La langue française

Faucheur

Sommaire

  • Définitions du mot faucheur
  • Étymologie de « faucheur »
  • Phonétique de « faucheur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « faucheur »
  • Citations contenant le mot « faucheur »
  • Traductions du mot « faucheur »
  • Synonymes de « faucheur »

Définitions du mot faucheur

Trésor de la Langue Française informatisé

FAUCHEUR1, EUSE, subst.

A.− Subst. masc. ou fém. Celui, celle qui fauche l'herbe, les céréales. Mettre les faucheurs dans un pré (Ac.). Les blés que l'habile faucheur couche d'un seul andain (Guévremont, Survenant,1945, p. 94).Le geste majestueux du faucheur (Bachelard, Poét. espace,1957, p. 74).Cf. ample ex. 6.
P. métaph. Prenez garde, messieurs. Le ministre est puissant C'est un large faucheur qui verse à flots le sang (Hugo, Marion Del.,1831, p. 203).Le temps, vieux faucheur glouton, aux talons de fer et à la dent éternelle (Flaub., Smarh,1839, p. 57).Faucheur de + subst.Défendre Louis XI n'est pas nouveau; à qui la faute, si ce faucheur de privilèges vécut dans un temps où la main du roi ne pouvait arriver jusqu'à celle du peuple (Musset, Le Temps,1830-31, p. 108).L'expérience, cette faucheuse d'illusions (Vogüé, Morts,1899, p. 250).
La faucheuse. La mort. Elle passe et repasse le fer sur les épis, l'impitoyable faucheuse... en Irlande, la mortalité des enfants est aussi effrayante que leur multiplication (Michelet, Chemins Europe,1874, p. 94):
Je vis cette faucheuse. Elle était dans son champ. Elle allait à grands pas moissonnant et fauchant, Noir squelette laissant passer le crépuscule. (...) Et les triomphateurs sous les arcs triomphaux, Tombaient, elle changeait en désert Babylone... Hugo, Contempl.,t. 2, 1856, p. 414.
Spéc., argot. ,,Voleur qui coupe les chaînes de montre`` (France 1907); p. ext. voleur (cf. Sandry-Carr. 1963).
B.− Subst. fém. Machine agricole qui sert à faucher. Faucheuse-lieuse. Bientôt, on allait moissonner, les faucheuses mécaniques allaient cliqueter au loin dans la campagne (Genevoix, Raboliot,1925, p. 306).
Prononc. et Orth. : [foʃ œ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932; au masc. ds Ac. 1694-1878; aux 2 genres ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1210 falceors (G. Le Clerc, Bestiaire divin, éd. R. Reinsch, 2499); 1745 fig. la grande faucheuse « la mort » (ds Esn.); 2. 1859 subst. fém. « machine agricole » (Tableau des études agricoles in Encyclop. pratique de l'agriculteur ds Quem. DDL t. 12). Dér. du rad. de faucher*; suff. -eur2*, -euse*. Fréq. abs. littér. : 156. Bbg. Darm. 1877, p. 48. − Quem. DDL t. 6, 12.

FAUCHEUX, FAUCHEUR2, subst. masc.

Animal proche de l'araignée, appartenant à la classe des Arachnides, dont le corps globuleux d'une seule pièce est pourvu de quatre paires de pattes ambulatoires longues et grêles. Les « scorpions », « les faucheurs », et les « araignées », par exemple, n'ont pas la tête séparée du corselet (Cuvier, Anat. comp.,t. 1, 1805, p. 444).De grands faucheux (...) aux membres noirâtres, pointillés, striés (Zola, Faute Abbé Mouret,1875, p. 1389):
... ce faucheux qui se balançait près de son soulier, qui se fendit brusquement de toutes ses pattes immenses et disparut. Sartre, Mort ds âme,1949, p. 131.
P. compar. Il [Laigrepin] enleva sa calotte, laissa tomber ses longs bras de faucheux le long des coutures de son pantalon (Courteline, Coupe nouv.,1885, IV, p. 222).Le second laquais, grand diable aux jambes de faucheux, se mit à courir (France, Rôtisserie,1893, p. 219).
Prononc. et Orth. : [foʃø], [foʃ œ:ʀ]. Le 1erds Ac. 1762 et 1798; le 2eds Ac. 1694-1740; les 2 ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1690 faucheux « araignée » (Fur.); 1756 faucheur (Geoffroy, Matière médicale ds Fr. mod. t. 14, p. 298, s.v. faucheux). Même mot que faucheur peut-être d'apr. le sens de faucher* (terme de man.); pour la chute du r, v. Fouché, p. 669. Cf. aussi ca 1535 faucheux au sens de « personne qui fauche » (Nicolas de Troyes, le Grand Parangon, 54 ds Hug.). Fréq. abs. littér. : Faucheux : 19.

Wiktionnaire

Nom commun 1

faucheur \fo.ʃœʁ\ masculin (pour une femme on dit : faucheuse)

  1. Ouvrier qui fauche.
    • Avec tout cela inclus, les mesures de rendement faites donnent la valeur moyenne de 150 à 200 kg de foin par jour par faucheur'. Ainsi, un faucheur peut récolter en 4 jours de quoi nourrir en complément une bonne vache pendant la saison sèche, soit de 600 à 800 kg de foin. — (J. M. Suttie, Conservation du foin et de la paille: pour les petits paysans et les pasteurs, FAO, 2004, page 204)
    • A La Horgne, un arpent fauché et lié rapportait deux doubles décalitres au faucheur et un à la femme qui faisait les javelles. […]. A Terron-lès-Vendresse et Vendresse un faucheur d’avoine gagne 17 F à l'ha. — (Jacques Lambert, Campagnes et paysans des Ardennes: 1830-1914, Charleville-Mézières : éditions Terres ardennaises, 1988, page 224)
    • Lorsque les blés sont coudés, le faucheur les doit prendre dans le sens que lui présente leur courbure de gauche à droite, ce qui fait le même effet, lorsque le temps est calme, que si le vent venait de sa gauche. — (Adolphe Fosset, Encyclopédie domestique, Paris : Salmon, 1830, vol.2, page 369)
  2. (Héraldique) Meuble représentant un personnage pratiquant le métier du même nom dans les armoiries. Il est représenté avec une faux dont la position doit être blasonnée. À rapprocher de batteur en grange, bûcheron, forgeron, meunier et vigneron.
    • De sinople au faucheur de carnation habillé et coiffé d’argent manipulant une faux du même emmanchée d’or et posée en bande, lame en pointe, qui est de Madiswil en Suisse → voir illustration « armoiries avec un faucheur »

Nom commun 2

faucheur \fo.ʃœʁ\ masculin

  1. (Zoologie) Animal ressemblant à l’araignée commune et qui a le corps petit et les pattes très longues.
    • La longueur démesurée des pattes est, pour les Faucheurs, un grand moyen de conservation. Dans leur marche, ils parcourent un espace plus considérable ; […]. — (C. Latreille, Mémoire pour servir de suite à l'histoire des insectes connus sous le nom de Faucheurs. Phalangium. L., dans le Bulletin des sciences par la société philomathique de Paris, Paris : Fuchs, vol. 1 (juillet 1791-ventôse an 7), page 114)
  2. (Zoologie) Synonyme de requin-renard commun.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FAUCHEUR. n. m.
Ouvrier qui fauche. Mettre les faucheurs dans un pré. En termes de Zoologie, il se dit d'un Genre d'insectes semblables à l'araignée commune qui ont le corps petit et les pattes fort longues. Dans cette acception, on écrit aussi et on dit FAUCHEUX.

Littré (1872-1877)

FAUCHEUR (fô-cheur) s. m.
  • Ouvrier qui fauche les foins, les avoines. Quelque temps après, il vint des faucheurs qui coupèrent l'herbe d'un pré rempli de fleurs qui convenaient à ces demoiselles [les abeilles] ; elles allèrent en corps d'armée défendre leur pré, et mirent les faucheurs en fuite, Voltaire, Lett. Mme du Deffant, 20 sept. 1769.

    En Pologne, soldats ou paysans armés qui combattent avec des faux.

    Fig. Qu'as-tu fait pour mourir, Ô noble créature ?… Ah ! qui donc frappe ainsi dans la mère nature, Et quel faucheur aveugle, affamé de pâture, Sur les meilleurs de nous ose porter la main ? Musset, Poésies nouv. à la Malibran.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il chaït jus, quant la teste ot copée ; Fors de son fuere [fourreau] colat la bone espée ; L'erbe fu drue ke dessuz fu versée ; Après lons tans l'ont faucheor trovée, Girard de Viane, v. 2671, ap. BECKER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « faucheur »

De faucher avec le suffixe nominal -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Faucher ; picard, faukeu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « faucheur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faucheur foʃœr

Évolution historique de l’usage du mot « faucheur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « faucheur »

  • Le travail a des exigences étonnantes, il ne souffre point que l’esprit considère des fins lointaines ; il veut toute attention. Le faucheur ne regarde pas au bout du champ. De Alain
  • Surnommé « le faucheur de la mort », « Thanatotheristes degrootorum », se trouvait au sommet de la chaîne alimentaire et pouvait mesurer jusqu'à huit mètres de long, précise l'étude parue dans la revue Cretaceous Research. leparisien.fr, «Le faucheur de la mort», un dinosaure cousin du T-Rex, découvert au Canada - Le Parisien
  • Surnommé « le faucheur de la mort », Thanatotheristes degrootorum, se trouvait au sommet de la chaîne alimentaire et pouvait mesurer jusqu'à 8 mètres de long, précise l'étude parue lundi dans la revue Cretaceous Research. Le carnivore géant, dont seules quelques parties du crâne d'environ 80 cm ont été retrouvées, serait le plus ancien membre de la famille des T-Rex connu dans le Nord de l'Amérique, suggère l'étude. Le spécimen remonte à 79 millions d'années au moins, quand le T-Rex, le plus célèbre des dinosaures immortalisé par Steven Spielberg dans Jurassic Park, vivait il y a environ 66 millions d'années. Futura, Un ancêtre des tyrannosaures découvert au Canada : « le faucheur de la mort »

Traductions du mot « faucheur »

Langue Traduction
Anglais reaper
Espagnol segador
Italien mietitrice
Allemand sensenmann
Chinois 收割者
Arabe حصادة
Portugais ceifeiro
Russe жатка
Japonais 刈取
Basque reaper
Corse segatori
Source : Google Translate API

Synonymes de « faucheur »

Source : synonymes de faucheur sur lebonsynonyme.fr
Partager