Picotement : définition de picotement


Picotement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PICOTEMENT, subst. masc.

A. − Littér. Petites taches, petits points à la surface de quelque chose. Fond blanchâtre neutre, admirablement dégradé dans la demi-teinte. Picotement de touches; presque le même système de petits empâtements juxtaposés (...); picotement des bleus dans les chairs, des rouges (Goncourt, Journal, 1861, p.958).
B. − Sensation douloureuse analogue à celle que provoqueraient de petites piqûres, nombreuses et renouvelées, à la surface de la peau, des muqueuses, ou dans la profondeur des tissus. Avoir, éprouver des picotements dans la gorge, dans les jambes. Je demeurais assez évasif au sujet de l'avenir. Ses paupières le piquaient fort. Il se figurait que c'était à cause de ces picotements qu'il n'y voyait plus devant lui (Céline, Voyage, 1932, p.402).Lafeuille croyait sentir un premier picotement dans sa gorge et ses narines. «Des gaz? Il ne me manquait plus que ça» (Romains, Hommes bonne vol., 1938, p.15).
P. métaph. Picotements de l'amour-propre. Gaspard eut un picotement au coeur. Il posa sa main sur la manche du bonhomme: −Ça va bien! Mon oncle, ne vous tracassez de rien (Pourrat, Gaspard, 1922, p.174):
. Et cinq femmes descendirent sur le perron, cinq belles filles choisies avec soin par un camarade du capitaine (...). filles ne s'étaient point fait prier, sûres d'être bien payées (...) et prenant leur parti des hommes comme des choses. «C'est le métier qui veut ça», se disaient-elles en route, pour répondre sans doute à quelque picotement secret d'un reste de conscience. Maupass., Contes et nouv., t.2, MlleFifi, 1881, p.160.
Prononc. et Orth.: [pikɔtmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1552 (Est., s.v. vellicatio). Dér. de picoter*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 34.

Picotement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

picotement \pi.kɔt.mɑ̃\ masculin

  1. Impression incommode et un peu douloureuse de piqûres légères à la surface de la peau ou dans la profondeur des tissus.
    • Sentir des picotements par toute la peau, par tout le corps.
    • Éprouver des picotements dans la gorge.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Picotement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PICOTEMENT. n. m.
Impression incommode et un peu douloureuse de piqûres légères à la surface de la peau ou dans la profondeur des tissus. Sentir des picotements par toute la peau, par tout le corps. Éprouver des picotements dans la gorge.

Picotement : définition du Littré (1872-1877)

PICOTEMENT (pi-ko-te-man) s. m.
  • Impression incommode et un peu douloureuse sur la peau ou autres organes, comme si l'on y faisait des piqûres légères. L'inflammation et les accidents qui surviennent [dans une plaie], par lesquels le picotement des nerfs est continué, Bossuet, Connaiss. III, 6. Il jugea par ce picotement qu'il était sorti quelque chose du petit animal qu'il tenait, mais il n'en soupçonna pas d'abord davantage, Voltaire, Microm. V.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Picotement : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PICOTEMENT, s. m. (Médec.) est une propriété des corps angulaires & aigus par laquelle ils picotent & causent des vibrations & les inflexions des fibres des nerfs, & une grande dérivation du fluide nerveux dans les parties affectées.

Les picotemens produisent la douleur, la chaleur, la rougeur, &c. On peut les réduire aux dépilatoires violens & pénétrans, aux sinapismes modérés, aux vesicatoires & aux caustiques. Voyez Sinapisme, Vesicatoire, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « picotement »

Étymologie de picotement - Wiktionnaire

 Dérivé de picoter avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de picotement - Littré

Picoter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « picotement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
picotement pikɔtmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « picotement »

  • La glossodynie, aussi appelé syndrome de la langue de feu, est une maladie qui se traduit par des picotements sur la langue. C’est un un trouble psycho- somatique gênant mais sans gravité. Quelles sont les solutions pour atténuer les troubles ? ConsoGlobe, Glossodynie ou langue qui brûle : existe t-il des remèdes naturels ?
  • Mais ils peuvent être également d’ordre sensitif, avec des picotements ou des fourmillements qui siègent surtout au niveau du bras, autour et à l’intérieur de la bouche. Ces auras peuvent perdurer de quelques minutes à une heure. Marie Claire, Quelles sont les causes des fourmillements ? - Marie Claire
  • Les fourmillements sont heureusement le plus souvent consécutifs à une mauvaise position, la circulation du sang est coupée. Il suffit alors de secouer la zone engourdie pour réactiver la circulation sanguine. On peut aussi se masser avec de l’huile essentielle de géranium mélangée avec de l’huile végétale. Elle atténuera la sensation de picotement. , Paresthésie : 3 signes qui devraient vous alerter
  • Pour atténuer et réduire la sensation d’engourdissement et de picotements dans les mains, les jambes, les bras ou les pieds, étirez et élevez la partie du corps affectée, durant plusieurs minutes. Le but ? Améliorer la circulation sanguine. Femme Actuelle, 5 astuces rapides pour en finir avec les fourmis dans les jambes : Femme Actuelle Le MAG
  • La paresthésie désigne cette fameuse sensation de fourmillements. Elle se produit à la surface de la peau et donne la sensation de membres engourdis, de brûlure ou encore de fourmis envahissant une partie du corps. Elle témoigne soit d’une atteinte du système nerveux central (cerveau), soit du système nerveux périphérique (au niveau des nerfs situés dans d’autres parties du corps). Les fourmillements se produisent généralement sur les extrémités (bout des doigts, des orteils), dans la région péribuccale ou encore péri-anale ou génitale, zones particulièrement innervées. Mais les bras, les cuisses, les mollets peuvent aussi être le siège de ces picotements et sensation de chaleur. Doctissimo, Fourmillements – Paresthésie : les causes, les signes d’alerte et les traitements – Doctissimo
  • Si l’engourdissement ou les picotements s’installent très soudainement, sans raison et pendant une longue période, vous devez absolument consulter un médecin. En particulier en cas d’engourdissement généralisé du corps, il faut agir rapidement. Il pourrait s’agir d’un accident vasculaire cérébral, qui peut se manifester par des problèmes visuels et d’élocution, entre autres. LeMedia05, Picotements et engourdissements des pieds : causes et conséquences ? - LeMedia05

Traductions du mot « picotement »

Langue Traduction
Corse formicamento
Basque tingling
Japonais チクチクする
Russe покалывание
Portugais formigamento
Arabe تنميل
Chinois 刺痛
Allemand kribbeln
Italien formicolio
Espagnol hormigueo
Anglais tingling
Source : Google Translate API

Synonymes de « picotement »

Source : synonymes de picotement sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires