La langue française

Interpellation

Définitions du mot « interpellation »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTERPELLATION, subst. fém.

A. − Action d'interpeller quelqu'un et de lui adresser la parole (d'une manière brusque et plus ou moins vive); fait d'être ainsi interpellé. Des rires allaient sur l'eau d'une barque à l'autre, des appels, des interpellations ou des engueulades (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Femme de Paul, 1881, p. 1216):
1. ... gaie, quand le rire de mes compagnes, la brusque interpellation de ma chère Mary, la plaisanterie originale de ma romanesque Isabelle, venaient m'arracher au sentiment de ma propre existence... Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 116.
B. − Spécialement
1. DR. PÉNAL. Question posée à un individu au cours d'un contrôle de police ou d'un interrogatoire; p. ext. contrôle pouvant impliquer une arrestation. Procéder à des interpellations. Le jeune homme devait vite admettre qu'il avait tenté de se substituer aux véritables ravisseurs. Déjà connu des services de police pour divers méfaits (vols, recels), Jérôme Roche a été placé en garde à vue (...). Cette interpellation démontre d'autre part que les policiers restent décidés à tout mettre en œuvre pour empêcher toute remise de rançon (Le Monde,27 sept. 1980).
2. DR. CIVIL. Sommation par huissier, notaire ou juge d'avoir à faire ou à dire quelque chose :
2. Dans l'interrogatoire qu'il subit le 8 février, soixante-deux interpellations lui furent faites, (...) et il ne voulut ni répondre, ni prêter serment de dire la vérité. Balzac, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 550.
3. DR. CONSTIT. ,,Demande d'explication adressée au Gouvernement par un membre du Sénat ou de la Chambre des Députés en séance publique, et engageant un débat auquel d'autres parlementaires peuvent en principe prendre part et qui se termine normalement par le vote d'un ordre du jour`` (Cap. 1936). Procédure d'interpellation. Un député du centre gauche, M. Chourmouzis (...) avait adressé des interpellations au Ministre de la guerre (About, Grèce,1854, p. 353).Le Président de la Chambre annonçait qu'il était saisi d'une demande d'interpellation « sur les mesures que le Gouvernement comptait prendre pour réprimer certains délits de presse, particulièrement infâmes » (Arland, Ordre,1929, p. 275).
Rem. Avec des modalités diverses, cette procédure a existé en France, sous la IIIeet la IVeRépublique; la constitution française de 1958 ne reconnaît plus ce droit aux parlementaires.
Prononc. et Orth. : [ε ̃tε ʀpεlasjɔ ̃], [-pe-]. Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1846 [-pεlla-]. Att. ds Ac. dep. 1694 (1798-1878 : ,,on prononce les deux l``). Étymol. et Hist. 1. Fin xives. « action d'interrompre un discours » (Bersuire, Tit. Liv., B.N. 20312 ter, fo55c ds Gdf. Compl.); 2. 1680 « sommation faite à un témoin, à une partie de s'expliquer sur un fait » (Rich.); 3. 1789, 2 juill. pol. (Bailly, Ass. Nat., Arch. Parl. 1reSér., t. VIII, p. 182, col. 2 ds Brunot t. 9, p. 778 et note 1); 4. 1823 « adresser brutalement la parole à quelqu'un » (Las Cases, Mém. Ste-Hélène, t. 1, p. 519). Empr. au lat. class.interpellatio « interruption, obstacle, interpellation », puis en b. lat. « sommation »; formé sur le supin interpellatum, de interpellare, v. interpeller. Fréq. abs. littér. : 133. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 326.

Wiktionnaire

Nom commun

interpellation \ɛ̃.tɛʁ.pɛ.la.sjɔ̃\ ou \ɛ̃.tɛʁ.pe.la.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’interpeller.
    • Les apostrophes injurieuses, les interpellations violentes des réactionnaires, interrompirent cent fois les discours des orateurs des gauches. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
  2. (Droit) Sommation à un témoin, à une des parties de s’expliquer sur la véracité ou la fausseté d’un fait.
    • Sur l’interpellation de signer, il déclara ne savoir.
  3. (Politique) Réclamation d’un parlementaire, à un ministre, de s’expliquer devant une des chambres du parlement, de ses actions, de sa politique.
    • Demande d’interpellation. — Droit d’interpellation.
    • Elle rappela en souriant le soir où elle était arrivée chez madame Garain à huit heures et demie. Elle craignait de faire scandale. Mais c’était le jour de la grande interpellation. Son mari ne vint de la Chambre qu’à neuf heures, avec Garain. Ils dînèrent tous deux en veston. Ils avaient sauvé le ministère. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 294)
  4. (Police) Action d’interpeller un suspect.
    • Mort par overdose : trois interpellations — (Vosges Matin, 13 mai 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTERPELLATION. n. f.
Action d'interpeller. Cette brusque interpellation me troubla. Spécialement, en termes de Droit, il signifie Sommation à un témoin, à une des parties de s'expliquer sur la véracité ou la fausseté d'un fait. Sur l'interpellation de signer, il déclara ne savoir. Il se dit, dans le langage parlementaire, d'Explications réclamées d'un ministre et qui sont généralement suivies d'un ordre du jour. Demande d'interpellation. Droit d'interpellation.

Littré (1872-1877)

INTERPELLATION (l'Académie dit qu'on prononce les deux ll ; mais l'usage le plus ordinaire est de n'en faire sentir qu'une : in-tèr-pè-la-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1Action d'interpeller. Cette brusque interpellation me troubla.

    S. f. plur. En langage parlementaire, action de demander à un ministère des explications sur ses actes. Un député adressa des interpellations au ministre.

  • 2 Terme de palais. Sommation, demande, interrogation. Sur l'interpellation de signer, il déclara ne savoir.

    Demande d'explications adressées à une partie ou à un témoin.

HISTORIQUE

XIVe s. Que il feissent leurs conseils et besongnes sans interpellacion [sans être troublés], Bercheure, f° 55, verso.

XVIe s. Donner des detorses et interpellations au chemin de vertu, l'Amant ressuscité, p. 281, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INTERPELLATION, s. f. (Jurisprud.) est une sommation & requisition qui est faite à quelqu’un par un juge, sergent, notaire ou autre officier public, de déclarer quelque chose.

Le juge interpelle une partie ou un témoin de déclarer la vérité sur un fait.

Un notaire interpelle ceux qui sont parties dans un acte, de le signer.

Un huissier interpelle ceux auxquels il parle dans son exploit, de déclarer leur nom, & de signer leur réponse. Il fait mention qu’ils ont été de ce interpellés suivant l’ordonnance, c’est-à-dire, suivant l’ordonnance de 1661. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « interpellation »

Du latin interpellatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. interpellationem, de interpellare, interpeller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « interpellation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
interpellation ɛ̃tɛrpɛlasjɔ̃

Citations contenant le mot « interpellation »

  • Un troisième individu a été interpellé vendredi suite à l’agression de trois jeunes migrants, le 11 juillet dernier au jardin public d’Oloron. L’homme d’une trentaine d’années a été déféré et mis en examen pour violences aggravées. Selon l’enquête, le suspect aurait porté des coups avec une bouteille brisée. Les investigations se poursuivent et pourraient conduire à de nouvelles interpellations. SudOuest.fr, Oloron : nouvelle interpellation après l’agression du jardin
  • A Biarritz, en cette mi-juillet, il y autant de monde que début août habituellement. Depuis une dizaine de jours, les autorités constatent une hausse des incivilités et des bagarres sur la Grande Plage au petit matin. Il y a déjà eu une quinzaine d'interpellations. France Bleu, Biarritz : une quinzaine d'interpellations suite à des bagarres ou des incivilités sur la Grande Plage
  • La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué dimanche, dans un communiqué, que trois de ces suspects ont été interpellés à Marrakech à bord de trois voitures de location, juste après la livraison d’un sac contenant cinq kilogrammes de cocaïne au quatrième suspect qui a réussi à prendre la fuite après avoir abandonné la cargaison de drogue, avant qu’une coordination sur le terrain ne permette son interpellation à bord de sa voiture après son arrivée à la zone de “Tamesna” (environs de Rabat), en possession d’un kilogramme supplémentaire de cocaïne. MAP Express, Interpellation de quatre individus pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans le trafic de cocaïne | MAP Express MAP Express
  • Des échanges de gaz lacrymogènes et de projectiles ont eu lieu entre les policiers et les manifestants. Quelques instants auparavant la mère du jeune, qui est étudiant à l’université des Antilles, s’est entretenue avec Didier Laguerre sur la situation de son fils. Interrogée sur cette interpellation la Préfecture n’a pas répondu à nos sollicitations pour l’instant. RCI, Un jeune militant blessé lors de son interpellation devant le commissariat | RCI
  • Cédric Chouviat, livreur de 42 ans, est mort le 5 janvier des suites d’un malaise cardiaque lors de son interpellation le 3 janvier, après un contrôle policier houleux près de la Tour Eiffel au cours duquel il a été plaqué au sol avec son casque sur la tête. Journal L'Union, Mort de Cédric Chouviat après une interpellation à Paris: trois policiers mis en examen pour homicide involontaire
  • Un policier a appuyé sur le cou d’un afro-britannique accusé de porter une arme blanche, lors de son interpellation à Londres. , Londres : le policier appuyant sur le cou d’un afro-britannique lors de son interpellation, mis à pied | TRT Français
  • RécitWissam El-Yamni est mort en 2012 après son interpellation à Clermont-Ferrand. Après huit ans d’enquête, sa famille se bat toujours pour connaître la vérité. La justice doit se prononcer, mercredi 15 juillet, sur l’audition de témoins-clés. Le Monde.fr, « On attend de nous qu’on se taise » : le combat d’une famille pour la vérité sur la mort de Wissam El-Yamni des suites de son interpellation

Traductions du mot « interpellation »

Langue Traduction
Anglais arrest
Espagnol arrestar
Italien arresto
Allemand festnahme
Chinois 逮捕
Arabe يقبض على
Portugais prender
Russe арестовывать
Japonais 逮捕
Basque atxilotzeko
Corse arrestu
Source : Google Translate API

Synonymes de « interpellation »

Source : synonymes de interpellation sur lebonsynonyme.fr

Interpellation

Retour au sommaire ➦

Partager