La langue française

Éventaire

Sommaire

  • Définitions du mot éventaire
  • Étymologie de « éventaire »
  • Phonétique de « éventaire »
  • Évolution historique de l’usage du mot « éventaire »
  • Citations contenant le mot « éventaire »
  • Traductions du mot « éventaire »
  • Synonymes de « éventaire »

Définitions du mot éventaire

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVENTAIRE, subst. masc.

A.− Vieilli. Plateau, corbeille d'osier que les marchands et camelots portent devant eux (généralement maintenu autour du cou par une sangle) pour la vente ambulante. Elle vendit des bouquets de violettes d'un sou, piqués dans un lit de mousse, sur un éventaire d'osier pendu à son cou (Zola, Ventre Paris,1873, p. 770).Une foule énorme et joyeuse de curieux se pressait autour de l'échafaud, attendant les charrettes pleines. Des femmes, portant l'éventaire sur le ventre, criaient les gâteaux de Nanterre (France, Dieux ont soif,1912, p. 179).
P. métaph. Zoraïde, jadis, a peut-être, comme Orlando, porté son cœur en écharpe. Aujourd'hui, c'est en éventaire (Toulet, Almanach,1920, p. 46).
B.− Usuel. Étalage extérieur d'un magasin, exposition de produits à vendre sur la voie publique. Les commerçants installent leurs éventaires, on entend monter le rideau métallique de la « Chope des singes » (Dabit, Hôtel Nord,1929, p. 49).Tout à l'heure, je me suis arrêté à l'éventaire d'un marchand de revues et de bonbons (Green, Journal,1945, p. 209):
... sur le terre-plein où se dresse la statue de Henri IV, un charlatan, des femmes élégantes qui interpellent les passants, des gens qui se disputent, des marchands en plein vent derrière leur éventaire. P. Rousseau, Hist. transp.,1961, p. 146.
Loc. Être à l'éventaire, tenir éventaire. Il faut que j'aille remplacer Fortunette. Elle est à l'éventaire depuis ce matin (Pagnol, Fanny,1932, I, 2etabl., 6, p. 106).À la fin de chaque semaine, Angélina tenait éventaire au marché de Sorel (Guèvremont, Survenant,1945, p. 168).
Prononc. et Orth. : [evɑ ̃tε:ʀ]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1690 eventaire « panier en osier destiné à porter les marchandises » (La Quintinie, I, 4 d'apr. DG); 1704 (Trév. : eventaire ou inventaire; cf. J. J. Rousseau, Rêveries du Promeneur solitaire, IX, éd. La Pléiade, I, p. 1092 : cet inventaire [de pommes]). Orig. obsc.; peut-être issu par dissimilation de nasale de inventaire* (l'éventaire étant à l'orig. constitué par de légères marchandises disposées dans un panier); rapproché de éventer p. étymol. seconde. Eventoire (DG, Bl.-W.1-5), de sens éloigné (xives. « instrument à éventer les draps », B. de Gordon, Pratiq. I, 7, éd. 1495 ds Gdf.) peut difficilement servir de point de départ. Fréq. abs. littér. : 78.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVENTAIRE, subst. masc.

A.− Vieilli. Plateau, corbeille d'osier que les marchands et camelots portent devant eux (généralement maintenu autour du cou par une sangle) pour la vente ambulante. Elle vendit des bouquets de violettes d'un sou, piqués dans un lit de mousse, sur un éventaire d'osier pendu à son cou (Zola, Ventre Paris,1873, p. 770).Une foule énorme et joyeuse de curieux se pressait autour de l'échafaud, attendant les charrettes pleines. Des femmes, portant l'éventaire sur le ventre, criaient les gâteaux de Nanterre (France, Dieux ont soif,1912, p. 179).
P. métaph. Zoraïde, jadis, a peut-être, comme Orlando, porté son cœur en écharpe. Aujourd'hui, c'est en éventaire (Toulet, Almanach,1920, p. 46).
B.− Usuel. Étalage extérieur d'un magasin, exposition de produits à vendre sur la voie publique. Les commerçants installent leurs éventaires, on entend monter le rideau métallique de la « Chope des singes » (Dabit, Hôtel Nord,1929, p. 49).Tout à l'heure, je me suis arrêté à l'éventaire d'un marchand de revues et de bonbons (Green, Journal,1945, p. 209):
... sur le terre-plein où se dresse la statue de Henri IV, un charlatan, des femmes élégantes qui interpellent les passants, des gens qui se disputent, des marchands en plein vent derrière leur éventaire. P. Rousseau, Hist. transp.,1961, p. 146.
Loc. Être à l'éventaire, tenir éventaire. Il faut que j'aille remplacer Fortunette. Elle est à l'éventaire depuis ce matin (Pagnol, Fanny,1932, I, 2etabl., 6, p. 106).À la fin de chaque semaine, Angélina tenait éventaire au marché de Sorel (Guèvremont, Survenant,1945, p. 168).
Prononc. et Orth. : [evɑ ̃tε:ʀ]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1690 eventaire « panier en osier destiné à porter les marchandises » (La Quintinie, I, 4 d'apr. DG); 1704 (Trév. : eventaire ou inventaire; cf. J. J. Rousseau, Rêveries du Promeneur solitaire, IX, éd. La Pléiade, I, p. 1092 : cet inventaire [de pommes]). Orig. obsc.; peut-être issu par dissimilation de nasale de inventaire* (l'éventaire étant à l'orig. constitué par de légères marchandises disposées dans un panier); rapproché de éventer p. étymol. seconde. Eventoire (DG, Bl.-W.1-5), de sens éloigné (xives. « instrument à éventer les draps », B. de Gordon, Pratiq. I, 7, éd. 1495 ds Gdf.) peut difficilement servir de point de départ. Fréq. abs. littér. : 78.

Wiktionnaire

Nom commun

éventaire \e.vɑ̃.tɛʁ\ masculin

  1. Plateau, généralement en osier, que portent devant eux les marchands de fleurs, de fruits, de légumes, de poisson, etc.
    • La borgnesse me passait mon petit éventaire de sucre d’orge au cou, et elle me plantait sur le Pont-Neuf. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Il y a des engueulades qui rougissent les yeux, bleuissent les joues, crispent les poings, arrachent les cheveux, cassent les œufs, renversent les éventaires, dépoitraillent les matrones, et me remplissent d'une joie pure. — (Jules Vallès, L'Enfant, chap. 8, Le Siècle, 1878 & Éditions Charpentier, 1879)
    • D’autres fois, il s’était présenté comme colporteur, ouvrant son éventaire et offrant des rubans de soie sur lesquels étaient inscrits des vers et des récits de vieux souvenirs. — (Hans Christian Andersen, Les feux follets sont dans la ville ! disait la sorcière des marais., traduction Étienne Avenard, in Librio 544, page 117, 2002, E.J.L.)
  2. Étalage à l’extérieur d’une boutique.
    • Son éventaire est toujours rempli de bêtes ! — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Fantôme des Ruines Rouges, 1932)
    • Un jour dans Fez, le Capitaine de Lattre s'arrête à l’éventaire d'un marchand de sucreries arabes. — (Michel Droit, De Lattre, maréchal de France, Pierre Horay, éditions de Flore, 1952, p.21)
    • Enfin Maman Jenny souleva la toile de sa boutique et vint devant l’éventaire. — (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • (Figuré)La boîte de Nine, c'est une matière d’éventaire où s'étalent et resplendissent tous les échantillons de notre douce et vermineuse humanité : barbots […] ; tribades aux traits durs, nymphes expertes en maquillage, mondaines en balade, tapettes aux professionnelles ondulations de hanches […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 103)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVENTAIRE. n. m.
Plateau, généralement en osier, que portent devant elles les marchandes de fleurs, de fruits, de légumes, de poisson, etc. Il désigne aussi l'Étalage à l'extérieur d'une boutique. Il y a des choux à l'éventaire de ce fruitier.

Littré (1872-1877)

ÉVENTAIRE (é-van-tê-r') s. m.
  • Sorte de plateau d'osier sur lequel des marchandes de fruits et de légumes portent leur marchandise.

REMARQUE

C'est une faute commune et grossière de dire inventaire, au lieu d'éventaire ; elle a été commise par J. J. Rousseau : Une petite qui avait sur son inventaire une douzaine de pommes, Prom. IX.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éventaire »

Ainsi dit de évent, à cause que les marchandises y sont à l'évent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « éventaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éventaire evɑ̃tɛr

Évolution historique de l’usage du mot « éventaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éventaire »

  • Il n’y a pas de certitudes en matière de prise en charge des malades Covid-19. Une mata-étude réalisée par l’Université de Pennsylvanie (Etats-Unis) et publiée dans la revue « Infectious Diseases And Therapy » a fait l’éventaire des protocoles en cours d’utilisation à travers le monde pour soigner les personnes infectées par un virus largement méconnu par des scientifiques. Les chercheurs font état de l’utilisation de 115 médicaments pour un soigner une seule maladie. C’est un record. , Traitement de la pneumonie a coronavirus: 115 médicaments pour soigner une maladie, une première dans la médecine moderne | Homeview Sénégal
  • Sont exclus : les compléments d’activité ; les artisans de la construction ; les pharmacies, les professions médicales et paramédicales ; les commerces (alimentaires ou non) sur éventaires et marchés ; la vente à distance ou vente à domicile ; le commerce de gros ; les gîtes et chambres d’hôte, les campings, les agences prestataires de services (immobilières, financières, de voyages…) ; les activités de services à la personne (portage de repas, ménage…) ; les professions libérales ; les activités scientifiques et techniques ; l’agriculture, les transports, l’industrie et l’information. , Bretagne romantique. Derniers jours pour bénéficier de l’aide pour les entreprises - Redon.maville.com
  • Ne voulant pas montrer son enthousiasme à l’idée de se taper un cacocalo, Zazie se mit à considérer gravement la foule qui, de l’autre côté de la chaussée se canalisait entre deux rangées d’éventaires. – Qu’est-ce qu’ils foutent, tous ces gens ? Demanda-t-elle. – Ils vont à la foire aux puces, dit le type, ou plutôt c’est la foire aux puces qui va-t-à-z-eux, car elle commence là. – Ah, la foire aux puces, dit Zazie de l’air de quelqu’un qui ne veut pas se laisser épater, c’est là qu’on trouve des ranbrans pour pas cher, ensuite on les revend à... L'Œil de la Photographie Magazine, Les Douches La Galerie : Paris est une Fête - L'Œil de la Photographie Magazine
  • Ce dernier dimanche matin, sous les Halles, derrière son éventaire « Le p’tit Caviste de Villars », Jason Pateau se plaît à dévoiler… CharenteLibre.fr, BAIGNES : « Le p’tit Caviste de Villars » sur le marché dominical - Charente Libre.fr
  • C’est aussi l’occasion de faire le grand ménage de printemps chez soi en proposant à la vente ses trésors oubliés. A condition de s’inscrire à l’avance pour disposer d’une place où déplier son éventaireSudOuest.fr, Vide-greniers des Bordelais : il est temps de s’inscrire
  • La Ville a également, sur demande motivée du maire, François Cadic, obtenu la reprise des marchés de Tréboul le mercredi et le samedi, dès samedi 28 mars. La présence des professionnels sur ce marché sera réservée aux exploitants agricoles pour la vente de leur production. La présence de commerçants ambulants notamment ceux exerçant une activité dite de « foodtruck » et artisans ambulants ainsi que la présence d’éventaires de boissons seront interdites. Le marché se tiendra avec un maximum de 100 personnes présentes (commerçants et clients) en même temps. Des mesures d’hygiène et distanciation sociale avec une signalétique et des médiateurs pour sensibiliser les usagers seront mises sen place. Le Telegramme, Le Télégramme - Douarnenez - Halles et marchés vont rouvrir

Traductions du mot « éventaire »

Langue Traduction
Anglais stall
Espagnol puesto
Italien stalla
Allemand stall
Chinois 失速
Arabe المماطلة
Portugais impedir
Russe стойло
Japonais ストール
Basque saltoki
Corse stalla
Source : Google Translate API

Synonymes de « éventaire »

Source : synonymes de éventaire sur lebonsynonyme.fr
Partager