La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « indissoluble »

Indissoluble

Définitions de « indissoluble »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDISSOLUBLE, adj.

A. − [En parlant d'un corps, d'une substance] Qui ne peut être dissous (par décomposition ou absorption). L'argent est indissoluble dans l'eau régale (Ac.1835, 1878).Les neiges indissolubles de l'Hymalaya (Baudel., Paradis artif.,1860, p. 452):
1. ... la macération et la coction détachent nettement les muscles des parties dures, ce qui ne peut avoir lieu que par la dissolution de leur moyen d'union. Ce moyen n'est donc pas de la fibrine comme le reste du muscle, puisqu'il seroit alors indissoluble. Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 134.
B. − Au fig.
1. [En parlant d'un inanimé abstr.] Qui ne peut être détruit. Processus, réalité, totalité, unité indissoluble. Nous sommes faits des substances cellulaires de notre père et de notre mère. Nous dépendons du passé de façon organique et indissoluble (Carrel, L'Homme,1935, p. 317).
2. [En parlant d'un lien mor.] Qui ne peut être rompu, brisé. Engagement, liaison indissoluble; fiançailles indissolubles. Tout guerrier se choisit un ami. Le nœud, une fois formé, est indissoluble; il résiste au malheur et à la prospérité. Chaque homme devient double et vit de deux âmes (Chateaubr., Natchez,1826, p. 153).Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude (Balzac, Illus. perdues,1839, p. 241).Le lien était noué entre eux, indissoluble : elle le défiait bien de parler maintenant, il était à elle comme elle était à lui. L'aveu les avait unis (Zola, Bête hum.,1890, p. 110).
3.
a) DR. [En parlant d'une assemblée] Qui ne peut être révoqué. Sur l'assemblée, le roi n'avait aucune prise : elle était permanente, inviolable et indissoluble; elle possédait seule l'initiative des lois (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 171).
b) DR. CIVIL et CANONIQUE. Mariage, union indissoluble. Qui ne peut être rompu, qui existe indéfiniment. Si quelques hommes ont été un fléau pour l'homme, ce sont bien les législateurs profonds qui ont rendu le mariage indissoluble, afin que l'on fût forcé de s'aimer (Senancour, Obermann, t. 1, 1840, p. 205):
2. ... en général le mariage est indissoluble et en général il est aléatoire, c'est-à-dire qu'il est un acte contradictoire en soi, les époux se connaissant très peu et s'engageant comme s'ils se connaissaient absolument. Amiel, Journal,1866, p. 65.
Prononc. et Orth. : [ε ̃disɔlybl̥]. [-ss-] ds Land. 1834, Littré, DG. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1495 fig. « qui ne peut être dissous » (J. de Vignay, Miroir hist., Delb. Rec. ds DG); 2. av. 1589 pierres indissolubles (Palissy, 51 ds Littré). Empr. au lat.indissolubilis « indissoluble; impérissable ». Fréq. abs. littér. : 185.
DÉR.
Indissolubilité, subst. fém.Caractère de ce qui est indissoluble. L'indissolubilité du mariage n'est possible qu'à la condition d'être volontaire, et, pour la rendre volontaire, il faut la rendre possible (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 424).[ε ̃disɔlybilite]. [-ss-] ds Land. 1834, Littré, DG. Att. ds Ac. dep. 1694.1reattest. 1610 indissolubilité du mariage (P. Coton, Instit. cath., éd. 1610, II, p. 1327 d'apr. H. Vaganay ds R. Philol. fr. t. 43, p. 128); de indissoluble, suff. -(i)té*, cf. lat. médiév. indissolubilitas (1344 ds Latham).Fréq. abs. littér. : 21.

Wiktionnaire

Adjectif - français

indissoluble \ɛ̃.di.sɔ.lybl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être dissous.
    • Le propolis est une véritable résine , indissoluble dans l'eau, très dissoluble dans l'esprit de vin , et qui brûle sans s'enflammer en répandant une odeur aromatique. Sa saveur est amère, et la couleur rouge ou jaune. — (François Rozier, Nouveau cours complet d'agriculture théorique et pratique, Paris : chez Deterville, 1809, vol.1, p. 27)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDISSOLUBLE. adj. des deux genres
. Qui ne peut être dissous. Le mariage est indissoluble chez les catholiques. Les liens de l'amitié doivent être indissolubles. Union indissoluble. Attachement indissoluble.

Littré (1872-1877)

INDISSOLUBLE (in-di-sso-lu-bl') adj.
  • 1Qui ne peut être dissous. L'or est indissoluble dans l'acide sulfurique.
  • 2Qui ne peut être dissous, défait, rompu. Je frémis à la seule vue d'un engagement indissoluble, Saint-Évremond, dans RICHELET. L'événement nous apprendra si la force et la puissance sont des chaînes de diamants pour lier un empire comme le vieux Denys s'en était flatté, ou plutôt si la bonté, l'humanité, la justice des princes et l'amour des sujets ne sont pas des liens infiniment plus forts et plus indissolubles, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 270, dans POUGENS.
  • 3Qui ne peut être résolu, expliqué (sens qui a vieilli). La Toute-Puissance divine…, en lui [à la sagesse orgueilleuse] proposant des énigmes indissolubles dans tous les ordres des créatures…, Bossuet, Panég. St Franç. d'Ass. Préambule.

HISTORIQUE

XVIe s. Ce nœud a semblé estre indissoluble, Calvin, Inst. 159. Ce lien sacré et indissoluble, Calvin, ib. 727. Ces pierres sont dures et indissolubles, Palissy, 51. Tous ensemble forment une indissoluble amitié, pour abymer les Lutheriens, Carloix, VIII, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indissoluble »

(Siècle à préciser) Dérivé de dissoluble, avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. indissolubilis, de in… 1, et dissolubilis, dissoluble.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « indissoluble »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indissoluble ɛ̃disɔlybl

Fréquence d'apparition du mot « indissoluble » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « indissoluble »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « indissoluble »

  • Le nom est plus qu'une désignation de la personne. Il est indissolublement lié à l'être. Nommer quelqu'un, nommer un objet, c'est le connaître à fond, jusque, dans ses parties les plus secrètes.
    Henri Lafrance — A l'aube du verseau
  • S’aimer profondément, indissolublement - évidemment, oui, c’est beaucoup, mais c’est quand même se contenter de peu.
    Sacha Guitry — Pensées, maximes et anecdotes
  • L’engagement envers le mouvement vers l’avant garantit la longévité. Après plus de 20 ans, dix longs métrages, d’innombrables concerts à guichets fermés et plus d’un million d’albums vendus dans le monde, Nonpoint perdure grâce au maintien d’un lien indissoluble entre eux et à une base de fans inflexibles dans le monde entier.
    JAPANFM — NONPOINT présente sa vidéo hommage en première ligne pour «Remember Me» en soutien aux travailleurs essentiels – JAPANFM
  • " Je veux laisser parler mon cœur et raconter, au fil de la plume, cette aventure assez rare, vécue par deux hommes fort dissemblables et qui cependant ont tissé entre eux un lien de confiance indissoluble."
    SudOuest.fr — Quand Alain Juppé raconte "son" Chirac
  • Or depuis Platon en tous cas, la raison se veut transcender le sensible. Pourtant le sensible n'est-il pas notre accès premier aux choses, notre lien indissoluble à elles ? La question n'est-elle pas finalement de savoir s'il est "rationnel" de se prétendre au delà du sensible ? Car si la raison veut avoir le dernier mot, n'est-ce pas au contraire le sensible qui, au bout du compte, ne peut que valider ou pas les affirmations de la raison... et donc être le seul en capacité à avoir droit au dernier mot ?
    Club de Mediapart — La raison et le sensible | Le Club de Mediapart
  • Aux yeux d'un artiste le fond et la forme sont indissolubles.
    Jean Dutourd — Le Fond et la Forme
  • Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.
    Honoré de Balzac — Illusions perdues
  • Nous avons part à la destinée des autres, nous sommes responsables les uns des autres. Liés indissolublement pour le bien et le mal.
    Charlotte Savary — Et la lumière fut
  • Ah ! On parle des liens du mariage ! Mais les liens du divorce sont encore plus indissolubles !
    Alfred Capus — Les maris de Léontine

Traductions du mot « indissoluble »

Langue Traduction
Anglais indissoluble
Espagnol indisoluble
Italien indissolubile
Allemand unauflöslich
Chinois 不解
Arabe غير قابل للذوبان
Portugais indissolúvel
Russe неразрывный
Japonais 不溶解
Basque banaezinezko
Corse indissolubile
Source : Google Translate API

Synonymes de « indissoluble »

Source : synonymes de indissoluble sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot indissoluble au Scrabble ?

Nombre de points du mot indissoluble au scrabble : 15 points

Indissoluble

Retour au sommaire ➦