La langue française

Paumelle

Sommaire

  • Définitions du mot paumelle
  • Étymologie de « paumelle »
  • Phonétique de « paumelle »
  • Citations contenant le mot « paumelle »
  • Images d'illustration du mot « paumelle »
  • Traductions du mot « paumelle »
  • Synonymes de « paumelle »

Définitions du mot paumelle

Trésor de la Langue Française informatisé

PAUMELLE1, subst. fém.

A. − MAR. Gant en cuir qui recouvre la paume de la main, pourvu d'une plaque en métal quadrillé dont se sert le voilier pour pousser son aiguille (d'apr. Gruss 1978).
B. − PEAUSS. Outil de bois qui sert à donner aux peaux la souplesse et le grain. Tirer à la paumelle. À cet effet, on rabat un quartier de la peau fleur contre fleur, on avance la paumelle, puis on la retire fortement (A. Wurtz, Dict. chim., t.3, 1878, p.189).
C. − TECHNOL. ,,Ferrure pivotant sur gond, permettant l'ouverture d'une porte, d'une croisée, d'un châssis`` (Barb.-Cad. 1971). Dans la construction moderne les paumelles remplacent souvent les gonds (Lar. mén.1926).Les principaux travaux qu'exécutaient les «greifiers» [fabricants de fermetures en fer] étaient les pentures, les ferrements de meubles de fabrication analogue à celle des pentures, les fermetures du genre de nos paumelles, les grilles, les grillages et les divers articles d'ameublement (Fillon, Serrurier, 1942, p.9).
Prononc. et Orth.: [pomεl]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist.1. 1294 «paume de la main» (Mir. de S. Eloi, p.97, Peigné ds Gdf.); 2. 1314 «ce que la main peut contenir» (Peage de S. Gengoul ds Du Cange, s.v. palmela); 3. 1321 «ferrure d'une porte» (Arch. Meuse B 432 f o115 r ods Gdf.); 4. 1643 «gant en cuir protégeant la paume des mains de certains ouvriers» (Fournier Hydrographie, p.12); 5. 1680 peauss. pommelle (Rich.); 1723 paumelle «id.» (Savary). Dér. de paume*; suff. -elle*.

PAUMELLE2, subst. fém.

,,Orge de printemps cultivée en montagne`` (Fén. 1970). L'épillet médian est seul fertile chez l'Orge à deux rangs ou Paumelle (Plantefol, Bot. et biol. végét., t.2, 1931, p.291).
Prononc. et Orth.: [pomεl]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1564 paulmelle (Thierry). Empr. avec substitution de suff. de l'a. prov. palmola, paumola (fin xiiie-déb. xives. ds Levy Prov. t.6, v. aussi Mistral), lat. palmula, proprement «petite palme», la plante ayant été ainsi nommée en raison de la forme de l'épi.

Wiktionnaire

Nom commun

paumelle \po.mɛl\ féminin (pluriel à préciser)

  1. (Arts) Morceau de cuir dont l’ouvrier garnit sa main.
    • Le cordier met une paumelle pour filer le chanvre.
  2. Petite penture fixée sur le battant d’une porte et tournant autour d’un gond.
  3. Variété d’orge à deux rangs et dont l'épi est en forme de palme
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAUMELLE. n. f.
Variété d'orge.

Littré (1872-1877)

PAUMELLE (pô-mè-l') s. f.
  • Espèce d'orge (l'orge distique).

HISTORIQUE

XVIe s. Tels orges [ceux du printemps] sont communement appellés paumés ou paumoules ; il y en a de plusieurs especes, dont les aucunes ont plus de deux rangées de grains en leurs espis, De Serres, 108.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PAUMELLE, s. f. (Métiers.) les Cordiers nomment paumelle, une lisiere de drap que le cordier a dans sa main, & dans laquelle il tient le fil pour arrêter le tortillement que la roue imprime, jusqu’à ce qu’il ait bien disposé le chanvre qu’il file ; elle empêche que la main du fileur ne soit coupée par le fil.

Les Corroyeurs & les Marroquiniers appellent paumelle, un morceau de bois à manicle, plat, plus long que large, dentelé par-dessus, que l’on tient d’une main par le moyen d’une espece de manicle.

Les Oiseleurs entendent par paumelle, une machine composée de plusieurs pieces, sur laquelle on met un oiseau en vie pour meuter lorsqu’il n’a point de queue, & qu’on ne peut s’en servir aux verges.

Paumelle est encore une espece de panture de porte qui s’attache sur le bois, & qui tourne sur un gond. Trevoux (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « paumelle »

De l’occitan palmòla (« petite palme, palmoule »), et/ou dérivé de paume avec le suffixe -elle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. palmella, palmula, à cause des épis comparés à une petite palme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « paumelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paumelle pɔmɛl

Citations contenant le mot « paumelle »

  • Ici, pas de conflit de territoire, chacun sa rive et les ports seront bien gardés. Les « Culs de dentelle » ont fait céans de Plouër-sur-Rance (22) leur siège, rive gauche, alors que les « Culs de paumelle » ont assis leur pouvoir à Pleudihen-sur-Rance (22) ? sur la rive droite. Si la partie du corps à laquelle se réfère le nom de ces deux tribus rance-frontalières est relativement explicite, l’attribut reste plus obscur. Pourquoi « paumelle » contre « dentelle » ? Un Pleudihennais se propose de résoudre l’énigme : « En fait, le surnom de Cul de paumelle remonterait au XVe ou XVIe siècle. C’est un surnom donné aux habitants de Pleudihen, composés à forte majorité de pêcheurs, par les habitants de Plouër, aux positions sociales plus élevées, notamment dans le milieu de la marine nationale ou la marine marchande. Plusieurs explications coexistent : la paumelle étant une variété d’orge de piètre valeur, cette référence serait ALORS une façon de se moquer du niveau de vie des gens de Pleudihen. Mais la paumelle désigne aussi une pièce de cuir qui était utilisée par les marins, pour ne pas se piquer la main quand ils réparaient leur filet de pêche ». Échanges d’amabilité oblige, les Pleudihennais ne se sont pas fait prier pour baptiser leurs voisins d’en face « Culs de dentelle », au vu du beau linge qui y avait pris ses quartiers. Une illustration locale de la lutte des classes, entre la Rance d’en haut et la Rance d’en bas, en quelque sorte.   Le Telegramme, Les tribus bretonnes (4/36) : Culs de paumelle et Culs de dentelle sur la Rance - Un été avec les tribus bretonnes - Le Télégramme
  • « Cul de paumelle ». En voilà un nom énigmatique, pour une bière à ne pas boire cul sec… « C’est un surnom datant du XVe ou XVIe siècle, donné aux gens de Pleudihen, par ceux de Plouër, sur la rive d’en face. La paumelle est une variété d’orge, c’est aussi le nom d’une pièce de cuir que les marins portaient à la main, pour éviter de se piquer en réparant les filets de pêche », explique Sébastien Gabillard, natif du lieu-dit Lourmel, à Pleudihen-sur-Rance, où il réside, et donc « Cul de paumelle » assumé. Voire même revendiqué, jusqu’à en faire la marque de son breuvage artisanal. Le Telegramme, Le Télégramme - Dinan - Bière. La « Cul de paumelle » se fait mousser à Pleudihen
  • Cul de paumelle. En voilà un nom énigmatique, pour une bière à ne pas boire cul sec… « C’est un surnom datant du XVe ou XVIe siècle, donné aux gens de Pleudihen par ceux de Plouër, sur la rive d’en face. La paumelle est une variété d’orge, c’est aussi le nom d’une pièce de cuir que les marins portaient à la main, pour éviter de se piquer en réparant les filets de pêche », explique Sébastien Gabillard, natif du lieu-dit Lourmel à Pleudihen-sur-Rance (Côtes-d'Armor), où il réside, et donc "Cul de paumelle" assumé. Voire même revendiqué, jusqu’à en faire la marque de son breuvage artisanal. Le Telegramme, Cul de paumelle. La bière précieuse de Sébastien - LeTelegramme Soir

Images d'illustration du mot « paumelle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « paumelle »

Langue Traduction
Anglais hinge
Espagnol bisagra
Italien cerniera
Allemand scharnier
Chinois 合页
Arabe مفصل
Portugais dobradiça
Russe петля
Japonais ヒンジ
Basque bisagra
Corse cintina
Source : Google Translate API

Synonymes de « paumelle »

Source : synonymes de paumelle sur lebonsynonyme.fr
Partager