La langue française

Mitaine

Sommaire

  • Définitions du mot mitaine
  • Étymologie de « mitaine »
  • Phonétique de « mitaine »
  • Citations contenant le mot « mitaine »
  • Images d'illustration du mot « mitaine »
  • Traductions du mot « mitaine »
  • Synonymes de « mitaine »

Définitions du mot mitaine

Trésor de la Langue Française informatisé

MITAINE, subst. fém.

A. −
1. Gant laissant à découvert l'extrémité des doigts. Mitaines de filet noir, main gantée de mitaines. De ses doigts qui sortaient tout blancs de leurs mitaines noires, elle prenait les volumes (Bourget,Disciple,1889, p.80).
2. Vieilli ou région. (en partic. Canada). Moufle; gant de laine. Ses doigts restent collés comme dans une mitaine (Gide,Journal,1902, p.124).
BOXE, vieilli. Gant de boxe. Il y a longtemps que Tony Canzoneri a mis les mitaines pour la première fois (Match,5 mars 1935, p.7 ds Grubb, French sports neologisms, 1937, p.51).
Croiser les mitaines avec qqn. M. Lestaudi croisa les mitaines avec Marc Gaucher, aux temps héroïques de la boxe (E. Dortignacds Au Pilori,7févr. 1941).
3. GRAV. ,,Pinces en papier, en carton, en cuir ou en métal qui permettent d'attraper la feuille de papier pendant l'impression, sans la salir`` (Bég. Estampe 1977).
B. − Au fig., fam., gén. au plur. Précautions, détours. Synon. gant.Prendre des mitaines. Nous devons être un jour les quatre points cardinaux de l'art contemporain; je vous le dis sans mitaines (Murger,Scènes vie boh.,1851, p.130).Il s'exprimait avec des mitaines infinies, d'une voix aphone (Bloy,Femme pauvre,1897, p.258).
REM.
Mitainé, -ée, adj.Qui porte des mitaines. Une discrète taloche de sa maigre main mitainée (Gide,Isabelle,1911, p.622).
Prononc. et Orth.: [mitε(:)n]. Ac. dep. 1694: mitaine. Étymol. et Hist. Av. 1188 «gant qui couvre complètement et n'a qu'une division pour le pouce» (Partenopeus de Blois, éd. J. Gildea, 5088). Dér., à l'aide du suff. -aine*, de l'a. fr. mite «mitaine» (ca 1350, G. Le Muisit, Poésies, éd. Kervyn de Lettenhove, II, 184), prob. emploi métaph. de l'a. fr. mite «nom de caresse de la chatte» (mistigri*), à cause de la fourrure de l'animal. Fréq. abs. littér.: 108. Bbg. Juneau (M.). Glanures lex. ds Bellechasse et ds Lévis. Trav. de ling. québécoise. 1. Québec, 1975, p.157. _ Quem. DDL t.1.

mitaine, -

Wiktionnaire

Nom commun

mitaine \mi.tɛn\ féminin

  1. (Canada) Sorte de gant (de laine, de soie, de peau ou de matière synthétique), où la main entre tout entière, sans qu’il y ait de séparation pour les doigts, excepté pour le pouce ; moufle.
    • Pour vêtements, une tunique ronde en peaux de morse, un capuchon, des bottes, des mitaines de même nature. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Nous devions avoir l'air pittoresque avec nos galoches, nos mitaines et nos foulards des pays de neige. — (Félix Leclerc, Moi, mes souliers, 1955, I, 6)
  2. Sorte de gant qui, ne couvrant que la moitié de la main, laisse les doigts découverts.
    • Vous apprenez au monde que vous raffolez du pied et de la main de madame une telle, qui, supposons-le pour son honneur, dépense moins de temps à vous lire qu’à tricoter des bas et des mitaines pour les pieds ou les mains de ses enfants. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 23.)
    • Voici le pastel d’une dame du vieux temps ; la figure, effacée comme une ombre, sourit ; et l’on voit une main gantée de mitaines à jour retenir sur ses genoux de satin un bichon enrubanné. Cette image me remplit d’une mélancolie charmante. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 20.)
    • Mitaines de laine.
  3. (Figuré) (Familier) (Au pluriel) (Vieilli) Précautions, soins, ménagements. Note : On dit plus souvent aujourd’hui prendre des gants.
    • On ne peut toucher à cela qu’avec des mitaines.
    • Il faut y aller avec des mitaines.
    • Il n’a pas pris de mitaines pour lui parler, pour l’avertir de son erreur.
    • Nous devons être un jour les quatre points cardinaux de l’art contemporain ; je vous le dis sans mitaines. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème , 1848)
  4. (Canada) (Vieilli) Église protestante.
    • Alors, ça, c'était un village avec quatre « mitaines », comme disait quand j'était petit, des églises protestantes, et une église catholique, comme beaucoup, beaucoup, beaucoup de villages dans les Cantons-de-l'Est. — (Michel Lacombe, émission de radio Le 21e, Radio-Canada, 28 décembres 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MITAINE. n. f.
Sorte de gant de laine, de soie ou de peau, où la main entre tout entière, sans qu'il y ait de séparation pour les doigts, excepté pour le pouce. Une paire de mitaines. Il se dit aujourd'hui plus souvent d'une Sorte de gant qui, ne couvrant que la moitié de la main, laisse les doigts découverts. Mitaines de laine. Il se dit figurément et familièrement, au pluriel, pour Précautions, soins, ménagements. On ne peut toucher à cela qu'avec des mitaines. Il faut y aller avec des mitaines. Il n'a pas pris de mitaines pour lui parler, pour l'avertir de son erreur. On dit plus souvent aujourd'hui Prendre des gants. Pop., Onguent miton mitaine, Remède qui ne fait ni bien ni mal. Ce que vous proposez là pour le guérir n'est que de l'onguent miton mitaine. Il signifie aussi, figurément, Expédient inutile que l'on propose dans quelque affaire que ce soit. Il est vieux.

Littré (1872-1877)

MITAINE (mi-tè-n') s. f.
  • 1Gant sans séparation pour les quatre doigts, avec une séparation pour le pouce. Déjà l'hiver porte-mitaine…, Scarron, Virg. III.
  • 2Gants de femme qui, ne couvrant que la moitié de la main, leur laissent l'usage des doigts libre pour leurs travaux.
  • 3 Fig. et familièrement, au plur. Précautions, soins, ménagements. Je suis obligé de prendre des mitaines pour lui parler.

    Dire une chose sans mitaines, la dire sans ménagement.

  • 4Mitaines à quatre pouces, chose inutile.
  • 5Croque-mitaine, voy. ce mot.
  • 6Peau de castor de mauvaise qualité.
  • 7 Terme de verrerie. Plaque de tôle courbe, ayant une échancrure dans laquelle la canne du souffleur pose pendant le travail.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et mittaines en la saison Pour la gelée, Choses qui faillent en ménage.

XVe s. Que les mitaines velues par dehors… seront fendues derriere, à doublons à l'entour du poulcier et des doiz… que les mitaines tonsars [rases ?], tant à deux que à quatre doiz, seront fendues derriere, à doublon à l'entour du poulcier, lesdits tonsars courroyez en alun, Ordonnance, 1491. Or retournons à notre clerc qui estoit plus gai qu'une mitaine de la mort de sa femme, Louis XI, Nouv. XLII.

XVIe s. On ne prend point de telz chats sans mitaines, Marot, V, 17. Et là les Allemans et Gascons et autres gens de pied, qui des premiers estoient entrés, fourrerent leurs mitaines [s'enrichirent de pillage], Jean D'Aut. Annales de Louis XII, p. 47, dans LACURNE. Et ne fault pas doubter que si le pape eust voulu abuser de son autorité, que l'empereur ne l'eust faict sauter hault comme une mitaine, Brantôme, Charles Quint.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MITAINE, s. f. (Gantier.) espece de gants à l’usage des femmes, qui n’a qu’un pouce & point de doigts ; mais seulement une patte terminée en pointe & volante, qui couvre le haut des doigts au-dessus de la main.

Mitaine se dit aussi de certains gros gants de cuir fourrés, qui ont un pouce, & une espece de sac fermé, qui enveloppe les doigts sans être séparés. Voyez Mouffle.

Les maîtres Gantiers-Parfumeurs peuvent faire, vendre & garnir toute sorte de mitaines de telle étoffe qu’ils jugent à propos, pourvû qu’elles soient doublées de fourrures.

Mitaines a jour, terme de marchand de modes. Ces mitaines sont tricotées à l’aiguille, & ressemblent à une dentelle ; elles sont ordinairement de soie noire ou blanche ; du reste elles n’ont rien de particulier.

Les marchands de modes font ou font faire par des ouvriers atitrés des mitaines de satin, taffetas & velours de toute couleur.

Mitaines, (Pelleterie.) c’est ainsi qu’on appelle certaines peaux de castor qui ne sont pas de la meilleure qualité ; ce nom leur vient apparemment de ce qu’elles ne sont propres qu’à fourrer des mitaines.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mitaine »

De l’ancien français mite (« nom de caresse de la chatte »). (→ voir croque-mitaine, chattemite et mistigri)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. et génev. mite ; bas-lat. mittela, mitana, et, dans un texte de 1218, mita. Il y a deux formes, mite (d'où miton) et mitaine. Comme la mitaine est divisée en deux parties, l'une pour les quatre doigts, l'autre pour le pouce, le mot mi doit s'y trouver. La première forme vient du radical mit, qu'on trouve dans mit-ié (moitié) et mitan, mot provincial ; la seconde dérive de ce même mitan ; de sorte que mitaine veut dire demi-gant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mitaine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mitaine mitɛn

Citations contenant le mot « mitaine »

  • Imaginé par le Dr Seuss en 1957, le croque-mitaine apparaît pour la première fois dans le roman Comment le Grinch a volé Noël. Il a été plusieurs fois porté à l'écran, que ce soit en version musicale ou animée, avant l'adaptation de Ron Howard. CinéSéries, Le Grinch sur Netflix : comment Jim Carrey s'est-il transformé en croque-mitaine ? - CinéSéries
  • Charlie Lindgren sort la mitaine pour conserver l'avance des Rouges. 🔥Charlie Lindgren flashes the leather to keep the Red Team ahead. pic.twitter.com/GQ2bM5KZWt LNH.com, Phase 3, jour 9: Rapport du deuxième match intra-équipe | LNH.com
  • L’hiver est arrivé. C’est le temps de sortir mitaines et gants. La Presse, Gants ou mitaines ?
  • La main placée le plus près de la grille du barbecue, celle qui tient le manche d’une poêle en fonte par exemple ou qui déplace des brochettes et des papillotes, devrait toujours porter une mitaine comme celle-ci suggérée par Ricardo. L’extérieur antidérapant en silicone résiste à une chaleur de 240 °C et l’intérieur en coton offre un écrin confortable.  Le Journal de Québec, Accessoires de cuisine : sécurité au barbecue | JDQ
  • André a déposé sa nouvelle fournée sur le comptoir et s’est dirigé vers la porte, sans enlever ses mitaines de four rouges capitonnées. Qui pouvait bien sonner un soir de confinement ? Certainement pas leur fils unique René. Il leur avait interdit de sortir et d’inviter qui que ce soit à la maison. C’est tout juste s’il n’avait pas menacé de les dénoncer à la police la fois où ils ont osé dire qu’ils étaient allés chez Costo. « Vous avez 70 ans. C’est dangereux. Votre épicerie, je m’en occupe. Je vais vous faire livrer un panier Frula. » La Presse, Le détail qui tue
  • Dès le début du confinement, l’organisation est restée active, consciente de l’importance de la culture en ces temps d’isolement. Près de 150 films ont été mis gratuitement à la disposition du public sur la plateforme F3M.ca, tandis que plusieurs autres ont attiré l’attention à l’occasion des éditions en ligne de festivals nationaux et internationaux. Mentionnons Prière pour une mitaine perdue (Jean-François Lesage), lauréat du meilleur long métrage documentaire canadien à Hot Docs, et Sous un même soleil (François Jacob). Ces deux films, qui poursuivent leur tournée en festivals cette année, prendront l’affiche au Québec en 2021. , LES FILMS DU 3 MARS dévoile ses nouveautés à venir ! – L'initiative
  • L’an passé, Price a maintenu une fiche de 7-5, une moyenne de points mérités de 4,28 et passé 128 frappeurs adverses dans la mitaine en 22 départs. TVA Sports, MLB: David Price n’y sera pas - TVA Sports

Images d'illustration du mot « mitaine »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mitaine »

Langue Traduction
Anglais mitten
Espagnol mitón
Italien muffola
Allemand fäustling
Chinois 手套
Arabe القفاز
Portugais luva
Russe варежка
Japonais ミトン
Basque mitten
Corse mitten
Source : Google Translate API

Synonymes de « mitaine »

Source : synonymes de mitaine sur lebonsynonyme.fr
Partager