La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gant »

Gant

[gãnt]
Ecouter

Définitions de « gant »

Gant - Nom commun

  • (Habillement) Accessoire vestimentaire destiné à envelopper la main et chacun de ses doigts individuellement.

    Une vieille ordonnance pour la création des chevaliers du Bain mentionne entre autres parties du vêtement une paire de gants blancs suspendue à un lacet de soie.
    — La main et le gant, traduit d'un article de Frazer's Magazine
  • (Protection) Instrument destiné à sauvegarder la main.

    Renaud leva ses bras maigres que les gants de six onces garnissaient comme deux paquets de pansement et sourit.
    — Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai
  • (Héraldique) Figure représentant cet accessoire dans l'art héraldique, généralement affiché en perspective dorsale (pouce vers la droite), orné d'un léger revers au poignet afin d'éviter toute confusion avec une main naturelle. Associable aux termes gantelet, main, dextrochère et senestrochère.

    Le blason représentait fièrement un gant d'azur, dont le revers finement gravé au poignet tranchait avec l'émeraude de la toile, évoquant plus un gantelet d'acier qu'une main naturelle dans sa perspective dorsale.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Aller comme un gant à quelqu'un (s'adapter exactement aux formes du corps.)
  • Avoir les gants d'une nouveauté (avoir le mérite, le prestige d'avoir découvert ou inventé quelque chose, d'avoir été le premier à formuler une idée, annoncer une nouvelle.)
  • Avoir les gants d'une nouvelle (recevoir une gratification pour avoir annoncé une nouvelle.)
  • Baiser le gant d'une femme (baiser la main qui se trouve être gantée.)
  • Baiser le gant de quelqu'un
  • Boîte, coffret à gants
  • C'est bien fait pour ses gants (c'est bien fait pour lui.)
  • Ce n'est pas vous qui avez les gants de cette nouvelle
  • Cela me va comme un gant
  • Demander des gants
  • Donner des gants ou donner pour les gants à une prostituée (donner une gratification à une prostituée.)
  • Donner à une prostituée pour ses gants
  • Elle a perdu ses gants (elle a perdu sa virginité)
  • En être pour ses gants (en être pour ses frais.)
  • Entrer comme un gant (entrer facilement.)
  • Faire quelque chose comme un gant (Faire quelque chose avec facilité.)
  • Gant d'oiseau (gant qui recouvre la main du fauconnier et la protège des serres de l'oiseau qu'elle porte.)
  • Gant de crin (gant de crin avec lequel on se frictionne)
    ... pour mater l'insomnie et ramener le calme, il fut réduit aux courtes aspersions dans sa baignoire ou dans son tub, aux simples affusions froides, suivies d'énergiques frictions pratiquées, à l'aide du gant de crin, par son domestique.
    — Huysmans, À rebours
  • Gant de femme, d'homme
  • Gant de fer
    Il a jeté, comme par défi, dans l'arène lyrique, un gant de fer dont l'écho retentira long-temps
    — Sainte-Beuve, Tableau de la poésie française
  • Gant de toilette ou gant (poche en tissu éponge ne séparant pas le pouce des autres doigts que l'on enfile pour se laver.)
  • Gant à crispin
  • Gant(s) de deuil
  • Gant(s) de suède
  • Gant(s) à frange, à boutons
  • Gants assortis, dépareillés
  • Gants beurre frais
  • Gants blancs, noirs
  • Gants d'entraînement, de combat
  • Gants de boxe
  • Gants de ski, d'escrime
  • Gants jaunes (gants portés notamment sous Louis-Philippe par les hommes distingués, les aristocrates.)
    Bouvard le railla, l'appelant joli cavalier, muscadin, gants jaunes
    — Flaubert, Bouvard et Pécuchet
  • Gants liturgiques
  • Jeter le gant (jeter le gantelet aux pieds de son adversaire pour le défier au combat.)
  • Jeter le gant, jeter le gant à la face de quelqu'un (lancer un défi à quelqu'un.)
  • L'amitié passe le gant (l'amitié permet qu'on se salue sans retirer son gant)
  • Laisser tomber un gant
  • Manquer de gants
  • Mes gants, tes gants (moi, toi...)
  • Mettre ou prendre des gants, prendre des gants avec quelqu'un
  • Ne pas avoir les gants d'une chose
  • Ne pas mettre ou ne pas prendre de gants (avec quelqu'un) (agir ou parler sans précaution, sans ménagement.)
  • Paire de gants
  • Porter, mettre des gants
  • Prendre quelque chose avec des gants (prendre quelque chose avec précaution, avec douceur.)
  • Relever le gant (accepter le défi.)
    Le roi vouloit empêcher ses chevaliers de relever le gant, et de ressentir ces insultes particulières
    — Chateaubriand, Génie
  • Relever ou ramasser le gant (accepter le défi.)
  • Remettre, reprendre les gants (se remettre à boxer.)
  • Rendre souple comme un gant
  • Retourner quelqu'un comme un gant (le faire changer complètement d'avis.)
  • Retourner quelque chose comme un gant (le bouleverser entièrement.)
  • Saluer du gant
  • Se donner des gants (exagérer ses mérites, se vanter)
  • Se donner les gants de + inf (s'approprier indûment le bénéfice d'une attitude que l'on ne fait que simuler, précisément pour le profit que l'on sait pouvoir en tirer.)
  • Se donner les gants de quelque chose
  • Se payer les gants de + inf
  • Se retourner comme un gant
  • Tenir un gant à la main
  • Tout va comme un gant (rien ne présente de difficulté.)
    Dans le commerce, c'est bien différent, et surtout dans la parfumerie où tout va comme un gant
    — Honoré de Balzac, César Birotteau
  • Un gant jaune ou, plus rarement un gants jaunes (un homme élégant p. iron. un dandy, un muscadin.)
  • Une main de fer dans un gant de velours (un caractère ferme ou autoritaire sous des apparences de douceur.)
    Dans la vie scolaire, le censorat tient une place importante, une main de fer dans un gant de velours qui assure la discipline et l'ordre au sein de l'établissement.
    (Citation fictive)
  • Être amis comme le gant et la main
    D'ailleurs, en acceptant votre déjeuner, j'aurai le droit de vous avoir à dîner avec mon ami Lucien, car nous devons maintenant être amis comme le gant et la main
    — Balzac, Illusions perdues
  • Être souple comme un gant (avoir la souplesse d'un gant.)

Étymologie de « gant »

Du vieux-francique want (moufle, mitaine), passé en ancien français sous la forme guant. On retrouve des formes similaires dans d'autres langues romanes et germaniques, comme le provençal gan, guan, le catalan guant, l'espagnol guante, l'italien guanto, le suédois wante, l'ancien scandinave vöttr, et le bas-latin wantus. Le mot est d'abord apparu dans le vocabulaire militaire.

Usage du mot « gant »

Évolution historique de l’usage du mot « gant » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « gant » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « gant »

Citations contenant le mot « gant »

  • La main de Dieu nous paraît souvent rude parce qu'il traite ses amis débiles avec un gant de crin.
    Pierre Reverdy — Le gant de crin
  • Avec quelqu’un de très sale, il ne suffit pas de passer un savon, il faut prendre des gants.
    José Artur
  • Choisis ta femme avec un gant de velours, et garde-la avec un gant de fer.
    Proverbe tchèque
  • Vous n'êtes que le gant, et moi je suis la main.
    Victor Hugo — Ruy Blas, III, 5, Don Salluste
  • Elle me prenait gentiment la main et moi que voyais-je ? Une main molle, blanchâtre, avec la consistance d’un gant Mappa.
    Frédéric Beigbeder — L’Amour dure trois ans
  • Ces grands airs arrogants ! - Un hobereau qui... qui... n’a même pas de gants ! - Et qui sort sans rubans, sans bouffettes, sans ganses !
    Edmond Rostand — Cyrano de Bergerac
  • Des vers, c'est de la prose avec des gants et des bretelles américaines ; c'est de la prose qui pose, qui fait plastron comme un invité en soirée.
    Jules Renard — Journal 1887-1892
  • On a mal regardé la vie, quand on n'a pas aussi vu la main qui tue en gant de velours.
    Friedrich Nietzsche — Par-delà bien et mal, 1886

Traductions du mot « gant »

Langue Traduction
Anglais glove
Espagnol guante
Italien guanto
Allemand handschuh
Chinois 手套
Arabe قفاز
Portugais luva
Russe перчатка
Japonais グローブ
Basque eskularru
Corse guanti
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.