La langue française

Grenu

Définitions du mot « grenu »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRENU, -UE, adj.

A. − [En parlant d'une plante] Qui est riche en grain. Gousse grenue. Un épi bien grenu (Ac.). Cueille le blé grenu, bois l'air, mords le fruit sur, Rien de ces choses n'est à ton vouloir sensible (Noailles, Ombre jours,1902, p. 50).
B. − [P. anal. de forme ou d'aspect; en parlant d'une chose] .
1. Qui est ou paraît recouverte d'une multitude de petits grains saillants. Synon. grené.Cuir grenu; cou, nez grenu; chair, peau grenue. De superbes lézards verts, le dos chatoyant et grenu comme une bourse de perles (Arène, Contes Paris,1887, p. 205).Des draps rêches et grenus (Gracq, Syrtes,1951, p. 24) :
− (...) Je me demande de qui tu tiens cette peau, ajoutait-elle, pensive. « Pas de toi, bien sûr! » se disait Denis, indigné de ce que sa mère qui avait l'épiderme grenu et à pores dilatés, se permit de critiquer ce visage transparent... Mauriac, Chemins mer,1939, p. 8.
Emploi subst. masc. Qualité de ce qui est grenu. Ce merveilleux dessin [de Degas] qui poursuit le tracé d'une veine, d'un réseau nerveux, exprime le grenu de la chair de poule sur la peau lotionnée d'eau froide (Mauclair, Maîtres impressionn.,1923, p. 93).Le dur et le mou, le grenu et le lisse, la lumière de la lune et du soleil dans notre souvenir se donnent avant tout (...) comme une certaine manière qu'a le dehors de nous envahir (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 367).
2. MINÉR. Roche grenue. Roche qui est formée de grains ou cristaux juxtaposés visibles à l'œil nu. Les quartz décolorés et devenus compacts ou grenus et souvent pyriteux (Élie de Beaumont, B. Sté géol. Fr., t. 4, 1847, p. 34).Certaines roches grenues (comme les granites) passent par une série de transitions aux roches métamorphiques (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 487).
3. PÉDOL. Sol grenu. Sol présentant une structure en grains de la taille des grains de blé (d'apr. Plais.-Caill. 1958).
Rem. Les dict. et en partic. Ac. enregistrent : a) Huile grenue. Huile figée en petits grains. b) Sel grenu ou grenu, subst. masc. [P. oppos. à sel fin] ,,Dans une exploitation saline, produit de la récolte constitué par un sel à petits cristaux soudés en grains`` (Clém., Alim. 1978). c) Dans le domaine des sc. nat. ,,Qui semble composé de petits grains. Les antennes de cet insecte sont grenues`` (Ac.). Racine grenue. Racine ,,formée de petits tubercules`` (Ac. 1932).
Prononc. et Orth. : [gʀ əny]. Ds Ac. dep. 1694. Land. 1834 suggère ,,peut-être, devrait-on écrire grainu``. Cf. égrener. Étymol. et Hist. a) 1205-50 « en grains (du blé) » (Renart, éd. M. Roques, 13567); b) 1690 (Fur. : le chagrin est plus grenu que tout autre cuir). Dér. de grain* I; suff. -u*. Fréq. abs. littér. : 34.

Wiktionnaire

Adjectif

grenu \ɡʁə.ny\

  1. Qui a beaucoup de grains.
    • […] si la neige grenue n’a pas été amollie par la chaleur du soleil, il est facile de cheminer par-dessus la gueule de ces abîmes cachés ; le voyageur peut les ignorer comme il ignore les grottes ouvertes dans l’épaisseur des montagnes. — (Élisée Reclus, Histoire d’une montagne, inFolio Collection Achigraphy, 2011 [édition originale en 1880], page 108)
    • Racine grenue, formée de petits tubercules.
  2. Se dit aussi de cuirs dont le grain est beau et serré.
    • Du maroquin bien grenu.
  3. (Biologie) Qui est ou semble composé de petits grains.
    • Les antennes de cet insecte sont grenues.
  4. (Pédologie) (Géologie) Ayant une structure en grains, se dit d’une roche éruptive, refroidie en profondeur, dont les cristaux sont visibles à l’œil nu.

Nom commun

grenu \ɡʁə.ny\ masculin

  1. Grain d’un cuir.
    • Le grenu du maroquin.
    • Le grenu d’un cuir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRENU, UE. adj.
Qui a beaucoup de grains. Il se dit des Froments, seigles, orges, etc. Un épi bien grenu. Il se dit aussi de Certains cuirs dont le grain est beau et serré. Du maroquin bien grenu. On l'emploie comme nom dans le même sens. Le grenu du maroquin. Le grenu d'un cuir. Il se dit encore, surtout en termes d'Histoire naturelle, de Ce qui est ou semble composé de petits grains. Les antennes de cet insecte sont grenues. Racine grenue, Celle qui est formée de petits tubercules.

Littré (1872-1877)

GRENU (gre-nu, nue) adj.
  • 1Qui a beaucoup de grains. Épi grenu.
  • 2Dont le grain est beau et pressé, en parlant des cuirs. Marocain grenu.

    Substantivement. Le grenu d'un cuir, d'un papier.

  • 3 Terme d'histoire naturelle. Qui semble composé de petits grains. Antenne grenue. La pierre devient plus grenue et plus dure à mesure qu'on descend, Buffon, Hist. nat. Preuv. théor. terre, Œuvres, t. II, p. 373.

    Terme de botanique. Racines grenues, racines composées de petits tubercules.

  • 4Huile grenue, celle qui est figée en petits grains et qui est la meilleure.

HISTORIQUE

XIIIe s. Que cil blez sont creü en haut, Et espié et tuit grenu, Ren. 19891.

XVIe s. Ses grapellettes grenues [du lierre] Y renaistront chacun an, Perrin, Poésies, p. 80, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grenu »

De grain avec le suffixe -u.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Grain ; picard, guernu. On trouve aussi grenu dans le sens de qui a une crinière : Iréement s'en issent sor les destriers grenus, Ch. d'Ant. VIII, 223. Mais ce grenu vient d'une tout autre racine : anc. fr. grenon, moustache ; provenç. gren, barbe ; esp. greña, cheveux en désordre ; port. grenha, cheveux ; de l'anc. haut-allem. granî, cheveux, qui, suivant la loi de Grimm, correspond au lat. crines.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grenu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grenu gʀœny

Images d'illustration du mot « grenu »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grenu »

Langue Traduction
Anglais grainy
Espagnol granoso
Italien granuloso
Allemand körnig
Chinois 粒状的
Arabe محبب
Portugais granulado
Russe зернистый
Japonais 粒子の粗い
Basque pikortsua
Corse granulosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « grenu »

Source : synonymes de grenu sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « grenu »

Grenu

Retour au sommaire ➦

Partager