La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « holà »

Holà

[ɔla]
Ecouter

Définitions de « holà »

Holà - Interjection

  • (Général) Expression signifiant une modération ou une mise en garde contre une exagération potentielle.

    Face à ce déferlement médiatique, le rédacteur en chef a rapidement mis le holà, rappelant la nécessité de vérifier chaque information avant publication.
    (Citation fictive)
  • (Vieilli) Exclamation utilisée par les charretiers pour ordonner l'arrêt de leurs chevaux.

    Montreval poussait des holà ! prolongés. Fend-l'Air ruait, se dressait, pointait, exécutait des tête-à-queue fantastiques, semblant pris de folie.
    — Michel Zévaco, Le Capitan
  • (Populaire) Interjection exprimant la nécessité d'interrompre une action excessive ou hors sujet.

    C'est alors qu'il a crié holà, sa voix retentissant dans le silence qui a suivi, imposant une pause indispensable à ce débat enflammé.
    (Citation fictive)

Holà - Nom commun

  • Interjection utilisée pour ordonner l'arrêt ou l'interruption de quelque chose.

    Dans un tel environnement, nous pouvons nous demander si nous pourrions mener à nouveau un référendum sur la souveraineté du Québec sans voir certaines communautés mettre le holà sur le processus en prétextant un manque de respect à leur égard.
    — Réjean Parent, « L'envahissement pernicieux »

Expressions liées

  • Holà, ne faites pas tant de bruit
  • Mettre le holà à quelque chose (faire cesser quelque chose qu'on juge déplaisant.)

Étymologie de « holà »

Composé de ho et de .

Usage du mot « holà »

Évolution historique de l’usage du mot « holà » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « holà » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « holà »

Citations contenant le mot « holà »

  • Ce n’est point chose facile,Lorsque Charybde et ScyllaVeulent mordre la Sicile,Que de mettre le holà ;
    Victor Hugo — Les Chansons des rues et des bois
  • Le Paysan. Oui, monseigneur. (Il sort.)Perdican. Maintenant à l’autre. Ah ! je suis au désespoir ! Holà ! Rosette, Rosette !  (Il frappe à une porte.)Rosette, ouvrant. C’est vous, monseigneur ! Entrez, ma mère y est.Perdican.  Mets ton plus beau bonnet, Rosette, et viens avec moi.Rosette.  Où donc ? Perdican.  Je te le dirai ; demande la permission à ta mère, mais dépêche-toi.Rosette.  Oui, monseigneur.(Elle entre dans la maison.)
    Alfred de Musset — On ne badine pas avec l’amour
  • Scène premièreLe Public, qui arrive peu à peu. Cavaliers, Bourgeois, Laquais, Pages, Tire-laine, Le Portier, etc., puis les Marquis, CUIGY, BRISSAILLE, La Distributrice, les Violons, etc.(On entend derrière la porte un tumulte de voix, puis un cavalier entre brusquement.)LE PORTIER, le poursuivant. Holà ! vos quinze sols !LE CAVALIER. J’entre gratis !LE PORTIER. Pourquoi ?LE CAVALIER. Je suis chevau-léger de la maison du Roi !LE PORTIER, à un autre cavalier qui vient d’entrer. Vous ?DEUXIÈME CAVALIER. Je ne paye pas !LE PORTIER, Mais…DEUXIÈME CAVALIER. Je suis mousquetaire.PREMIER CAVALIER, au deuxième. On ne commence qu’à deux heures. Le parterre est vide. Exerçons-nous au fleuret. (Ils font des armes avec des fleurets qu’ils ont apportés.)UN LAQUAIS, entrant. Pst… Flanquin…UN AUTRE, déjà arrivé. Champagne ? …LE PREMIER, lui montrant des jeux qu’il sort de son pourpoint. Cartes. Dés.(Il s’assied par terre.) Jouons.LE DEUXIÈME, même jeu. Oui, mon coquin.PREMIER LAQUAIS, tirant de sa poche un bout de chandelle qu’il allume et colle par terre. J’ai soustrait à mon maître un peu de luminaire.UN GARDE, à une bouquetière qui s’avance. C’est gentil de venir avant que l’on n’éclaire !…(Il lui prend la taille.)UN DES BRETTEURS, recevant un coup de fleuret. Touche !UN DES JOUEURS. Trèfle !LE GARDE, poursuivant la fille. Un baiser !LA BOUQUETIÈRE, se dégageant. On voit ! …LE GARDE, l’entraînant dans les coins sombres.Pas de danger !UN HOMME, s’asseyant par terre avec d’autres porteurs de provisions de bouche.Lorsqu’on vient en avance, on est bien pour manger.LE BOURGEOIS, conduisant son fils. Plaçons-nous là, mon fils.UN JOUEUR. Brelan d’as !UN HOMME, tirant une bouteille de sous son manteau et s’asseyant aussi. Un ivrogneDoit boire son bourgogne… (Il boit.) à l’hôtel de Bourgogne !LE BOURGEOIS, à son fils. Ne se croirait-on pas en quelque mauvais lieu ? (Il montre l’ivrogne du bout de sa canne.) Buveurs… (En rompant, un des cavaliers le bouscule.) Bretteurs ! (Il tombe au milieu des joueurs.) Joueurs !LE GARDE, derrière lui, lutinant toujours la femme. Un baiser !LE BOURGEOIS, éloignant vivement son fils. Jour de Dieu !– Et penser que c’est dans une salle pareilleQu’on joua du Rotrou, mon fils !
    Cyrano de Bergerac — Acte I

Traductions du mot « holà »

Langue Traduction
Anglais hey
Espagnol oye
Italien hey
Allemand hallo
Chinois
Arabe مهلا
Portugais ei
Russe привет
Japonais ねえ
Basque beno
Corse ehi
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.