Engoncer : définition de engoncer


Engoncer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENGONCER, verbe trans.

A.− [Le suj. est un nom de vêtement, le compl. désigne une pers. ou une partie du corps hum.] Faire paraître le cou, comme enfoncé dans les épaules, de manière inélégante; p. ext. donner au buste, au corps, une apparence massive et raide. Le vêtement de prison qu'il a gardé l'engonce et le grossit encore (Gide, Souv. Cour d'ass.,1913, p. 639):
1. Sa boucle de ceinture était trop haute, sa collerette l'engonçait; ce peu d'élégance avait contribué sans doute au froid abord de Frédéric. Flaubert, L'Éducation sentimentale,t. 2, 1869, p. 180.
Surtout au passif et au part. passé
[Avec compl. circ. prép. dans] Le cou engoncé dans les épaules, elle se tassait, laide et grosse (Zola, Assommoir,1877, p. 776).Un factionnaire engoncé dans le vaste manteau (Courteline, Train 8 h 47,1888, 2epart., 4, p. 133).Les fantassins, debout, engoncés dans leurs équipements, paralysés par leurs fusils et leurs sacs (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 754).
[Avec compl. circ. prép. de] Engoncée de dentelles jusqu'au bout de son petit nez pointu (A. Daudet, Immortel,1888, p. 100).Il s'approche trop bouffi, trop engoncé de vêtements chauds (Frapié, Maternelle,1904, p. 80).
Emploi pronom. réfl. Enfoncer son cou (et p. ext. le buste) dans un vêtement, de manière à paraître gêné. Il s'engonçait sans sa cravate en songeant à ses dettes (Musset, Le Temps,1831, p. 84):
2. Michel, qui vivait le plus souvent le col largement ouvert, s'était engoncé ce jour-là dans je ne sais quel col-carcan... Gide, Journal,1917, p. 628.
P. métaph. Le tronc des arbres, que n'engonce plus le taillis, apparaît dans toute sa noblesse (Gide, Voy. Congo,1927, p. 715).
B.− Au fig.
1. [Sans compl. circ.] Rendre gauche, contraindre. Les traits de caractère engoncent (Sartre, Mots,1964, p. 155).
2. Surtout au passif et au part. passé. [Avec compl. circ. dans] Être pris tout entier, sans pouvoir s'en dégager. Engoncé dans ses recherches, il passait du laboratoire à l'amphithéâtre et de l'amphithéâtre au laboratoire (Borel, Champavert,1833, p. 72).D'une nature beaucoup moins complexe que son mari, elle était engoncée dans sa bonne volonté morale (Rolland, J.-Chr.,Maison, 1909, p. 975):
3. ... [il] m'est apparu comme une sorte de monde gelé, avec des artistes engoncés dans des gestes qui ne leur serviront désormais plus à rien ... Artaud, Le Théâtre et son double,1938, p. 54.
Emploi pronom. réfl. Il s'engonce dans son orgueil (Guéhenno, Jean-Jacques,1950, p. 51).
Rem. La docum. atteste a) Le part. prés. en emploi adj. Un éreintement de ces manches engonçantes (Goncourt, Journal, 1895, p. 830). b) Engoncement, subst. masc. État d'une personne engoncée. L'engoncement solennel dans le satin noir de sa robe montante (Id., ibid., 1867, p. 361). Au fig. L'engoncement dans le sérieux (Mounier, Traité caract., 1946, p. 414). c) Engonçage, subst. masc. Action d'engoncer (supra A). Si des godets assurent encore l'aisance du vêtement, ils sont massés en arrière sous un empiècement (...) qui évite tout engonçage (Le Monde, 18 oct. 1951, p. 9, col. 1). d) Engonçure, subst. masc., rare. Vêtement ou partie de vêtement qui engonce. D'un mouvement des épaules, il dégage bien son cou de l'engonçure des vêtements (Romains ds Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃gɔ ̃se], (j')engonce [ɑ ̃gɔ ̃:s]. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Prend une cédille devant a et o : j'engonçai(s), nous engonçons. Étymol. et Hist. [xives. ms. (Du chevalier qui fist les cons parler, éd. Montaiglon et Raynaud, VI, 181 : petitpié, gembes engoussees [T.-L. propose de corriger en engonssees])]; 1611 engoncé (Cotgr.); 1625-55 norm. [il] s'engonse (D. Ferrand, Muse norm., II, 78, 8 ds Héron). Dér. de gond* d'apr. le plur. gons; préf. en-*; dés. -er; p. compar. iron. entre une personne engoncée jusqu'au cou dans un vêtement et un pivot enfoncé dans un gond. Fréq. abs. littér. : 12.

Engoncer : définition du Wiktionnaire

Verbe

engoncer \ɑ̃.ɡɔ̃.se\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’engoncer)

  1. Habiller d’une façon disgracieuse, qui fait paraître le cou enfoncé dans les épaules, en parlant d’un vêtement.
    • Sa boucle de ceinture était trop haute, sa collerette l’engonçait; ce peu d’élégance avait contribué sans doute au froid abord de Frédéric. — (Flaubert, L'Éducation sentimentale, t. 2, 1869, p. 180)
    • […] et tout cela, les consoles, le roi de Rome, les maréchaux, les dames jaunes, avec la taille montante, la ceinture haute, cette raideur engoncée qui était la grâce de 1806… — (Alphonse Daudet, Le siège de Berlin, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, pages 42-43.)
    • Le lendemain matin, dès neuf heures, ces demoiselles sont engoncées dans leurs robes fortement empesées. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 233.)
    • Les contemporains ont les uns raillé, les autres déploré la superbe engoncée du président du Conseil de 1873 à 1877. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Je ne reconnaissais pas Fabrizio, figé dans l’attention tendue, et que son grand caban de mer engonçait et rivait au pont. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951, page 194)
    • (Figuré)Sous la clarté de l'aurore boréale se dessinaient quelques arêtes engoncées de neige, … — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • (Figuré)Je n'ai rien vu de plus engoncé dans les préjugés niais, dans l'égoïsme cynique et dans le matérialisme inconscient que ces trois bourgeois de province. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • Voilà l'image de ma vie :je devrais fredonner gaiement sous la douche, tout à la joie de ce jour nouveau, et je m'engonce dans l’amère moiteur de maussades ruminements. — (Patrick Cauvin, Huit jours en été, Jean-Claude Lattès, 1979, chap.1)
    • On est là, tout engoncé dans le fauteuil, tout vaporeux, flottant dans la soyeuse blouse vague que le coiffeur vous a fait enfiler. — ( Philippe Delerm, La sieste assassinée, Gallimard, coll. Folio, 2001, p. 23.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Engoncer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENGONCER. v. tr.
Habiller d'une façon disgracieuse, qui fait paraître le cou enfoncé dans les épaules, en parlant d'un Vêtement. Cet habit vous engonce. Il a l'air bien engoncé dans ce manteau. Il est tout engoncé.

Engoncer : définition du Littré (1872-1877)

ENGONCER (an-gon-sé. Le c prend une cédille devant a ou o : j'engonçai, nous engonçons) v. a.
  • Faire paraître, en parlant d'un habit, le cou enfoncé dans les épaules. Cet habit vous engonce.

    S'engoncer, v. réfl. Enfoncer le cou dans les épaules, ou s'habiller de façon à paraître engoncé. S'engoncer dans son habit, dans sa cravate.

HISTORIQUE

XVIe s. Engoncer [embarrasser], Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « engoncer »

Étymologie de engoncer - Littré

En 1, et gond ; engoncer étant comparé à l'état d'une porte mise en ses gonds ; portug. engonzo, gond ; ital. gonzo, gond ; espagn. gonce.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de engoncer - Wiktionnaire

Dérivé de gond (d'après son pluriel en ancien français gons), avec le préfixe en- et le suffixe verbal -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « engoncer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
engoncer ɑ̃gɔ̃se play_arrow

Conjugaison du verbe « engoncer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe engoncer

Évolution historique de l’usage du mot « engoncer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « engoncer »

  • Plutôt que de s'engoncer dans des mètres de tulles aussi peu pratiques qu'inconfortables, le jogging apparaît comme le plus gros pied de nez aux conventions qui osent encore dire qu'il faut souffrir pour être belle ! D'autant que le podium ne cesse de s'approprier le survêtement, le déclinant en matières luxueuses, style travaillé et coupe parfaite. Même pas besoin d'oublier son projet de se marier en Gucci. , Et si on se mariait en jogging comme Cardi B ? - Puretrend
  • La crise du coronavirus est venue s’engoncer dans ce terrain meuble. La pénurie initiale de masques, l’inertie gouvernementale et l’incompétence manifeste pour relancer les chaînes de production ou en commander en temps et en heure, le défaut de tests pour cause de délocalisations et de manque de réactif, le refus de réquisition pour établir des chaînes de production de respirateurs, l’abandon de souveraineté qui se traduit par un déficit de médicaments…telle est ici l’impolitique du gouvernement et de ses prédécesseurs. Marianne, Pénurie, incompétence et impréparation : vers une crise de légitimité du pouvoir ? | Marianne
  • Dans les années 1920, la tenue de rigueur pour pratiquer le tennis était immanquablement composée d'un pantalon et d'une chemise en popeline à manches longues, qui avait tendance à engoncer les joueurs. En bon dandy et futur entrepreneur, René Lacoste va, sans le savoir, chahuter les codes vestimentaires de l'époque en lançant la chemise Lacoste. Le Point, Sur les pas de René Lacoste #6 : un polo nommé désir - Le Point
  • C’est vers 11h30 minutes, le cortège transportant la dépouille de Madame veuve Menye née Germaine Atsina s’est quitté de la résidence de Yaoundé pour ebranle pour le Sud, avant de s’engoncer dans la foret dense tropicale où l’enterrement est prévu ce samedi,04 avril 2020 a Ma’an village ;dans  une stricte intimité familiale en raison du contexte lié au Coronavirusce Les Scoops d'Afrique, Cameroun:Le dernier voyage de Germaine Menye pour Ma'an - Les Scoops d'Afrique
  • Tout est raconté du point de vue de l'occupant, qui a vite fait de s'engoncer dans une vie bourgeoise - on a droit à maintes soirées arrosées - pour faire passer le mal du pays. La Presse, The Aftermath: une belle occasion ratée **
  • Mais le problème est ailleurs : Afin de rendre plus crédible ces chats chantants dans l’espoir d’être choisis par l’aîné de leur clan pour vivre une nouvelle vie, Tom Hooper a pris le parti de créer des créatures hybrides dopées aux effets spéciaux jusqu'aux oreilles . Dans cette débauche de CGI, le spectateur ne sait plus où donner de la tête : Rebel Wilson en grosse chatte à la tête d’une armée de cafards, James Corden en fouineur de poubelles ou Taylor Swift distribuant de l’herbe à chat comme de la drogue. A l’origine de la comédie musicale d’Andrew Lloyd Weber en 1981, il y avait un recueil de poèmes de T.S. Eliott très christique où des chats rêvaient de résurrection. De poétique, il ne reste pas grand-chose dans ce grand barnum où s’enchaînent les numéros et les guest stars. Taylor Swift était-elle trop chère pour faire le film dans sa totalité ? Ian Mc Kellen cabotine et on ne s'explique pas le grand manteau de fourrure qui vient engoncer Judi Dench dans un numéro de reine mère assez fade. On croirait assister à une revue dans un cabaret acrobatique. Premiere.fr, Cats : Chat fait peur ! [Critique] | Premiere.fr
  • Avant de se retrouver engoncer dans leur box, ils sont allés défier le Mont Blanc, dont ils ont ramené ces belles images. Et comme ils sont dévoués à la cause jusqu’au bout, ils ont déployé leurs couleurs Tech3 qui atteignent donc déjà des sommets ! Paddock GP, MotoGP : l’équipe Tech3 atteint déjà des sommets ! - Paddock GP

Traductions du mot « engoncer »

Langue Traduction
Corse impastà
Basque nahaspilatu
Japonais 絡み合う
Russe опутать
Portugais enredar
Arabe تشابك
Chinois
Allemand verwickeln
Italien entangle
Espagnol enredar
Anglais entangle
Source : Google Translate API

Synonymes de « engoncer »

Source : synonymes de engoncer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « engoncer »



mots du mois

Mots similaires