La langue française

Formalisme

Sommaire

  • Définitions du mot formalisme
  • Étymologie de « formalisme »
  • Phonétique de « formalisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « formalisme »
  • Citations contenant le mot « formalisme »
  • Images d'illustration du mot « formalisme »
  • Traductions du mot « formalisme »
  • Synonymes de « formalisme »

Définitions du mot formalisme

Trésor de la Langue Française informatisé

FORMALISME, subst. masc.

A.− Dans les domaines admin., jur., milit. et relig.Respect des formes, de la règle, dans les idées et dans les actes; caractère de l'idée ou de l'acte ainsi considéré ou accompli. Le formalisme parlementaire si lent, parce qu'il est timoré, inintelligent et paresseux (Maurras, Kiel et Tanger,1914, p. lxxv).Il [Jésus] a dégagé de l'ancienne Bible le meilleur de ses consignes, faisant prévaloir la pureté du cœur sur le formalisme et les observances matérielles (Philos., Relig.,1957, p. 48-15):
1. La légalité pour ceux qui se souciaient des devoirs se confondait avec la morale. Pour ceux qui se souciaient des droits, elle se confondait avec le formalisme. On avait pu pousser l'amour de la légalité jusqu'au mépris de la morale et la morale jusqu'au mépris de la légalité, grâce au formalisme. Jouhandeau, M. Godeau,1926, p. 124.
P. ext. Attachement excessif aux règles, aux rites, aux coutumes. Formalisme intransigeant, rigide; formalisme de la bourgeoisie, du grand monde. Une vie droite, le renoncement aux joies permises, le formalisme d'un pharisien (Estaunié, Empreinte,1896, p. 249).L'air rusé, familier et sordide dont elle [Madame Boudet] parlait à la mère Rambaud s'accordait mal à ce formalisme pincé qu'elle n'employait que pour eux (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 333):
2. L'ennui de certaines prédications du dimanche; le vide de ces prières, préparées à l'avance, dites avec l'onction convenue et les gestes qu'il faut; et l'indifférence de ces gens endimanchés, qui venaient écouter, − comme j'ai senti de bonne heure, − et avec un chagrin profond, une déception cruelle − l'écœurant formalisme de tout cela! Loti, Rom. enf.,1890, p. 123.
B.− Toute tendance à considérer en priorité le point de vue de la forme :
3. ... la réaction que les premières années du xxesiècle ont opposée au rationalisme et au formalisme des années antérieures; appel à l'intuition inconsistante, à la fantaisie folle de l'imagination spontanée, à la liberté intégrale de l'esprit... Mounier, Traité caract.,1946, p. 334.
1. B.-A., LITT. Conception de l'art, de la littérature, qui conduit à privilégier la forme au détriment de l'élément matériel. V. formel B 2.Formalisme esthétique. Les sentimentalistes présentent (...) deux sortes d'objections au formalisme musical (C. Lalo, Esth. mus. sc.,1908, p. 10).Tout se tient, qu'on le veuille ou non; tous les intellectualismes, tous les pharisaïsmes sont frères. Mais, pour ne parler ici que de poésie, ne retrouvez-vous pas chez nos symbolistes une heureuse tendance à fuir les formalismes desséchants du second état − le picturisme parnassien; la rhétorique classiciste dont les romantiques n'avaient pas su se défaire − et à renouer le contact avec la poésie des simples? (Brémond, Poés. pure,1926, p. 144):
4. C'est le manque d'art, disent-ils [ceux qui montrent une certaine réticence lorsque les critiques portent aux nues un ouvrage dénué de toute valeur littéraire], de façon aussi vague que prétentieuse, qui les gêne. Ou peut-être la faiblesse du style. On les rabroue aussitôt; ils s'attirent la désapprobation générale, ils suscitent autour d'eux la méfiance et l'hostilité. Ils se font traiter de partisans de l'art pour l'art. Accuser de formalisme. Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 131.
[P. oppos. à naturalisme, réalisme] Aucun art ne peut refuser absolument le réel (...) le formalisme peut parvenir à se vider de plus en plus de contenu réel, mais une limite l'attend toujours (...). Le vrai formalisme est silence. De même le réalisme ne peut se passer d'un minimum d'interprétation et d'arbitraire (Camus, Homme rév.,1951, p. 332).
Rem. La docum. enregistre un sens partic. dans l'hist. de la litt.; « école littéraire qui fait de l'œuvre pure le centre de la critique, indépendamment de toute considération d'ordre biographique, philosophique, psychologique ». Formalisme fut le mot qui désigna, en l'acception péjorative où le tenaient ses adversaires, le courant de critique littéraire qui s'affirma en Russie, entre les années 1915 et 1930. La doctrine formaliste est à l'origine de la linguistique structurale, tout au moins du courant représenté par le Cercle linguistique de Prague (T. Todorov, Théorie de la litt., Paris, éd. du Seuil, 1965, p. 15).
2. PHILOSOPHIE
a) HIST. DE LA PHILOS. Formalisme de la morale kantienne. C'est (...) la simple conformité à la loi en général qui constitue le principe d'une volonté bonne, et tel est le formalisme kantien (G. Pascal, Pour connaître la pensée de Kant,Paris, Bordas, 1966, p. 118).
b) LOG. et MATH. Expression formalisée d'un ensemble d'éléments; caractère de l'ensemble ainsi traité :
5. ... E. Schrodinger [a] pu dès 1926 démontrer que le formalisme de la mécanique quantique pouvait être considéré comme une simple transposition algébrique de celui auquel aboutissait la mécanique ondulatoire... Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 142.
[P. oppos. à intuitionnisme] Théorie selon laquelle le raisonnement mathématique a pour objet des symboles considérés en eux-mêmes et se déroule de manière automatique suivant des règles constantes préétablies. La présentation logique des théories déductives a (...) pris, aux environs de 1920, un nouveau tournant, en s'engageant dans la voie de la formalisation (...). Ceux-là mêmes qui ne croient pas à la toute-puissance de la logique et qui défendent les droits de l'intuition, ont dû, eux-aussi, céder au mouvement pour pouvoir se justifier aux yeux de leurs adversaires, et l'on a vu ainsi (...) énoncer les « règles formelles de la logique intuitionniste » et se constituer un « formalisme intuitionniste » (R. Blanché, L'Axiomatique,Paris, P.U.F., 1959, p. 52).
Prononc. et Orth. : [fɔ ʀmalism̥]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1823 philos. le formalisme de Kant (Maine de Biran, Journal, p. 397); 2. 1831 « respect scrupuleux des règles » (Michelet, Introd. Hist. univ., p. 432 : Elle se serra dans les entraves d'un effrayant formalisme). Dér. sav. au moyen du suff. -isme*, du lat. formalis v. formel. Fréq. abs. littér. : 121.

Wiktionnaire

Nom commun

formalisme \fɔʁ.ma.lism\ masculin

  1. Attachement excessif aux formes, aux formalités.
    • Ce n’est pas entièrement sa faute, si son système a dégénéré en un pur formalisme. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Le Christianisme romain tend alors à n’être qu’un formalisme rituel, pour lequel l’idéal du fidèle devient le bon paroissien qui pratique et qui croit sans discussion. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • Quand nous arrivâmes en U.R.S.S., l’opinion était mal ressuyée de la grande querelle du Formalisme. Je cherchai à comprendre ce que l’on entendait par ce mot et voici ce qu’il me sembla : tombait sous l’accusation de formalisme, tout artiste coupable d’accorder moins d’intérêt au fond qu’à la forme. Ajoutons aussitôt que n’est jugé digne d’intérêt (ou plus exactement n’est toléré) le fond que lorsque incliné dans un certain sens. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
  2. (Mathématiques) (Philosophie) Présentation systématique d’un ensemble de propositions et de raisonnements, dans une langue de symboles abstraits qui vise à mettre en évidence les relations structurelles permanentes entre les éléments du système, à l’exclusion de toute référence à des contenus intuitifs ou sensibles déterminés.
    • Le formalisme algorithmique (la syntaxe du langage algorithmique ou pseudo-code) reprend celui couramment utilisé dans les écoles d’informatique et dans les formations comme les BTS, DUT, premières années d’ingénierie, à qui ce livre est en partie destiné et conseillé. — (Franck Ebel, Sébastien Rohaut, Algorithmique : Techniques fondamentales de programmation – Exemples en Python, Saint Herblain, Éditions ENI, février 2018, collection « Ressources Informatiques », 2e édition, Avant-propos)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FORMALISME. n. m.
Attachement excessif aux formes, aux formalités. On n'avait à lui reprocher que son formalisme.

Littré (1872-1877)

FORMALISME (for-ma-li-sm') s. m.
  • 1Attachement excessif aux formalités. Le formalisme judiciaire, diplomatique.

    Terme de religion. Réglementation excessive des actes de la vie.

  • 2Goût des formes, de l'étiquette.
  • 3 Terme de philosophie. Système qui consiste à nier l'existence de la matière, en ne lui reconnaissant que la forme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « formalisme »

Voy. FORMALISTE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1823) D’après le latin formalis. → voir formel et -isme
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « formalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
formalisme fɔrmalism

Évolution historique de l’usage du mot « formalisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « formalisme »

  • https://www.capital.fr/immobilier/quel-formalisme-respecter-lors-dune-renegociation-de-pret-1372798 Capital.fr, Quel formalisme respecter lors d'une renégociation de prêt ? - Capital.fr
  • Le preneur qui veut contester le congé doit être attentif au formalisme de celui-ci comme à l’ensemble des mentions que doit respecter le bénéficiaire de la reprise au moment de sa délivrance jusqu’à sa prise d’effet. Terre-net, Notification d'un congé pour reprise, une étape à ne pas négliger
  • Un décret vient de préciser le formalisme nécessaire permettant aux entreprises réalisant des dons d’invendus aux associations reconnues d’utilité publique de déduire la TVA correspondante (décret 2020-731 du 15 juin ... LégiFiscal, Décret sur la déduction de TVA sur les dons des invendus aux associations reconnues d’utilité publique LégiFiscal
  • Du "formalisme", il y en a eu beaucoup, hier soir, lors d’un conseil municipal consacré essentiellement au budget, mais qui a entraîné quelques passes d’arme entre majorité et opposition (lire ci-contre), les élus de Foix en commun.e. et de Foix 2020 ont en effet souvent cherché à contrer la municipalité sur des points juridiques ou techniques. Comme les conventions passées par la ville avec deux clubs sportifs fuxéens (lire ci-contre). ladepeche.fr, Foix. Le projet de parking-silo est définitivement enterré - ladepeche.fr
  • La formation doit répondre à un certain formalisme (convention ou bon de commande ou facture précisant la nature, la durée, les modalités de déroulement et de sanction de la formation ainsi que le prix et les contributions financières éventuelles de personnes publiques). LégiFiscal, Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d'entreprise LégiFiscal
  • Cette première séance de nouvelle mandature fut éloquemment anecdotique, et son formalisme aussi procédural que théâtral était manifeste. On y distinguait notamment : L'Alterpresse68, Faire semblant d’y croire : un exécutif fantomatique s’installe à Mulhouse - L'Alterpresse68

Images d'illustration du mot « formalisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « formalisme »

Langue Traduction
Anglais formalism
Espagnol formalismo
Italien formalismo
Allemand formalismus
Chinois 形式主义
Arabe الشكلية
Portugais formalismo
Russe формализм
Japonais 形式主義
Basque formalismo
Corse formalisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « formalisme »

Source : synonymes de formalisme sur lebonsynonyme.fr
Partager