La langue française

Humoriste

Sommaire

  • Définitions du mot humoriste
  • Étymologie de « humoriste »
  • Phonétique de « humoriste »
  • Citations contenant le mot « humoriste »
  • Traductions du mot « humoriste »
  • Synonymes de « humoriste »

Définitions du mot « humoriste »

Trésor de la Langue Française informatisé

HUMORISTE, subst. et adj.

I. − MÉD. ANC. (Celui, celle) qui est partisan de l'humorisme. Médecin humoriste, la doctrine des humoristes (Ac. 1798-1878). Cf. galéniste, s.v. galénique.
II. − Vieux
A. − (Celui, celle) qui est souvent sujet à l'humeur (v. ce mot II E). Ma disposition est mauvaise, lâche, humoriste; je suis ennuyé de tout (Maine de Biran, Journal,1817, p. 4).Se faire mélancolique avec les humoristes, gaie avec les insouciants, politique avec les ambitieux, écouter avec une apparente admiration les bavards (Balzac, Langeais,1834, p. 260) :
1. ... les parades, les marionnettes, le mouvement de quatre théâtres et de cent huit cafés éclairés comme des salles de bal, on aura l'idée du spectacle que présentent les boulevards, et l'on ne sera pas de l'avis des humoristes qui proposent d'en bannir tant d'objets divers qui en font le charme... Jouy, Hermite, t. 1, 1811, p. 285.
B. − (Celui, celle) qui se laisse guider par son humeur (v. ce mot II D). Plus un peuple est humoriste, plus il est vif et brusque, plus il a d'accent. Son accent annonce en quoi il est peu contenu. Les courtisans, habitués à se contraindre, n'ont point d'accent (Joubert, Pensées, t. 1, 1824, p. 377).
III. − Usuel. (Celui, celle) qui a de l'humour, qui le pratique. Et tout cela, je te le dis encore, en ajoutant que Dickens, grand romancier et grand humoriste, m'a séduit par sa sensibilité, mais surtout par son art étonnant (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1905, p. 85).Il [Richter, dit Jean-Paul] se mit à écrire des œuvres satiriques à la manière des humoristes anglais; jugulant le lyrisme sentimental de son adolescence, il espérait à la fois se venger d'une humanité implacable et venir en aide à sa famille (Béguin, Âme romant.,1939, p. 178).D'ailleurs, on sait que les juges et les avocats ne dédaignent pas d'émailler leurs interventions de bons mots. Il en est qui se sont acquis une solide réputation d'humoristes (Jeux et sports,1967, p. 761) :
2. Pour la bien mettre en évidence [la distinction entre paire et couple], un professeur humoriste a coutume d'utiliser un veston et une chemise : la paire tient dans sa valise, et ne dépend pas d'un ordre quelconque. Le couple, au contraire, s'utilise le matin, au moment de l'habillage : personne ne soutiendra, en effet, qu'il est équivalent d'endosser la chemise avant le veston ou d'opérer en sens inverse! Warusfel, Math. mod.,1969, p. 52.
P. ext., adj. [En parlant d'un phénomène naturel, physique ou psychol.] Qui est empreint d'humour. La dame inconnue que vous appelez la nature fait de même; probablement elle est humoriste; seulement, quand, à grand renfort d'étrivières, nous avons bien rempli nos rôles et qu'elle a ri largement de nos grimaces, elle nous envoie à la charcuterie et au saloir (Taine, Notes Paris,1867, p. x).Un destin humoriste l'ayant fait naître [Benda] dans le même temps et au plein de la gloire du philosophe de la durée et du changement, il lui a consacré sous le titre de Bergsonisme un mélange curieux de dialectique glacée et de haine brûlante (Arts et litt.,1936, p. 38-13).
REM. 1.
Humoreux, -euse, adj.,hapax, synon. de humoriste II A.Ah! ce bon Alexis, quel gros enfant du Midi, grognon, noirement humoreux, disputailleur sans trêve ni repos et si emmerdant que je prends parti pour Koning contre mon collaborateur! (Goncourt, Journal,1892, p. 332).
2.
Humorifique, adj.,hapax, synon. de humoriste II A.Descendu chez G. Pas content de lui, hargneux, humorifique, égoïste, de fait, mais de disposition (Barb. d'Aurev., Memor. 2,1838, p. 255).
3.
Humouriste, adj.,vx, synon. de humoriste III.Quelle que soit l'abondance de saillies de l'écrivain humouriste, son ironie prolongée, dans l'absence de toute passion, ne saurait défrayer un volume et n'y sauve pas la froideur (Sainte-Beuve, Portr. contemp., t. 2, 1846-69, p. 523).
Prononc. et Orth. : [ymɔ ʀist]. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. I. 1578 « homme sujet à des sautes d'humeur, capricieux, personne de caractère difficile » (H. Estienne, Dial. du lang. fr. ital., I, 287 ds Hug.), d'où spéc. 1785 « commentateur malveillant, personnage ombrageux » (Beaumarchais, Mariage de Figaro, préf.). II. 1752 « médecin partisan des théories de Galien sur les humeurs » (Trév. Suppl.). III. [1793] 1795 (Snetlage, Nouv. Dict. fr., s.v. humoriste, d'apr. Behrens ds Z. fr. Spr. Lit., t. 23, 2epart., p. 35 : cet adjectif se trouve déjà effectivement dans le Dictionnaire de de la Veaux, mais seulement dans le Sens borné de launisch [d'humeur chagrine, ombrageuse]. Le Dictionnaire le plus recens, celui de Strasbourg de 1793, qui rend le mieux l'acception, qu'on donne aujourd'hui aux mots en France, ajoute expressement la signification de launigt, oder Laune habend [enjoué, ayant de la bonne humeur]. On dit aujourd'hui : un homme humoriste. Un trait humoriste. Un ouvrage rempli de traits et de pensées humoristes. Des saillies humoristes); 1842 subst. (Ch. Lamb ds Revue des Deux Mondes, 15 novembre ds Mack. t. 1, p. 207). I empr. à l'ital. (h)umorista « fantasque, capricieux » désignant notamment les membres d'une académie d'artistes (Academia degli Umoristi, cf. DEI et Wind, p. 86), terme dér. du correspondant ital. du fr. humeur. II empr. au lat. sav. humorista, du médecin flamand Van Helmont (1577-1644), dér. du lat. humor (cf. Trév.). III empr. à l'angl. humorist prob. empr. lui-même à I et attesté dès 1599 au sens de « personne facétieuse, enjouée, ayant le sens du comique » (NED). Fréq. abs. littér. : 49. Bbg. Bonn. 1920, p. 75. - Hope 1971, pp. 201-202. - Quem. DDL t. 1; 13 (s.v. humouriste).

Wiktionnaire

Nom commun

humoriste \y.mo.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Écrivain ou acteur spécialisé dans l’humour et le comique.
    • Nous savons que ce sont les représentations qui déclenchent tout le désarroi ; le secret de l’humoriste est de causer ce désarroi par des images qui, au premier abord, paraissent s’exclure. — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 229)
    • Mais la figure de la quarante-huitarde en culottes partage dans l’imagination des humoristes la place avec des révoltées enjuponnées, montrant sans pudeur leurs jambes. — (Christine Bard, Une histoire politique du pantalon, éd. du Seuil, 2010, p. 137)
    • La perspective d'accroître son capital personnel par l'investissement lui rappela irrésistiblement la maxime d'un célèbre humoriste : « Celui qui est parti de rien pour arriver à pas grand-chose, disait Pierre Dac, ne doit rien à personne ». C'était évidement son cas. — (René Passet, Une économie de rêve ! : « La planète folle », éd. Mille et une nuits, 2003, chap. 25)

Adjectif

humoriste \y.mo.ʁist\

  1. Qui a de l’humour.
    • Un écrivain humoriste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HUMORISTE (u-mo-ri-st') adj.
  • 1Qui a souvent de l'humeur, difficile à vivre (peu usité en ce sens). Le philosophe Saint-Lambert, naturellement sévère et même un peu humoriste, La Harpe, Correspond. t. III, p. 393, dans POUGENS.

    Substantivement. Cet humoriste Dont la hargneuse déraison Dans la société vient verser son poison, Delille, Convers. II.

  • 2Enclin à une sorte de gaieté railleuse et originale.

    Écrivain humoriste, celui qui traite avec gaieté une matière sérieuse ; celui qui a de la fantaisie, une vivacité originale. Henri Heine est un écrivain humoriste.

    S. m. Membre d'une académie de Rome, fondée par Paul Mancini, et qui prit pour devise la chute d'une douce rosée. Ceux qui ont parlé de l'académie des humoristes de Rome disent qu'elle naquit fortuitement aux noces de Lorenzo Mancini ; que plusieurs personnes d'entre les conviés se mirent à réciter des sonnets, des comédies, des discours, ce qui leur fit donner le nom de belli humori ; qu'enfin, ayant pris goût à ces exercices, ils résolurent de former une académie de belles-lettres, qu'alors ils changèrent le nom de belli humori en celui d'humoristi…, Pellisson, Hist. de l'Acad. I. Paul Mancini revint à Rome, s'adonna à l'étude, et l'académie des humoristes prit naissance dans sa maison, Saint-Simon, 357, 217.

  • 3 Terme de médecine. Qui appartient à un système dans lequel on attribue la cause des maladies à l'altération primitive des humeurs. Les théories humoristes.

    S. m. Les humoristes, les partisans de ce système.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « humoriste »

Dérivé de humour par adjonction du suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « humoriste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
humoriste ymorist

Citations contenant le mot « humoriste »

  • Tout écrivain complet aboutit à un humoriste ! De Stéphane Mallarmé / Théâtre, je t'adore
  • Humoriste : métier inavouable. Déclarer qu’on est humoriste, c’est se prendre au sérieux. Se prendre au sérieux, c’est cesser d’être humoriste. De Anonyme / Canard Enchaîné
  • L’humoriste, comme le fauve, va toujours seul. De Sören Kierkegaard / Journal
  • L'humoriste se place derrière sa victime. De Georges Meredith / L'Egoïste
  • Homéopathe. L'humoriste de la profession médicale. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Un humoriste, c'est un philosophe qui rit jaune... De Emile Coderre / Jean Narrache chez le diable
  • L'humoriste, c'est un homme de bonne mauvaise humeur. De Jules Renard / Journal
  • Un humoriste désespéré Doit se dire que la vie Est un jeu de maux. De Philippe Geluck
  • Un humoriste est un homme qui vit au-dessus de son esprit. De Philippe Bouvard
  • La légion d'honneur pour un humoriste est une faute professionnelle. De Guy Bedos / Ardennais Dimanche - 1995
  • L'humoriste est un homme qui est rarement bienveillant et n'est jamais heureux. De Hippolyte Taine / Notes sur l'Angleterre
  • Si vous peuplez tout seul la solitude du monde, alors vous êtes un humoriste. De André Frédérique / Non-lieu
  • Un humoriste est rarement bien remunéré. C’est sans doute parce qu’il est impayable. De Vincent Roca / On n’a jamais vu une banane flamber au casino
  • Il n’y a aucune peine à devenir humoriste quand il y a tout un gouvernement qui travaille pour vous. De Will Rogers
  • Lorsqu’un humoriste déclenche des rires imprévus, sa première réaction est de vérifier si sa braguette est ouverte. De W.C. Fields
  • Harold Barbé, un humoriste établi à Caen (Calvados), l’attendait avec impatience. Il l’espérait depuis début décembre 2019 et son passage au Montreux Comedy Festival en Suisse, avec son sketch « Je suis croque-mort… free-lance ». Et mercredi 24 juin 2020, les organisateurs de ce rendez-vous incontournable de l’humour en Europe, ont publié son passage sur scène. À se tordre de rire. , VIDÉO. L'humoriste de Caen Harold Barbé fait rire 400 000 personnes en deux jours | Liberté Caen
  • Effectivement, le célèbre humoriste est un père comblé car ses enfants font sa fierté quotidiennement. Quoiqu’il soit assez discret concernant sa vie privée qu’il expose rarement au grand public, le mercredi 15 juillet 2020, Gad Elmaleh a posté sur Instagram un tendre cliché de son fils Raphaël, qui a fait jazzer les internautes.    amomama.fr, Gad Elmaleh poste une photo avec son plus jeune fils et reçoit des compliments des fans
  • Mais bien que le costume de comédien lui sied à merveille, c’est avec sa casquette d’humoriste qu’il remonte sur scène. , Bordeaux : l'humoriste Vincent Dedienne annonce deux dates au Rocher de Palmer | Actu Bordeaux
  • L’humoriste a creusé le patrimoine linguistique issu du breton et du gallo et a trouvé de quoi faire : , Bretagne : l'humoriste Simon Cojean prépare un livre d'illustrations sur les expressions typiques | Côté Quimper
  • Ce samedi 11 juillet, France 2 diffuse la toute nouvelle saison de "Fort Boyard". Pour ce premier numéro, la production a fait appel à cinq personnalités, dont Booder. En décembre dernier, l'humoriste était sur la scène du Point Virgule pour assurer son one-man-show dans lequel il se moquait ouvertement de son physique. De quoi souffre-t-il ? Non Stop People vous dit tout. Non Stop People, Booder et son physique "atypique", de quoi souffre-t-il ? | Non Stop People
  • Avec une beaufitude assumée et un sens aigu de la punchline, Jason Chicandier s’est hissé en quelques mois au rang des humoristes à suivre. , Spectacle | "Ce soir, c'est bleu métal!" : l'humoriste Jason Chicandier débarque aux Nuits du canal
  • L’humoriste lance un appel à participation aux étudiants bordelais, pour des témoignages qui seront repris en sketch en vue d’un futur évènement SudOuest.fr, L’humoriste Antonia de Rendinger recherche des étudiants bordelais pour son prochain spectacle

Traductions du mot « humoriste »

Langue Traduction
Anglais humorist
Espagnol humorista
Italien umorista
Allemand humorist
Chinois 幽默主义者
Arabe فكاهي
Portugais humorista
Russe юморист
Japonais ユーモリスト
Basque umorista
Corse umoristu
Source : Google Translate API

Synonymes de « humoriste »

Source : synonymes de humoriste sur lebonsynonyme.fr
Partager