La langue française

Follet, follette

Définitions du mot « follet, follette »

Trésor de la Langue Française informatisé

FOLLET, ETTE, adj. et subst.

A.− Vieilli
1. [Qualifiant un subst. désignant (le comportement, un trait psychol.) d'une pers.] Qui est fantasque, étourdi, d'une gaieté un peu folle. Esprit follet. Elle s'enfuit, enfantine et follette comme un caprice (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 142).Ce fut bien pis quand l'évêque de Lavaur, Abra Raconis, s'en mêla, personnage un peu follet, mystifié autrefois et mitré par Richelieu (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 2, 1842, p. 185).
Emploi subst. Une follette apparaît, mutine, avec un type d'Holbein, une vraie vierge folle, jouant avec des fruits sur une assiette, grignotant et riant comme on rit en rêve (Goncourt, Journal,1860, p. 798).Madame de Loudan : Taisez-vous! Vous êtes un vilain! Je ne veux pas frapper mon Dieu! ce serait un sacrilège; mais je vous boude. La duchesse, à part : Petite follette! (Pailleron, Monde où l'on s'ennuie,1869, I, 14, p. 59).
P. anal. Avec ce cheval follet, dès qu'il sent une femme près de lui il fait l'andouille (Giono, Regain,1930, p. 174).Le foin tourbillonnait, voltigeait aux cris de la vieille. Il couvrait de nouveau toute l'aire lorsque ce vent follet retomba (Pourrat, Gaspard,1931, p. 123).
2. Spéc. Esprit follet, ou p. ell. follet. Lutin familier et malicieux. Pauvres jeunes gens qu'un follet emmène, comme Faust au Broken, à travers champs (Musset, Lettres Dupuis Cotonet,1836, p. 599).Enfin, tout un moyen âge a vu, dans l'ombre, (...) des elfes, des follets, des gnomes, des fantômes (France, Vie littér.,t. 1890, p. 259).
B.−
1. Cheveu follet (ou un terme appartenant au même paradigme). Qui à quelque chose de capricieux, d'irrégulier dans sa position ou son allure. Un léger duvet, follet et presque blanc, s'apercevait quand elle était dans le jour, au-dessus de sa lèvre (Goncourt, R. Mauperin,1864, p. 120):
1. Le rasoir au fourreau, mon père s'aspergeait d'eau froide, pour « tonifier l'épiderme », puis il passait des crayons, des cristaux d'alun, des pâtes adoucissantes, s'armait d'une pince, faisait la chasse aux poils follets, aux points noirs, aux menus boutons, aux peaux mortes, aux dartres errantes. Duhamel, Terre promise,1934, p. 115.
2. Feu follet. Petite flamme fugitive produite par la combustion spontanée de certains gaz qui se dégagent de la décomposition de matières organiques. C'est un entraînement fatal où l'inconnu vous attire comme le feu follet fuyant sur les joncs d'une eau morte (Nerval, Filles feu,1854, p. 597):
2. Je retournai sur mes pas et j'abandonnais le soupirail, lorsqu'au fond du cachot, à travers le large trou de la serrure, je crus apercevoir, j'aperçus en effet, un faible rayon de lumière, quelque chose de phosphorique, un feu follet le soir aux yeux du voyageur égaré, le faible éclair d'un ver luisant caché sous une feuille de rose. Janin, Âne mort,1829, p. 164.
Rare, p. ell. de feu. Les petites flammes des cierges mettent, dans l'étranglement noir des maisons, des follets dansants (Zola, Nouv. Contes Ninon,1874, p. 142).
[Feu follet peut désigner un esprit malfaisant] Lavoisy. (...) irez-vous croire que ceux qui sortent morts de la Seine y descendent volontairement vivants?... Pierre-fonds. À moins qu'ils n'y soient menés par des démons et des feux follets (Dumas père, Tour Nesle,1832, II, 2, p. 29).On y entend ce refrain strident et sautant qu'on dirait éclairé d'une lueur phosphorescente et qui semble jeté dans la forêt par un feu follet jouant du fifre (Hugo, Misér.,t. 2, 1862, p. 205).
P. métaph., emploi qualificatif
a) Personne très vive, insaisissable. Feu follet du presbytère, cette enfant allait chez son grand-oncle le curé comme chez elle, elle y faisait la pluie et le beau temps (Balzac, Paysans,1844, p. 248).L'enfant feu follet [Gavroche] (Hugo, Misér.,t. 2, 1862p. 461).
Emploi qualificatif antéposé. Hélas n'étais-je pas un feu follet de femme destiné à s'éteindre après avoir brillé? (Balzac, Mém. jeunes mar.,1842, p. 383).
b) Chose fugitive. Chez elle la passion est un feu follet qui s'éteint subitement après avoir allumé un incendie (Mérimée, Ét. litt. russe,t. 2, 1870, pp. 252-253).
Prononc. et Orth. : [fɔlε], fém. [-εt]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1165 subst. « lutin » (B. de Ste-Maure, Troie, 6751 ds T.-L.); ca 1175 adj. « un peu fou » (Id., Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 11355); 1690 feu follet (Fur.). Dimin. de fol, fou1*; suff. -et*. Fréq. abs. littér. : 178. Bbg. Lew. 1960, p. 298, 314, 331. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], pp. 265-266.

Wiktionnaire

Adjectif

follet \fɔ.lɛ\ masculin

  1. (Par plaisanterie) Qui fait ou dit par habitude de petites folies.
    • Un esprit follet,
  2. (Par analogie) Qui voltige de côté et d’autre.

Nom commun 1

follet \fɔ.lɛ\ masculin (pour une femme on dit : follette)

  1. Celui qui est follet.
    • Une petite follette.

Nom commun 2

follet \fɔ.lɛ\ masculin

  1. Sorte de lutin familier qui, selon le préjugé populaire, est plus malin que malfaisant.
    • Un follet qui tressait la crinière des chevaux et qui les pansait pendant la nuit.
    • Ici, tu peux boire, parler ou dormir sans terreur, car les follets sont nos amis. — (Charles Nodier, Smarra, ou les démons de la nuit, 1821)
  2. (Par ellipse) Feu follet.
    • La malheureuse lanterne semblait un follet, tant elle s'éloignait rapidement, et tant elle sautait en s'éloignant; […]. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)

Nom commun

follette \fɔ.lɛt\ féminin

  1. (Habillement) Fichu en usage au XVIIIème siècle.
  2. (Médecine) (Désuet) Catarrhe épidémique.
  3. (Botanique) Nom vulgaire de l'arroche des jardins ou Atriplex hortensis.

Forme d’adjectif

follette \fɔ.lɛt\

  1. Féminin singulier de follet.

Nom commun

follette \fɔ.lɛt\ féminin

  1. (Habillement) Fichu en usage au XVIIIème siècle.
  2. (Médecine) (Désuet) Catarrhe épidémique.
  3. (Botanique) Nom vulgaire de l'arroche des jardins ou Atriplex hortensis.

Forme d’adjectif

follette \fɔ.lɛt\

  1. Féminin singulier de follet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOLLET, ETTE. adj.
Qui fait ou dit par habitude de petites folies. Il ne s'emploie guère que par plaisanterie. Substantivement, Une petite follette. Esprit follet, ou, comme nom masculin, Follet, Sorte de lutin familier qui, selon le préjugé populaire, est plus malin que malfaisant. Un follet qui tressait la crinière des chevaux et qui les pansait pendant la nuit.

FOLLET signifie par analogie Qui voltige de côté et d'autre. Poil follet, Poil rare et léger qui vient avant la barbe, et Duvet des petits oiseaux. Ce jeune homme n'a encore que du poil follet. Le poil follet commence à lui venir. Cheveux follets, Cheveux légers et frisés qui poussent à la naissance du cou. Feu follet, qu'on voit voltiger la nuit sur les marais, dans les cimetières, produit par l'inflammation des gaz dégagés par des matières organiques en décomposition.

Littré (1872-1877)

FOLLET (fo-lè, lè-t') adj.
  • 1 Terme familier. Qui fait ou dit de petites folies. Si je questionnais le chevalier de Boufflers, je lui demanderais comment il a été assez follet pour aller chez ces malheureux confédérés, qui manquent de tout et surtout de raison, Voltaire, Lett. à Cather. 82. Les grâces en petit corset, Les ris avec leur air follet, Desmahis, Poés. p. 127, dans POUGENS.

    Substantivement. Par les yeux d'Annette L'amour m'a blessé ; Elle est trop jeunette ; Mais je suis forcé D'adorer la follette ; Devrait-on charmer Avant l'âge d'aimer ? Mercure, 1717, janvier, p. 220.

  • 2Esprit follet ou, substantivement, follet, sorte de lutin familier plus malin que malfaisant. Il est au Mogol des follets Qui font l'office de valets, La Fontaine, Fabl. VII, 5. Je ne sais quel esprit follet ou sage l'a fait savoir au pape, Sévigné, 26 août 1677. Le follet fantastique erre sur les roseaux, Hugo, Ball. 2.
  • 3Poil follet, poil rare et léger qui pousse avant la barbe. Malgré nous ce feu violet Lui [à Ascagne] grilla tout le poil follet, Scarron, Virg. II.
  • 4Feu follet, flamme erratique produite par des émanations gazeuses qui, s'élevant soit des endroits marécageux, soit des lieux où des matières animales et végétales se décomposent, s'enflamment spontanément et n'ont que peu de durée. Tous les feux du firmament n'étaient que des feux follets en comparaison de ses charmes, Voltaire, Zadig, 13. Tout y retrace mon enfance, Oui tout jusqu'à ces feux follets, Béranger, F. follets.

    Fig. Chose fugace qui ne fait que passer. Cette passion n'est qu'un feu follet. Feu follet qui brilles pour nuire, Charme des mortels insensés, Esprit, je viens ici détruire Les autels que l'on t'a dressés, Chaulieu, Contre l'esprit.

HISTORIQUE

XIIe s. [Un banc] Tot fet d'yvoire, painturé à argent ; Li pecol [pieds] sont doré moult richement ; à chascun ot un folet en estant, Harpent et notent, saillent menuement, les Enfances Guillaume, dans Guill. d'Orange, t. II, p. 18.

XIIIe s. Et li follet et les dryades R'ont les cuers de duel [deuil] si malades, Qu'il se tiennent trestuit por pris, Quant si voient lor bois porpris, la Rose, 18163.

XVIe s. Les poils folets de l'adolescence, Montaigne, III, 385.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « follet »

(Date à préciser) → voir fou et -et
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de fol ou fou ; bourguign. faulau ou follo ; Perche, faulot ; provenç. et catal. follet ; ital. folletto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « follet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
follet fɔlɛ

Évolution historique de l’usage du mot « follet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « follet »

  • Les fées font leur lessive dans une bulle de savon et cuisent leur soupe sur un feu follet. De Béatrix Beck / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Il ne reste plus maintenant à ce feu follet qu’à confirmer sur la durée l’excellente tenue de ses deux premiers maxis. Quand on sait avec quelle persévérance elle a obtenu de haute lutte une place de DJ résidente dans un club de Séoul, en frappant semaine après semaine à la porte de tous les clubs de la ville, on ne doute pas une seconde de sa constance. Libération.fr, Park Hye-jin feu follet de Corée - Culture / Next
  • Arrivé de Nice cet été pour un montant de 18 millions d’euros, Allan Saint-Maximin réalise une bonne première saison en Premier League avec Newcastle. Au-delà des statistiques (4 buts et 5 passes décisives en 25 matchs), le feu follet français fait des différences sur son côté, même si cela reste insuffisant pour faire sortir le club du ventre mou (13e de Premier League). Des qualités qui peuvent attirer des convoitises. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, Newcastle : Steve Bruce rassure sur l’avenir de Saint-Maximin
  • Le feu follet est un phénomène lumineux que l'on observe dans les cimetières ou les endroits marécageux, pouvant être de couleur bleu, jaune ou vert. Ils sont à l'origine de nombreuses légendes, mais sait-on réellement d'où ils proviennent ? Futura, Feu follet : d’où proviennent-ils ?
  • Pour le feu follet de San Antonio, ça correspond très exactement à 1 017 818 dollars et 54 cents, qu’il va partager entre trois associations en Australie : « Black Lives Matter Australia », « Black Deaths in Custody » et « The We Got You campaign », cette dernière luttant contre le racisme dans le sport australien. Basket USA, Patty Mills va donner le million de dollars qu’il va gagner à Orlando à des causes sociales | Basket USA
  • Wilfried Zaha était titulaire ce mardi avec Crystal Palace face à Chelsea. L’ailier international ivoirien n’a pu empêcher la défaite de son équipe. Mais, sur le plan individuel, le feu follet s’est brillamment illustré. , Crystal Palace-Chelsea: Wilfried Zaha a encore brillé mais...

Images d'illustration du mot « follet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « follet »

Langue Traduction
Anglais wisp
Espagnol jirón
Italien ciuffo
Allemand wisp
Chinois 一缕
Arabe خصلة شعر
Portugais fiapo
Russe мочалка
Japonais wisp
Basque wisp
Corse wisp
Source : Google Translate API

Synonymes de « follet »

Source : synonymes de follet sur lebonsynonyme.fr

Follet

Retour au sommaire ➦

Partager