Gouvernant : définition de gouvernant, gouvernante


Gouvernant, gouvernante : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GOUVERNANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst.

I. − Part. prés. de gouverner*.
II. − Emploi adj. Qui gouverne; qui a le pouvoir en main. Les progrès des beaux-arts dans ce xvesiècle, où la liberté (...) gouvernante et non jouissante commençait si fort à languir (Stendhal, Corresp.,1817, p. 40).J'ai eu ici avant-hier en votre honneur un des chefs électoraux de la coterie gouvernante à l'Académie, M. de Lacretelle (Lamart., Corresp.,1834, p. 70).V. aussi gouverné II :
1. On était généralement d'accord d'abandonner la théorie du grand électeur et des deux consuls gouvernans, l'un pour l'intérieur, l'autre pour l'extérieur. Recueils textes hist.,1799, p. 108.
Au fig. :
2. Ceux donc qui ont reçu en naissant la fermeté, la vénération, l'estime d'eux-mêmes, ces nobles et gouvernantes facultés (...), ceux-là agissent avec suite, se maintiennent purs dans les vicissitudes, et opposent aux déchaînements les plus contraires une auguste permanence. Sainte-Beuve, Prem. lundis, t. 2, 1833, p. 210.
III. − Emploi subst.
A. − Subst. masc. et fém., HIST. ,,Celui, celle qui avait le gouvernement d'une province, d'une ville, d'une place`` (Ac. 1932). Une montre en or, avec des fleurs en émail dessus, pareille à celle de la gouvernante de la province (Gobineau, Nouv. asiat.,1876, p. 37) :
3. ... le souvenir du Traité de Cambrai ou de la Paix des Dames, conclu entre deux femmes : Louise de Savoie, mère de François Ier, et Marguerite, devenue gouvernante des Pays-Bas (1529). Michelet, Chemins Europe,1874, p. 276.
B. − Subst. masc.
1. Personne qui gouverne, qui détient l'autorité, le pouvoir dans un État. L'État c'est toujours à la fin l'aboutissement du gouvernant, et ce que nous prenons pour les actes de l'État n'est rien d'autre que la volonté du chef de l'État, de ses ministres ou de ses subordonnés (Scelle, Fédéralisme eur.,1952, p. 40).V. aussi gouverné III :
4. Remarquons d'ailleurs que le gouvernant moderne, du fait qu'il s'adresse à des foules, est tenu d'être moraliste, de présenter ses actes comme liés à une morale, à une métaphysique, à une mystique... Benda, Trahis. clercs,1927, p. 137.
2. Rare. Celui, ce qui gouverne, dirige :
5. ... la triste raison humaine (...) finit toujours par céder à la persuasion sournoise et subtile du sentiment, lequel est l'essence même et l'unique gouvernant d'une humanité inconsciente et d'un monde tout pénétré d'un terrible et tendre mystère. Milosz, Amour. initiation,1910, p. 193.
C. − Subst. fém.
1. HIST. Femme d'un gouverneur de province, d'un gouverneur de place :
6. ... au beau milieu d'une nuit de bal, M. le gouverneur disparut; madame la gouvernante dansait, à trois heures du matin, lorsqu'on vint lui dire tout bas que son mari la priait de vouloir passer un instant chez lui. Sand, Hist. vie, t. 1, 1855, p. 36.
2. Femme chargée du soin de l'éducation d'un enfant. Gouvernante des enfants. J'ai horreur de la familiarité et des questions personnelles. J'ai eu toute petite, une gouvernante anglaise qui m'a appris à ne jamais en poser (Anouilh, Répét.,1950, III, p. 86).
Rem. En ce sens, a pour équivalent masc. gouverneur (v. ce mot C).
3. Vieilli. Dame chargée de la conduite, de l'accompagnement de certaines jeunes filles ou jeunes femmes. Louise Strozzi (...) monte à cheval; un écuyer et une gouvernante la suivent (Musset, Lorenzaccio,1834, I, 2, p. 95).Deux lits. Dans un lit, la princesse Alarica, fille du roi de Courtelande. Dans l'autre, Toulouse, la gouvernante de la princesse (Audiberti, Mal court,1947, I, p. 133).
4. Femme qui s'occupe du ménage d'un homme seul (célibataire, prêtre, veuf) sous le toit duquel elle habite ordinairement. Vieille gouvernante. Maria occupait dans une autre aile un appartement isolé, avec une ancienne gouvernante du professeur qui lui était toute vendue (Borel, Champavert,1833, p. 72).Dame excellente éducation, caractère physique agréables, références, cherche place gouvernante aidant ménage chez personne seule au pair (Monde,19 janv. 1952, p. 10, col. 6).
P. ext. Personne chargée du rôle de maîtresse de maison. MmeAnselme, gouvernante du château, et toute-puissante avant l'arrivée de Lamiel (Stendhal, Lamiel,1842, p. 91).La servante couchait là-haut sous les combles. L'appartement de la gouvernante était séparé de celui de sa maîtresse par toute l'étendue de la galerie du premier étage (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 997).
REM.
Gouverneuse, subst. fém.,rare. Synon. de gouvernante (v. ce mot C 4).Diderot et Grimm voyaient avec peine Jean-Jacques devenir de plus en plus le prisonnier des gouverneuses (Guéhenno, Jean-Jacques,1950, p. 124).
Prononc. et Orth. : [guvε ʀnɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Cf. gouverner. Fréq. abs. littér. : 904. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 026, b) 1 119; xxes. : a) 1 964, b) 1 186. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 312. - Quem. DDL t. 18. - Vardar (B.). Struct. fondamentale du vocab. soc. et pol. en France, de 1815 à 1830. Istanbul, 1973, p. 242.

Gouvernant, gouvernante : définition du Wiktionnaire

Nom commun

gouvernant \ɡu.vɛʁ.nɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : gouvernante) - Il s'employait surtout au masculin, même s'il s'agit de femmes.

  1. (Vieilli) (Surtout au pluriel) Ceux qui sont chargés du gouvernement de l’État.
    • Le monde des patrons apparaît donc à nos gouvernants comme un monde d'aventuriers, de joueurs et d'écumeurs de Bourse ; ils estiment que cette classe riche et criminelle doit s'attendre à subir, de temps à autre, les exigences d'autres groupes sociaux ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p.292)
    • […], Tritton poursuit: « Même si les dhimmi pouvaient jouir d'une grande prospérité, ils n'étaient toujours que tolérés, exposés aux caprices des gouvernants et aux passions de la foule. » — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.138)
  2. (Histoire) Celui, celle qui avait le gouvernement d’une province, d’une ville, d’une place.

Forme de verbe

gouvernant \ɡu.vɛʁ.nɑ̃\

  1. Participe présent de gouverner.

Nom commun

gouvernante \ɡu.vɛʁ.nɑ̃t\ féminin

  1. Femme à laquelle on confie l’éducation d’un ou de plusieurs enfants. — Note : Pour une fonction similaire pour un homme, on emploie gouverneur.
    • Cette odeur de chou, de crevettes et de gingembre grésillant ensemble me reporta seize année en arrière, à l’époque où ma douce gouvernante Nishio-san me concoctait le même régal, que je n’avais jamais plus remangé depuis. — (Amélie Nothomb, Ni d’Ève ni d’Adam, Albin Michel, Paris, 2007, p. 27)
  2. Femme qui a soin du ménage d’un homme veuf ou célibataire.
    • Ne faites pas fi d’une jeune et jolie servante qui ne recule pas d’horreur à l’idée d’être un jour la vieille gouvernante du poëte, un peu sa mère, un peu sa ménagère, un peu sa raison, un peu sa richesse. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844 ; p. 186 de l’éd. Houssiaux de 1855)
    • L’abbé Plomb est privé de sa gouvernante qui s’absente, cette après-midi, et il prend son repas, chez nous ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • […]: il y a dans la salle une petite sœur de la charité, une Badoise qui parle le français et qui, avant de prendre la cornette, a servi comme gouvernante chez le marquis de C... en Bretagne, […]. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.231)
  3. Employée d'hôtel responsable du ménage des chambres et du personnel affecté à ce travail.
    • Gouvernante d’étage ; Gouvernante générale.
  4. (Histoire) (Vieilli) Femme chargée de la direction d’une subdivision administrative de premier niveau, comme une province ou un État, une colonie ou un grand établissement financier. — Note : Pour une fonction similaire pour un homme, on emploie gouverneur.
    • Plusieurs princesses de la maison d’Autriche ont été gouvernantes des Pays-Bas.
    • Dans les deux cas, Isabelle de Lorraine est instituée vicaire générale, lieutenante, rectrice et gouvernante (vicariam generalem, vicegerentem, locumtenentem, rectricem, et gubernatricem). — (Marion Chaigne-Legouy, Titres et insignes du pouvoir des duchesses de la seconde Maison d’Anjou. Une approche diplomatique, sigillaire et emblématique de la puissance féminine à la fin du Moyen Âge, dans Mélanges de l'École française de Rome, no 129-2, 2017 [texte intégral])
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Gouvernant, gouvernante : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GOUVERNANT, ANTE. n.
Au masculin, il ne s'emploie plus guère qu'au pluriel et désigne Ceux qui sont chargés du gouvernement de l'État. Quels que soient les gouvernants, ce député fait toujours de l'opposition.

GOUVERNANT, GOUVERNANTE signifiaient autrefois Celui, celle qui avait le gouvernement d'une province, d'une ville, d'une place.

GOUVERNANTE désigne aujourd'hui une femme à laquelle on confie l'éducation d'un ou de plusieurs enfants. La gouvernante de vos enfants. Cette jeune fille ne sort jamais qu'avec sa gouvernante. Il se dit aussi de la Femme qui a soin du ménage d'un homme veuf ou célibataire.

Gouvernant, gouvernante : définition du Littré (1872-1877)

GOUVERNANT (gou-vèr-nan, nan-t') adj.
  • Qui gouverne. Le parti gouvernant. La faction gouvernante.

    Au plur. Les gouvernants, ceux qui tiennent le gouvernement. Nos gouvernants, pris de vertige, Des biens du ciel triplant le taux, Font mourir le fruit sur la tige, Du travail brisent les marteaux, Béranger, Contrebandiers.

HISTORIQUE

XVe s. Le dit duc de Sombreset gouvernant pour le roy d'Angleterre, Berry, Chron. depuis 1402 jusqu'à 1461, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gouvernant »

Étymologie de gouvernant - Wiktionnaire

→ voir gouverner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gouvernant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gouvernant guvɛrnɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « gouvernant »

  • Quatre ans après son retour en France, en avril 1652, à l'âge de seize ans, Françoise d'Aubigné, sans le sou mais jolie et sage, épouse l'écrivain humoriste Paul Scarron, de vingt-cinq ans son aîné et gravement handicapé, protégé de Madame de Neuillant, alors gouvernante des filles d'honneur de son amie la reine mère Anne d’Autriche. Fêtard et cultivé, ami de nombreux artistes, Scarron est partiellement paralysé depuis un bain nocturne dans la Seine en hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.). Il propose à une Françoise orpheline, sans le sou et fragilisée, de payer pour qu'elle puisse intégrer un couvent, ou de l'épouser. Techno-Science.net, 🔎 Madame de Maintenon - Définition et Explications
  • ’heure des grandes vacances a sonné et avec, la fin de saison des associations. Le ciné-club a choisi d’apporter à ce début d’été une note d’humour et de gaieté en diffusant «Trois étés», une comédie franco-brésilienne de Sandra Kogut. Dans cette réalisation, Edgar et Marta, comme chaque année, organisent une grande fête dans leur luxueuse résidence d’été. Mais, en trois étés, tout va basculer. Alors que le monde de ses riches patrons implose, balayé par des scandales financiers, Mada, la gouvernante, se retrouve en charge de la propriété dont elle est bien décidée à tirer le meilleur parti. La Tribune Republicaine, Bellegarde: le ciné-club choisit une comédie pour clore sa saison! - La Tribune Republicaine
  • Noelly, 46 ans, a également prévu de s'envoler pour la Côte d'Ivoire prochainement. La gouvernante en recherche d'emploi est venue se faire tester sur conseil de son médecin. Il y a une semaine, le test sérologique s'était révélé négatif. Noelly vient aujourd'hui avec sa fille pour être certaine qu'à deux jours de son départ, elles n'ont pas contracté le virus. « Si je l'attrape, je saurai que ça vient de là-bas », détaille celle qui prévoit de retrouver sa famille en Afrique. leparisien.fr, Coronavirus : ruée sur les tests de dépistage avant les vacances - Le Parisien
  • Engagé comme précepteur en Allemagne, en 1901, il tombe amoureux d’une jeune gouvernante qui refuse ses avances. Ses premiers poèmes portent sur la douleur de ce rejet. Rentré à Paris en 1902, il publie un premier conte appelé ‘‘L’Hérésiarque’’ dans «La Revue blanche» et le signe «Guillaume Apollinaire». Kapitalis, Le poème du dimanche : ‘‘Le Pont Mirabeau’’ de Guillaume Apollinaire - Kapitalis
  • Après une scolarité difficile, Julie a découvert sa vocation de gouvernante générale grâce aux encouragements d’un professeur et à sa passion pour l’univers du luxe. , Devenir gouvernante dans l'hôtellerie - L'Etudiant
  • La loi stipule selon le barreau que « des suspects peuvent être traduits devant la justice de Chine continentale » dans le cadre d’une procédure qui ne respecte pas les standards internationaux gouvernant les extraditions. La Presse, Loi sur la sécurité: le barreau de Hong Kong «profondément préoccupé»
  • Et si le Président de la République n'était pas un amnésique, mais au contraire un fin gouvernant qui tire, avec cette nomination, tire les leçons de la crise ? , Emmanuel Macron et Jean Castex : l'Exécutif et l'Exécutant
  • Après une scolarité difficile, Julie a découvert sa vocation de gouvernante générale grâce aux encouragements d’un professeur et à sa passion pour l’univers du luxe. , Devenir gouvernante dans l'hôtellerie - L'Etudiant
  • Christophe Castaner se présente lui-même comme un « kéké » du Sud, il a encore perdu une occasion de se taire. Que n'avait-il dit en parlant de « soupçon avéré d'actes ou de propos racistes » ? Ah, ce « soupçon avéré », comme il va peser lourd ! Surtout face à une famille Traore, très pointilleuse, on l'a vu, sur la légalité et le respect des formes… Résultat, c'est l'exfiltration du ministre de l'Intérieur lui-même qui pourrait bien s'avérer. Celle-ci n'est pas encore actée que le « totocalcio » a démarré sur la désignation de son remplaçant et, sans surprise, donne Laurent Nunez en tête. Un élément du tandem ainsi se détacherait, mettant un terme à l'accord qui confiait à l'un la politique, à l'autre la gestion des dossiers. Personne ne connaît mieux la question de la sécurité que « l'autre ministre de l'Intérieur ». L'ancien élève de l'Ecole nationale des impôts et de l'ENA a gravi tous les échelons de la préfectorale. Emmanuel Macron est venu le chercher à la Direction générale de la Sécurité intérieure pour le nommer en octobre 2018 secrétaire d'Etat à l'Intérieur. Au ministère, les circonstances lui ont fourni une formation de gouvernant en accéléré : attentat du marché de Noël à Strasbourg, gilets jaunes… Les grèves, le Covid, l'affaire Traore, les violences de Dijon suivront. Servi comme on dit au poker. Par rapport à son équipement de patron du renseignement, il a un peu perdu. Là-bas il disposait de six téléphones, il n'en a plus que trois. De toute façon, il ne pianote jamais sur son portable « à découvert ». « Trop imprudent » dit-il à Match. Lui, tapote sous un pupitre. A propos de son ancien job, Nunez jugeait « Le bureau des légendes » assez « réaliste ». Depuis, c'est plutôt le bureau des emmerdes. Il a l'air d'aimer ça. Les Echos, Laurent Nunez. Le bureau des emmerdes. | Les Echos
  • Toi gouvernant qui recrute un individu et tu le laisses pendant 24 mois sans salaire, pendant que toi tu touches ton salaire chaque fin du mois, tu n’es pas loin d’un sorcier, tu es simplement inhumain. YECLO.com, Doumbia Major en colère contre le Gouvernement RHDP - YECLO.com
  • Cette idée de consulter 150 citoyens tirés au sort - mais représentatifs de la diversité française - est à la fois très moderne et vieille comme le monde. Le philosophe Aristote la considérait comme le summum de la démocratie puisqu'elle laisse la chance à chaque citoyen d'être à la fois gouvernant et gouverné. Elle a fait ses preuves dans de nombreux pays, notamment en Irlande où une assemblée citoyenne a réussi ce qu'aucun gouvernement n'était parvenu à faire, à savoir dépassionner le débat sur l'avortement et le légaliser. Les Echos, Changer de climat | Les Echos
  • Le tirage au sort, en revanche, est de nature profondément égalitaire. Il garantit à toutes et tous l’égale possibilité d’accès aux charges de gouvernants et il produit des assemblées dont la composition sociologique est à l’image de la population, dans sa diversité. Alors qu’un Président élu en 2022 a toutes les chances d’être, comme ses huit prédécesseurs, un homme blanc hétérosexuel sorti d’une grande école (en général l’ENA), un Président tiré au sort aurait une chance sur trois d’être ouvrier ou chômeur, une chance sur deux d’être une femme et même une chance sur dix d’être noir, comme l’envisage le film de Jean-Pascal Zadi (Tout simplement noir), sorti en salle cette semaine. Le HuffPost, Et si on tirait au sort le prochain président de la République? | Le HuffPost
  • Hong Kong est une région administrative spéciale de la Chine, et le gouvernement chinois a le pouvoir d'y sauvegarder la sécurité nationale. Depuis son retour au sein de la mère-patrie, Hong Kong a conservé son système capitaliste, et mis en œuvre la politique du « peuple de Hong Kong gouvernant Hong Kong » ainsi qu'un haut degré d'autonomie. , Préserver la sécurité nationale, restaurer la prospérité et la stabilité à Hong Kong (Vidéo)
  • Les gouvernants gouvernent l’Etat ; les technocrates, les gouvernants ; et la vanité les gouverne tous. De Georges Elgozy
  • Ma confiance dans le peuple gouvernant est infinitésimale ; ma confiance dans le peuple gouverné est infinie. De Charles Dickens

Images d'illustration du mot « gouvernant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gouvernant »

Langue Traduction
Corse guvernà
Basque arautzen
Japonais 統治
Russe регулирующие
Portugais governante
Arabe مسيطر
Chinois 治国
Allemand regieren
Italien governo
Espagnol gobernante
Anglais governing
Source : Google Translate API

Synonymes de « gouvernant »

Source : synonymes de gouvernant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gouvernant »



mots du mois

Mots similaires