La langue française

Aliéné, aliénée

Sommaire

  • Définitions du mot aliéné, aliénée
  • Phonétique de « aliéné »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aliéné »
  • Citations contenant le mot « aliéné »
  • Traductions du mot « aliéné »
  • Synonymes de « aliéné »
  • Antonymes de « aliéné »

Définitions du mot aliéné, aliénée

Trésor de la Langue Française informatisé

ALIÈNE, adj. et subst.

Arch. Étranger :
« Rue gît-le-cœur ... rue gît-le-cœur... » chante tout bas l'alienne sous ses lampes, et ce sont là méprises de sa langue d'étrangère. Saint-John Perse, Exil,1942, p. 283.
Rem. 1. Attesté de Besch. 1845 à DG (cf. étymol.). 2. Noter l'orth. partic. de ce mot chez Saint-John Perse.
Étymol. ET HIST. − 1. xies. adj. alien, aliene « étranger » (Alexis éd. Ch. Storey, 417). − 1475, Littleton ds Gdf.; 1544 adj. des 2 genres aliène « étranger (d'une chose) » (Des Periers, trad. du Lysis de Platon ds Hug. : Lesquelles choses, veu que ne les sçaurions aprofiter, nous seroient aliènes et estranges), seulement au xvies., qualifié en ce sens de vx mot par Besch. 1845; 1942 repris par St-John Perse sous la forme substantivée; 2. 1635 « étranger, opposé (à un projet, un sentiment) » (Monet, Inv. ds Gdf. : Aliene, avers, ayant alienation, aversion de quelque chose. Son ame est aliene de toute feintise); 1675 (Bouhours, Rem. nouv. sur la lang. fr., 26, ibid. : Aliène ne se dit point; et ceux qui disent, je n'en suis pas aliène, pour dire, je ne suis pas éloigné de cet avis, je ne m'oppose pas à cela, parlent mal); qualifié en ce sens de vieilli par DG. Empr. au lat. alienus, adj. attesté au sens « d'étranger (d'un inanimé) » dep. Plaute, Poen., 1403 ds TLL, 1570, 72; emploi substantivé, Id., Capt., 146, ibid., 1572, 76, au sens de « opposé à, ennemi de qqc. » dep. Cicéron, S. Rosc., 46, ibid., 1474, 57. La graphie alienne ne peut se justifier.

ALIÉNER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− [L'obj. est une chose]
1. DR. Céder par aliénation. Aliéner un bien, une propriété :
1. Ils se rendirent chez Marescot, pour qu'il leur trouvât de l'argent, soit par la vente des écales, ou par une hypothèque sur leur ferme, ou en aliénant leur maison qui serait payée en rentes viagères et dont ils garderaient l'usufruit. G. Flaubert, Bouvard et Pécuchet,t. 2, 1880, p. 97.
2.− P. anal. :
2. Attirées et gagnées à force d'argent, trois fortes nourrices bretonnes lui prêtèrent tour à tour leurs mamelles. Elle se refit du sang avec leur lait et conserva précieusement ce qu'elles avaient, à leur insu, pour toujours aliéné, à son profit, la santé. L. Cladel, Ompdrailles,1879, p. 108.
B.− [L'obj. est une pers., une partie de la pers.]
1. [L'obj. est une pers. considérée dans ses rapports avec elle-même] PSYCH. Aliéner la raison, l'esprit. Rendre étranger à soi, égarer, troubler jusqu'à la folie :
3. ... c'est le genre de mort, ce sont ses détails affreux qui ravagent son imagination et aliènent presque son esprit. S'il n'en parle pas, dit-elle, s'il s'efforce d'écouter des discours indifférens, s'il n'entend pas parler des affaires de France, les sombres idées qui le dominent s'affaibliront. La douleur qui naît d'un profond sentiment est bien plus difficile à calmer. C'est son esprit qui est malade bien plus que son cœur. G. Sénac de Meilhan, L'Émigré,1797, p. 1855.
4. Je me promenais à grands pas; l'agitation que j'éprouvais, l'affreuse idée de la quitter peut-être pour jamais, aliénait ma raison ... B.-J. de Krüdener, Valérie,1803, p. 180.
Rem. Pt Rob. note ce sens comme vx.
2. [L'obj. est une pers. considérée dans ses rapports avec les choses ou avec autrui]
a) Aliéner qqn (ou les facultés morales de qqn) à soi (de soi).Rendre moralement étranger à, détacher, détourner de, susciter l'hostilité. Aliéner les affections, les cœurs, les esprits (Ac. 1798-1932); Aliéner la bienveillance, la sympathie de :
5. La timidité nous concentre en nous-mêmes, et ressemble quelquefois à la fierté et au dédain : elle nous aliène ceux devant qui nous tremblons précisément parce que nous ambitionnons trop leurs suffrages. Maine de Biran, Journal,1817, p. 30.
6. Rien ne doit aliéner de moi les autres hommes; je ne suis le rival d'aucun d'eux; je ne puis pas plus les envier que les haïr; je refuserais ce qui les passionne, je refuserais de triompher d'eux, et je ne veux pas même les surpasser en vertu. É. de Senancour, Obermann,t. 1, 1840, p. 26.
7. Elle fut fort intimidée de l'avoir pour voisin de table; et malheureusement, sa timidité se traduisit par ce flot de paroles, qui lui aliéna du premier coup les sympathies de Christophe. R. Rolland, Jean-Christophe,L'Adolescent, 1905, p. 252.
Rem. 1. − La constr. avec de est rare et vieillie. 2. Le compl. second. peut anciennement rester sous-entendu :
8. − En se prononçant pour les quatre articles, il pouvait donner une légère satisfaction au roi, d'ailleurs si aliéné de lui; mais il aliénait certainement le pape qui, pour le moment, lui était assez favorable ainsi qu'à ses amis. Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 156.
b) PHILOS., SOCIOL., surtout chez Hegel, Marx. (Se) déposséder de certains droits naturels ou caractères humains, (se) rendre esclave des choses ou d'autrui. Aliéner sa liberté, son indépendance :
9. ... l'autorité des princes n'est qu'une portion de la souveraineté du peuple mise en dépôt entre leurs mains; ils ne peuvent donc ni la vendre, ni l'aliéner en aucune manière. Le peuple même ne le peut pas, parce qu'il ne peut se dépouiller de ces droits essentiels, attachés à la nature de l'homme, que la société a pour but de protéger et de maintenir, et qu'elle ne peut jamais détruire. M. de Robespierre, Discours,Sur la pétition du peuple avignonois, t. 6, 1790, p. 587.
10. L'homme a ainsi un but réel : sa délivrance, échapper à la fausse catégorie de l'avoir, qui lui rend impossible tout rapport humain authentique et le place sous la domination d'une puissance à laquelle il ne peut échapper, l'aliène. De son aliénation à la délivrance toute une marche progressive ouvre le champ de ses possibilités et le rend de plus en plus libre. J. Lacroix, Marxisme, existentialisme, personnalisme,1949, p. 15.
II.− Emploi pronom.
A.− [L'obj. est une chose] DR. Se transmettre par aliénation :
11. La valeur courante des fonds productifs susceptibles de s'aliéner s'établit sur les mêmes principes que la valeur de toutes les autres choses, c'est-à-dire en proportion de l'offre et de la demande. J.-B. Say, Traité d'économie politique,1832, p. 344.
B.− [L'obj. est une pers., une partie de la pers.]
1. [L'obj. est une pers. considérée dans ses rapports avec elle-même] Devenir étranger à soi-même.
a) PSYCH. Devenir fou :
12. ... ses forces ne résistèrent point à tant de fatigues, de chagrins et d'affronts : sa tête s'aliéna ... MmeCottin, Mathilde,t. 2, 1805, p. 231.
b) PSYCHOL. [Sans idée de folie] Perdre sa personnalité, modifier son caractère :
13. Changer mon caractère, ce serait proprement devenir un autre, m'aliéner; je ne peux me défaire de moi-même. P. Ricœur, Philosophie de la volonté,1949, p. 345.
2. [L'obj. est une pers. considérée dans ses rapports avec autrui]
a) S'aliéner qqn (ou les facultés morales de qqn).Rendre quelqu'un moralement étranger à soi, éloigner de soi. S'aliéner les cœurs, les esprits (Besch. 1845, Nouv. Lar. ill.) :
14. ... ils le laissèrent travailler aux études qui lui plaisaient et négliger les autres, ne voulant pas s'aliéner cet esprit indépendant, par des tracasseries de pions laïques. J.-K. Huysmans, À rebours,1884, p. 5.
b) PHILOS. S'aliéner à qqn, qqc.Se rendre ou devenir esclave des choses ou d'autrui :
15. Le triomphe de la volonté ne saurait donc être dans une sorte de réserve jalouse ou d'apothéose sacrilège, mais plutôt dans une apparente abdication; elle tend à des fins impersonnelles et inconscientes. Pour agir, il faut en quelque façon s'aliéner à d'autres, se livrer à des forces que nous ne dominerons plus. À peine paraissions-nous, au sortir de lentes formations, nous élever à la réflexion et la liberté que nous voici ressaisis dans un engrenage capable, ce semble, d'émietter l'individualité naissante... M. Blondel, L'Action,1893, p. 200.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [aljene], j'aliène [ʒaljεn]. Passy 1914 est le seul à donner la possibilité d'une prononc. avec [ε] ouvert : ɑljεne. ou aljene. Enq. : /alie2n/. Conjug. parler. 2. Forme graph. − Pour la répartition des graph. é/è dans le paradigme verbal, cf. abréger.
Étymol. ET HIST. − 1. 1265 dr. « faire passer la propriété de qqn à qqn d'autre » (Livre de Jostice, 47 ds DG : Aliener la chose de la commune); 2. 1355 « éloigner, rendre hostile » (Bersuire, fo38 ds Gdf. Compl. : Laquelle chose eust le peuple aliené en cellui temps tres perilleux [Liv., II, 30, 3 : quae ... alienasset plebem]); 3. xives. trans. « priver de raison » (Les Grandes chroniques de France, I, 86 ds Fr. mod., t. 4, 1936, p. 336 : Cil ... l'avoit aliéné de son sens); xvies. part. passé adj. (Amyot, Solon, 40 ds Littré : Il approuva seulement les donations qui ne seroient point procedées de sens aliené par quelque griefve maladie). Empr. au lat. alienare, au sens 1 jur. dep. Plaute, Merc., 833 ds TLL, 1563, 81 : usus fructus victus cultus iam mihi harunc aedium interemptust interfectust alienatust, cf. lat. médiév. an. 1280, Charta sangall., A 29 ds Mittellat. W. s.v., 450, 49 : de ipsa villa nec vendere nec donare nec alienare nec aminuare; au sens 2 dep. Cicéron, Att., 7, 4, 2 ds TLL s.v., 1564, 81 : ne dicendis sententiis aliquem tribunum alienarem; au sens 3 dep. Cesar, Gall., 6, 41, 3, ibid., 1565, 70, surtout en usage au part. passé : sic omnium animos timor occupaverat, ut paene alienata mente ... dicerent.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 219. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 503, b) 166; xxes. : a) 240, b) 268.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Blanche 1857. − Bonnaire 1835. − Bruant 1901. − Caput 1969. − Dup. 1961. − Éd. 1913. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Guizot 1864. − Laf. 1878. − Lafon 1963. − Lar. méd. 1970. − Lemeunier 1969. − Littré-Robin 1865. − Miq. 1967. − Nysten 1814-20. − Piéron 1963. − Réau-Rond. 1951. − Réau-Rond. Suppl. 1962. − Sardou 1877. − Sommer 1882. − Synon. 1818. − Timm. 1892.

ALIÉNÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.

I.− Part. passé de aliéner*.
II.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une chose] DR. Qui a été cédé par aliénation. Bien, domaine, terre aliéné(e) :
1. 766. En cas de prédécès des père et mère de l'enfant naturel, les biens qu'il en avait reçus, passent aux frères ou sœurs légitimes, s'ils se retrouvent en nature dans la succession; les actions en reprise, s'il en existe, ou le prix de ces biens aliénés, s'il est encore dû, retournent également aux frères et sœurs légitimes. Code civil,1804, pp. 140-141.
2. Mes arbres vendus tombent un à un. Je parle au possessif par un reste d'habitude, bien que je sache qu'ils ne m'appartiennent plus, un pli de pensée et de langue dont je ne puis pas si vite me défaire. Ils occupent encore leur place sur le vieux domaine, debout ou couchés, et je ne les sépare que malaisément du fonds natal qu'ils embellissaient et enrichissaient, et, tant qu'ils reposeront dessus, même démembrés, je ne les croirai pas tout à fait aliénés. Ils me semblent toujours faire partie du bien, puisqu'ils ne l'ont pas quitté... J. de Pesquidoux, Le Livre de raison,t. 2, 1928, p. 43.
B.− [En parlant d'une pers., d'une partie de la pers.]
1. [En parlant d'une pers. considérée dans ses rapports avec elle-même] Devenu étranger à soi-même.
a) PSYCH. Devenu fou :
3. Sans doute la plupart des maladies mentales s'aggravent par l'opinion du spectateur. Car le plus grand mal chez un fou, c'est qu'il se croit fou, j'entends isolé, étranger, « aliéné », qui veut dire étranger, différent des autres. Alain, Propos,1913, p. 159.
b) PSYCHOL. [Sans idée de folie] Devenu autre, privé de sa personnalité :
4. Je suis aliéné, altéré, autre, et à côté de moi-même. P. Valéry, A. Gide, Correspondance,lettre de P. V. à A. G., nov. 1922, p. 494.
5. J'étais comme aliéné de mon propre destin. Ce qui pouvait m'arriver ne me concernait plus. J. Romains, Les Hommes de bonne volonté,Verdun, 1938, p. 227.
2. [En parlant d'une pers. considérée dans ses rapports avec la nature ou avec autrui]
a) Vieilli. Devenu moralement étranger, hostile. Cœur(s), esprit(s) aliéné(s).
Rem. Attesté ds Ac. 1798-1878, Besch. 1845, Littré, Quillet 1965.
b) PHILOS., SOCIOL. [Surtout dans la philos. marxiste] Devenu esclave des choses ou d'autrui :
6. Tel est l'homme marxiste, toujours pensant et agissant, participant librement à une dialectique de la nécessité. S'il a tellement d'action c'est que sa mentalité est celle même de l'ouvrier qui, quelles que soient ses idées philosophiques et religieuses, se sent aliéné, exploité et aspire à la libération et à la délivrance; ce ne sont pas les masses qui ont compris le marxisme, c'est le génie de Marx qui les a devinées. Le monde gris, mécanique, déterminé du marxisme, le prolétaire le vit tous les jours, en vit tous les jours dans les usines et les quartiers miséreux où la concentration urbaine l'exile. J. Lacroix, Marxisme, existentialisme, personnalisme,1949, p. 41.
Rem. S'emploie aussi dans un cont. non politique :
7. Sans réciprocité, il n'y a pas d'alter ego, puisque le monde de l'un enveloppe alors celui de l'autre et que l'un se sent aliéné au profit de l'autre. C'est ce qui arrive dans un couple où l'amour n'est pas égal des deux côtés : l'un s'engage dans cet amour et y met en jeu sa vie, l'autre demeure libre, cet amour n'est pour lui qu'une manière contingente de vivre. Le premier sent fuir son être et sa substance dans cette liberté qui demeure entière en face de lui. M. Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. 410.
III.− Emploi subst.
A.− PSYCH. Personne affectée d'aliénation mentale. Asile, hospice, maison d'aliénés. Synon. dément, déséquilibré, fou :
8. Ordinairement, ces victimes finissent par la folie. Les maisons d'aliénés en regorgent. Les médecins, la plupart des prêtres même ne se doutent pas de la cause de leur démence, mais ces cas-là sont guérissables. J.-K. Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 225.
9. L'un d'eux devint tellement furieux de ne plus boire après avoir trop bu qu'on dut l'hospitaliser à l'asile d'aliénés de Châlons où il retrouva de nombreux camarades de métier, car 90 pour 100 des internés avaient travaillé dans les caves. Reims occupait quatre mille ouvriers aux besognes du vin et vingt mille à celles de la laine, mais les trois quarts des délirants traités par les aliénistes venaient des maisons de champagnisation. P. Hamp, Vin de Champagne,1909, p. 156.
10. Le dément demeure de la sorte parfaitement conscient et responsable de ses actes jusqu'à l'instant où la première phase de son mal cède la place soit à la fureur de l'agité, soit à la prostration du mélancolique. La plupart de nos voleurs, de nos assassins et de nos politiques appartiennent à la catégorie des aliénés au premier degré. O.-V. Milosz, L'Amoureuse initiation,1910, p. 161.
Rem. ,,La terminologie psychiatrique contemporaine (...) préfère le vocable de psychopathe, de malade mental, voire de malade sans qualificatif. Le mot d'aliéné est refusé même dans l'usage administratif et relégué avec le mot d'asile parmi les archaïsmes d'une ère préscientifique ...`` (Lafon 1963).
B.− PHILOS., rare. Personne devenue esclave :
11. Et non seulement la liberté est créatrice de valeurs, mais encore la liberté est libératrice : sa vocation n'est pas d'être libre pour elle toute seule, sa vocation est d'irradier la liberté et de délivrer ce qui l'entoure; aussi l'homme libre est-il responsable pour les serfs et les aliénés à ses côtés. Et l'on trouverait sans peine que le faire par excellence de cette liberté libératrice est un acte d'amour. V. Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 224.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 254. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 343, b) 285; xxes. : a) 310, b) 446.

Wiktionnaire

Adjectif

aliéné

  1. Sous une emprise impérieuse.
    • Il est aliéné à son travail.

Nom commun

aliéné \a.lje.ne\ masculin (pour une femme on dit : aliénée)

  1. (Psychologie) Celui qui a l’esprit dérangé.
    • Un hospice pour aliénés. ou Un asile d’aliénés.
    • Les progrès de l’alcoolisme augmentent considérablement le nombre des aliénés.
    • La seconde loi « sur l’organisation de l’assistance publique » complète la précédente en prescrivant qu'aucun aliéné ne peut être admis ou gardé en séjour à l’Hôpital cantonal. — (Société médicale de la Suisse romande, Revue médicale de la Suisse romande: Volume 22, 1902)

Forme de verbe

aliéné \a.lje.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe aliéner.

Forme d’adjectif

aliénée \a.lje.ne\

  1. Féminin singulier de aliéné.

Nom commun

aliénée \a.lje.ne\ féminin (pour un homme on dit : aliéné)

  1. (Psychologie) Celle qui a l’esprit dérangé.
    • A l’argent, dont on craint qu’il ne déclenche chez l’aliénée l’appât du gain, autre vice, on préfère des encouragements, des distributions de gâteaux, de tabac, cadeaux subventionnés par des donations privées. — (Yannick Ripa, La ronde des folles: Femme, folie et enfermement au XIXe siècle : 1838-1870, 1986)

Forme de verbe

aliénée \a.lje.ne\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe aliéner.

Forme d’adjectif

aliénée \a.lje.ne\

  1. Féminin singulier de aliéné.

Nom commun

aliénée \a.lje.ne\ féminin (pour un homme on dit : aliéné)

  1. (Psychologie) Celle qui a l’esprit dérangé.
    • A l’argent, dont on craint qu’il ne déclenche chez l’aliénée l’appât du gain, autre vice, on préfère des encouragements, des distributions de gâteaux, de tabac, cadeaux subventionnés par des donations privées. — (Yannick Ripa, La ronde des folles: Femme, folie et enfermement au XIXe siècle : 1838-1870, 1986)

Forme de verbe

aliénée \a.lje.ne\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe aliéner.

Forme d’adjectif

aliénée \a.lje.ne\

  1. Féminin singulier de aliéné.

Nom commun

aliénée \a.lje.ne\ féminin (pour un homme on dit : aliéné)

  1. (Psychologie) Celle qui a l’esprit dérangé.
    • A l’argent, dont on craint qu’il ne déclenche chez l’aliénée l’appât du gain, autre vice, on préfère des encouragements, des distributions de gâteaux, de tabac, cadeaux subventionnés par des donations privées. — (Yannick Ripa, La ronde des folles: Femme, folie et enfermement au XIXe siècle : 1838-1870, 1986)

Forme de verbe

aliénée \a.lje.ne\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe aliéner.

Forme d’adjectif

aliénée \a.lje.ne\

  1. Féminin singulier de aliéné.

Nom commun

aliénée \a.lje.ne\ féminin (pour un homme on dit : aliéné)

  1. (Psychologie) Celle qui a l’esprit dérangé.
    • A l’argent, dont on craint qu’il ne déclenche chez l’aliénée l’appât du gain, autre vice, on préfère des encouragements, des distributions de gâteaux, de tabac, cadeaux subventionnés par des donations privées. — (Yannick Ripa, La ronde des folles: Femme, folie et enfermement au XIXe siècle : 1838-1870, 1986)

Forme de verbe

aliénée \a.lje.ne\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe aliéner.

Forme d’adjectif

aliénée \a.lje.ne\

  1. Féminin singulier de aliéné.

Nom commun

aliénée \a.lje.ne\ féminin (pour un homme on dit : aliéné)

  1. (Psychologie) Celle qui a l’esprit dérangé.
    • A l’argent, dont on craint qu’il ne déclenche chez l’aliénée l’appât du gain, autre vice, on préfère des encouragements, des distributions de gâteaux, de tabac, cadeaux subventionnés par des donations privées. — (Yannick Ripa, La ronde des folles: Femme, folie et enfermement au XIXe siècle : 1838-1870, 1986)

Forme de verbe

aliénée \a.lje.ne\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe aliéner.

Forme d’adjectif

aliénée \a.lje.ne\

  1. Féminin singulier de aliéné.

Nom commun

aliénée \a.lje.ne\ féminin (pour un homme on dit : aliéné)

  1. (Psychologie) Celle qui a l’esprit dérangé.
    • A l’argent, dont on craint qu’il ne déclenche chez l’aliénée l’appât du gain, autre vice, on préfère des encouragements, des distributions de gâteaux, de tabac, cadeaux subventionnés par des donations privées. — (Yannick Ripa, La ronde des folles: Femme, folie et enfermement au XIXe siècle : 1838-1870, 1986)

Forme de verbe

aliénée \a.lje.ne\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe aliéner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALIÉNER. v. tr.
T. de Droit. Transférer à un autre la propriété d'un fonds ou de ce qui tient lieu de fonds. Aliéner une rente. Aliéner une terre, un domaine. Aliéner des meubles précieux. Il y a des biens qui ne peuvent pas s'aliéner. Fig., Aliéner les affections, les cœurs, les esprits, Faire perdre la bienveillance, l'affection, l'estime. Cela lui aliéna le cœur des peuples. Il a aliéné les esprits, il s'est aliéné, il s'aliénera les esprits par ses manières hautaines. Les esprits étaient aliénés. Aliéner l'esprit, Faire perdre l'esprit, rendre fou, faire devenir fou. Sa dernière maladie lui a aliéné l'esprit. Il vieillit. Le participe passé

ALIÉNÉ, ÉE, s'emploie comme nom et absolument pour désigner Ceux qui ont l'esprit dérangé. Un hospice pour aliénés. Un asile d'aliénés. Les progrès de l'alcoolisme augmentent considérablement le nombre des aliénés.

Littré (1872-1877)

ALIÉNÉ (a-li-é-né, née) part. passé.
  • 1Dont la propriété a été transférée. Bien aliéné. Terre aliénée.
  • 2Séparé. C'est déjà un scandale qu'un pasteur soit aliéné de ses brebis ; mais c'est une profanation et le comble du désordre qu'il s'autorise là-dessus à leur refuser les saints mystères, Massillon, Confér. Amour des past.
  • 3Éloigné, en parlant des esprits. Cœurs aliénés. Combien voyons-nous de chrétiens aliénés de la vie de Dieu ! Fénelon, t. XVII, p. 328. Les soucis ou les espérances le tenaient toujours aliéné, Vauvenargues, Cléon, Var.
  • 4Rendu fou. Il a l'esprit aliéné. Il est aliéné d'esprit. Il est aliéné. Canillac trouve le duc d'Orléans versant des larmes, aliéné par le désespoir, Voltaire, Louis XIV, 27. Ah ! seigneur, pardonnez à mes sens éperdus, d'horreur aliénés, Voltaire, Guèbres, II, 7.
  • 5 S. m. et f. Un aliéné, une aliénée, un fou, une folle. L'hôpital des aliénés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aliéné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aliéné aliene

Évolution historique de l’usage du mot « aliéné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aliéné »

  • L’homme vivait avant tout pour les planches… Mais ne se gênait pas pour prétendre qu’il détestait jouer : "Tout est problème, la voix, la journée est une épouvante, il faut qu’aucun bipède humain ne vienne déranger cette respiration singulière." "Je suis un aliéné du théâtre, étant donné que je ne sais rien faire d’autre", avait-il aussi déclaré. lejdd.fr, Serge Merlin, mort d’un "aliéné du théâtre"
  • On reconnaît un enfant aliéné car il dénigre systématiquement le parent cible, avec l’absence totale d’ambivalence et de jugement. « Les raisons du dénigrement ne sont pas cohérentes et à la hauteur du conflit parental. Il y a exagération dans les propos de l’enfant contre le parent cible ainsi que l’entourage proche de ce parent », déclare la psychanalyste, « L’enfant, par culpabilité de cette séparation, se donne pour mission de ‘sauver’ le parent qui en a la garde. Il émet une réticence à rendre visite à son autre parent ».  Parole de mamans, L’Aliénation parentale : cette violence psychologique insidieuse qui abîme les enfants | Parole de Mamans
  • Richard Gardner n’a pas que des fans, loin s’en faut. C’est lui, psychiatre et psychanalyste américain, qui, dans les années 1980, a théorisé l’aliénation parentale. Et ses positions ont le don de courroucer les féministes notamment. En gros, si, lors d’un conflit entre parents, un enfant rejette, dénigre le papa, c’est, dans la plupart des cas parce que la mère l’a aliéné, endoctriné. , Aliénation parentale : un syndrome qui déchire les psy - DH Les Sports+
  • Les hommes qui croient réellement en eux-mêmes sont tous dans des asiles d'aliénés. Gilbert Keith Chesterton, Orthodoxy, II
  • L'asile d'aliénés est l'endroit où fleurit le plus d'optimisme. Henry Havelock Ellis, The Dance of Life, III
  • Ce qui distingue un homme sain d’un aliéné, c’est précisément que l’homme sain a toutes les maladies mentales, et que l’aliéné n’en a qu’une. De Robert von Musil
  • Les hommes qui croient réellement en eux-mêmes sont tous dans des asiles d’aliénés. De Gilbert Keith Chesterton / Orthodoxie
  • L’asile d’aliénés est l’endroit où fleurit le plus d’optimisme. De Henry Havelock Ellis / La Danse de la vie
  • Quand je viens à Paris, il me semble que j’entre dans un asile d’aliénés où les gardiens eux-mêmes seraient fous. De André Billy
  • Les aliénés sont toujours reconnus par les psychiatres au fait qu’après l’internement, ils montrent un comportement agité. De Karl Kraus
  • L'asile d'aliénés : un lieu où l'on crée les fous. De Jim Fergus / Mille femmes blanches
  • Sommes-nous aliéné.es ? Sommes-nous libres de devenir ce que nous sommes ou sommes-nous exactement ce que l’on attend de nous ? Nous suivons toutes et tous ces parcours fléchés et ces sentiers balisés qui ne mènent à rien, si ce n’est à notre perte. Club de Mediapart, Manifeste Pédagogie ou aliénation (POA) | Le Club de Mediapart
  • Chaque lundi, jeudi et dimanche, retrouvez le programme des films et séries à voir à la télé. Ce soir : un voyage à la frontière entre le fantastique et le réel, un tueur aliéné, une comédie familiale et Emilia Clarke en Sarah Connor. AlloCiné, Ce soir à la TV lundi 28 octobre - Actus Ciné - AlloCiné
  • Le parent cible n’est pas épargné. Face à l’emprise exercée par le parent aliénant, raisonner son enfant s’avère totalement inefficace. Le lien avec son enfant, qui exprime de son propre chef ne plus vouloir le voir, se détériore ; le coup porté au cœur est extrêmement violent. L’équilibre psychologique et social mais aussi la santé du parent aliéné en seront grandement affectés : syndrome dépressif, tentatives de suicide pouvant mener au pire… Fragil - Culture, société, initiatives citoyennes, Aliénation parentale : une violence psychologique à observer de près… - Fragil - Culture, société, initiatives citoyennes
  • Par exemple, les efforts du Niger et de l’opération Barkhane pour y repousser l’EI ont parfois eu l’inverse des résultats espérés. En 2017 et 2018, des accords ont été passés avec des milices maliennes afin qu’elles mènent des opérations contre-terroristes au Nord Tillabéri, mais certaines de ces frappes ont en fait ciblé des civils. En conséquence, Niamey s’est aliéné de nombreux résidents des communautés frontalières, qui ont de leur côté cherché la protection de l’EI. A cet égard, l’EI ne représente pas qu’une menace sécuritaire, il est aussi un concurrent de l’Etat en matière de gouvernance. Niamey et les 2 jours, Sécurité : « Le Niger pourrait demander à ses partenaires (France et USA) de suspendre leurs opérations à Tillabéri », Crisis group - Niamey et les 2 jours
  • Cet hôpital de la Marine accueillait à l’époque (sources archives), outre les soldats et marins blessés, esclaves invalides… il y recevait aussi des aliénés qui étaient administrés dans ce bâtiment. D’où cette appellation par la suite " d’asile des aliénés " ou " lopital lo fou ". C’est sur ce site, que les premiers balbutiements de la psychiatrie verra jour, bien avant la loi du 30 juin 1838. A partir de ce lieu, que le 1er juin 1872, la gestion de l’hôpital a été optée de la marine, et remise au service local de la colonie. Il deviendra l’hôpital colonial, géré comme " l’asile des aliéné ", il le deviendra à partir de 1886. Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, Tribune libre de Jean Claude Comorassamy : Voilà 15 ans que la psychiatrie quittait son berceau natal à la baie de St-Paul ! | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Azealia Banks n’est pas étrangère à la confrontation, et en tant que telle, elle a aliéné certains de ses auditeurs plus décontractés. Pourtant, le rappeur a toujours soutenu ses actions et n’a jamais compromis sa vision, une qualité admirable digne de son talent. Bien que certains espèrent toujours plus de cohérence d’Azealia, de temps en temps, elle arrive avec un banger remarquable, comme c’est le cas avec sa dernière goutte « Black Madonna ». Breakingnews.fr, Azealia Banks fait équipe avec Lex Luger pour "Black Madonna"
  • Mais, contrairement aux agents fictifs des opérations spéciales qui les ont nommés (d’après un film d’action chinois populaire), les diplomates guerriers-loups chinois n’ont pas été récompensés pour leur style de confrontation imprudent. Loin de redorer l’image internationale de la Chine et d’apaiser ceux qui blâment le pays pour la pandémie, leurs actions ont sapé la crédibilité de la Chine et aliéné les pays qu’elle devrait courtiser. Chine Magazine, "Les diplomates chinois se comportent mal" - Chine Magazine
  • L'Ecossais Jackie Stewart, dans les années 1960 et 1970, avait mené une campagne pour la sécurité des circuits et des pilotes qui lui avait aliéné beaucoup de monde. L'Autrichien Niki Lauda, décédé l'an dernier à 70 ans, était également réputé pour son franc-parler et son caractère frondeur. Les Echos, Lewis Hamilton, grande gueule et bonne conscience de la F1 | Les Echos
  • "Trop souvent, notre industrie et notre Académie ont aliéné certains de nos propres artistes – en particulier, en raison d'un manque de diversité qui, dans de nombreux cas, se traduit par une culture qui tend vers l'exclusion plutôt que l'inclusion", a déclaré Mason à l'époque. News 24, Grammy Awards pour renommer la catégorie controversée «urbaine» - News 24
  • La vie de Paul Taesch aurait dû rester à jamais enfouie sous les décombres de l’histoire. C’était sans compter les coups de pelle d’Anatole Le Bras. Avec Un enfant à l’asile, ce doctorant au centre d’histoire de Sciences Po donne à découvrir le destin singulier de cet anonyme né à la fin du XIXe siècle, dont l’existence a été rythmée très tôt par d’incessants allers-retours en asile d’aliénés. , L’incroyable parcours d’un enfant aliéné au XIXe siècle 
  • Mais impossible de raconter cette histoire sans parler de la loi de 1838 qui imposait à chaque département de créer un établissement destiné à soigner les « aliénés ». Des hôpitaux psychiatriques qui, très vite, furent débordés par l’afflux de patients. En 1890, on recensait ainsi 60 000 personnes dans ces asiles contre 11 000 en 1838. Un « succès » lié en partie à la notion de « dangerosité » inscrite dans la loi et pouvant être associée aux « aliénés », aux « idiots », aux « déments », aux alcooliques ou toute personne susceptible de perturber la tranquillité publique. « La surpopulation des asiles, à la fin du XIXe siècle, venait essentiellement de la nature policière de la loi de 1838 », écrit Juliette Rigondet. La Croix, Des « aliénés tranquilles » à la campagne
  • J. G. G. : Cela dépendra de nous, de la façon dont nous saurons nous approprier ces technologies. Steve Jobs, le fondateur d’Apple, avait l’habitude de dire qu’un ordinateur c’est une bicyclette pour l’esprit, cela permet d’aller plus vite. Mais cela peut aussi construire un monde où l’homme est aliéné par la technologie. La Croix, Jean-Gabriel Ganascia : « Cela peut construire un monde où l’homme est aliéné par la technologie »
  • Le Canada s’y est pris tardivement pour faire valoir sa candidature, permettant à la Norvège et à l’Irlande de prendre une longueur d’avance dans la course aux appuis de la part des puissances étrangères. À ce sujet, Ottawa s’est aliéné dans les dernières années trois puissances mondiales ou régionales dotées d’une forte capacité de nuisance : la Chine avec l’arrestation de Meng Wanzhou, la Russie avec le soutien à l’Ukraine dans le conflit en Crimée et l’Arabie saoudite à la suite des critiques du Canada sur l’arrestation de militantes féministes saoudiennes. Le Canada défend de belles valeurs, mais il s’est parfois arrêté en chemin dans leur promotion : en fermant les yeux sur l’usage des blindés canadiens vendus à l’Arabie saoudite dans la guerre au Yémen, en ne prenant pas assez de distances avec la position du gouvernement Harper sur le conflit israélo-palestinien, en ne prenant pas la défense de ses alliés européens attaqués sans cesse par le trublion de la Maison-Blanche. Le Devoir, Un Canada faible | Le Devoir
  • Le sociologue français Edgar Morin (1957), est le premier en France à prendre au sérieux les fans et leurs pratiques et à proposer une analyse de la religion des stars (de cinéma) et du culte des vedettes (hollywoodiennes). Marie-Christine Pouchelle (1983) prolonge l’analyse (et l’analogie religieuse) en prenant pour objet les fans du chanteur populaire Claude François. Pierre Bourdieu (1979), s’il ne se focalise pas sur ces fans, dépeint pourtant un consommateur militant, dominé et aliéné, antithèse de l’amateur d’art et des produits culturels légitimes, distingué et distancié. The Conversation, Bonnes feuilles : « Les fans. Une approche sociologique »
  • Boebert a répondu en disant que les commentaires de P! Nk étaient « une insulte pour des millions d’Américains » qui aiment Trump, avant de lui souhaiter bonne chance « en remplissant les arènes lors de vos tournées » après avoir aliéné « 50% du pays avec votre rhétorique ». Breakingnews.fr, Pink débarque sur les partisans de Trump, un espoir du Congrès sur Twitter
  • Si Jacquot Grunewald affirme que ce coin de terre entre la Méditerranée et le Jourdain appartient aux Juifs, c’est parce qu’en droit foncier il leur est « aliéné » et que personne ne pouvait être autorisé à l’occuper. Mais sa perspective n’est pas religieuse pour autant : la Bible est certes la première référence du droit de propriété des juifs sur cette terre, elle en constitue le premier cadastre. Et un ouvrage tiré de la Bible qui pourrait s’intituler « Le Cadastris », réunirait « un choix de certificats d’Isaïe, d’Amos, de Michée, de Jérémie, d’Ezéchiel… ». Toutefois, ce document serait fondé en Histoire et non pas sur une « révélation » ou sur un texte « sacré » : « Dieu en fut-il l’inspirateur ? La question importe peu, dit Grunewald. Ce qui compte, c’est que ce sont des hommes, conducteurs d’Israël, des êtres de chair et de sang comme vous et moi, qui proclament dans cette charte que la terre d’Israël est inaliénable. Ni le monde chrétien pour laquelle la Bible hébraïque est… parole d’Evangile, ni le monde musulman selon qui les Juifs l’ont faussée (CQFD) ne pouvaient l’ignorer ». Causeur, Ce que les Palestiniens pensent d'Israël - Causeur
  • Frank Fogle, un veuf, entreprend à contrecœur un voyage pour honorer le dernier souhait de sa femme de répandre ses cendres dans un lac éloigné de son Irlande natale et une promesse d’emmener son fils séparé, Sean, pour le voyage. Alors que Sean sort de prison, la dernière chose qu’il pense est un road trip à l’étranger avec son père aliéné. Ce dont il a besoin, c’est d’un nouveau départ en Californie. Mais lorsque ses projets de voyage s’effondrent, il accepte à contrecœur la proposition de son père en échange d’un billet pour la côte ouest et la promesse qu’ils n’auront plus jamais à se revoir. Entre un sillage irlandais déconcertant, le surfaçage d’une vieille flamme, le ramassage d’une jolie auto-stoppeuse et de nombreux problèmes non résolus, le voyage devient un peu plus que ce que père et fils avaient négocié. Breakingnews.fr, Révision de fin de phrase
  • On y trouve la liste des propriétés et, pour chacun des biens, la cote (section, n° de parcelle), le lieu-dit, la nature de la propriété, la contenance imposable, la classe, le revenu cadastral et dans des colonnes de part et d'autre, l'année de mutation (acquisition ou aliénation) et à droite le folio, soit celui d'où est tiré le bien qui est ajouté à la liste, soit celui où est passé le bien qui est aliéné ou soustrait. Dans ce dernier cas, la ligne est rayée ou la page cancellée. La revue française de Généalogie, Plans, états de sections : le cadastre de l'Aveyron est en ligne
  • Chronique. La caricature est tentante : vus de loin, les Etats-Unis ont deux visages. Côté face, un président dont l’unilatéralisme et le goût de la provocation lui ont aliéné ses alliés les plus indulgents. Le hard power à l’état brut. Côté pile, l’homme le plus admiré du monde, selon l’institut de sondage britannique YouGov qui a posé la question en 2019 dans 41 pays : Bill Gates. Milliardaire et philanthrope, l’ex-PDG et cofondateur de Microsoft n’exerce aucune responsabilité politique. Mais s’il fallait quelqu’un pour incarner le soft power américain en 2020, ce serait lui. Le Monde.fr, « La puissance de la Fondation Gates est, en creux, un révélateur des carences des Etats »
  • Entré en vigueur le 24 janvier 2019, le nouveau Règlement sur l’autorisation d’aliénation ou d’utilisation d’un lot sans l’autorisation de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (le Règlement) prévoit un régime particulier dans le cadre d’aliénation entre producteurs agricoles. Ainsi, un lot ou une partie de lot situé en zone agricole peut être aliéné sans nécessiter l’autorisation de la CPTAQ si quatre conditions sont réunies. Voyons ces conditions dans le cas d’une vente. La Terre de Chez Nous, Vendre un lot agricole sans devoir demander l’autorisation de la CPTAQ | La Terre de Chez Nous
  • Le président s'est aliéné le premier syndicat de France, au risque de mettre en danger la communication autour de sa nouvelle gouvernance. Retour sur les 15 jours qui ont tout fait basculer. Les Echos, Réforme des retraites : la crise de confiance entre Berger et Macron | Les Echos
  • D’où vient un tel acharnement? Quelles sont les conséquences sur le parent aliéné et les enfants? Quelle est la parade à opposer au syndrome? Jean-Pierre Cambefort répond et prévient: avec l’accroissement des divorces, la démocratisation des rapports parents-enfants et l’éclatement toujours plus grands des clans, le SAP ne va pas diminuer prochainement. Le Temps, L'aliénation parentale, une machine de guerre contre les ex - Le Temps
  • Dans le cas où le propriétaire du bien résilie le contrat aliéné, il ne peut dès lors plus se prévaloir des anciennes garanties souscrites dans le contrat transféré. Lors de l’aliénation d’un contrat d’assurance portant sur un bien immobilier, l’aliénataire doit vérifier qu’il respecte bien les conditions fixées par le contrat. Tous les guides assurance, Qu’est-ce que l’aliénation d’un contrat d’assurance et quelles sont ses limites ? | Guide | LesFurets
  • «Dun-sur-Auron est le premier lieu où l’on a osé (…) tenter cette expérience: faire sortir de l’asile des personnes séniles, des grands dépressifs, des psychotiques considérés comme “aliénés chroniques tranquilles” et les installer dans des familles (…). Pour délester les asiles psychiatriques parisiens, et pour voir si ces malades de l’âme n’iraient pas mieux hors des murs, libres de leurs allées et venues, en société et “en famille” - même si c’était parfois au bord de celle-ci», écrit la journaliste Juliette Rigondet. Le récit qu’elle livre de cette épopée est extrêmement documenté mais n’a pas l’aridité d’un travail universitaire: l’auteur a passé une partie de son enfance à Dun, et ses plongées dans les archives sont ponctuées des souvenirs personnels qu’elle garde de ce drôle de «village des fous». , L’étrange et belle histoire d’un « village des fous » au 19e siècle 
  • A 16 ans, une Genevoise est menacée de placement, alors qu’elle veut continuer à vivre chez son père. Au motif que celui-ci aurait aliéné la mère aux yeux de ses enfants. Témoignage Le Temps, «Si je dois aller en foyer, je fuguerai» - Le Temps
  • Pour Hartmut Rosa, la réduction de tout au prévisible a cet effet pervers que le monde de plus en plus disponible est aussi de plus en plus aliéné Le Monde.fr, Kafka, Buzzati, Beckett… La littérature au défi d’un monde indisponible
  • Juliette Rigondet a enquêté à Dun-sur-Auron, dans le Cher, où des familles cohabitent avec des aliénés depuis 1892. lejdd.fr, A Dun-sur-Auron, l'aventure psychiatrique d'un village français
  • C’est un tissage lent, patient et subtil pour reconstituer un moi-peau déchiré, une confiance trahie, une estime de soi bafouée. On arrive alors à restituer un trésor intérieur jusqu’ici aliéné et dévasté… Kabyle.com, Femmes nord-africaines : restituer un trésor intérieur jusqu'ici aliéné et dévasté – Kabyle.com
  • On dit que le désir de célébrité est si puissant dans les démocraties capitalistes contemporaines que certains sont prêts à commettre les crimes les plus horribles pour faire parler d’eux. Ce désir peut être plus fort que l’attachement aux règles morales les plus élémentaires, à la vie elle-même. Quelle meilleure preuve avec les kamikazes islamistes - ces excroissances monstrueuses de l’individualisme aliéné ? C’est peut-être pour creuser ce problème, ou pour lutter contre cette conception de l’individualisme, que Steven Spielberg a tourné le Pont des espions à partir de faits réels. Le récit commence en 1957, au moment le plus tendu de la guerre froide, alors que l’on craint la destruction du monde par la bombe nucléaire. James Donovan, avocat spécialiste des assurances incarné par Tom Hanks, est invité à défendre Rudolf Abel, un dangereux espion soviétique auquel le comédien britannique Mark Rylance prête sa mine irrésistible. L’avocat est appelé, en tant que simple citoyen, à accomplir une mission secrète à Berlin-Est : échanger Abel contre un espion américain capturé par les Soviétiques. James Donovan devra se débrouiller dans un monde terriblement inquiétant et envahi par les salauds - sauf que les Soviétiques le sont encore plus que les Américains, du fait du régime qu’ils représentent. Libération.fr, L’individualisme aliéné de notre modernité - Libération
  • Cette convergence semivolontaire (au moins refoulée) donne au film une coloration étrange : celle d’un objet aliéné jusqu’au trognon mais paradoxalement ultra-débridé, empli d’images sidérantes et pestilentielles. L'Obs, « No Pain No Gain », le rêve américain selon Michael Bay
  • En terme d’urbanisme, les mesures d’urgence rallongeaient également les délais de préemption et de recours. La mairie dispose en temps normal de deux mois pour préempter un bien immobilier, après l’envoi d’une déclaration d’intention d’aliéné (DIA) par l’acquéreur à son notaire. « L’ordonnance précédente du 25 mars avait suspendu l’instruction de cette déclaration jusqu’à l’expiration d’un délai d’un mois à compter de la levée de l’état d’urgence sanitaire, actuellement fixée au 24 mai 2020 », précisent Les Echos. Ainsi, le droit de préemption ne pouvait être purgé qu’à partir du 24 juin. Cela freinait fortement la finalisation des ventes. L’abandon de ce mois tampon permettra aussi aux permis de construire d’être octroyés plus rapidement.  Le délai de recours de deux mois contre un projet de construire avait aussi été suspendu pendant l’état d’urgence sanitaire. Les mesures prévoyaient un nouveau délai de deux mois à partir du 24 juin. Finalement, il faudra seulement attendre le 24 mai, date à partir de laquelle il faudra ajouter la durée du recours qu’il restait avant la crise.  Mieux Vivre Votre Argent, Immobilier: droit de préemption, délais de rétractation, que prévoit l’ordonnance du 16 avril? 
  • Fuyant les médias et piètre orateur, il est néanmoins capable de faire réagir l'ensemble de la classe politique avec un tweet, et de mobiliser dans un pays où la jeunesse est majoritaire --même si ces derniers écrits soutenant le Premier ministre tout juste désigné, Mohammed Allawi, pourraient avoir aliéné une partie de ses partisans les plus jeunes. Le Point, Moqtada Sadr, leader versatile mais toujours décisif en Irak - Le Point
  • «Il y a tellement d’influences qui entrent dans cette chanson en particulier. Je l’ai écrit quelques mois après les élections de mi-mandat et je voulais prendre l’idée de la politique et choisir un lieu métaphorique pour que cela existe. Et donc je pensais à un lycée américain traditionnel, où il y a toutes sortes d’événements sociaux qui pourraient faire que quelqu’un se sente complètement aliéné. Et je pense que beaucoup de gens dans notre paysage politique ont juste l’impression que nous devons nous blottir sous les gradins et trouver un plan pour améliorer les choses », a déclaré Swift à Rolling Stone après la libération de Lover. Breakingnews.fr, Taylor Swift appelle Donald Trump sur Twitter et promet de «voter» pour lui «hors» du bureau
  • Le livret de Tremblay reprend la thèse selon laquelle les origines différentes des parents du poète –son père est irlandais et sa mère est québécoise- seraient en partie responsables de son mal de vivre. Sans compter qu’Émile est tiraillé par une mère qui l’aime trop et un père qu’il déçoit. Le poète devient donc le symbole d’un Québec aliéné, écartelé entre deux cultures.  Le Journal de Montréal, Une œuvre à garder vivante | Le Journal de Montréal
  • Il y a dans cette violation volontaire du secret de soi-même quelque chose de tragique: la disparition de l’enveloppe protectrice du corps. L’homme comme l’animal a besoin de la nuit. Sans ombre et sans nuit, il meurt. Loin dès lors d’être un progrès, la transparence du vivre ensemble devient la toxine qui abolit la distance entre les êtres, et donc leur contour, fondus qu’ils sont dans le groupe. Pour se construire, l’enfant a besoin de devenir opaque et provisoirement menteur afin de préserver son “jardin secret”, de ne plus se penser transparent pour sa mère. Sans secret, la vie n’est possible que pour ceux pour lesquels s’exhiber c’est exister. Et la différence s’est estompée entre se montrer et s’exhiber. L’envoi par M. Griveaux de la vidéo d’une scène intime généralement cachée est significatif de l’évolution des mœurs. Il n’avait certes pas envisagé sa diffusion à 9 millions d’internautes. Il a ignoré la distance entre privé et public, secret et transparence pour sa perte, en croyant exister ainsi davantage aux yeux d’une dame, aliéné qu’il est par les mœurs du jour. Ce sont là des effets destructeurs et paradoxaux de la lutte contre la solitude démocratique qui atteint même la vie sexuelle. Le HuffPost, Transparence: de l'affaire Assange à l'affaire Griveaux | Le HuffPost
  • Troisième et dernière collaboration entre Vincente Minnelli et Kirk Douglas, « Quinze Jours ailleurs » tisse son atmosphère de déréliction sur le délabrement bien réel secouant le Hollywood du début des années 1960. Concurrencée de plein fouet par la télévision, l’industrie du cinéma américain se reconfigure à la baisse, délocalise en Italie. Exactement comme dans ce mélo coloré en façade mais crépusculaire qui met en scène un microcosme épuisé, aliéné. Andrus est un rescapé encore fragile et son retour aux affaires sonne comme une rechute. Son ex-femme, Carlotta (Cyd Charisse), désormais au bras d’un milliardaire, a tour à tour l’allure d’une tentatrice langoureuse et d’un spectre effrayant. Kruger, lui, est au bout du rouleau : son sadisme à l’égard des acteurs (pour en tirer le meilleur comme pour asseoir son pouvoir) a perdu de son efficacité, sa femme et sa scripte n’en peuvent plus. Dans ce monde agonisant, seule la belle Veronica, jeune femme innocente croisée au (faux) hasard d’un plateau, apparaît comme une bouffée d’air pur, anomalie qui tire ce personnage vers le registre de l’abstraction. Pour Minnelli comme pour Jack Andrus, elle incarne une sorte de fantasme de cinéma, une lumière dans la nuit vers laquelle convergent tous les désirs, un rempart au cynisme et aux luttes de pouvoir. L'Obs, « Quinze Jours ailleurs », l’envers du décor hollywoodien
  • En quoi un patient, atteint d’un délire de possession par exemple, en quoi un autre, épileptique,  ou encore, un autre qui a commis un acte de folie, tel un meurtre, sont-ils tout autant aliénés à une pathologie qu’à la lecture que les médecins font de cette pathologie ? En quoi sont-ils tout autant aliénés à un traitement qu’on a choisi pour eux qu’au lieu où on les enferme ?  France Culture, L’aliénation selon Fanon, de la psychiatrie au colonialisme
  • Un climat délétère règne au sommet de l’Etat, le président d’extrême droite s’étant aliéné presque tous les gouverneurs du pays. Le Monde.fr, Coronavirus : au Brésil, Bolsonaro de plus en plus isolé face à sa gestion de la crise sanitaire
  • Le pire du pire est l’aliéné qui s’ignore : De quoi parle-je ? De ces décideurs incapables de penser qu’il y aurait aucune autre alternative, rien de différent que ce monde actuel, dans lequel il faut « faire avec » ! Cela ressemble à une fatalité et si par erreur nous quittions ce type de société organisée, et bien, ce serait l’apocalypse ! La fatalité est le caractère de ce qui est inéluctable, alors, mieux vaut se résoudre que lutter vainement... Les gilets jaunes à la maison, et que le business continue, sans heurt. AgoraVox, Ces aliénés qui nous gouvernent - AgoraVox le média citoyen
  • Sanna Marin est devenue la plus jeune cheffe de gouvernement de Finlande et du monde. À 34 ans, elle a remporté un vote interne au Parti social-démocrate finlandais (SDP) et succédé, mardi 10 décembre, à Antti Rinne, lui aussi social-démocrate, qui s’était aliéné un des partis de la coalition au pouvoir, le parti du Centre. Après qu'une grève avait éclaté contre un plan de réduction des salaires à la poste finlandaise, la direction avait fini par retirer le plan mais le soutien apporté par l’ancien syndicaliste Antti Rinne aux salariés en grève avait causé un malaise au sein du parti centriste, qui soupçonnait des pressions du premier ministre. Fin novembre, ce parti avait estimé « avoir perdu confiance » dans le chef du gouvernement, qui a dû démissionner finalement. Mediapart, A 34 ans, la Finlandaise Marin devient la plus jeune cheffe de gouvernement au monde | Mediapart
  • Le plus terrible : un stand où un certain Donald T., reconnu aliéné, a été élu Président midilibre.fr, Mort de Lady Di, meurtres célèbres, yéti, aliens... : un parc aux attractions polémiques - midilibre.fr
  • Début du XIXe siècle, la Révolution Française habite encore les esprits. Les aliénés et autres « citoyens » dissidents ont longtemps été enfermés et isolés, notamment avec les fameuses lettres de cachets jusqu’en 1790. Leur traitement, on peut s’en douter, n’avait rien d’humanisant. Bien que la Première République eût rapidement sonné son glas dès 1804, un bref moment de progrès inscrivit une démarche faisant Histoire, pour les aliénés notamment. Le Comptoir, Quelle éthique du soin sans souveraineté populaire ? – Le Comptoir
  • En fin de compte, nous n'avons pas choisi une race extraterrestre parce que nous avions le sentiment que, sans jeu de mots, c'est quelque chose qui aurait aliéné beaucoup de gens. Nous voulions nous assurer qu'il y avait un réel lien humain avec le personnage que nous avons dans le jeu, bien que personnellement (...), je pense que ce serait être vraiment cool d'avoir un protagoniste étranger. Jeuxvideo.com, Star Wars Jedi : Fallen Order - Respawn a pensé un personnage alien - Actualités - jeuxvideo.com
  • Il était une fois un jeune énergumène qui recherchait la lettre qui rapproche. Un mal énervant avait aliéné tant de libertés que, peiné, il avait ressenti, tel un héros de «L’Énéide», la nécessité de se mettre en chemin. , Thomas Sandoz, dompteur de mots, écrit à nos aînés
  • Une exposition sur les vêtements portés dans les hôpitaux psychiatriques questionne sur notre rapport aux aliénés, ces «autres» humains Le Temps, Les habits du fou, reflets de nos hésitations - Le Temps
  • 3« L’Introduction » procède au passage en revue de l’histoire du terme « aliénation », de ses manifestations et variations chez les anciens et chez l’homme moderne, en vue de la constitution d’une définition opératoire dans l’analyse des dix textes. Ainsi précise-t-on que « le concept d’aliénation repose sur la notion de dépossession par l’autre » (p. 12). On met en valeur aussi les divers sens qu’on accorde à ce terme, chacun montrant un aspect de cette « conscience malheureuse » de l’aliéné : l’impuissance, le sentiment de l’absurdité, l’absence des normes, la différence culturelle, l’isolement social, qui culmine avec l’étrangeté par rapport à soi. L’auteur passe également en revue les causes qui ont pu conduire à l’installation de ce sentiment (économiques, technologiques, sociologiques, existentialistes ou psychologiques). L’intérêt est de corriger la perception uniquement négative qui plane au-dessus de ce terme car, pour Patrick Brady « L’aliénation n’est pas un phénomène exclusivement négatif, dans la mesure où elle peut donner naissance à des vues pénétrantes et à l’élan nécessaire pour une métamorphose du regard sur autrui et sur soi-même » (p. 36). , Le problème de l’aliénation dans la littérature des XXe et XXIe siècles (Acta Fabula)
  • L'asile d'aliénés est l'endroit où fleurit le plus d'optimisme. Henry Havelock Ellis, The Dance of Life, III
  • Les hommes qui croient réellement en eux-mêmes sont tous dans des asiles d'aliénés. Gilbert Keith Chesterton, Orthodoxy, II

Traductions du mot « aliéné »

Langue Traduction
Anglais alienated
Espagnol enajenado
Italien alienato
Allemand entfremdet
Portugais alienado
Source : Google Translate API

Synonymes de « aliéné »

Source : synonymes de aliéné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aliéné »

Partager