La langue française

Fleurer

Définitions du mot « fleurer »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLEURER, verbe trans.

A.− Répandre, exhaler une odeur :
... je respirais, avec une sensualité réfléchie, le mélange de leurs parfums. MmeSaint-Alban déplaçait une nue lourde d'odeur brune, l'encens de ses cheveux crépus et de ses bras dorés. Ma mère fleurait la cretonne lavée, le fer à repasser chauffé sur la braise de peuplier, la feuille de verveine citronnelle (...) elle exhalait la senteur des laitues arrosées, car la fraîche senteur se levait sur ses pas, au bruit perlé de la pluie d'arrosage. Colette, Mais. Cl.,1922, p. 189.
Au fig. L'une, la Toilette, représentant une femme décolletée, avançant sur la sortie de sa poitraille, un sommet de chignon et un bout de pif, tandis qu'elle attache une jarretière sur un bas bleu, fleure à plein nez la prostituée qui nous est chère (Huysmans, Art mod.,1883, p. 176).
Expressions
Fam. Cela fleure comme baume. [En matière d'intérêt] Cela paraît être une affaire offrant des garanties et lucrative. (Ds Ac. 1798-1878).
Sa réputation fleure comme baume, ne fleure pas comme baume. Il a une excellente, une mauvaise réputation. (Ds Ac. 1798-1878).
B.− Respirer (une chose odorante), sentir, flairer. Il parla de cette persistante odeur de cannelle expirant très au loin, dans les odeurs moins définies qu'exhalaient ses gants (...) et il fleura ses doigts (Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 244).
Au fig. On y fleurait [dans cette demeure], connaissant l'homme, dès le corridor d'entrée, une sorte d'affirmation politique ou plus exactement sociale qui me pénétrait de respect, presque d'enthousiasme (Duhamel, Terre promise,1934, p. 42).
REM. 1.
Fleurance, subst. fém.,hapax. Synon. de odeur, exhalaison.Ça vient sur moi, ça me couvre de couleur, de fleurance et de fruits et ça fond dans la nuit sur ma droite (Giono, Baumugnes,1929, p. 152).
2.
Fleurant, ante, part. prés. employé comme adj.Des champs et des verts pourpris La Fleurante nouveauté, Las, demain aura été. N'es-tu pas fleurante pomme, O Francine de renom, Et tant frétillarde, comme Tourterelle en sa saison! (Moréas, Pèlerin pass.,1891, p. 97).
Prononc. et Orth. : [flœ ʀe], [flø-]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. xives. [ms.] (Ysopet I ds Fables inédites des XIIe, XIIIeet XIVes. et fables de La Fontaine, éd. A. C. M. Robert, t. 1, p. 77; cf. éd. J. Bastin, t. 2, p. 257 : flairoit). Dér. avec dés. -er de fleur « odeur » (ca 1175 flaör, Horn, éd. M. K. Pope, 2711, encore vivant dans les dial., cf. FEW t. 3, p. 610b) du lat. pop. *flator, corruption du class. flatus, flatus « souffle, haleine, respiration » peut-être sous l'infl. de fœtor « mauvaise odeur ». Fréq. abs. littér. : 66.

Wiktionnaire

Verbe

fleurer \flœ.ʁe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Répandre une odeur ; exhaler une odeur.
    • Durtal avait cru qu’il ne parviendrait jamais à franchir la masse brouillée du mur qui barrait la place, en poussant une porte derrière laquelle s’ouvrait cette bizarre forêt qui fleurait la veilleuse et la tombe, à l’abri du vent. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • [La pièce] fleurait âcre et pêle-mêle la chaussette, la soupe rance, l’ammoniaque, le brûlé, le sur, le renfermé, l’ail et le kangourou en cage. — (René Fallet, Le Beaujolais nouveau est arrivé, chapitre IX ; Éditions Denoël, Paris, 1975)
    • (Figuré) Ça fleure l’honnêteté bourgeoise. C’est, en somme, du vice utilitaire. Tout est garanti, normal. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 78)
    • Mais l’air lui semblait fleurer noces, et Louis Breuil était un brillant parti. — (Henry Gréville, Louis Breuil, histoire d’un pantouflard, chapitre Ier ; E. Plon et Cie, Paris, 1883, page 9.) Note d’usage : Cette dernière construction, ou l’ellipse de l’article fait de fleurer noces une locution, est d’emploi restreint.
  2. (Cuisine) Répandre une fine couche de farine sur un plan de travail afin d’éviter qu’il ne colle excessivement.
    • Fleurer le plan de travail, c’est-à-dire y saupoudrer une fine couche de farine. — (Raphaële Marchal, À la folie, page 40, 2016, Édi8)
    • Mes premiers travaux en pâte à sucre se sont faits sur ma table de cuisine, simplement recouverte d’une nappe antiadhésive fleurée de sucre glace. — (Élodie Martins, Les pâtisseries d’Elodie : Après l’émission TV, le livre !, page 29, 2013, Éditions Eyrolles)

Verbe

fleurer \Prononciation ?\

  1. Flairer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLEURER. v. intr.
Répandre une odeur, exhaler une odeur. Cela fleure bon. Cela fleure comme baume. Voyez BAUME.

Littré (1872-1877)

FLEURER (fleu-ré) v. n.
  • Répandre, exhaler une odeur. Cela fleure bon. Il fleurait bien plus fort, mais non pas mieux que roses, Régnier, Sat. X.

    Cela fleure comme baume, cela sent très bon ; et fig. cela doit être avantageux, lucratif.

    Sa réputation fleure comme baume, ne fleure pas comme baume, il a une excellente réputation, une mauvaise réputation.

REMARQUE

Au XVIIe siècle il n'y avait aucune distinction, pas plus qu'auparavant, entre fleurer et flairer : J'y consens, qu'elle coure, aime l'oisiveté, Et soit des damoiseaux fleurée en liberté, Molière, Éc. des maris, I, 2. On dirait aujourd'hui flairée.

HISTORIQUE

XVe s. Mauvoise odeur m'est plus fleurant que basme, Orléans, Ball. 104.

XVIe s. Vous convient estre saiges, pour fleurer, sentir et esti mer ces beaulx livres de haulte gresse, Rabelais, Garg Prol. L'ouïr, le fleurer, ou un aultre sens, Montaigne, II, 303. L'un d'eux avoit empoisonné un œillet, lequel il bailla à fleurer à son compagnon, Paré, XXIII, 10.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FLEURER. - ÉTYM. Ajoutez : Il est dit que fleurer est une autre forme de flairer. Il est certain que le changement de ai en eu est difficile. Aussi M. Ascoli, Zeitschr. für vergl. Sprachforsch. t. XVII, p. 318, rattache fleurer à l'anc. franç. flaveur, qui est devenu en anglais flavour. Mais, à son tour, quelle est l'origine de flaveur ? On ne peut y voir qu'un dérivé d'un lat. fictif fragrorem (de fragrare), qui a donné flaeur, fleur, d'où fleurer (voy. FLAIRER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fleurer »

Autre forme de flairer ; seulement la langue s'est servie de la différence des deux formes pour, laissant à flairer le sens actif, donner à fleurer la signification neutre d'avoir une bonne odeur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dénominal de fleur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fleurer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fleurer flœre

Évolution historique de l’usage du mot « fleurer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fleurer »

  • Berlingots : étaler finement la pâte en bandes, mouiller au pinceau. Déposer 15 g de farce puis rouler en tube. Avec un couteau, couper des berlingots. Les réserver sur un papier sulfurisé, fleurer de semoule, les cuire à l’eau puis rouler au bouillon légèrement beurré. , Magazine Gastronomie et Vins | La recette des variations à l'encre de Benoît Witz, chef du restaurant Elsa au Monte Carlo Beach de Monaco
  • Ça commence à fleurer bon pour le Crew Dragon qui entre dans la phase finale de préparation de sa première mission habitée vers la Station spatiale internationale. À l'inverse, la capsule Starliner de Boeing vit des heures très compliquées. , Le Crew Dragon de SpaceX presque prêt pour son premier vol habité - Les Numériques
  • L’assertion a beau fleurer le bon sens, elle laisse entrevoir que le temps est venu pour le pouvoir de sortir parapluies et paratonnerres. Un simple petit tour dans nos archives (lire ci-contre) démontre à quel point les professionnels de santé avaient alerté sur l’état déliquescent des hôpitaux publics après deux décennies de saignées budgétaires. Dans la situation actuelle, seul le Covid-19 est inédit. Pas la déstructuration de notre système de santé. Le temps est d’autant plus venu de sortir les parafoudres que le chef de l’État a promulgué les lois de finances de la Sécurité sociale 2018, 2019 et pour 2020 un objectif national de dépenses d’assurance-maladie (Ondam) sévèrement contraint. Auparavant, à l’Élysée, puis à Bercy, il avait été solidaire des tours de vis de la majorité précédente. Mais dès 2008, jeune inspecteur des finances, il avait en grande partie rédigé le rapport de la commission Attali « pour la libération de la croissance française ». Outre la « décision fondamentale 20 » prescrivant 20 milliards d’euros de réduction des dépenses publiques chaque année et pendant cinq ans, y était formulée « l’externalisation des services périphériques à l’offre de soins, dont les achats de matériel médical ». Douze ans plus tard, l’hôte de l’Élysée lance une grande offensive pour reconstituer les stocks de masques, gants et autres respirateurs… L'Humanité, Dix ans d’alertes relayées par l'Humanité. Dix ans d’alertes ignorées par les pouvoirs publics | L'Humanité

Traductions du mot « fleurer »

Langue Traduction
Anglais bloom
Espagnol florecer
Italien fioritura
Allemand blühen
Chinois 盛开
Arabe إزهار
Portugais flor
Russe цветение
Japonais 咲く
Basque bloom
Corse fiore
Source : Google Translate API

Synonymes de « fleurer »

Source : synonymes de fleurer sur lebonsynonyme.fr

Fleurer

Retour au sommaire ➦

Partager