Enjoindre : définition de enjoindre


Enjoindre : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENJOINDRE, verbe trans.

[Le compl. d'obj. exprime un procès] Ordonner expressément.
A.− Vieilli. [Le procès est exprimé par un subst. désignant une action; le verbe peut être suivi d'un compl. second. introd. par à, désignant la pers. à qui l'ordre est donné] L'Église enjoint l'observation des fêtes (Ac.).Cf. aussi acquiescement ex. 7.
B.− [Le procès est exprimé par un énoncé verbal]
1. Cour. [Le compl. d'obj. est un inf. introd. par de; le verbe est suivi d'un compl. second. introd. par à, désignant la pers. à qui l'ordre est donné] Voici un ordre du cardinal duc qui enjoint d'achever la cérémonie nonobstant toute opposition (Dumas père, U. Grandier,1850, I, 4, p. 53).Il m'envoie au tableau noir, et m'enjoint de tracer un cercle. J'obéis (Colette, Cl. école,1900, p. 149):
1. ... le courrier m'a apporté une carte des autorités militaires m'enjoignant de me présenter dans quatre jours à la visite médicale. Green, Journal,1942, p. 234.
Emploi impers. Bien loin qu'ils [les chrétiens] aient le droit de fuir les hommes en Dieu, il leur est enjoint de retrouver Dieu dans les hommes (Mauriac, Cah. noir,1943, p. 366).
Par brachylogie, rare. [Le compl. d'obj. est un subst. compl. d'un verbe d'action implicite; enjoindre la prudence = enjoindre d'observer la prudence] Il lui enjoignit la plus grande prudence (Balzac, Annette,t. 4, 1824, p. 154).
2. Rare
a) [Le compl. d'obj. est une prop. complétive introd. par que dont le verbe est au subj.] :
2. [Le dauphin] manda aux villes du royaume que son intention n'était pas et n'avait jamais été d'appeler le duc de Bourgogne à son aide. Il enjoignit qu'une nouvelle lettre qu'il écrivait à ce duc fût partout publiée... Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 3, 1821-24, p. 396.
b) [Le compl. d'obj. exprime un ordre rapporté au discours dir. ou par un pron. neutre qui en reprend le contenu; le verbe est suivi d'un compl. second. introd. par à, désignant la pers. à qui l'ordre est donné] Elle lui enjoignit : − Dors, pauvre homme. Dors, si tu peux (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 346):
3. dona prouhèze. − Pourquoi essayerais-je de fuir alors que vous me conduisez là précisément où je voulais aller? don balthazar. − Et ce que j'avais refusé, c'est votre époux qui me l'enjoint! Claudel, Le Soulier de satin,1944, 1repart., 1rejournée, 5, p. 957.
C.− Rare, emploi abs. :
4. ... le colligeur de l'Almanach Hachette (...) a recueilli environ trois cents fautes (...) de français, et il les a redressées courageusement. Il ne donne pas d'explications; il enjoint. C'est un dites, ne dites pas dans toute la sécheresse brutale de ces sortes de manuels... Gourmont, Esthétique de la lang. fr.,1899, p. 134.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃ ʒwε ̃:dʀ ̥], (j')enjoins [ɑ ̃ ʒwε ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Cf. joindre. Étymol. et Hist. 1168-91 « commander expressément » (Chr. de Troyes, Perceval, éd. F. Lecoy, 3965). Francisation d'apr. joindre* du lat. injungere « infliger, imposer ». Fréq. abs. littér. : 222. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 432, b) 220; xxes. : a) 225, b) 317.

Enjoindre : définition du Wiktionnaire

Verbe

enjoindre \ɑ̃.ʒwɛ̃dʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Ordonner expressément.
    • Permettez-moi d’user de mon autorité de médecin, répondit Rébecca, pour vous enjoindre de garder le silence et d’éviter les réflexions émouvantes. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • (Absolument) Il ne demande pas, il enjoint !
    • L’Église enjoint aux fidèles l’observation du repos dominical. — (Arsène Darmesteter et Adolphe Hatzfeld, Dictionnaire général de la langue française, 1926)
    • - Dis-lui d’aller se faire estimer ailleurs ! enjoins-je au préposé. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, page 15)
    • […] j’avais à peine le temps de m’asseoir au salon, balançant mes petites jambes, avant qu’on m’enjoignît de me lever pour aller dire au revoir à la tante. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 148)

Note d’usage :

Une certaine liberté semble s’être instaurée à travers les siècles dans la phraséologie liée au verbe enjoindre. Ainsi trouvera-t-on assez fréquemment les formes ou variantes suivantes :
  • Le Gouvernement enjoint à son Ministre de reconsidérer son dossier.
  • Le Gouvernement enjoint son Ministre de reconsidérer son dossier.
  • Le Gouvernement enjoint son Ministre à reconsidérer son dossier.

De ces trois tournures, la première est la seule qui soit approuvée par les autorités normatives → voir joindre à.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Enjoindre : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENJOINDRE. v. tr.
Ordonner expressément. L'Église enjoint l'observation des fêtes. Les formalités que la loi vous enjoint. On enjoignit à tous les officiers de se rendre à leur poste. Il lui fut enjoint d'être à l'avenir plus circonspect dans ses discours.

Enjoindre : définition du Littré (1872-1877)

ENJOINDRE (an-join-dr'. Se conjugue comme joindre) v. a.
  • Commander expressément et avec autorité. On enjoignit à tous les officiers de rester à leur poste. On lui enjoint de répondre, Patru, Plaid. 5, dans RICHELET. Mon frère, un père enjoint que je vous satisfasse, Rotrou, Vencesl. I, 2.

    Par extension. Je sais bien en cela ce que l'honneur m'enjoint, Racan, Berg. II, 5, Idalie. Mon devoir m'enjoindra de répondre de vous, Rotrou, Vencesl. III, 3. Ma seule dignité m'enjoignait ce refus, Rotrou, ib. v, 9.

HISTORIQUE

XIIe s. L'office d'apostoile [pape], qui de Dieu nous est enjoins, …, Tailliar, Recueil, p. 500. Estre ensongiet [inquiétés] des honors cui l'om lur enjoint, Job, p. 466.

XIIIe s. Mes por Dieu traiez vos plus près, Et si escoutez mes pechiez, Et penitance m'enjoingniez, Ren. 28642.

XIVe s. La XIe rieulle [règle] est que nous devon enjoindre silence et repos au pacient, tant com li sans court [qu'il y a hémorrhagie] , H. de Mondeville, f° 39, verso. Mais bien vous fut enjoint, quand ce vint au livrer, Que, si li rois Englois ne voloit acepter La paix si faitement qu'on l'ot fait ordener, Qu'au noble roi Charlon vous fauroit retourner, Guesclin. 21396.

XVIe s. Tarchetius bailla les deux jumeaux à un nommé Teratius, luy enjoignant de les faire mourir, Amyot, Rom. 3. L'omoplate n'est point enjointe, mais plaquée seulement au derriere des costes de la poitrine, Paré, XIII, 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enjoindre »

Étymologie de enjoindre - Littré

Prov. enjonger, enjunher ; du latin injungere, de in, et jungere, joindre (voy. JOINDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de enjoindre - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin injungere → voir injonction.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enjoindre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enjoindre ɑ̃ʒwɛ̃dr play_arrow

Conjugaison du verbe « enjoindre »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe enjoindre

Évolution historique de l’usage du mot « enjoindre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enjoindre »

  • Revigorés le 9 juin par la décision du Conseil d’État de suspendre les relégations et d’enjoindre la Ligue de football professionnel (LFP) à réétudier le format de la L1, Picards et Toulousains ont été renvoyés vers la deuxième division par un vote de leurs pairs. Journal L'Union, Football: les clubs de Ligue 1 votent pour rester à 20 équipes, Amiens et Toulouse relégués
  • Même si aucun texte ne prévoit la valeur légale de cette attestation, chacune des parties, avec l’assistance de son avocat , doit être vigilante pour demander la production de cette pièce si cela n’a pas été fait spontanément. Le juge peut également enjoindre à l’une des parties ou aux deux de produire cet élément qui va lui servir à l’examen des patrimoines et déterminer la prestation compensatoire de l’époux demandeur. , Divorce : gare aux mensonges dans la déclaration de son patrimoine 
  • Le Venezuela de Nicolas Maduro a effectué plusieurs demandes pour récupérer l'équivalent d'un milliard de dollars (environ 886 millions d'euros) de lingots, tandis que Juan Guaido a écrit à deux reprises à la BoE pour lui enjoindre de rejeter ces demandes. Les Echos, La justice britannique reconnaît Juan Guaido président du Venezuela | Les Echos
  • Faute de réponse des pouvoirs publics, l’association fondée en 2017 par des pêcheurs et plongeurs sous-marins, s’est retournée vers le Conseil d’État pour enjoindre le ministre à se prononcer au sujet de ces deux espèces. Pour l’ADRM, le maigre commun et le bar passent très clairement entre les mailles de la loi. En effet, le maigre commun est l’une des trois espèces dont la pêche, régionalisée dans le Golfe de Gascogne, n’est pas visée par la réglementation européenne. Le Telegramme, Pêche au bar dans le golfe de Gascogne : la justice en passe de mettre son grain de sel - Économie - Le Télégramme
  • Divers exploitants de réseaux de télécommunications ont demandé au juge d’enjoindre à une ... La Gazette des Communes, Les déblais de travaux sur la voie publique sont des déchets

Traductions du mot « enjoindre »

Langue Traduction
Corse enjoint
Basque enjoin
Japonais 禁ずる
Russe предписывать
Portugais ordenar
Arabe أمر
Chinois 责成
Allemand einschreiben
Italien diffidare
Espagnol imponer
Anglais enjoin
Source : Google Translate API

Synonymes de « enjoindre »

Source : synonymes de enjoindre sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires