La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « foudroyant »

Foudroyant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin foudroyant foudroyants
Féminin foudroyante foudroyantes

Définitions de « foudroyant »

Trésor de la Langue Française informatisé

FOUDROYANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de foudroyer*.
II.− Emploi adj. [Le plus souvent postposé]
A.− [Correspond à foudroyer A] Qui foudroie.
Vx et poét. Jupiter foudroyant. Agamemnon semblable au Jupiter foudroyant, présente une image pleine de grandeur (Chateaubr., Génie,t. 1, 1803).
Emploi subst. Je suis Jupiter le foudroyant! (Flaub., Tentation,1856, p. 528).
B.− P. anal. [Correspond à foudroyer B] Qui détruit, élimine physiquement. Tout tombe, tout est renversé sous l'épée foudroyante de Saladin et de Malek Adhel (Cottin, Mathilde,t. 1, 1805, p. 317).La foudroyante artillerie d'un ennemi invisible (Zola, Débâcle,1892, p. 365).
C.− P. ext. [Correspond à foudroyer C] Qui terrasse, anéantit soudainement. Poison foudroyant; mort foudroyante. La contagion [de la peste] n'est jamais absolue, sans quoi on obtiendrait une croissance mathématique infinie et un dépeuplement foudroyant (Camus, Peste,1947, p. 1256).Il [Olivier] est mort d'une crise foudroyante d'urémie (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 902).
[En parlant du sommeil] Cette minute avait suffi pour que le sommeil tombât sur elle, un sommeil irrésistible et brusque, presque foudroyant, comme tout ce qui s'empare des sens mobiles des femmes (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Allouma, 1889, p. 1315).
D.− Au fig. [Correspond à foudroyer D]
1. Qui frappe brutalement d'une stupeur irrésistible. Sa foudroyante beauté [de la statue] devait réveiller les impuissants, sa voix charmer les sourds, ses regards ranimer de vieux ossements (Balzac, Peau chagr.,1835, p. 69).Une pensée nette, foudroyante, cingla en coup de fouet l'esprit lucide d'André (Martin du G., Devenir,1909, p. 170).
2. Qui a des effets violents et soudains. [Correspond à foudroyer D 2] Il [le syndic] comptait effrayer Birotteau par le foudroyant réquisitoire préparé, brandir sur sa tête la hache correctionnelle, jouir de ses alarmes, de ses terreurs (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 372).Matterhorn accumulait l'une de ses colères foudroyantes (Peyré, Matterhorn,1939, p. 277).
3. Qui est d'une rapidité et d'une puissance extraordinaires. Démarrage, succès foudroyant. Ils [les apprentis] étaient bien d'avis que l'aviation avait un avenir illimité, et que son progrès serait foudroyant (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p. 29).C'était aussi [en 1836] l'époque où les chemins de fer prenaient un essor foudroyant (P. Rousseau, Hist. techn. et invent.,1967, p. 343).
Prononc. et Orth. : [fudʀwajɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1469 adj. fouldriant (Girart de Roussillon, ms. Beaune, p. 323, L. de Montille ds Gdf. Compl.). Part. prés. du verbe foudroyer* employé comme adjectif. Fréq. abs. littér. : 393. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 498, b) 674; xxes. : a) 614, b) 514.

Wiktionnaire

Adjectif - français

foudroyant \fud.ʁwa.jɑ̃\

  1. (Poétique) Qui lance la foudre.
    • Introduit par une brève liste généalogique, ce récit présente des éléments classiques du mythe de succession, qui rappellent nos contes populaires ; Zeus vainqueur est le dieu de la tempête, Zeus foudroyant. — (Jean-Claude Polet, Patrimoine littéraire européen, Vol. 2 : Héritages grec et latin, page 36, De Boeck Supérieur, 1992)
    • Le Seigneur Dieu ayant chassé l'être humain, il posta les Chérubins à l'est du jardin d’Éden avec la flamme de l'épée foudroyante pour garder le chemin de l'arbre de vie. — (La Bible, La Genèse, 3/24)
  2. (Figuré) Qui se produit avec la rapidité et l’imprévu de la foudre.
    • Mais il réaffirme également sa volonté de « consolider et perfectionner sans relâche les forces armées soviétiques afin d'assurer la sécurité de notre pays et d'être prêt à infliger une riposte foudroyante à l'agresseur qui voudrait troubler la vie paisible des peuples de l'URSS ». — (Jean-Christophe Romer, La guerre nucléaire de Staline à Khrouchtchev, page 37, Publications de la Sorbonne, 1991)
    • Jacques et Jeannot furent menottés avec une rapidité foudroyante ; pour ma part, je me voyais intimer l'ordre de lever les mains. — (Yvonne Bercher, Au-delà des murs: témoignage et recherche sur l'univers carcéral suisse romand, page 104, Éditions d'en bas, 1995)
  3. (Médecine) Qui cause promptement la mort.
    • Il a contracté une méningite foudroyante.
    • « C’est un cas foudroyant de phtisie galopante… Il n’y a rien à faire, du moins rien de sérieux… — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 259)
    • Il s'est levé, a traversé une partie de sa chambre pour aller toucher le bouton de la sonnette, assez éloigné de son lit, et a succombé dans le trajet par le fait de l'hémoptysie foudroyante. — (Revue de tuberculose et de pneumologie, page 54, Masson, 1920)
  4. Ce qui interdit, ce qui confond, ou de ce qui est destiné à interdire, à confondre.
    • La rapidité foudroyante d'une telle riposte défensive nous semble présenter un intérêt exceptionnel: Jean- Jacques se laisse emporter par un mouvement inconscient; […]. — (Jean-Paul Clément & Pierre-Paul Clément, Jean-Jacques Rousseau: De l'éros coupable à l'éros glorieux, page 133, Slatkine, 1998)
    • Nouvelle foudroyante.
    • Il lança sur moi des regards foudroyants.

Nom commun - français

foudroyante \fud.ʁwa.jɑ̃t\ féminin

  1. (Horlogerie) Trotteuse qui indique les 1/5e, 1/8e et parfois les 1/10e de seconde.
    • On nomme cette aiguille seconde foudroyante, trotteuse foudroyante ou aiguille foudroyante.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOUDROYANT, ANTE. adj.
Qui lance la foudre, dans le langage poétique. Jupiter foudroyant. Bras foudroyant. Il s'emploie surtout figurément et signifie Qui se produit avec la rapidité et l'imprévu de la foudre. Attaque foudroyante. Rapidité foudroyante. Apoplexie foudroyante, Violente attaque d'apoplexie qui cause promptement la mort. Il se dit aussi de Ce qui interdit, de ce qui confond, ou de ce qui est destiné à interdire, à confondre. Nouvelle foudroyante. Réponse foudroyante. Il lança sur moi des regards foudroyants.

Littré (1872-1877)

FOUDROYANT (fou-dro-ian, ian-t' ; d'autres disent fou-droi-ian, ian-t') adj.
  • 1Qui foudroie. Minerve : Qu'y a-t-il ? dis-le hardiment, il n'y a ici que tes amis. - Ah ! mon foudroyant tonnerre, vain épouvantail de chènevière, Perrot D'Ablancourt, Lucien, Jupiter le tragique. Dans ces antres fameux où Vulcain nuit et jour Forge de Jupiter les foudroyantes armes, Rousseau J.-B. les Forges de Lemnos.
  • 2 Fig. Qui frappe avec la rapidité de la foudre. Épée foudroyante.

    Apoplexie foudroyante, apoplexie qui cause une prompte mort.

  • 3Qui exprime une vive indignation, une terrible colère. Il lui écrivit une lettre foudroyante. Ces foudroyants regards, ces accablants reproches, Th. Corneille, Ariane, IV, 5.
  • 4Qui terrifie, qui interdit et confond. Nouvelle foudroyante. Il lui fit une réponse foudroyante. Devant cet arrêt foudroyant l'abbé Raynal s'est mis à couvert et hors de France, D'Alembert, Lett. au roi de Prusse, 3 mars 1782.
  • 5 S. f. Foudroyante, espèce de fusée.

HISTORIQUE

XVIe s. Après avoir encores essaié quelques navires foudroians, que ceux du port laisserent passer, enfin le 23e de juillet ils entrerent en un traité…, D'Aubigné, Hist. II, 482.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « foudroyant »

Participe présent du verbe foudroyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « foudroyant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
foudroyant fudrwajɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « foudroyant » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « foudroyant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « foudroyant »

  • Folie n'est pas déraison, mais foudroyante lucidité.
    Réjean Ducharme — L'Avalée des avalés
  • L'irréalité du monde est dans sa foudroyante réalité.
    Roger Munier — Le moins du monde
  • Celui qui a été nommé porte-parole du gouvernement le 7 juillet 2020 a perdu son père des suites d’un "cancer foudroyant" en 2016. Gabriel Attal s’était confié sur cette dure épreuve qui a bouleversé sa vie dans les colonnes de Libération en 2019.
    amomama.fr — Gabriel Attal parle de son père "foudroyant de cancer" et revient sur sa mort
  • L’annonce a été un choc pour le monde de l’addiction. Michel Reynaud est mort le 27 juin, emporté par un cancer foudroyant. Ce psychiatre et addictologue venait d’avoir 70 ans.
    Le Monde.fr — Michel Reynaud, l’un des fondateurs de l’addictologie, est mort
  • Gabriel Attal, son père mort d'un « cancer foudroyant » : ses touchantes confidences
    Gala.fr — Gabriel Attal, son père mort d'un « cancer foudroyant » : ses touchantes confidences - Gala

Traductions du mot « foudroyant »

Langue Traduction
Anglais overwhelming
Espagnol abrumador
Italien travolgente
Allemand überwältigend
Chinois 压倒
Arabe ساحق
Portugais opressor
Russe подавляющий
Japonais 圧倒的
Basque jasanezinak
Corse abbrazzanti
Source : Google Translate API

Synonymes de « foudroyant »

Source : synonymes de foudroyant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « foudroyant »

Combien de points fait le mot foudroyant au Scrabble ?

Nombre de points du mot foudroyant au scrabble : 17 points

Foudroyant

Retour au sommaire ➦