La langue française

Escamotage

Sommaire

  • Définitions du mot escamotage
  • Étymologie de « escamotage »
  • Phonétique de « escamotage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « escamotage »
  • Citations contenant le mot « escamotage »
  • Traductions du mot « escamotage »
  • Synonymes de « escamotage »

Définitions du mot « escamotage »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESCAMOTAGE, subst. masc.

Action d'escamoter*; résultat de cette action.
A.−
1. Action d'escamoter, de faire disparaître par une manœuvre habile.
a) Domaine du spectacle,vieilli. Art, action de faire disparaître (un objet) à la vue du public, par un tour de passe-passe. Un vaste théâtre de prestidigitation et d'escamotage, où tout est miraculeux et imprévu (Baudel., Paradis artif.,1860, p. 354).Il y a ici une espèce de gentilhomme qui est un prestidigitateur, un sorcier avec ses mains, commandant au visible et à l'invisible, élevant l'escamotage au merveilleux (Goncourt, Journal,1867, p. 357).C'était comme un tour d'escamotage dans lequel il jouait le rôle de muscade (Simenon, Vac. Maigret,1948, p. 37).
b) Usuel
Action de soustraire à la vue en changeant de place ou en dissimulant. Les jeux de physique amusante et d'escamotage (...) n'ont pas fait de progrès depuis quelques années (D'Allemagne, Hist. jouets,1902, p. 297).
Action de faire disparaître de façon plus ou moins définitive. L'escamotage matériel des dix millions de cadavres de la guerre tient du prodige (Morand, Bouddha,1927, p. 89).C'était tout naturellement qu'avaient disparu les jeunes filles dans cette maison à escamotages (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 182).
2. Spéc. Repli du train d'atterrissage d'un avion après l'envol (cf. Rob., Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.).
3. En partic. Action de s'emparer d'une chose subtilement, par fraude. Il a toujours eu un penchant pour l'escamotage! C'est le plus grand chippeur du collège (Vallès, J. Vingtras,Enf., 1879, p. 179).
B.− P. anal. ou au fig.
1. Subterfuge servant à cacher, à passer sous silence. Cette nuit-là, dans ma chambre, j'ai assisté à l'examen de conscience le plus sincère en même temps qu'au plus habile escamotage des vrais motifs de sa fuite (Morand, Champions du monde,1930, p. 146).
2. Manœuvre destinée à éluder de façon habile (des difficultés, des obstacles, un événement gênant). Procédure d'escamotage. Les débats, cette fois, seront publics, sans escamotage possible (Martin du G., J. Barois,1913, p. 412).La « noble » impropriété des termes, ou l'escamotage de la question (Gide, Journal,1931, p. 1080).Mais déjà la rhétorique chrétienne, bonne connaisseuse des puissances du péché, ne réduisait l'adversaire à « quia » que par le ministère magique de ses prestiges et de ses escamotages (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 185).
3. Fait d'effectuer de façon trop rapide, d'écourter en omettant des étapes. Il est certain que toute cette cérémonie [les funérailles de Napoléon] a eu un singulier caractère d'escamotage (Hugo, Choses vues,1885, p. 27).
− Dans le domaine de l'expr. verbale.Ce « naturellement », jeté d'un accent à peine appuyé, d'un ton assourdi, pénétré de componction et de révérence, mis en valeur par un savant escamotage, me paraît digne des fourbes les plus achevés (Arnoux, Crimes innoc.,1952, p. 152).
Prononc. et Orth. : [εskamɔta:ʒ]. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1732 (Marivaux, Le Triomphe de l'amour, éd. Fournier-Bastide, II, 17 ds Quem. DDL t. 1). Dér. du rad. de escamoter*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 48.

escamotage -

Wiktionnaire

Nom commun

escamotage \ɛs.ka.mɔ.taʒ\ masculin

  1. Action d’escamoter.
    • …, j’ai toutes les chances d’aller en paradis. Mais le métier d’escamoteur n’y mène point directement, pas plus que celui de meunier. Je crains bien d’être forcé de gagner ma place par un dernier tour d’escamotage. — (Charles Deulin, Les Muscades de la Guerliche)
    • […], il se laissa imposer le titre de roi des Français sous le nom de Louis-Philippe Ier (7 août 1830). C'était une usurpation audacieuse de la souveraineté nationale; l'avènement de la branche cadette peut être qualifiée un escamotage. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESCAMOTAGE. n. m.
Action d'escamoter.

Littré (1872-1877)

ESCAMOTAGE (è-ska-mo-ta-j') s. m.
  • 1L'art, l'action de l'escamoteur. L'escamotage accompli [un mouchoir dans lequel il y avait une lettre d'amour étant pris adroitement], M. de Livernois se redressa et passa outre d'un air calme, Ch. de Bernard, la Chasse aux amants, 51.
  • 2Fig, Action de dérober subtilement. La loterie offre le hideux spectacle d'un gouvernement exerçant le plus vil des escamotages, et mettant l'innocence, le bien-être des hommes au misérable prix de quelques millions, Mirabeau, Collection, t. IV, p. 249.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « escamotage »

Escamoter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de escamoter avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « escamotage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
escamotage ɛskamɔtaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « escamotage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « escamotage »

  • Le premier escamotage a commencé avec le dépôt de la proposition de loi Rilhac le 12 mai. Moins d'un an après l'échec de l'amendement Rilhac qui confiait les directions d'école au principal de collège et regroupait les écoles, la question réapparait en pleine crise sanitaire. L'amendement avait été rejeté sous la pression des maires et des enseignants. Le ministre a peut-être pensé que la situation lui permettait de faire passer la loi. , Directeurs : La loi Rilhac adoptée mais déshabillée
  • Sur un autre volet, il a été constaté que le service de réanimation, qui figurait comme deuxième point de la visite du ministre, a été zappé du programme. Selon certaines indiscrétions, le problème du manque d’oxygène aurait motivé cet escamotage, afin de cacher la vérité au membre du gouvernement. http://www.liberte-algerie.com/, 28 décès dus à la Covid-19 en 48 heures: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Dans cette préquelle qui met à l'honneur les premières aventures de John Cooper, on retrouvera quelques bobines connues comme celle de Kate O'Hara, ou celle, toujours aussi sinistre, du médecin-sniper Doc McCoy. Le trio devra réaliser toutes sortes de missions d'escamotage et d'assassinats en compagnie de deux nouveaux héros, Hector Mendoza et Isabelle Moreau, dans des niveaux comme des puzzles d'infiltration. Desperados III l'avait déjà un peu affirmé grâce à sa démo gratuite : il est très ouvertement construit sur les réussites de Shadow Tactics, jeu imaginé par Mimimi comme un Desperados sans la licence. Ce sera donc l'occasion pour Gautoz de vous faire la démonstration de ses capacités de synchronisation via le fameux Shodown mode, qui permet toujours d'exécuter des frappes conjointes en quelques clics. Bon visionnage à toutes et à tous, et rendez-vous sur le test complet du jeu pour plus d'informations ! , Stetson et santiags pour Gautoz sur Desperados 3 - Gamekult
  • Pareil escamotage montre que le PNF se savait en dehors des clous. Mais la soustraction du dossier et les dénégations qui l'ont couverte ont eu une autre conséquence : elles ont permis de camoufler que les efforts ­extravagants déployés pour identifier une "taupe" étaient restés vains. Pour maintenir le secret, le vice-procureur ­Amar exigera, le 7 octobre 2016, que les recherches reprennent. La police obéira sans empressement : à en croire les éléments versés à la procédure, aucun acte d'enquête ne sera effectué pendant deux ans et demi ; au total, seuls sept ­procès-verbaux laconiques seront rédigés - curieusement numérotés à la main, contre tous les usages. lejdd.fr, Sarkozy : ce que la justice a caché
  • Avec le temps, on apprend à être vif sur l’escamotage et c’est une petite victoire que de permettre à l’autre de rouler sans s’arrêter. Quoi qu’il en soit, jamais personne n’oublie de se saluer de l’index levé, de la main ou d’un coup de phare à la nuit tombée, et ce salut réjouissant persiste lorsque la chaussée reprend sa morphologie à double voie. Le Temps, Un salut pour la vie sauve - Le Temps

Traductions du mot « escamotage »

Langue Traduction
Anglais retraction
Espagnol retracción
Italien ritrazione
Allemand rückzug
Chinois 缩回
Arabe تراجع
Portugais retração
Russe втягивание
Japonais 撤回
Basque atzera
Corse ritruvamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « escamotage »

Source : synonymes de escamotage sur lebonsynonyme.fr
Partager