La langue française

Immangeable

Sommaire

  • Définitions du mot immangeable
  • Étymologie de « immangeable »
  • Phonétique de « immangeable »
  • Citations contenant le mot « immangeable »
  • Traductions du mot « immangeable »
  • Synonymes de « immangeable »
  • Antonymes de « immangeable »

Définitions du mot « immangeable »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMMANGEABLE, adj.

Qui ne peut être mangé à cause de sa mauvaise qualité; qui est très mauvais. Cuisine immangeable. Ce ragoût est si mauvais qu'il est immangeable (Ac.). Nous avions je ne sais quel salmis immangeable, puis un rôti ridiculement trop cuit (Gide, Immor.,1902, p. 384).J'avais très faim, et ce qu'on me servait, dans cette maison de famille, était immangeable (Mauriac, Nœud vip.,1932, p. 214).Beaucoup étaient enchantés qu'une fois ou deux par trimestre la ratatouille fût carrément immangeable, parce qu'ils avaient ainsi un prétexte à casser les assiettes sur le pavé (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 230).
Prononc. et Orth. : [ε ̃mɑ ̃ ʒabl̥], [im(m)-] ds DG, Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930, Warn. 1968. Martinet-Walter 1973 [ε ̃-] (16/17). V. immaculé. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1600 (O. de Serres, Th. d'agr., p. 176 ds Gdf. Compl.). Dér. de mangeable*; préf. im- (v. in-1). Fréq. abs. littér. : 19.

Wiktionnaire

Adjectif

immangeable \ɛ̃.mɑ̃.ʒabl̥\, \i(m).mɑ̃.ʒabl̥\ (peu courant), masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut pas se manger.
    • Ainsi le signe culinaire devient-il décor grotesque, ornement ridicule d'un visage: signe définitivement dépourvu de sa fonction puisqu'il est désormais à jamais immangeable. Il est devenu sinon corps (de Fanchon), du moins appendice nasal et dans une remarquable métonymie renversée, qui est aussi l'inversion d'une castration symbolique, l'épouse en colère est devenue, par le nez, boudin! — (Les Contes de Perrault : La contestation et ses limites , Furetière: actes de Banff, Paris & Seattle : Papers on French seventeenth century literature, 1986, éditions W. Leiner, 1987)
  2. (Religion) Qu'il convient de ne pas manger.
    • Non seulement cette viande est immangeable, mais en plus la quantité de lait produite reste faible si on la compare aux pays occidentaux. — (« Le marché de la vache sacrée », dans Les Nourritures divines: Les interdits alimentaires, de Olivier Assouly, Éditions Actes Sud, 2002)
    • Qu'un musulman croie la viande de porc immangeable, l’alcool imbuvable, la chevelure d'une femme obscène par définition, blasphématoire la représentation du visage d'un prophète qui fut un homme, libre à lui. — (Michel Onfray, La philosophie féroce, II : Traces de feux furieux, éditions Galilée, 2006, p. 114)
  3. (Par hyperbole) Dont le goût est répugnant.
    • La vue et le toucher sont naturellement mis à contribution dans cette approche mais pas seulement. Le goût intervient aussi : - « Y a pas un poisson qu'on pêche que je n'aie pas mangé, y compris les immangeables - le limbert (?), ), la baboite - (Blenniidés) ». — (Annie-Hélène Dufour, « La relation homme poisson est-elle pensable ? », dans Les activités littorales, 1999, Nantes : Editions du CTHS (Comité des travaux historiques et scientifiques), 2002, page 132)
    • L'entrecôte était immangeable. D'abord parce qu'elle était immangeable. Et parce que j'avais le cerveau, tous les neurones, l'âme, dans la bouche et dans l'estomac. Un filet de bœuf du Kansas m'aurait paru tout aussi infect. — (Jean Lesieur, Le Bal des Chacals, Éditions Toucan, 2015, chap. 15)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMANGEABLE. (Quelques-uns prononcent In-mangeable.) adj. des deux genres
. Qui ne peut pas se manger. Ce ragoût est si mauvais qu'il est immangeable.

Littré (1872-1877)

IMMANGEABLE (in-man-ja-bl' ; l'Académie dit de prononcer i-mman-ja-bl' ; mais la prononciation usuelle est in) adj.
  • Qui ne peut être mangé. Cela est immangeable.

HISTORIQUE

XVIe s. Le gros foin de marests immangeable par les bestes, De Serres, 176. Amer, immangeable, De Serres, 536.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « immangeable »

Composé du préfixe im- et de l’adjectif mangeable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Im…, et mangeable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « immangeable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immangeable ɛ̃mɑ̃ʒabl̥

Citations contenant le mot « immangeable »

  • Même un chien trouve immangeable une querelle de ménage. De Proverbe japonais
  • La chasse au renard : l'inqualifiable à la poursuite de l'immangeable. De Maurice Genevoix
  • Qu’un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu’à un cheveu. De Jules Romains
  • Les invités sont comme les gâteaux : si on les garde trop longtemps, ils rancissent et deviennent immangeables. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • Il y a des couleurs qui, isolées, paraissent insipides, mais manqueraient terriblement à un peintre exigeant, de même, il y a des épices qui, pris isolément, sont immangeables et sont cependant les éléments indispensables d’une grande cuisine réussie. De Grégoire Lacroix / Les Douze ‘Moi’ de Grégoire
  • C'est une adresse que l'on a tout juste eu le temps de découvrir avant le confinement, donc il y a trois siècles, et dont le souvenir fiévreux n'a cessé de nous narguer durant toutes ces semaines placées sous le signe de la cuisine maison (immangeable) et des courses (déprimantes) à l'hypermarché du coin. Voilà donc un micro-restaurant follement chaleureux, qui sert une cuisine italienne réussissant l'exploit de se qualifier tout à la fois parmi les plus originales et les plus authentiques de la capitale. Fou de vins, Gabriele Mutti avait d'abord imaginé un comptoir où partager ses quilles coups de cœur, mais l'occasion fut trop belle d'en profiter pour faire découvrir aux Parisiens le patrimoine culinaire si méconnu de l'île d'Elbe, au large de la Toscane. Vanity Fair, Uncino, le restaurant italien d'auteur dont tout le monde parle à Paris
  • Enfin, la dernière remarque s'adresse à la RAM, qui pour limiter les risques de contamination, ne sert plus de plateau nourriture mais se contente d'offrir dans un sac en papier une petite bouteille d'eau et un sandwich thon-tomates qu'il ne serait pas exagéré de qualifier d'immangeable voire même d'ignoble. Medias24 - Site d'information, RAM : Un aller-retour à Paris avec les nouvelles règles sanitaires
  • Evidemment c’est un business... certains promettent même de l’intelligence artificielle embarquée, c’est beaucoup de marketing pour quelques chipos. Si on ne veut pas débourser une fortune dans un barbecue connecté, on a aussi des accessoires qui font à peu près la même chose comme les thermomètres à viande bluetooth par exemple, qu’on trouve autour de 70 euros, qui vont suivre la cuisson et qui sont reliés à une application : il suffit de choisir sur son téléphone quel type de viande il s’agit et quelle cuisson on veut, et là encore le thermomètre nous envoie une alerte pour éviter de transformer la viande en semelle immangeable et les merguez en bouts de bois carbonisés parce que vous êtes en plein débat avec vos amis et que vous avez oublié la viande sur la braise. RMC, Connecté, avec un écran... Découvrez les barbecues du futur
  • Il faudrait commencer par alléger les protocoles imposés aux cantinieres, qui plus est, rendent la nourriture immangeable pour nos enfants. Ensuite, la diversification des goûts est importante mais c'est aux parents de s'en charger, des plats plus simples auraient deux vertues : nos enfants ne seraient pas affamés en rentrant le soir et nous réduirions de façon conséquente ce gâchis alimentaire...surtout quand on sait que des enfants meurent de faim tous les jours. Alors, au lieu de toujours tout compliquer parce qu'il y a une personne qui pourrait se révolter ou porter plainte etc... nous ferions bien de remettre en place des règles de bon sens plutôt que des protocoles qui au final dégradent la situation à tous les niveaux. On a été petits, on a mangé plus simplement, on n a pas mangé aseptisé et nous sommes toujours vivant 😁 a bon entendeur.... Brut., 41 maires signent une charte pour réduire le gaspillage alimentaire | Brut.

Traductions du mot « immangeable »

Langue Traduction
Anglais inedible
Espagnol incomible
Italien immangiabile
Allemand ungenießbar
Chinois 不可食用
Arabe غير صالح للأكل
Portugais não comestível
Russe несъедобный
Japonais 食べられない
Basque inedible
Corse ineditibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « immangeable »

Source : synonymes de immangeable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immangeable »

Partager