

intonation \ɛ̃.tɔ.na.sjɔ̃\ féminin

  1. (Musique) Manière d’attaquer un son, un air.
    • Jamais ni la Malibran, ni la Pasta n'avaient fait entendre des chants si parfaits de sentiment et d'intonation ; […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Et sa voix alors prenait une intonation dolente et uniforme, enflant les mots, appuyant indéfiniment sur les syllabes. Cela m’agaçait beaucoup. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
  2. (Par extension) Action de mettre un chant sur le ton dans lequel il doit être, en parlant du plain-chant.
    • L’intonation de ce psaume est de tel ton.
  3. (Par extension) Ton que l’on prend en parlant ou en lisant.
    • […] ; sa voix a des intonations brèves comme si, quand on l’interroge, on la contrariait dans son attente, dans ses calculs secrets ; […]. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  4. (Linguistique) Changement de hauteur de la voix pour signaler l’état d’esprit du locuteur comme une interrogation mais pas pour distinguer des mots comme les tons. Indiqué par ↗ ou ↘.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTONATION. n. f.
T. de Musique. Manière d'attaquer un son, un air. Intonation douteuse. Il connaît les notes, mais il n'est pas encore ferme sur l'intonation. Avoir l'intonation juste, fausse. Il signifie, par extension, en parlant du Plain-chant, Action de mettre un chant sur le ton dans lequel il doit être. L'intonation de ce psaume est de tel ton. Il se dit encore, par extension, des Divers tons que l'on prend en parlant ou en lisant. Cet acteur a des intonations fausses, désagréables. Varier ses intonations. Intonation forte, élevée, grave. Des intonations sourdes.

Littré (1872-1877)

INTONATION (in-to-na-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1 Terme de musique. Manière d'observer les tons, et, en particulier, action par laquelle on commence à entonner quelque air de chant. J'entendis un mousse chanter le commencement du septième chant de la Jérusalem ; l'air était une espèce de récitatif très élevé dans l'intonation, et descendant aux notes les plus graves à la chute du vers, Chateaubriand, Itin. 1re part. Voyage de la Grèce.
  • 2En parlant du plain-chant, l'action de mettre un chant sur le ton dans lequel il doit être. L'intonation de ce psaume est de tel ton.
  • 3 Par extension, divers tons que l'on prend en parlant ou en lisant. S'il n'est pas possible de trouver, dans la proportion harmonique, des subdivisions capables d'exprimer les intonations d'une langue telle que la chinoise, qui nous paraît très chantante, où trouverait-on des subdivisions pour une langue presque monotone comme la nôtre ? Duclos, Mém. act. théâtr. Œuv. t. IX, p. 351, dans POUGENS.
  • 4 Terme militaire. Mode différent dans le ton, suivant lequel le commandement se fait dans chaque arme. L'intonation dans l'infanterie, dans l'artillerie.

HISTORIQUE

XVIe s. Tous les autres moutons, crians et bellans en pareille intonation, commencearent soy jeter et sauter en mer aprez à la file, Rabelais, Pant. IV, 7. Au son du tabourin changeant son intonation, Rabelais, ib. IV, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* INTONATION, s. f. (Gram.) c’est l’action d’entonner ; faire l’intonation d’un chant, c’est le commencer & donner le ton sur lequel il doit être poursuivi. Voyez Entonner & Ton. Intonation se prend encore dans un autre sens : on dit d’un musicien, qu’il a l’intonation juste, lorsqu’il exécute avec précision les intervalles de la musique. La justesse de l’intonation dépend de la voix, de l’oreille & de l’exercice.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « intonation »

Dérivé du latin médiéval intonare, lui même dérivé de l’ancien français entonner avec le suffixe -tion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. intonare, de in, en, et tonare, tonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « intonation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intonation ɛ̃tɔnasjɔ̃

Citations contenant le mot « intonation »

  • Les voix ont un pouvoir étrange sur les mots. Une seule intonation sur une syllabe et tout change. De Claire France / Autour de toi, Tristan
  • Les accents sont pourtant légion dans l’Hexagone. On peine à y croire, tant ils sont absents de nos plateaux télévisés, mais la moitié des Françaises et Français s’exprime avec une intonation (33 millions). Et 27 % affirment connaître des moqueries « souvent » ou « de temps en temps ». C’est même le cas de 60 % des gens avec un accent « très marqué ». , L’accent de Jean Castex, entre stratégie politique et discrimination
  • D'autres réactions sont allées dans l'autre sens, sur le mode : "Avec son accent du Sud-Ouest, je le trouve plutôt sympa". Ce type de réactions n'est pas plus sensé. On peut être Gersois et antipathique ; on peut être Parisien et sympathique. Etablir une équivalence, positive ou négative, entre l'intonation d'une personne et ses qualités morales ou intellectuelles supposées, relève de l'a priori. Il faut juger Jean Castex - comme quiconque - sur ses actes et ses paroles, pas sur la manière dont il s'exprime.   LExpress.fr, Jean Castex a un accent, et alors ? - L'Express
  • Afin de rendre Alexa plus naturelle, Amazon ajoute de nouvelles intonations à son assistant vocal. Le Long-Form Speaking Style est une forme d'intonation qui augmente les pauses et les variations sonores à un énoncé afin que la diction soit plus fluide et naturelle. Amazon explique que cette option est notamment dédiée à la lecture d'articles depuis l'Echo (3e génération) ou encore l'Echo Spot, par exemple. , Amazon Alexa change d'intonation et se veut plus “humaine” - Les Numériques
  • Ainsi, lorsque l'on regarde les photos de Sergio Cortes, il est bien difficile de ne pas y voir Michael Jackson, la ressemblance est frappante presque identique. Le nez, la bouche, les mêmes expressions et une intonation de voix similaire à la star américaine. Au point de se demander si ce ne serait pas le roi de la Pop. Blasting News, Un sosie de Mickael Jackson fait douter les fans, on lui demande de faire un test ADN
  • " Il faut comprendre le son comme un objet, qui se compose de la matière du son. L'intonation, c'est la mélodie. Le courant n'est pas acoustique, mais énergétique, l'acoustique est seulement une enveloppe. Il faut bien distinguer dans la technique verbale la différence entre vélocité et force. il y a des énergies qui sont liées à la physique, d'autres à l'énergie. Parler fort c'est une faculté. Aujourd'hui, dans le théâtre contemporain, pour augmenter la force on utilise le micro. Mais la pratique verbale s'appuie sur des principes opposés : l'appareil physique est secondaire. Il y a d'un côté le travail musculaire, la force,  de l'autre : le travail énergétique. Tout le travail que tu as à faire avec Médée a à voir avec la libération. Comment libérer ? " Ce sont les mots d'Anatoli Vassiliev, en répétition, que Valérie Dréville partage avec nous, dans son Face à Médée, Journal de répétition.  France Culture, Valérie Dréville : "L'intonation doit tomber, comme on frappe sa jambe avec sa main"
  • Il prononce quelques mots super rapides en tassant ma chaise pour me permettre de m'asseoir. Je comprends pas un mot. Je comprends même pas où est la virgule dans son intonation. Je souris bêtement. , Chercher l'amour dans une autre langue - Narcity
  • Il a envie de parler, Lartiste, et il sait quel message il veut faire passer. Cela s’entend dans son ton posé, cette intonation sereine d’élève conscient d’avoir bien travaillé, voire excellé. A 35 ans, Youssef Akdim fait partie de ces chanteurs classés «musiques urbaines» qui alignent album après album les certifications, or, platine, diamant. Son morceau Chocolat, «hymne à la femme noire», a cumulé plus de 50 millions d’écoutes sur les plateformes de streaming. Ses vidéos dépassent le milliard de vues sur YouTube. Et Comme avant, son dernier album sorti ce 17 juillet, semble parti pour connaître le même succès. Libération.fr, Lartiste, il connaît la chanson - Culture / Next
  • « C’est très important pour projeter la voix, rappelle Dubé. Debout, ça me permet aussi d’avoir de la gestuelle, d’être plus actif. Ça me permet d’échanger du langage corporel avec Martin. On se regarde, c’est théâtral. Il y a un aspect physique dans le déploiement du message. Tu ne peux pas avoir l’intonation de Martin en restant les bras croisés ! » La Presse, Décrire un match à distance
  • Avec sa chemise à carreaux fermée jusqu’au menton ou presque, un peu petite pour son grand corps, Vincent Menjou-Cortès est un grand Jeff qui n’en finit pas avec son enfance. Avec son anomalie qui, raconte le comédien avec un mélange de maladresse feinte et d’autodérision, a valu à son personnage une souffrance dont on mesure un peu mieux à chaque phrase la profondeur. Jusqu’à une révélation finale, qui invite à repenser l’ensemble du récit qu’on vient de nous délivrer. Les efforts de Jeff pour faire accepter sa différence, son amitié naissante avec un garçon de sa classe, vite détruite par une pulsion qui détruit tout son travail d’intégration… Tous ces événements moins anodins qu’il y paraît, le comédien les fait vivre non seulement en incarnant le protagoniste central de Bruce Lowery, mais aussi esquissant quelques personnages qui lui sont proches. Une mère, une professeure, un camarade et quelques autres, qu’il caractérise avec un accent, une intonation, en restant au bord de la caricature. Sceneweb, / critique / La Cicatrice : retour en préadolescence de Vincent Menjou-Cortès

Traductions du mot « intonation »

Langue Traduction
Anglais intonation
Espagnol entonación
Italien intonazione
Allemand intonation
Chinois 语调
Arabe ترتيل
Portugais entonação
Russe интонация
Japonais イントネーション
Basque intonazioa
Corse intonazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « intonation »

Source : synonymes de intonation sur lebonsynonyme.fr
Partager