La langue française

Feuillagé

Sommaire

  • Définitions du mot feuillagé
  • Phonétique de « feuillagé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « feuillagé »
  • Citations contenant le mot « feuillagé »
  • Images d'illustration du mot « feuillagé »
  • Traductions du mot « feuillagé »

Définitions du mot feuillagé

Trésor de la Langue Française informatisé

FEUILLAGÉ, ÉE, adj.

A.− [En parlant d'un arbre] Garni de feuillage. Longues allées de marronniers et de platanes tout feuillagés d'or pâle à cette époque (Lorrain, Âmes automne,1898, p. 80).
Rem. La docum. atteste un emploi au sens de « en forme de feuillage ». Un homme et une femme (...) s'engageant dans l'allée mystérieuse parmi les barres d'or, les ombres feuillagées, les mille points de lumière dont le sol était jonché (A. Daudet, Nabab, 1877, p. 71).
B.− P. ext. [En parlant d'un objet quelconque] Garni d'ornements imitant le feuillage, de représentations de feuilles. Des colonnes à chapiteaux feuillagés. Pilastres plaqués de morceaux de glace, feuillagés d'acanthe (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 76).Sur le couvercle [d'une petite boîte ronde] se dresse une haie feuillagée d'or (E. de Goncourt, Mais. artiste,1891, p. 275).
Rem. La docum. atteste un emploi au sens de « garni comme d'un feuillage ». Deux appliques de jade vert, feuillagées d'un bouquet de plumes de paon (Id., ibid., p. 351).
Prononc. : [fœjaʒe]. Étymol. et Hist. 1869 (Goncourt, loc. cit.). Dér. de feuillage*; suff. *. Fréq. abs. littér. : 1.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FEUILLAGE. n. m.
L'ensemble des feuilles d'un ou de plusieurs arbres. Le feuillage de cet arbre est très beau. Feuillage vert, touffu, épais, sombre. Se retirer, se mettre à couvert sous le feuillage. Il se dit aussi de Branches d'arbres couvertes de feuilles, et même quelquefois d'un Amas de feuilles vertes détachées de l'arbre. Un arc de triomphe fait de feuillage. La porte était ornée de feuillage. Il se dit également de Certaines représentations plus ou moins fidèles de feuillage, soit en sculpture, soit en ouvrage de tapisserie, etc. Une bordure ornée de feuillage. Damas à grands feuillages. Un papier de tenture à feuillage.

Phonétique du mot « feuillagé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
feuillagé fœilaʒe

Évolution historique de l’usage du mot « feuillagé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « feuillagé »

  • Cette commode à façade en arbalète, dotée d’un plateau rectangulaire et de quatre pieds en forme de sabots de biche, présente un décor en marqueterie Boulle alliant l’écaille à fond rouge au laiton doré. Un placage de bois noirci ainsi que différents éléments en bronze ciselé et doré, parmi lesquels de délicats mascarons appliqués aux entrées de serrures centrales, viennent rehausser cette riche ornementation. L’extrême sophistication de ce meuble s’exprime notamment dans sa partie basse, sur un tablier curviligne, garni en son centre d’un masque feuillagé, et dont les enroulements évoquent la forme d’un lambrequin. Mis en œuvre suivant la technique de marqueterie élaborée par Charles-André Boulle (1642-1732), maître ébéniste du roi Louis XIV, le décor de cette commode est probablement inspiré de dessins de l’ornementaliste Jean Bérain, « dessinateur de la Chambre et du Cabinet du roi » à partir de 1674. Il représente des personnages de la Commedia dell’arte abrités sous des dais festonnés, ainsi que des chimères, des volatiles et des putti environnés de coquilles, d’enroulements feuillagés et de vasques fleuries. La proximité des ateliers des deux maîtres au sein du Louvre explique sans doute cette transposition des modèles de Bérain dans les revêtements de marqueterie Boulle et leur diffusion auprès de nombreux ébénistes parisiens tels que Nicolas Sageot. Rénovateur des motifs de grotesques et d’arabesques, Bérain développe un style bien éloigné de la solennité prônée par Le Brun, mort en 1690, et remet à la mode les lignes sinueuses, les galbes et les courbes ainsi que les jeux gracieux d’entrelacs, hérités des fantaisies de la Renaissance. Durant les dernières années du règne de Louis XIV, le goût de la noble grandeur cède le pas à une esthétique charmante et intimiste qui s’épanouit au sein des salons parisiens et conduit au triomphe du style rocaille sous la Régence (1715-1723). Connaissance des Arts, Trésor à vendre : une commode en marqueterie Boulle d'époque Louis XIV attribuée à Nicolas Sageot | Connaissance des Arts
  • Rare paire d’aiguières en porcelaine craquelée, dite « céladon », à monture en bronze finement ciselé et doré. Epoque Louis XV (anciennes restaurations et ajout d’un motif feuillagé aux cols). H : 31,5 cm. Adjugé 109 200 euros (frais compris). Le magazine des enchères, La collection de Jacques Guerlain fait flamber les enchères à Orléans | Le magazine des enchères
  • Le cycle de Cluny, tel que l’a établi Kenneth Conant et tel qu’on peut le voir aujourd’hui, commence par un chapiteau entièrement végétal, que son caractère insolite a longtemps transformé en énigme. Il est suivi par deux autres à forte dominante végétale, sur lesquels des personnages surgissent aux angles d’un décor feuillagé dominant. Les chapiteaux suivants changent cette disposition, et les figures qui les ornent sont enfermées dans des mandorles installées, non plus dans les angles, mais sur les faces, tandis que le décor végétal, beaucoup plus discret, est relégué à l’extérieur. Le Paradis unifie cette progression en réinstallant la végétation, transformée et luxuriante, sur les faces, sous la forme d’arbres couverts de fruits, tandis que les fleuves personnalisés occupent de nouveau les angles, et que la composition, en laissant arbres et fleuves s’imbriquer et se rejoindre selon un schéma triangulaire, absorbe la rupture, jusque là bien marquée, entre faces et angles. Dans ce huitième et dernier chapiteau, la végétation n’a pas disparu mais, après la première transformation des feuilles stériles en arbres fruitiers, réalisée au Paradis, elle en subit une autre, et s’épanouit en palmes régulières derrière les musiciens, organisant autour d’eux une structure comparable aux mandorles des chapiteaux précédents, «  car cette matière sera entièrement transformée en une stabilité et une uniformité spirituelle. [44] » L’herbe extérieure, sensible et vouée à la mort [45], devient elle-même mandorle intelligible, dans une pacification définitive de son exhubérance. « Car aucune essence ou aucune substance n’est créée par la Bonté divine, qui ne continue à subsister sous un mode éternel et immuable. [46] » Les deux motifs de l’herbe et de la mandorle se fondent ainsi en un seul qui n’est plus ni vraiment l’un ni tout-à-fait l’autre et, pour bien exprimer qu’il s’agit d’une transformation, l’herbe foisonnante existe encore dans la partie basse, autour des jambes des musiciens. Ce n’est que passée au dessus du cercle céleste, ayant pénétré en lui avec eux, qu’elle se fait palme enveloppante pour chaque élu, illustrant la parole d’Ambroise : « si le salaire est égal pour tous, la palme n’appartient qu’au petit nombre » (ill. 5). Après l’étape du retour au Paradis promis à tous, l’histoire du monde, de l’humanité et de la création tout entière franchit l’ultime limite, « car la gloire de l’immortalité éternelle sera égale chez tous les hommes, mais la gloire de la béatitude ne sera pas égale chez tous les hommes [47]. » L’herbe du premier chapiteau tendue vers le Christ, après avoir porté du fruit par la double action du travail de l’homme et de la grâce divine, acquiert sa stabilité [48] et « passe en Dieu » [49]. La Tribune de l'Art, Proposition de lecture des chapiteaux de Cluny : 4. Le second chapiteau de la Musique - La Tribune de l'Art

Images d'illustration du mot « feuillagé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « feuillagé »

Langue Traduction
Anglais foliage
Espagnol follaje
Italien fogliame
Allemand laub
Chinois 叶子
Arabe أوراق الشجر
Portugais folhagem
Russe листва
Japonais
Basque foliage
Corse frunze
Source : Google Translate API
Partager