La langue française

Fourmillement

Définitions du mot « fourmillement »

Trésor de la Langue Française informatisé

FOURMILLEMENT, subst. masc.

A.− [Correspond à fourmiller A]
1. Agitation continuelle en tous sens, analogue au grouillement d'une fourmilière; p. méton. ensemble de ce qui fourmille. Fourmillement de vers, d'insectes. Synon. grouillement, pullulement.Le sol noir et mouvant de l'orchestre s'agite aux entr'actes avec un fourmillement étrange (Taine, Notes Paris,1867, p. 140).Des pierres qu'on soulevait pour faire du feu (...) et d'où sortait un fourmillement de scorpions venimeux et de mille-pattes géants (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 139).Un fourmillement de barques qui portaient des fleurs et des lumières sur la mer (Gracq, Syrtes,1951, p. 95).
P. méton. Bruit léger, mouvement produit par l'agitation de ce qui fourmille. Une vie confuse et murmurante, pleine de chants d'oiseaux, de bruits de sources, de fourmillements sous la mousse, s'éveillait ou s'endormait (Faure, Hist. art,1912, p. 293).Tout ce que les hommes ont fait, font et feront, lui sonne comme ce bruit local et circonscrit du fourmillement ailé de trente insectes (Valéry, Tel quel II,1943, p. 28).
2. Prolifération, grande abondance. Fourmillement d'erreurs, de fautes, d'hypothèses. Synon. foisonnement, multitude.Mais l'ombre de la nef, surtout, flambait d'un fourmillement de cierges, des cierges aussi nombreux que les étoiles en un ciel d'été (Zola, Rêve,1888, p. 203).Un fourmillement de jardins, sentiers, fossés d'eau et de clôtures (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 11).
B.− [Correspond à fourmiller B] Sensation de picotement sous-cutané comparable à celui que provoqueraient des fourmis courant sur la peau, dû à un engourdissement ou à une compression de veines. Fourmillement dans les jambes. Synon. méd. formication.Mais je sens à présent qu'à écrire, mon bras se fatigue, et qu'il me vient des fourmillements dans le petit doigt (Amiel, Journal,1866, p. 421).Un sentiment de sécheresse dans la gorge, un fourmillement autour des yeux et un grand vide dans tout le corps précédaient d'ordinaire la crise (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 141):
La névrose engourdie durant quelques jours reprenait le dessus, se révélait plus véhémente et plus têtue, sous de nouvelles formes (...) il avait des fourmillements par tout le corps, des cuissons de sang, des piqûres de puces le long des jambes... Huysmans, À rebours,1884, p. 132.
P. ext., au fig. Fourmillement de jambes, dans les jambes. Forte envie de bouger, impatience à rester immobile. C'étaient, alors [au château], des fêtes à n'en plus finir (...) et, en cas de pluie, pour calmer le fourmillement de jambes de tout ce petit monde, des sortes de bamboulas dans les grands combles du château dont les planchers grondaient alors de courses et de sauts, comme un lointain tonnerre (Giono, Roi sans divertiss.,1947, p. 101).
Prononc. et Orth. : [fuʀmijmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1562 formillemens « sensation analogue au picotement des fourmis » (Du Pinet, Pline, XXVIII, 7 ds Gdf.); 2. fin xviies. « mouvement d'êtres qui s'agitent en grand nombre » (R. de Piles d'apr. Brunot t. 6, p. 724). Dér. du rad. de fourmiller*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 166.

Wiktionnaire

Nom commun

fourmillement \fuʁ.mij.mɑ̃\ masculin

  1. Action de fourmiller, d'aller et venir en tous sens.
    • Il y a dans certaines villes jusqu'ici préservées, il y a de ces rues extraordinaires, remarquables tantôt par leur fourmillement et tantôt par leur silence, car la variétés des villes est infinie. — (Pierre Louÿs, La ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • Il se servit une tasse de café, s'installa dans son fauteuil, le fit pivoter vers la fenêtre et consacra quelques instants à observer le fourmillement dense de la circulation. — (Rafaël Aalos, Gotico, traduit de l'espagnol, Albin Michel, 2012, part.1)
  2. (Figuré) Très grande quantité ; prolifération.
    • Même fourmillement de fautes innombrables, d'erreurs ou d'inexactitudes phonétiques, dans les mots souletins que porte le dictionnaire du P. Lhande. — (Jean Larrasquet, Le basque de la Basse-Soule orientale, C. Klincksieck, 1939, p.21)
    • En 1937, 250 thoniers animaient le port dans un fourmillement d'activités hautes en couleurs. — (Petit Futé Bretagne 2017)
  3. (Par extension) Formication ; sorte de picotement sous-cutané provoqué par un engourdissement ou à une compression des nerfs ou des veines.
    • […], c'est ce qu'il pensait faire, car le troisième jour, tandis qu'il arrosait, il sentit un léger fourmillement dans les doigts de pied. Un moment plus tard il éprouva le même fourmillement dans le dos. Malter constata que sa peau était extraordinairement sensible au contact des vêtements. — (Horacio Quiroga, Gloire tropicale, dans Anaconda, 1921, traduit de l’espagnol par Frédéric Chambert, Editions Métailié, 1988)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOURMILLEMENT. n. m.
Action de fourmiller. Un fourmillement de vers. Fig., Un fourmillement d'erreurs. Par extension, Sentir un fourmillement par tout le corps.

Littré (1872-1877)

FOURMILLEMENT (four-mi-lle-man, ll mouillées, et non four-mi-ye-man) s. m.
  • 1Action de fourmiller. Le fourmillement d'une multitude.
  • 2Sensation de picotement comme si des fourmis couraient sur la peau. Sentir un fourmillement.

HISTORIQUE

XVIe s. Le patient souffre une douleur poignante, et stupeur ou fourmiement aux lombes, Paré, XV, 36.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fourmillement »

Fourmiller ; Berry, fromillement ; provenç. formigament ; espagn. hormigamiento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fourmillement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fourmillement furmijmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « fourmillement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fourmillement »

  • La paresthésie désigne cette fameuse sensation de fourmillements. Elle se produit à la surface de la peau et donne la sensation de membres engourdis, de brûlure ou encore de fourmis envahissant une partie du corps. Elle témoigne soit d’une atteinte du système nerveux central (cerveau), soit du système nerveux périphérique (au niveau des nerfs situés dans d’autres parties du corps). Les fourmillements se produisent généralement sur les extrémités (bout des doigts, des orteils), dans la région péribuccale ou encore péri-anale ou génitale, zones particulièrement innervées. Mais les bras, les cuisses, les mollets peuvent aussi être le siège de ces picotements et sensation de chaleur. Doctissimo, Fourmillements – Paresthésie : les causes, les signes d’alerte et les traitements – Doctissimo
  • Les fourmillements – que les médecins appellent paresthésie – peuvent avoir des causes extrêmement variées. Le plus souvent, ils correspondent à la réapparition de la sensibilité après qu’un nerf ait été comprimé, lorsqu’on est longtemps resté à genou ou assis en tailleur. Il suffit de remuer le membre engourdi pour réactiver la circulation et atténuer les fourmillements. Marie Claire, Quelles sont les causes des fourmillements ? - Marie Claire
  • Comment enlever des fourmis dans les jambes ? Comment faire passer les sensations de fourmillement dans les bras, les pieds et les mains ? Puisqu’il s’agit d’un léger trouble au niveau de la circulation sanguine, l’idée va alors être de la relancer. Pour cela, plusieurs moyens et remèdes. ConsoGlobe, Comment faire passer les fourmis dans les jambes ?
  • Les fourmillements dans la main, mais aussi autour de la bouche traduisent une crise de spasmophilie. Ce sont des crises d’angoisse accentuées l’hiver du fait d’une carence en vitamine D et en magnésium. On observe parfois un sursaut des paupières. , Paresthésie : 3 signes qui devraient vous alerter
  • Picotements, fourmillements, engourdissements… "Avoir des fourmis" dans les jambes, les bras ou les mains, c’est une drôle de sensation. Pour les atténuer, le premier réflexe est souvent de bouger la zone touchée. Découvrez d’autres astuces contre ce désagrément. Femme Actuelle, 5 astuces rapides pour en finir avec les fourmis dans les jambes : Femme Actuelle Le MAG
  • La plupart des effets sont neurologiques: maux de tête, étourdissement, fourmillement, perte d’équilibre. Dans certains cas, les symptômes persistent dans le temps et deviennent chroniques, avec des contractions musculaires involontaires, un manque de coordination ou encore des atteintes à la motricité. Le HuffPost, L'Anses a enquêté sur le protoxyde d'azote et c'est plus inquiétant encore | Le HuffPost
  • Sa modernité dans la production m'a toujours époustouflé. Je n'en croyais pas mes oreilles à chaque fois. Un tel fourmillement d'idées reste un mystère. Je crois savoir qu'Ennio Morricone aurait aimé être reconnu comme un musicien classique plutôt que comme un compositeur de musiques de films. Je me souviens aussi de la bande originale de The Mission ou des scores pour les films d'Henri Verneuil avec Belmondo. En 2003, quand on a réalisé l'album City Reading (Tre Story Western) avec l'écrivain italien Alessandro Baricco, j'ai réalisé mon fantasme romain autour des musiques de westerns. Par ricochet à Morricone, c'est aussi grâce à lui que j'ai plongé dans Jean-Sébastien Bach qui a nourri mon premier album solo, Contrepoint. Ennio Morricone restera le maître absolu de la musique continentale.” Les Inrockuptibles, Chassol : “Morricone a énormément infusé dans la pop music”

Traductions du mot « fourmillement »

Langue Traduction
Anglais tingling
Espagnol hormigueo
Italien formicolio
Allemand kribbeln
Chinois 刺痛
Arabe تنميل
Portugais formigamento
Russe покалывание
Japonais チクチクする
Basque tingling
Corse formicamento
Source : Google Translate API

Synonymes de « fourmillement »

Source : synonymes de fourmillement sur lebonsynonyme.fr

Fourmillement

Retour au sommaire ➦

Partager