La langue française

Gerber

Sommaire

  • Définitions du mot gerber
  • Étymologie de « gerber »
  • Phonétique de « gerber »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gerber »
  • Citations contenant le mot « gerber »
  • Images d'illustration du mot « gerber »
  • Traductions du mot « gerber »
  • Synonymes de « gerber »

Définitions du mot gerber

Trésor de la Langue Française informatisé

GERBER, verbe trans.

A. − [Le compl. d'obj. dir. désigne des céréales] Mettre en gerbe. Cette odeur de ferme lui donnait l'idée de Chauranes et de son blé qu'il avait gerbé, grains en dedans, sur les aires (Giono, Gd troupeau,1931, p. 45).
B. − P. anal. [Le compl. d'obj. dir. désigne des fûts, des tonneaux, etc.] Empiler, mettre en tas. La rame placée s'emplissait vite. Les hommes d'équipes gerbaient les colis jusqu'au plafond (Hamp, Marée,1908, p. 45).
Arg., vx. ,,Condamner`` (Esn. 1966). Gerber à la passe. Condamner à mort. Les jurés n'aiment pas qu'on tue des bourgeois. Tu seras gerbé à la passe, et tu n'as pas le moindre espoir (Balzac, Splend. et mis.,1847, p. 574).Encourir (une condamnation), Gerber le maximum (Esn. 1965).
C. − Au fig., littér. Recueillir quelque chose en grande quantité :
... ils auraient certainement gerbé des vocations d'artistes fascinés par la splendeur de ce milieu et récolté tout l'argent qu'ils auraient voulu. Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 102.
D. − Certains dict. enregistrent l'emploi intrans.
a) Foisonner en gerbe. Du froment qui gerbe bien (Littré).
b) [En parlant de bombes, de feux d'artifice ou de jets d'eau] ,,Représenter la forme d'une gerbe`` (Littré).
c) Arg. Vomir (Esn. 1966).
REM. 1.
Gerbement, subst. masc.,arg., vx. a) ,,Condamnation`` (Esn. 1966). b) Jugement. Si je te la fourrais à la lorcefé des largues (...) pour un an, le temps de ton gerbement (jugement), de ton départ, de ton arrivée et de ton évasion? (Balzac, Splend. et mis.,1847, p. 581).
2.
Gerbeur, -euse, subst. et adj.a) Subst. Personne qui gerbe, empile des marchandises les unes sur les autres. [Avant d'être tonnelier, il] avait été homme de peine (...) avec les gerbeurs qui roulent et empilent des tonnes (D'Esparbès, Lég. outil.1903, p. 79).b) Adj. ,,Qui sert à gerber`` (Lar. Lang. fr.). c) Subst. fém. Appareil de levage qui sert à empiler des marchandises. [La] gerbeuse (...) comporte une rampe en forme de poulain muni d'une crémaillère (Champly, Nouv. encyclop. prat., t. 4, 1927, p. 104).
Prononc. et Orth. : [ʒ ε ʀbe], (il) gerbe [ʒ ε ʀb]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. a) xives. gerber « mettre le blé en gerbes » (Cart. S. Vinc. ds Gdf.).; b) 1866 « fournir de nombreuses gerbes » (Littré); 2. au fig. 1567 « mettre en tas (des fûts) » (Ph. de L'Orme, Arch., III, 3 ds Gdf. Compl.); 3. a) arg. 1793 « incarcérer » (d'apr. Esn.); b) arg. 1815 « condamner » (Chanson du malfaiteur Winter ds Esn.). Dér. de gerbe*; dés. -er; 3 peut-être issu soit de 1, soit de 2. Fréq. abs. littér. : 12.
DÉR.
Gerbage, subst. masc.Action de gerber, de mettre (le blé) en gerbe; p. anal., action d'empiler des marchandises, des caisses, etc., les unes sur les autres. [Le] monte-charge roulant [est] intéressant pour le gerbage des caisses (Champly, Nouv. encyclop. prat., t. 4, 1927, p. 224).Il convient donc (...) de réaliser l'homogénéité de l'atmosphère de la chambre de conservation (réfrigération à convection forcée, gerbage des récipients de manière à permettre la circulation de l'air) (Boulay, Arboric. et prod. fruit.,1961, p. 109).[ʒ ε ʀba:ʒ] 1resattest. a) 1845 « action d'enlever les gerbes d'un champ » (Besch.), b) 1890 « action de mettre les céréales en gerbes » (DG); de gerber (supra A), suff. -age* (cf. l'a. fr. gerbage « droit sur les gerbes » 1212 ds Gdf. et gerbage « ensemble de gerbes » début xviies., Vauquelin de La Fresnaye, dér. en -age* de gerbe*).
BBG. Chautard (É). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 519. - Sain. Arg. 1972 [1907], p. 67, 312; Sources t. 3 1972 [1930] p. 74. - Salmon (G.). In : Colloque sur le Fr. parlé ds les Villages de Vignerons. 1976. 18-20 nov. Dijon. Paris, 1977, p. 176.

Wiktionnaire

Verbe

gerber \ʒɛʁ.be\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en gerbe.
    • Il faut gerber ce froment.
    • Il y avait le vieux Bob Fishpool, une main d’or qu’il avait, presque aussi bon que mon p’pa. Fauchait, gerbait, emmeulait avant d’aller se coucher. — (Martha Grimes, L’énigme de Rackmoor, traduction en français, Presses de la Cité, 1991, partie IV, chapitre 12)
  2. (Par analogie) Mettre en tas.
    • Pour faire tenir toutes les pièces dans la cave, il faudra les gerber.
    • Ligny connut des sièges, toutes les famines et les pestes. Celle de la guerre de 30 ans nous a révélé son horreur : vers 1920, on creusa au nord de la ville et l’on trouva des crânes l’un à côté de l’autre, à 70 cm sous la terre ; ils correspondaient à des squelettes qu’on avait « gerbés » droits comme des fagots, dans des tranchées, tant les morts étaient nombreux. — (Revue lorraine populaire, n° 4, juin 1975, page 90)
  3. (Industrie) Dans un magasin d’usine, mettre en pile des charges (généralement sur des palettes).
    • On trouve souvent des panneaux « interdiction de gerber » dans l’industrie pour éviter une surcharge des structures dans le cas de stockage en hauteur.
  4. (Transport) Superposer des conteneurs sur des wagons construits à cet effet en vue de leur transport sur des lignes où le gabarit en hauteur est suffisamment dégagé.
  5. (Familier) Vomir.
    • J’ai la tête qui tourne et l’envie de gerber qui va avec. Tendu ! Je ne me remets pas de ma biture. Faut dire qu'avec les potes, hier, on ne s'est vraiment pas respectés. — (Johann Zarca, Le Boss de Boulogne, Don Quichotte éditions, 2014, chap. 1)
  6. (Familier) (Intransitif) ou (Pronominal) Partir, dégager, se casser.
    • - Ramasse tes fringues et gerbe-toi de là ! — (Tito Topin, Shanghai Skipper, Série noire, Gallimard, 1986, page 21)
    • Tu peux mieux faire – ou alors gerbe d’ici. — (madomad, L’Autre Musique #27 : Pete Swanson, beautesentouche.wordpress.com, 1er juillet 2016)
    • — La Dasse ? Et alors… ?! J’en ai rien à foutre moi de ta vie, ptit’con… ! Allez gerbe d’ici avant que j’te… — (Ernest Salgrenn, Riot-Gun, lemondeselonernestsalgrenn.wordpress.com, 28 avril 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GERBER. v. tr.
Mettre en gerbe. Il faut gerber ce froment. Par analogie, il signifie Mettre en tas. Pour faire tenir toutes les pièces dans la cave, il faudra les gerber.

Littré (1872-1877)

GERBER (jèr-bé) v. a.
  • 1Mettre en gerbe. Gerber du blé.
  • 2Mettre des pièces de vin les unes sur les autres dans une cave, dans un cellier.
  • 3Empiler des bombes ou des boulets en un tas ayant une forme de prisme.
  • 4 V. n. Foisonner en gerbe. Du froment qui gerbe bien.

    Se dit aussi de l'effet des bombes, des feux d'artifice et des jets d'eau qui représentent dans leur mouvement la forme d'une gerbe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gerber »

Dénominal de gerbe en -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gerber »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gerber ʒɛrbe

Évolution historique de l’usage du mot « gerber »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gerber »

  • © Instagram @kaiagerber Vogue Paris, Kaia Gerber ouvre un bookclub sur Instagram | Vogue Paris

Images d'illustration du mot « gerber »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gerber »

Langue Traduction
Anglais stack
Espagnol apilar
Italien pila
Allemand stapel
Chinois
Arabe كومة
Portugais pilha
Russe стек
Japonais スタック
Basque pila
Corse staccà
Source : Google Translate API

Synonymes de « gerber »

Source : synonymes de gerber sur lebonsynonyme.fr
Partager