La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gothique »

Gothique

[gɔtik]
Ecouter

Définitions de « gothique »

Gothique - Nom commun

  • (Linguistique) Langue historique parlée par le peuple goth.

    La langue gothique, aujourd'hui éteinte, fut jadis véhiculée par le peuple goth, une ancienne civilisation germanique.
    (Citation fictive)
  • (Art) Style caractéristique de l'architecture, de la peinture et d'autres formes artistiques prédominant en Europe entre le XIIe et le XVe siècle.

    À première vue, on attribuerait au gothique flamboyant cette maîtresse œuvre où l’on découvre bientôt les volutes, les ornements, toutes les riches imaginations de la Renaissance.
    — Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité
  • (Culture) Courant culturel principalement musical et vestimentaire émergé en Europe au début des années 1980.

    Le mouvement gothique, apparu sur la scène européenne au début des années 1980, est plus qu’une simple tendance musicale et vestimentaire, c’est une révolution culturelle.
    (Citation fictive)

Gothique - Adjectif

  • Relatif aux Goths, peuple germanique.

    Les fresques de la cathédrale, à l'éclatante représentation de scènes gothiques, témoignent du riche passé de ce peuple germanique.
    (Citation fictive)
  • Concernant l'alphabet créé au IVe siècle par l'évêque Ulphilas pour la transcription du gothique, ainsi que le style de caractères d'imprimerie s'en inspirant.

    J’aime avec elle essayer de me rappeler l’allemand que j’ai appris autrefois en bavardant et elle me le fait lire dans l’écriture gothique
    — Nathalie Sarraute, Enfance
  • Appartenant ou relatif à la période médiévale.

    Dans son roman 'Notre-Dame de Paris', Victor Hugo nous offre une description tant pittoresque qu'édifiante de l'architecture gothique, emblème majestueux de la période médiévale.
    (Citation fictive)
  • (Architecture) Désignant la période artistique du Moyen Âge tardif (XIIe - XVIe siècles), caractérisée par un style ogival.

    Dans le dédale de ses ruelles, la ville médiévale dévoile fièrement son héritage gothique, matérialisé par des édifices à l'architecture ogivale, témoins silencieux d'une époque révolue mais encore perceptible.
    (Citation fictive)
  • Qualifiant un mouvement culturel contemporain, principalement reconnu pour son esthétique sombre et ses influences musicales et vestimentaires spécifiques.

    Il existe ainsi un code vestimentaire, la mode gothique essentiellement basée sur le noir et les couleurs sombres.
    Mouvement gothique article Wikipédia).

Expressions liées

  • Alphabet gothique (alphabet créé par l'évêque Ulphilas au ivesiècle, à partir des alphabets grec, romain et runique, pour transcrire la langue des Goths.)
  • Caractères, lettres gothiques
  • Faux gothique (style cherchant à imiter, au xixesiècle essentiellement, le style gothique du Moyen Âge, certaines de ses caractéristiques)
    Le bourg me parut riche et laid. Un morceau de route large et droite, bordé de maisons neuves, une école neuve à damiers de briques, une église neuve, en faux gothique grêle et coupant...
    — Vercel, Capitaine Conan
  • Gothique primitif, tardif
  • Idées, préjugés gothiques
  • Style gothique (style des derniers siècles du Moyen Âge en Europe, dont les caractéristiques varièrent selon les périodes et les arts, connu surtout par ses réalisations architecturales élancées, ouvragées et celles qui leur sont annexes mais s'illustrant aussi dans certains arts mineurs.)
    L'église Saint-Laurent et Saint Front de Beaumont du Périgord est une des rares églises de style gothique anglais avec un bâti extérieur impressionnant, construit au 13e siècle. Cette église fortifiée avait pour vocation d'intimider les assaillants. Oriane Pesquier, conseillère en séjour touristique à l'office de tourisme des Bastides Dordogne Périgord aime appeler cette église le  bunker médiéval, qui avait d'ailleurs son propre accès à l'eau : 
    — France Bleu, Le puits dans l'église saint Laurent saint Front à Beaumont du Périgord
  • Écriture gothique (écriture dont les caractères sont droits, anguleux, ornés de pointes, de crochets, qui apparaît en Europe au xiiesiècle, peut-être influencée par le style artistique de cette époque, et dont la durée d'utilisation varia selon les pays.)
    De vieux parchemins couverts d'une écriture gothique

Étymologie de « gothique »

Du bas latin gothicus (relatif aux Goths), lui-même dérivé de gothus (goth).

Usage du mot « gothique »

Évolution historique de l’usage du mot « gothique » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « gothique » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « gothique »

Citations contenant le mot « gothique »

  • Les marbres grecs regardent en dedans, mais les beaux gothiques ont toujours l'air d'aveugles qui cherchent.
    André Malraux — Les Noyers de l'Altenburg, Gallimard
  • L’automobile est un équivalent assez exact des cathédrales gothiques.
    Roland Barthes — Mythologies
  • Le duo puise également son inspiration dans les récits intrigants ou horrifiques : Madame préfère la comédie d’horreur, notamment dans le manga, tandis que Monsieur aime particulièrement les illustrations dérangeantes d’Edward Gorey, qui inspire notamment le réalisateur Tim Burton. Des effluves gothiques et poétiques que l’on retrouve dans leur manga.
    Le Monde.fr — « Shadows House », un manga gothique mais lumineux

Traductions du mot « gothique »

Langue Traduction
Anglais gothic
Espagnol gótico
Italien gotico
Allemand gotisch
Chinois 哥特
Arabe القوطية
Portugais gótico
Russe готика
Japonais ゴシック
Basque gotikoa
Corse gotico
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.