La langue française

Friture

Sommaire

  • Définitions du mot friture
  • Étymologie de « friture »
  • Phonétique de « friture »
  • Évolution historique de l’usage du mot « friture »
  • Citations contenant le mot « friture »
  • Images d'illustration du mot « friture »
  • Traductions du mot « friture »
  • Synonymes de « friture »

Définitions du mot friture

Trésor de la Langue Française informatisé

FRITURE, subst. fém.

A.− [Correspond à frire A et B]
1. Action de faire frire (un aliment); méthode de cuisson consistant à plonger un aliment dans un bain de matière grasse bouillante. L'agneau bouilli, l'agneau rôti, le ragoût d'agneau, l'agneau en friture (About, Grèce,1854, p. 150).La friture (...) exige que la graisse soit portée à un point élevé de chaleur et de cuisson (Audot, Cuisin. campagne et ville,1896, p. 625).
Rem. Rare. Résultat de l'action de frire. Il y a eut des plats à ravir la pensée! ... (...) des éperlans d'une friture incomparable (Balzac, Cous. Pons, 1848, p. 76).
2. Préparation en train de frire. L'odeur de friture. Un grésillement de friture au feu (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 38).Une foule de petits hôtels ouvraient (...) leurs corridors obscurcis par les vapeurs de la friture (Duhamel, Le Notaire Havre,1933, p. 93).
B.− P. méton.
1. Bain de matière grasse dans lequel on fait frire divers aliments. On le sort de la friture [un cordon de pâte], on le saupoudre de sucre et on le coupe en bâtonnets qu'on enveloppe dans du papier blanc (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 107).
2. [Constr. avec un compl. de] Plat d'aliments frits. De la friture de cervelle? (E. de Guérin, Lettres,1835, p. 86).Ils mangeaient de la friture d'éperlans, de la crème et des cerises (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 103).
[P. ell. du compl. de] Il ne serait point décent de manger la friture avant le potage, ce serait mettre culinairement la charrue devant les bœufs (Gautier, Fracasse,1863, p. 63).Si nous allions manger une friture quelconque et des escargots? (Huysmans, Sœurs Vatard,1879p. 32).
Spécialement
Plat de poissons frits. Ils allaient à Saint-Ouen ou à Asnières, et mangeaient une friture dans un des restaurants du bord de l'eau (Zola, T. Raquin,1867, p. 62).
P. méton. Petits poissons bons à frire ou destinés à être frits. Pêcher de la friture. À la bonne heure, dit-elle, tu nous as pêché une belle friture, aujourd'hui (Renard, Poil Carotte,1894, p. 243):
La conversation l'intéressa si fort qu'il en oublia sa pêche. La pensée lui en vint seulement après le café, et il exigea qu'on la lui apportât. C'était, au milieu de l'assiette, une sorte d'allumette jaunâtre et tordue. Il la mangea cependant avec orgueil, et, le soir, sur l'omnibus, il racontait à ses voisins qu'il avait pris dans la journée quatorze livres de fritures. Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Dimanches bourg. Paris, 1880, p. 305.
3.
a) Vieilli. Établissement où l'on vend des fritures. Synon. friturerie.Des rues étroites et boueuses avec des taudis, des galetas, des fritures en plein vent (Taine, Voy. Ital.,t. 1, 1866, p. 13).
b) Région. (Belgique). Établissement où l'on vend des frites. Synon. friterie.Cf. Hanse 1949, Baet. 1971.
C.− [P. anal. de son] Au sing. seulement. Bruit de grésillement se produisant au téléphone, à la radio, à la suite de défectuosités dans la transmission de la communication. Le droguiste du village, représentant de la maison de T.S.F., vint poser lui-même mon appareil. Je n'entendais rien que des sifflets, des couinements, de la friture (Morand, Magie noire,1930, p. 81).Le téléphone appela (...). Il entendit beaucoup de « friture » puis : « On vous parle de Bordeaux » (Mauriac, Myst. Frontenac,1933, p. 210).
Au fig., littér. La friture de la nuit, toutes les scies et les élytres de l'herbe, les ramilles et les branches craquantes (Arnoux, Juif Errant,1931, p. 161).
REM.
Friturée, ée, adj.De friture. L'odeur friturée de la pâte roussie (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 144).
Prononc. et Orth. : [fʀity:ʀ]. Ds Ac. dep. 1694. Fér. Crit. t. 2 1787 écrit fritûre. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiies. (Psautier Cambridge, 101, 1 ds T.-L.); 2. 1894 bruit de friture (Sachs-Villatte, Französisch-deutsches Supplement-Lexikon ds Quem. DDL t. 4). Dér. de frictum supin de frigere « frire »; suff. -ure* ou d'un lat. pop. *frictura (cf. REW3, 3508). Fréq. abs. littér. : 138. Bbg. Lew. 1960, p. 92. − Piron (M.). Les Belgicismes lex. Mél. Imbs (P.). 1973, p. 300.

Wiktionnaire

Nom commun 1

friture \fʁi.tyʁ\ féminin

  1. Action ou manière de frire.
    • Friture au beurre.
    • Friture à l’huile.
  2. (Par extension) (Cuisine) Le beurre, l’huile, le saindoux ou de la graisse qui sert à frire, et qu’on garde ensuite pour le même usage.
    • Acheter de la friture.
    • De la friture trop vieille.
  3. (Par extension) (Cuisine) Mets que l’on fait frire.
    • ― Quoi ! Sans même tâter de cette friture de goujons de Seine qui est la renommée de cette auberge ! — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  4. (Absolument) (Cuisine) Poisson frit.
    • « Une friture de Seine, un lapin sauté, une salade et du dessert », articula Mme Dufour, d’un air important. — (Guy de Maupassant , Une partie de campagne, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 190.)
    • Il en résulta qu'avant de se mettre en selle, le chevalier s'attabla dans la grande salle déserte du rez-de-chaussée, et se mit à déjeuner de friture qu'il arrosa de saumur. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  5. (Par analogie) (Familier) Grésillement importun qu’on entend dans un appareil de télécommunication, provenant d'une défectuosité dans la communication.

Nom commun 2

friture \fʁi.tyʁ\ féminin

  1. (Belgique) (Faux flandricisme) Friterie.
    • Dans de nombreux domaines, comme les boutiques de confiserie, les fritures, les marchands de croustillons, aucune évolution ni aucun changement notable n'est à signaler. — (Yves Moreau, « IIIe partie : Le XXe siècle », dans Foires et forains en Wallonie: magie foraine d'autrefois, Musée de la Vie Wallonne, Liège : Éditions Mardaga, 1989, p. 114)

Forme de verbe

friture \fʁi.tyʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de friturer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de friturer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de friturer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de friturer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de friturer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRITURE. n. f.
Action ou Manière de frire. Friture au beurre. Friture à l'huile. Il se dit aussi du Beurre, de l'huile ou de la graisse qui sert à frire, et qu'on garde ensuite pour le même usage. Acheter de la friture. De la friture trop vieille. Il se dit, par extension de Divers mets que l'on fait frire. Une friture de goujons. Il se dit absolument du Poisson frit. Un plat de friture. Il se dit par analogie et familièrement d'une Sorte de grésillement qu'on entend dans les appareils téléphoniques, provenant de quelque défectuosité dans la communication.

Littré (1872-1877)

FRITURE (fri-tu-r') s. f.
  • 1Action, manière de frire. L'huile est bonne pour la friture. Friture au beurre.
  • 2La graisse ou le beurre fondu qui sert à frire. Réformez les règles de votre cuisine ; n'ayez ni roux ni friture, Rousseau, Ém. I.
  • 3Plat de poissons frits. Friture de goujons.

HISTORIQUE

XIVe s. Ils cheent [tombent] tout droit ou fond de la paelle où le deable fait les fritures d'enfer, Ménagier, I, 3. Pastés de chappons gras, frittures, ib. II, 4.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRITURE. Ajoutez :
4Friture blonde, friture que l'on n'a pas fait trop roussir ; ce qui la rend plus agréable et meilleure. Nous avons un peu essayé le cuisinier ; la fricassée était bonne, la tourte excellente… la friture est blonde, Sévigné, à Mme de Grignan, 18 oct. 1679, dans Lett. inédites, édit. Capmas, t. II, p. 37.
5Nom donné à l'établissement, dit plus souvent sardinerie, où l'on prépare la sardine à l'huile.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « friture »

Frire ; prov. frichura, fregidura ; esp. fritura ; ital. frittura.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) De frire, avec le suffixe -ure.
(Nom commun 2) Du néerlandais frituur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « friture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
friture frityr

Évolution historique de l’usage du mot « friture »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « friture »

  • Marie-Christina Kolo (photo), fondatrice de l’entreprise Green N Kool, a trouvé le moyen de recycler l’huile de friture usagée. Dans son usine située sur l’île de Nosy Be à Madagascar, elle transforme la matière qu’elle récupère auprès des restaurants et des entreprises. Les savons obtenus à partir d’un procédé de saponification à froid sont moulés dans des pots de yaourt également récupérés. Agence Ecofin, A Madagascar, une jeune entreprise transforme l’huile de friture usagée en savon écologique
  • En effet, si la pâte à chichis contient des bulles d’air, ces dernières seront brutalement libérées pendant la friture – au risque de brûler le cuisinier.   60 Millions de Consommateurs, Les churros de Cyril Lignac, un peu trop explosifs | 60 Millions de Consommateurs
  • Mondiale Huiles de friture (UCO) industrie 2020 Rapport de recherche fournit des informations sur la taille du marché, la part, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les recettes et les prévisions 2024. Ce rapport comprend également létude globale et complète du marché Huiles de friture (UCO) avec tous ses aspects qui influent sur la croissance du marché. Ce rapport est lanalyse quantitative exhaustive de lindustrie Huiles de friture (UCO) et fournit des données pour faire des stratégies visant à accroître la croissance du marché et de lefficacité. , Impact de Covid-19 sur le marché Huiles de friture (UCO) 2020: par lindustrie mondiale joueurs clés, types, Applications, pays, Taille du marché, prévisions pour 2024 – MillauJournal

Images d'illustration du mot « friture »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « friture »

Langue Traduction
Anglais frying
Espagnol fritura
Italien frittura
Allemand braten
Chinois 煎炸
Arabe القلي
Portugais fritar
Russe обжаривания
Japonais 揚げる
Basque frijitzeko
Corse frittura
Source : Google Translate API

Synonymes de « friture »

Source : synonymes de friture sur lebonsynonyme.fr
Partager