La langue française

Ferrailleur

Sommaire

  • Définitions du mot ferrailleur
  • Étymologie de « ferrailleur »
  • Phonétique de « ferrailleur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ferrailleur »
  • Citations contenant le mot « ferrailleur »
  • Images d'illustration du mot « ferrailleur »
  • Traductions du mot « ferrailleur »
  • Synonymes de « ferrailleur »

Définitions du mot ferrailleur

Trésor de la Langue Française informatisé

FERRAILLEUR1, EUSE, subst. masc. et adj.

I.− Subst. masc. Celui qui aime ferrailler, se battre à l'épée. Un duelliste, un de ces ferrailleurs Dont l'imposant renom fait taire les railleurs (Pommier, Crâneries,1842, p. 77):
... je me ferais scrupule de gâter ou détruire un si beau tireur, d'autant plus qu'ils se font rares par ce temps de ferrailleurs vulgaires où l'on tient une épée comme un manche à balai. Gautier, Fracasse,1863, p. 352.
II.− Adj. Qui aime la dispute, qui se complaît aux discussions. Agressive, ferrailleuse, instruite, commandante et sceptique, vous voyez qu'il ne lui manque rien pour entrer dans un régiment (Taine, Notes Paris,1867, p. 205).
Prononc. et Orth. : [fε ʀ ɑjœ:ʀ], [fe-], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1718-1932. Cf. ferraille. Étymol. et Hist. 1. [Av. 1692 « celui qui aime à se battre à l'épée » (Ménage s. réf. ds Trév. 1721 : Bèrgerac étoit un grand ferrailleur)]; 1690 (Fur.); 2. 1765 « celui qui aime à s'escrimer en paroles » (Encyclop. t. 14, p. 771a, s.v. scholastiques : Roscellin, le ferrailleur le plus redouté de son tems). Dér. de ferrailler*; suff. -eur2*.

FERRAILLEUR2, subst. masc.

A.− Marchand de ferraille. Rémonencq, ferrailleur, achète les marchandises d'occasion (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 107).Il (...) descendit à Clignancourt, où une agglomération de chiffonniers et de ferrailleurs avaient établi leur domicile (Ponson du Terr., Rocambole,t. 5, 1859, p. 284).Les cimetières de voitures multiplient les problèmes posés par les entrepôts de ferrailleurs (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 382).
B.− Ouvrier spécialisé dans le ferraillage des armatures de béton armé. L'Office du Travail de la Seine recherche actuellement des cimentiers-ferrailleurs (L'Œuvre,9 févr. 1941).
Prononc. et Orth. : [fε ʀ ɑjœ:ʀ], [fe-]. Ds Ac. 1832-1932. Cf. ferraille. Étymol. et Hist. I. Ca 1630 « marchand de ferraille » (Discours sur la mort du Chapelier ds Variétés hist. et littér., éd. E. Fournier, t. 5, p. 37 [sous-titre :] L'adieu des trois ferailleurs et leur retour à Paris [ailleurs dans le texte, pp. 31, 35, 37 on a ferailliers]). II. 1930 construction « ouvrier qui met en place l'armature métallique du béton armé » (Lar. 20e). I dér. de ferraille*; suff. -eur2*. II dér. de ferrailler* (étymol. 3); suff. -eur2*.
STAT. − Ferrailleur1 et 2. Fréq. abs. littér. : 25.

Wiktionnaire

Nom commun

ferrailleur \fɛ.ʁa.jœʁ\ masculin

  1. (Vieilli) (Familier) Homme qui se bat souvent à l’épée, qui en cherche les occasions.
    • Fi ! monsieur de Wardes, continua Raoul, il ne sied point d’être ainsi ferrailleur quand nous avons des édits contre les duels. — (Alexandre Dumas, Le Vicomte de Bragelonne, 1847, Michel Lévy frères, page 256)
    • C’est un grand ferrailleur. C’est un ferrailleur de profession.
  2. Marchand de ferraille.
  3. Entreprise de recyclage des métaux.
  4. Ouvrier qui s'occupe du ferraillage [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FERRAILLEUR. n. m.
Marchand de ferraille.

Littré (1872-1877)

FERRAILLEUR (fè-râ-lleur, ll mouillées, et non fè-râ-yeur) s. m.
  • 1Marchand de ferraille.

    Celui qui vend toutes sortes d'outils et d'ustensiles en fer ou autres métaux d'occasion.

    Celui qui confectionne les grils, etc.

  • 2 Familièrement. Homme qui aime à ferrailler.

    Fig. Celui qui a des disputes. Roscelin, le ferrailleur le plus redouté de son temps, Diderot, Opin. des anc. phil. (scolastiques). Beaumarchais était ferrailleur et souvent cherchait noise, Courier, Lett. II, 134.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FERRAILLEUR, s. m. (Chauderonnerie.) Les Chauderonniers nomment ainsi des maîtres Serruriers, qui ne travaillent que pour eux, & dont tout l’ouvrage consiste à faire les grilles, les piés & les fourchettes des réchaux de tôle. Diction. de Trév.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ferrailleur »

 Dérivé de ferrailler avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ferrailler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ferrailleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ferrailleur fɛrajœr

Évolution historique de l’usage du mot « ferrailleur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ferrailleur »

  • Un ferrailleur est intervenu en fin d’après-midi pour enlever une épave garée sur la place Emile-Zola en plein centre-ville de Salins-les-Bains (Jura). , Jura | Un ferrailleur intervient pour enlever une épave garée en plein centre-ville et trouve un obus à l’intérieur
  • L’artiste Robert Coudray est connu pour son talent de ferrailleur. Mais en ce moment, il a la tête tournée vers le cinéma. Il réalise les dernières séquences de son long métrage "Heureux les félés" chez lui, à Lizio (Morbihan).   France 3 Bretagne, "Heureux les félés" : le nouveau long métrage de Robert Coudray, l'artiste ferrailleur

Images d'illustration du mot « ferrailleur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ferrailleur »

Langue Traduction
Anglais junkyard
Espagnol depósito de chatarra
Italien discarica
Allemand schrottplatz
Chinois 垃圾场
Arabe المخلفات
Portugais ferro-velho
Russe свалка
Japonais 廃品
Basque junkyard
Corse junkyard
Source : Google Translate API

Synonymes de « ferrailleur »

Source : synonymes de ferrailleur sur lebonsynonyme.fr
Partager