La langue française

Dégueuler

Sommaire

  • Définitions du mot dégueuler
  • Étymologie de « dégueuler »
  • Phonétique de « dégueuler »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dégueuler »
  • Citations contenant le mot « dégueuler »
  • Traductions du mot « dégueuler »
  • Synonymes de « dégueuler »

Définitions du mot dégueuler

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGUEULER, verbe trans.

Vulg. Vomir. Synon. pop. dégobiller.J'ai dégueulé ta bandoline (Rimbaud, Poés.,1871, p. 91).Il eut un hoquet et dégueula dans sa serviette une partie de son déjeuner (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 43).
Emploi abs. Un ivrogne qui va dégueulant par tout son chemin (Goncourt, Journal,1862, p. 1043).
P. métaph. Répandre un flot de paroles. Cela soulagerait de dégueuler tout l'immense mépris qui vous emplit le cœur jusqu'à la gorge (Flaub., Corresp.,1853, p. 183).
Prononc. et Orth. : [degœle], (je) dégueule [degœl]. Pour l'inf. possibilité de prononcer [ø] fermé ds Passy 1914 par harmonis. vocalique, mais non ds Pt Rob. (comparer avec dégueulasse). Admis ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1. 1482 desgueuller « parler » (G. Coquillart, Œuvres, éd. M. J. Freeman, De plaidoye d'entre la simple et la rusée, 511); 2. 1680 « vomir » (Rich.); 3. 1690 « vomir des injures » (Fur.). Dér. de gueule*; préf. dé-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 143.
DÉR. Vulg. 1.
Dégueulade, subst. fém.Action de vomir; p. méton., matières vomies. Une dégueulade de Julio sur le tapis de la salle à manger (Flaub., Corresp.,1878, p. 164).Au fig. Dispute. Synon. pop. engueulade (cf. Éd. 1967).Attesté par Nouv. Lar. ill.-Lar. 20eet Quillet 1965. 1reattest. 1878 (Moch), X-Lex.; du rad. de dégueuler, suff. -ade*. Fréq. abs. littér. : 2.
2.
Dégueulage, subst. masc.,vieilli. Action de vomir; matières vomies. Dégueulage dans les rues (Goncourt, Journal,1890, p. 1176).P. métaph. Je tâcherai de vomir ma bile sur mes contemporains. Mais ce dégueulage me demandera plusieurs années (Flaub., Corresp.,1872, p. 460).Absent des dict. gén. des xixeet xxes. 1reattest. 1872, id.; du rad. de dégueuler, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 2.
3.
Dégueulis, subst. masc.Vomissure. Fonds de tabagies d'Ostade, avec leur vaisselle à pisse et à dégueulis (Goncourt, Journal,1881, p. 103).P. métaph. Dégueulis de méchancetés sur les uns et les autres (Goncourt, Journal,1889, p. 1074).Attesté ds la plupart des dict. gén. des xixeet xxes., sauf Ac. [degœli], seule transcr. mod. ds Lar. Lang. fr. Pour les dict. plus anc. uniquement ds Land. 1834 et Littré. 1reattest. 1845 (Besch.); du rad. de dégueuler, suff. -is*. Fréq. abs. littér. : 5.
4.
Dégueuloir, subst. masc.Bouche grande ouverte (cf. Carabelli, [Lang. pop.]). P. anal. Ce dégueuloir immense [le delta du Nil] (Morand, Route Indes,1936, p. 53).L'évier (...) muni d'un « dégueuloir » (Menon, Lecotté, Vill. Fr.,t. 1, 1954, p. 13). 1resattest. 1907 « récipient dont se servaient les Anciens pour se décharger l'estomac » (France); 1909 « cuveau qui reçoit les déchets de table, au réfectoire » (d'apr. Esn. 1966); av. 1920 « bouche » id.; du rad. de dégueuler, suff. -oir*.
BBG. − Pohl (J.). Contribution à l'hist. de qq. mots. Fr. mod. 1963, t. 31, p. 298 (s.v. dégueulade).

Wiktionnaire

Verbe

dégueuler \de.ɡœ.le\ ou \de.ɡø.le\ transitif et intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Vomir.
    • Je suis physiquement fatigué. J’en ai des douleurs dans les muscles. L’empoisonnement de la Bovary m’avait fait dégueuler dans mon pot de chambre. — (Gustave Flaubert, lettre à Jules Duplan, 25 septembre 1861, dans Œuvres complètes, t. 14, Correspondance 1859-1871, Club de l’honnête homme, Paris, 1975, p. 82)
    • Toi, la fille à maître Gélin, faire des métiers pareils, si c’est pas à dégueuler de honte ! — (Jean Richepin, Truandailles, Charpentier, 1891, p. 232)
    • Honoré regarda son garçon et s’inquiéta de lui voir les joues congestionnées.
      « Il faudrait peut-être le faire dégueuler », dit-il.
      — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 142.)
  2. Rejeter par un flot de paroles, gueuler.
    • Oui, cela soulagerait de dégueuler tout l’immense mépris qui vous emplit le cœur jusqu’à la gorge. — (Gustave Flaubert, lettre à Louise Colet, 26-27 avril 1853, dans Œuvres complètes, t. 13, Correspondance 1850-1859, Club de l’honnête homme, Paris, 1974, p. 335)
    • Les adieux ont été, ce matin, navrants. Je ne me console qu’en dégueulant dans tous les interviews dont je suis accablé, l’immonde Gouvernement qui nous régit, mais hélas ! cela n’empêche que ma vie est une fois de plus, renversée. — (Joris-Karl Huysmans, Lettres inédites à Arij Prins, 1885-1907, 28 septembre 1901, Droz, Genève, 1977, p. 360)
  3. (Figuré) Laisser déborder d’une manière nauséabonde.
    • Les ateliers immenses où il n’y avait même pas assez de tabourets pour tous les étudiants ; les toilettes bouchées en permanence dégueulant leur merde et leur pisse dans les escaliers, abjections qu’il fallait enjamber avec précaution pour grimper jusqu’à l’atelier Zavaroni. — (Philippe Fayeton, Dictionnaire de l’humus : un quidam à la loupe, L’Harmattan, 2009, page 32)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉGUEULER (dé-gheu-lé)
  • 1 V. a. Rejeter par la gueule. Le chien a dégueulé sa soupe.
  • 2 V. n. Terme très bas. Vomir, rendre gorge.

    Fig. Proférer des paroles violentes ou grossières.

HISTORIQUE

XVe s. Nous avons ouy tous vos plaits ; Maistre Simon, sus, desgueullez, Coquillart, Plaid. de la Simple et de la Rusée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dégueuler »

Dé… préfixe, et gueule.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Composé de dé- et gueuler → voir dégorger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dégueuler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégueuler degœle

Évolution historique de l’usage du mot « dégueuler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégueuler »

  • Comment est-ce que vous voudriez rencontrer quelqu’un qui travaille pour Marianne ou Le Parisien sans être pris d’une envie de dégueuler immédiate ? La presse est quand même d’une stupidité et d’un conformisme insupportables, vous ne trouvez pas ? De Michel Houellebecq / La carte et le territoire
  • Et surtout dégueuler les couleuvres avalées (pcf). Mais bien content pour lui et son épouse. midilibre.fr, Municipales : à St-Jean-du-Pin, Julie Lopez rafle la mise - midilibre.fr
  • "C'est à vomir, à dégueuler, des accords comme ça", a renchéri Robert Ménard. Il a également accablé le maire LR de Perpignan sur son score au 1er tour, y voyant "un échec personnel, une gifle impressionnante. , Municipales : A Perpignan, Ménard en soutien au candidat Aliot, dont il prédit la victoire
  • Question écologie, Cyril Di Méo, 3e sur la liste, secrétaire du PS local, est très en verve pour adresser une ribambelle de cartons rouges, jusqu'au quartier de « la Beauvalle, où oh mince, on tombe sur les histoires judiciaires de l'adjoint à l'urbanisme, pas de chance ! » Bouchons aux Milles, salle de spectacles 6mic en doublon avec l'Aréna, toutes deux dénuées de transports en commun... tout y passe. Jusqu'à une conclusion sans appel : « Stop. Arrêtons le carnage. Aix - et on comprend pourquoi en lisant les chroniques judiciaires - fait du coup par coup sur des choses ridicules, anti-écologiques. La ville est en train de dégueuler sur le sud sans aucun aménagement, il faut un moratoire contre ces inepties. » Et faire « une ville pour tous, une ville qui se vit à pied ». www.lamarseillaise.fr, L’équipe d’Aix en partage dessine sa ville durable

Traductions du mot « dégueuler »

Langue Traduction
Anglais throw up
Espagnol vomitar
Italien vomitare
Allemand sich übergeben
Chinois 呕吐
Arabe نفض
Portugais jogar fora
Russe тошнить
Japonais 投げる
Basque bota
Corse goccia
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégueuler »

Source : synonymes de dégueuler sur lebonsynonyme.fr
Partager