La langue française

Dégobiller

Sommaire

  • Définitions du mot dégobiller
  • Étymologie de « dégobiller »
  • Phonétique de « dégobiller »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dégobiller »
  • Citations contenant le mot « dégobiller »
  • Traductions du mot « dégobiller »
  • Synonymes de « dégobiller »

Définitions du mot dégobiller

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGOBILLER, verbe.

A.− Pop. Vomir, rendre (des aliments, des boissons). Synon. pop. dégueuler.
1. Emploi trans., rare. Dégobiller son dîner (Ac.1798-1878).
P. anal. Anéanti Des Esseintes avait dégobillé du sang plein une cuvette (Huysmans, À rebours,1884, p. 68).J'en ai dégobillé des chopes, moi, du sang! (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 346).
2. Emploi abs., usuel. La mer m'effraye fort en hiver et la perspective de passer 14 jours à dégobiller me fait préférer les boues et les froids de la Walachie et de la Hongrie (Mérimée, Lettres Grasset,1870, p. 127).
P. métaph.
a) [En parlant d'une pers.] Vilain, à en dégobiller dessus! (Zola, Terre,1887, p. 137).J'ai commencé hier le dernier chapitre. Mais ça m'ennuie démesurément. Je dégobille dessus, voilà (Flaub., Corresp.,1861, p. 459).
b) [En parlant d'une chose] Voilà que les gargouilles dégobillent, en chantant sous les trottoirs (Huysmans, À rebours,1884, p. 161):
Elle n'avait plus sur le derrière qu'une vieille robe de soie, toute poissée d'avoir essuyé les tables des caboulots, et dont les volants arrachés dégobillaient de partout. Zola, L'Assommoir,1877, p. 740.
B.− Au fig.
1. Déverser, débiter. Synon. déblatérer, dégoiser.Ils vous dégobillent leurs insultes les mieux choisies (Poulot, Sublime,1872, p. 73).Me voici, diras-tu bien enfoncé maintenant dans l'anglicisme, pour avoir débuté par dégobiller sur ce pays-ci tant de griefs (Verlaine, Corresp., t. 1, 1872, p. 83).
Arg. Dégueuler, dégoiser, dégobiller son boniment (Rigaud, Dict. jargon paris.,1878, p. 44).
2. Vomir quelque chose; le détester. Les mathématiques tu entends, je les exècre, je les dégobille (Arnoux, Algorithme,1948, p. 249).
Prononc. et Orth. : [degɔbije]. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1611 (Cotgr.). Dér. du rad. de gober*; préf. dé-*; suff. -iller*. Fréq. abs. littér. : 14. Bbg. Sain. Lang. par. 1920, p. 330. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 151.

Wiktionnaire

Verbe

dégobiller \de.ɡɔ.bi.je\ transitif et intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Populaire) Vomir.
    • Il est malade, il a dégobillé tout le repas.
    • Anéanti, des Esseintes avait dégobillé du sang plein une cuvette. — (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884)
  2. (Figuré) Débiter, dégoiser, déverser.
    • Il nous a dégobillé des chapelets d’insultes.
  3. Déborder, se répandre.
    • […] une vieille robe de soie, toute poissée d’avoir essuyé les tables des caboulots, et dont les volants arrachés dégobillaient de partout. — (Émile Zola, L’Assommoir)
  4. (Populaire) Abominer, détester.
    • Tous leurs beaux discours, je les dégobille !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉGOBILLER (dé-go-bi-llé, ll mouillées, et non dé-go-bi-yé) v. a.
  • Terme bas. Vomir ce qu'on a mangé avec excès.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dégobiller »

De gober, avec préfixe dé- et suffixe -iller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et gober.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dégobiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégobiller degɔbijr

Évolution historique de l’usage du mot « dégobiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégobiller »

  • Description (longue) : Quand on rentre de soirée à quatre heures du matin. Que le ventre est bien tendu parce qu’on a contenté sa faim. Que la marche devient houleuse par l’alcool ingurgité. Que la moindre mauvaise odeur pourrait vous faire dégobiller… On peut dire que c’est pas le moment d’avoir oublié ses clefs… Et quand on sait de plus… que dans l’appartement nous attend une femme… aux airs désabusés. On sait que la fin de soirée sera aussi… très animée. Mais de surprises en surprises… Feydeau nous emmène avec FEU LA MÈRE DE MADAME dans une comédie où se lie le drame… et la rigolade. Concertlive.fr actualité concerts et festivals, FEU LA MERE DE MADAME à PARIS 10 à partir du 2020-09-25 – Concertlive.fr actualité concerts et festivals
  • 00h15 : La team de la rédac est prête pour notre Baller Quiz. Je t’expliquerais bien les règles, mais hormis qu’on doit tiser à chaque mauvaise réponse, j’ai rien compris. Faut dire que le principe est le même que le All-Star Game de cette année. Sauf qu’à moins de dégobiller, impossible de repartir de zéro à la fin du quart-temps. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, Coronavirus : Journal d'un Baller en plein confinement - journées 4 et 5

Traductions du mot « dégobiller »

Langue Traduction
Anglais kick
Espagnol golpear
Italien calcio
Allemand trete
Chinois
Arabe ركلة
Portugais pontapé
Russe удар
Japonais キック
Basque jaurtiketa
Corse pattighjà
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégobiller »

Source : synonymes de dégobiller sur lebonsynonyme.fr
Partager