La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « intercesseur »

Intercesseur

Définitions de « intercesseur »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTERCESSEUR, subst. masc.

A. − HIST. ECCL. Évêque qui était désigné par le primat pour administrer le diocèse pendant la vacance d'un siège épiscopal et pour promouvoir et préparer l'élection d'un nouvel évêque (d'apr. Littré).
B. − Celui, celle qui intercède en faveur de quelqu'un. Les saints sont nos intercesseurs auprès de Dieu (Ac.1835-1935).Faire tous les matins ma prière à Dieu (...), à mon père, à Mariette et à Poë, comme intercesseurs (Baudel., Cœur nu,1867, p. 672).Si Blaise a profité d'une bourse au lycée, qui en remerciera-t-il (...) sinon cet éternel intercesseur auprès des puissances [M. Vivoloz] (Arnoux, Solde,1958, p. 63).
En emploi appos. Il daube sur les exagérations de la piété des simples, qui spécialise étroitement les saints intercesseurs, assignant à chacun sa compétence propre, commettant chacun à la protection d'un individu particulier (Philos., Relig., 1957, p. 36-5).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tε ʀsεsœ:ʀ] ou [-se-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1216 entrecessor cont. relig. (Angier, Vie de S. Grégoire, 1502 ds T.-L.); 1350 intercesseur id. (Gilles Li Muisis, II, 146, ibid.). Empr. au lat.intercessor « celui qui intervient » : « qui s'interpose, forme opposition » et « celui qui s'entremet, médiateur » dans la lang. class.; spéc. « intercesseur auprès de Dieu (notamment en parlant d'un saint) » dans la lang. chrét. La forme entre-, d'apr. la préposition. Fréq. abs. littér. : 57.

Wiktionnaire

Nom commun - français

intercesseur \ɛ̃.tɛʁ.sɛ.sœʁ\ masculin (pour une femme, on peut dire : intercesseuse, intercessrice)

  1. Celui qui intercède.
    • Selon lui, il n’y avait qu’un seul intercesseur pour renouer le contact avec Roger Fu-Seng : l’ambassade de Chine populaire à Paris. — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 35)
    • Une sorte de préalable nécessaire, bénéfique à l'écriture, de geste propitiatoire — le premier d'une série qui me fera plus tard retourner dans divers endroits — ou de prière, comme si le lieu pouvait être un obscur intercesseur entre la réalité passée et l'écriture. — (Annie Ernaux, Mémoire de fille, Gallimard, 2016, page 149)
    • Il lui semblait s’offrir, comme aux intercesseurs d’un dieu inconnu, à ces paquebots énormes, hérissés, chargés de destinées, indifférents à lui jusqu’à la haine. — (André Malraux, La Condition humaine, 1946, réédition Folio Plus Classiques, 2019, page 280)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTERCESSEUR. n. m.
Celui qui intercède. Puissant intercesseur. Les saints sont nos intercesseurs auprès de Dieu. Être intercesseur auprès de quelqu'un, pour quelqu'un, en faveur de quelqu'un.

Littré (1872-1877)

INTERCESSEUR (in-tèr-sè-seur) s. m.
  • Celui qui intercède. Tous les yeux, dit-il au prince, sont tour nés sur lui [un homme en réputation] ; des soldats l'appellent leur père, et le peuple pense que c'est son intercesseur envers Votre Majesté, Guez de Balzac, De la cour, 5e disc. Les saints sont nos intercesseurs auprès de Dieu, et nous leur faisons tous les jours mille outrages, Bourdaloue, Fête des saints, Myst. t. II, p. 414.

HISTORIQUE

XVIe s. Il a fallu qu'il fust semblable à ses freres pour estre fidele intercesseur, enclin à la misericorde, Calvin, Instit. 362.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INTERCESSEUR. Ajoutez :

Terme d'antiquité chrétienne. Nom donné, quand un siége épiscopal était vacant, à un des évêques de la province désigné par le primat tant pour administrer le diocèse pendant la vacance, que pour promouvoir et préparer l'élection d'un nouvel évêque.

HISTORIQUE

Ajoutez :

XVe s. Les benoistz sainctz qui sont en son domaine [de Jésus], Vers luy soyent pour nous intercesseurs, Jean Joret, le Jardrin salutaire, p. 127.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* INTERCESSEUR, s. m. (Gramm.) celui qui prie pour un autre. Les saints sont nos intercesseurs auprès de Dieu. Voyez Intercession.

Intercesseur ou Interventeur, s. m. (Hist. eccles.) nom qu’on donnoit anciennement par honneur dans l’église d’Afrique à quelques évêques, auxquels on confioit le soin de quelque évêché vacant jusqu’à ce que le siege fût rempli. C’étoit le primat qui nommoit ces intercesseurs, tant pour gouverner le diocese, que pour procurer l’élection d’un nouvel évêque. Cette précaution néanmoins ayant donné lieu à deux abus, le premier que ces intercesseurs profitoient de leur commission pour gagner la faveur du peuple, l’autre de passer à l’évêché vacant s’il étoit plus riche ou plus honorable ; le cinquieme concile de Carthage y remédia, en statuant 1°. que l’office d’intercesseur ne pourroit être confié plus d’un an de suite à la même personne, & qu’on en nommeroit un autre, si dans l’année il n’avoit pourvu à l’élection d’un nouvel évêque. 2°. Que nul intercesseur, quand même il auroit pour lui les vœux du peuple, ne pourroit être élevé au siége épiscopal, dont on lui avoit confié l’administration pendant la vacance. Bingham, Orig. ecclésiast. tom. I. liv. II. chap. xv. § l. 2 & 3.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « intercesseur »

Lat. intercessorem, de intercedere, intercéder.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1544) Du latin intercessor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « intercesseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intercesseur ɛ̃tɛrsɛsœr

Citations contenant le mot « intercesseur »

  • Philippe Le Guillou nous offre une fresque littéraire avec ce qu’il faut de passion, d’enthousiasme, d’intelligence et de mordant. C’est un intercesseur, un passeur d’exception qui nous entraîne sur les chemins de ses découvertes. Et qui, surtout, s’engage, juge, tranche. Le Telegramme, La fresque littéraire de Philippe Le Guillou - Livres - Le Télégramme
  • En 1229, il est élu provincial de l’Italie du Nord. La fin de sa vie est dominée par la prédication où il excelle. Il se trouve à Padoue pour prêcher le Carême en 1231. C’est là qu’il meurt d’épuisement à 36 ans, dans cette ville qui le vénère et qui lui donne son deuxième nom. La piété populaire préfère voir en lui un intercesseur efficace de nos petits problèmes quotidiens. Docteur de l’Église, le pape Léon XIII (1810-1903) disait de lui qu’il est « le saint de tout le monde ». , Méditer. Pourquoi prier Saint Antoine de Padoue lorsqu'on perd un objet ? | Actu Lot
  • Voilà la prière que les véritables croyants cultivent dans leur vie spirituelle. Même s’ils font l’expérience de la faiblesse des personnes et de leur éloignement de Dieu, ces personnes qui prient ne les condamnent pas, ne les rejettent pas. L’attitude de l’intercession est celle des saints qui, imitant Jésus, sont des « ponts » entre Dieu et son peuple. Moïse en ce sens, a été le plus grand prophète de Jésus, notre défenseur et notre intercesseur (2). Et aujourd’hui encore, Jésus est le pontifex, il est le pont entre nous et le Père. Jésus intercède pour nous, il montre au Père les plaies qui sont le prix de notre salut et il intercède. Et Moïse est la figure de Jésus qui prie aujourd’hui pour nous, qui intercède pour nous. La Croix, Par son intercession, Moïse est un modèle de “pont” entre Dieu et son peuple, estime le pape François lors de l’audience générale
  • Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de travail annuel (PTA) du Médiateur de la République, il sera organisé les jeudi 16 et vendredi 17 juillet 2020, à l’intention des journalistes, un séminaire d’information et d’échanges sur la loi instituant le Médiateur de la République et le mode des recours. Par ce rendez-vous, le médiateur visela mise en place d’un cadre cohérent de partage d’informations et d’échanges. Il s’agira désormais pour le Médiateur de la République, de renouer et surtout, de renforcer son partenariat avec la presse toute entière et solliciter le concours des journalistes à construire une visibilité vertueuse, plus nourrie et renforcée de l’institution. Dans un second temps, la tenue de ce séminaire à l’intention des journalistes vient du fait qu’il est souvent reproché au Médiateur de la République, une absence criarde de visibilité et de présence dans l’opinion.«Nombreuses sont les personnes qui ne cessent de formuler des critiques et récriminations contre l’institution, la taxant d’institution budgétivore, de servir à rien parce qu’elle n’est pas perçue sur le terrain par les populations. Il était donc opportun de prendre conscience de cet état de chose et envisager des solutions idoines pour corriger le tir. Le présent séminaire plante donc très bien le décor d’un nouveau départ, un départ pour l’information vraie et juste…», a affirmé le chef de la cellule de communication, Godfroy Aurel Missahogbé. Rappelons que le Médiateur de la République est une autorité administrative indépendante instituée dans notre pays pour jouer le rôle d’intercesseur gracieux entre l’administration publique et les administrés. , L'événement Précis – Médiateur de la République: Joseph Gnonlonfoun tient bientôt un séminaire au profit de la presse

Traductions du mot « intercesseur »

Langue Traduction
Anglais intercessor
Espagnol intercesor
Italien intercessore
Allemand fürsprecher
Chinois 代祷者
Arabe شفيع
Portugais intercessor
Russe ходатай
Japonais 仲裁者
Basque intercessor
Corse intercessore
Source : Google Translate API

Synonymes de « intercesseur »

Source : synonymes de intercesseur sur lebonsynonyme.fr

Intercesseur

Retour au sommaire ➦

Partager