Ensorcelant : définition de ensorcelant


Ensorcelant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENSORCELER, verbe trans.

A.− OCCULT. Soumettre à une influence magique généralement maléfique, à l'action d'un sortilège. (Quasi-) synon. charmer, enchanter, envoûter, jeter un sort; (quasi-) anton. désensorceler, désenchanter, lever un sort.Le bruit public fut tout aussitôt que le roi avait été ensorcelé ou empoisonné (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 2, 1821-24, p. 66).Les relations entre le sorcier et ceux qu'il ensorcelle (Lévi-Strauss, Anthropol. struct.,1958, p. 185):
Ils [les sorciers de Guernesey] ont des pratiques véritablement criminelles. Ils font bouillir de l'or. Ils cueillent des herbes à minuit. Ils regardent de travers les bestiaux des gens. (...) Ils sont redoutés et redoutables. Un d'eux a récemment ensorcelé un boulanger « ainsi que son four ». Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 59.
B.− Au fig. Soumettre (quelqu'un) à une forte emprise qui le captive, comme par un sortilège.
1. [Le suj. désigne une pers.] Nous avons à cette cour un coquin d'infiniment d'esprit (...) qui, lors de la mort du comte Palanza, ensorcela le père Landriani (Stendhal, Chartreuse Parme,1839, p. 130).Canalis, comme Nodier en ceci, vous ensorcèle par une naïveté, naturelle chez le prosateur et cherchée chez Canalis (Balzac, Modeste Mignon,1844, p. 56).Il avait de l'esprit aventureux et séduisant (...) il nous ensorcela tous, mon mari, mon oncle, mes cousins (France, Bonnard,1881, p. 368).
En partic. Exercer sur quelqu'un une forte emprise amoureuse, un grand pouvoir de séduction. (Quasi-)synon. charmer, séduire.MmeL avait combiné l'effet incendiaire d'une certaine robe de moire bleuâtre (...) où elle devait m'ensorceler tout à fait. Cette « ensorcellerie » (intentionnelle) sera réalisée mercredi sans doute, car mercredi MmeL doit venir chez son amie (Barb. d'Aurev., 2eMemor.,1838, p. 376).Elle réveillait plus énergiquement les sens en léthargie de l'homme, ensorcelait, domptait plus sûrement ses volontés, avec son charme de grande fleur vénérienne (Huysmans, À rebours,1884, p. 78).Sa voix, c'était comme le reste, un sortilège de douceur (...) je vivais enveloppé aussi moi, un peu comme Jonkind en somme, dans l'ahurissement. Je vivais gâteux, je me laissais ensorceler (Céline, Mort à crédit,1936, p. 277).
2. [Par personnification; le suj. désigne un inanimé abstr.] « Le Rouge et le noir » (...) Quand ce roman ne révolte pas, il ensorcelle. C'est une possession comparable à celle de la « Comédie humaine » (Bourget, Essais psychol.,1883, p. 242).L'ingénieur littéraire qui approfondit et utilise toutes les ressources de l'art, lui apparaissent en Edgar Poë et l'émerveillement. Tant de vues originales et de promesses extraordinaires l'ensorcellent (Valéry, Variété II,1929, p. 131).
Rem. On rencontre ds la docum. ensorcelant, ante, adj. en emploi fig. Qui exerce une forte emprise. En partic. [En parlant d'une pers.] Qui exerce une forte emprise amoureuse, un grand pouvoir de séduction. (Quasi-) synon. charmant, enchanteur, séduisant. Comme elle pesait peu, cette petite fille, résignée à tous les abandons, dont le charme sentimental ne se révélait qu'à la longue, quand il la comparait à cette créature ensorcelante (Moselly, Terres lorr., 1907, p. 244). Pourtant ces banalités généreuses faisaient passer à travers cette masse humaine (...) un courant de haute tension, qui la faisait osciller au commandement de l'orateur (...) d'où venait la vertu ensorcelante de Jaurès? (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 448).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃sɔ ʀsəle], (j')ensorcelle [ɑ ̃sɔ ʀsεl]. Verbe en -eler doublant l'l (Littré). Cependant Balzac, supra, écrit ensorcèle. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin xiies. ensorcerer (Clemence Barking, Vie Ste Catherine, 2157 ds T.-L.); xiiies. ensorcelee (Rem. pop., Am. Salmon, Etudes rom. déd. à G. Paris, p. 261 ds Gdf. Compl.). Dér. de sorcier* : préf. en-*; dés. -er; ensorceler par dissimilation. Fréq. abs. littér. : 47 (ensorcelant : 17). Bbg. Duch. Beauté 1960, p. 107 (s.v. ensorcelant).

Ensorcelant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

ensorcelant

  1. (Figuré) Qui est propre à ensorceler.
    • La lumière, âme de cette terre âpre, était ensorcelante. Il fut près de l'adorer, …. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)

Forme de verbe

ensorcelant \ɑ̃.sɔʁ.sə.lɑ̃\

  1. Participe présent du verbe ensorceler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ensorcelant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENSORCELER. (J'ensorcelle; nous ensorcelons.) v. tr.
Troubler physiquement ou moralement par de prétendus sortilèges. Ce paysan prétendait qu'on lui avait ensorcelé ses vaches. Il y a quelque chose de si étonnant dans sa maladie, qu'on le croirait ensorcelé. Quel changement inexplicable dans ses manières : il faut qu'on l'ait ensorcelé! Je n'y comprends absolument rien : il faut qu'on m'ait ensorcelé. Il signifie, au figuré, Troubler par une violente passion, un amour qui va jusqu'à la folie, jusqu'à la fureur. Cette coquette dangereuse a ensorcelé ce jeune homme. Il obéit en tout à cette femme, il est vraiment ensorcelé.

Ensorcelant : définition du Littré (1872-1877)

ENSORCELANT (an-sor-se-lan, lan-t') adj.
  • Qui charme, qui plaît. Il ne se trouvera point que j'aie employé ni afféterie ni paroles ensorcelantes, La Fontaine, Psyché, II, p. 155. De la manière dont vous me peignez Marli, c'est un véritable lieu d'enchantement… mais surtout les discours du maître du château ont quelque chose de fort ensorcelant, et ont un charme qui se fait sentir jusqu'à Bourbon, Boileau, Corresp. de Boileau et de Racine, 16.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ensorcelant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ensorcelant ɑ̃sɔrsœlɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « ensorcelant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ensorcelant »

  • Qu’elle se rassure : son roman se défend amplement par lui-même, tant son décor emprunté à la littérature du terroir devient le fécond et ensorcelant prétexte lui permettant de creuser le sillon de thèmes éternels : la violence du fardeau que l’on impose à ses héritiers lorsqu’on les confine à un rôle, et la difficulté de s’épanouir pour qui souhaite refuser ce rôle. Le Devoir, «La femme qui rit»: rira bien qui rira la dernière | Le Devoir
  • Pour séduire ses convives lors de la soirée du 31 octobre, pourquoi ne pas miser sur un cocktail d’Halloween ensorcelant ? , 15 idées de cocktails d’Halloween ensorcelants - Elle à Table
  • Mais cela n’a fait qu’attiser l’intérêt de la gent féminine pour son profil. Qui sera encouragée à parcourir avec plus de curiosité le catalogue Netflix, à la recherche de cet éphèbe. Car Michele Morrone, 30 ans le 3 octobre prochain, parfait bilingue anglais-italien, et originaire de la région de Milan, est du casting de plusieurs productions internationales. Comme les séries « Les Médicis », où il incarne un capitaine de bateau, « Sirene », où il campe un triton ensorcelant, et « Le procès ». Cette série dans la veine de « Squadra criminale » nous replonge dans une enquête criminelle en talons hauts à travers les flashbacks d’un procès, avec moult rebondissements et personnages complexes. sudinfo.be, Qui est Michele Morrone, le beau gosse de «365 jours»?
  • Un jazz bariolé, ensorcelant et inattendu. C’est la promesse formulée par Pierre Bertrand – auréolé d’une Victoire du jazz en 2017 – et de son ensemble Caja Negra avec la réécriture inédite d’un album culte du maestro Duke Ellington. Sous les projecteurs, la finesse de la guitare de Louis Winsberg se marie avec brio à l’énergie bouillonnante de Minino Garay et les voix de Sabrina Romero et Paloma Pradal. Amphithéâtre de la Mer - 21 heures. Sur réservation. Nice-Matin, Découvrez le programme des concerts et spectacles à Cap-d’Ail cet été - Nice-Matin
  • Toute cette manière de redécouvrir à tâtons son environnement immédiat a quelque chose d’ensorcelant, que l’auteure rend bien. Le Journal de Montréal, Une solitude ensorcelante | Le Journal de Montréal
  • Inventif, surprenant, dépaysant, insolite, captivant, ensorcelant, le charme semble traverser le corps et aller plus loin que lui. Il ne passe jamais par la bêtise, non plus par l’intellect, mais est un rapport d’intelligence à l’autre. Le charme circule à la hauteur du cœur, il est flagrant ou il n’est pas. Le charme ? Une manière de s’entendre répondre « oui » sans avoir posé aucune question claire. Pourquoi les Françaises et particulièrement les Parisiennes ont tant de succès ? C’est à cause de leur charme inné. L'Orient-Le Jour, Qu’est-ce que le charme ? - L'Orient-Le Jour
  • Un acteur connaissant son travail devrait être capable de rendre l’horloge parlante ensorcelante. De Donald Sinden

Traductions du mot « ensorcelant »

Langue Traduction
Corse abbattimentu
Basque bewitching
Japonais 妖艶
Russe чарующий
Portugais encantador
Arabe خلاب
Chinois 迷人
Allemand bezaubernd
Italien affascinante
Espagnol fascinante
Anglais bewitching
Source : Google Translate API

Synonymes de « ensorcelant »

Source : synonymes de ensorcelant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ensorcelant »


Mots similaires