La langue française

Énoncé

Sommaire

  • Définitions du mot énoncé
  • Étymologie de « énoncé »
  • Phonétique de « énoncé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « énoncé »
  • Citations contenant le mot « énoncé »
  • Traductions du mot « énoncé »
  • Synonymes de « énoncé »
  • Antonymes de « énoncé »

Définitions du mot énoncé

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉNONCÉ, subst. masc.

A.− Gén. dans la lang. de la procédure judiciaire. Action d'énoncer, fait d'énoncer. Synon. usuel énonciation :
1. Mon avocat m'a quitté en disant : « le président du jury va lire les réponses. On ne vous fera entrer que pour l'énoncé du jugement. » Camus, L'Étranger,1942, p. 1199.
B.− Résultat de l'action d'énoncer; termes dans lesquels on énonce quelque chose. Énoncé de la question, d'une vérité. Je pense, mon ami, que le simple énoncé de cet événement doit me dispenser de phrases et de commentaires (Bloy, Journal,1895, p 169):
2. ... l'énoncé d'un fait ne peut être que vrai ou faux. Il n'en serait pas de même pour une proposition quelconque; si cette proposition est l'énoncé d'une convention, on ne peut pas dire que cet énoncé soit vrai, au sens propre du mot, puisqu'il ne saurait être vrai malgré moi et qu'il est vrai seulement parce que je veux qu'il le soit. Poincaré, La Valeur de la sc.,1905, p. 225.
3. Énoncés imparfaits, évidemment, comme toutes choses humaines, mais pourtant susceptibles du degré de précision qu'on demande à de bonnes formules juridiques, ou à des lois relatives aux phénomènes naturels. Lalande, La Raison et les normes,1948, p. 6.
Simple énoncé (des faits). Ce qu'on énonce sans explication ou développement (cf. Ac. 1835-1932).
Spécialement
1. DR. ,,Faux énoncé. Énoncé par lequel on rapporte un fait reconnu faux`` (DG). Énoncé d'une loi, d'un jugement. Formule exacte ou fixe exprimant la loi, le jugement.
2. MATH., SC. Ensemble des données exposant ce que l'on doit résoudre, démontrer. Énoncé d'un théorème, du problème. − Anaïs, au tableau. Lisez l'énoncé. C'est un problème assez compliqué (Colette, Cl. école,1900, p. 120).
P. ext. Désormais, l'énoncé du problème est tout clair : que veut-on, quand on veut vraiment tout ce qu'on veut? (Blondel, Action,1893, p. 133).
3. LING. Segment de la chaîne parlée produit par un seul locuteur et situé entre deux silences. On décrira les unités syntaxiques présentes (...) en allant des plus petites aux plus grandes, soit dans l'ordre : le mot, le syntagme, l'énoncé minimum et le discours (Coyaud, Introd. à l'ét. des lang. documentaires,1966, p. 23).La phrase est un énoncé analysé, l'énoncé est une production linguistique « brute », antérieure à l'observation (Lang.1973) :
4. L'énoncé simple est l'unité fonctionnelle d'énonciation, constituée naturellement par le nucléus, et par des transferts variés. L'énoncé complexe est l'unité d'énonciation construite d'énoncés simples par coordination. Pottier, Ling. gén.1974.
5. Dès le xviiesiècle, l'on voit apparaître dans les dictionnaires français les fragments observés de discours appelés citations. Ceci, à l'intérieur du système puriste et prescriptif de l'époque classique, ces énoncés étant retenus non dans l'intention de décrire, mais dans celle de montrer des modèles. Le terme même d'exemple (...) atteste qu'il en reste quelque chose. A. Rey, Le Lexique : images et modèles. Du dictionnaire à la lexicologie,Paris, Colin, 1977, p. 35.
Énoncé réduit. ,,Énoncé de phrase complexe plus long qu'un syntagme mais syntaxiquement trop incomplet pour former une phrase`` (Mise au point des normes de rédaction de la rubrique d'analyse synchronique des articles du TLF, pour le tome 6, 17 janv. 1977); cf. en outre TLF, t. 4, préf., p. VIII.
SYNT. Énoncé minimal, minimum, expansionnel, complet ou incomplet (Thinès-Lemp. 1975). Énoncé grammatical, sémantique.
Prononc. et Orth. : [enɔ ̃se]. Ds Ac. 1694-1932. Fréq. abs. littér. : 450. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 772, b) 365; xxes. : a) 643, b) 672.

Wiktionnaire

Nom commun

énoncé \e.nɔ̃.se\ masculin

  1. Ce qu’on énonce.
    • Sieger dira qu’il énonce en exégète et non en théologien […], et que citer un auteur n’est pas reprendre à son compte l’énoncé. — (De l’art du passage: histoire et représentation, L’Harmattan, 2010, note de bas de page 515)
    • Un simple énoncé, une chose avancée sans explication, sans développement.
  2. (Éducation) Question écrite d’un exercice scolaire ou d’un examen scolaire.
    • L’énoncé du problème.
    • Lorsque M. le directeur, dans la cour au milieu de ses maîtres, lut à haute voix le fatal énoncé : il dit – oui, il le dit devant moi – qu’à première vue, il n’y comprenait rien lui-même. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 297)
  3. (Linguistique) Un mot ou une séquence des mots, souvent une phrase, par un seul locuteur, comme unité d’énonciation dépendante du contexte.
    • Le large éventail parémiologique de cet ouvrage témoigne d’un fait évident : les proverbes coexistent avec d’autres énoncés et formules sentencieuses. Il faut en définir la nature et les distinguer des proverbes. — (Julia Sevilla Munoz, Les proverbes et phrases proverbiales français, et leurs équivalences en espagnol, ‎2000, dans Langages, 34e année, n° 139, (2000), La parole proverbiale, p.100)
    • A présent, les médiateurs observent que les jeunes se charrient sur leurs parents, leur mère, leur sœur, avec des énoncés comme « ta mère la pute » par exemple. En ce sens, les pratiques des jeunes sont devenues conformes avec la réalité noire américaine décrite par Labov. — (Insultes, injures et vannes : en France et au Maghreb, éditrice Aline Tauzin, Centre de recherche et d'études en arabe maghrébin, Editions Karthala, 2008, p. 171)

Forme de verbe

énoncé \e.nɔ̃.se\

  1. Participe passé masculin singulier de énoncer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉNONCÉ. n. m.
Ce qu'on énonce. L'énoncé d'un problème, d'une vérité. Un simple énoncé, Une chose avancée sans explication, sans développement.

Littré (1872-1877)

ÉNONCÉ (é-non-sé, sée) part. passé.
  • 1Rendu en termes nets. Les faits énoncés dans ma lettre.
  • 2 S. m. Ce qu'on énonce. L'énoncé d'un théorème, d'un problème. Simple énoncé des faits. La loi est précise dans son énoncé. Il voulait qu'on mît après l'énoncé des propositions que…, Bossuet, Lett. quiét. 453. Le pape Eugène sur cet énoncé ordonna la dissolution du concile, Voltaire, Mœurs, 86. Montesquieu, ayant à présenter quelquefois des vérités importantes dont l'énoncé absolu et direct aurait pu blesser sans fruit, a eu la prudence louable de les envelopper, et par cet innocent artifice les a voilées à ceux à qui elles seraient nuisibles, sans qu'elles fussent perdues pour les sages, D'Alembert, Éloges, Montesquieu. La question se réduit à déterminer l'orbite que la lune décrit en vertu de l'action que la terre et le soleil exercent sur elle ; et cette question, déjà trop réduite dans cet énoncé, renferme encore assez de difficultés, pour qu'on ne soit pas tenté d'en ajouter de nouvelles, D'Alembert, Disc. prélim. syst. monde, Œuvr. t. XIV, p. 93, dans POUGENS.

    Un simple énoncé, une chose avancée sans développement ou explication.

    Un faux énoncé, une chose avancée contre la vérité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « énoncé »

Du verbe énoncer avec le suffixe .
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « énoncé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
énoncé enɔ̃se

Évolution historique de l’usage du mot « énoncé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « énoncé »

  • En politique le meilleur moyen de résoudre un problème est de nier l’énoncé. De André Frossard
  • Si le mot énoncé peut-être parfois dangereux, plus dangereux encore sera le mot supprimé. De Luc Rochefort / Sa marotte
  • Un dilemme, c'est une proposition philosophique dont l'énoncé fait jouir les belles consciences et l'application périr les démocraties. De Jacques Faizant / Le Point - 12 Octobre 1981
  • L'énoncé d'un fait serait : celle que j'aime n'est pas avec moi, alors je me sens seul... Un seul être vous manque et tout est dépeuplé est l'art de dire immensément. De Elsa Triolet
  • Placés dans un premier temps en détention provisoire, pendant 7 mois, puis sous contrôle judiciaire, les deux prévenus comparaissaient ce mardi devant le tribunal correctionnel d’Albi. Mais les prévenus n’ont pas attendu leur jugement et, voyant une voiture de police arriver peu avant l’énoncé de la peine, ont choisi de prendre la fuite. ladepeche.fr, Albi : les deux "pyromanes" s'enfuient du tribunal avant l'énoncé du jugement - ladepeche.fr
  • C’est en juillet que les Canadiens pourront mesurer une première fois l’impact économique de la pandémie sur le trésor fédéral. Justin Trudeau a annoncé que son ministre des Finances présentera un énoncé économique le 8 juillet. , Le ministre fédéral des Finances présentera un énoncé économique en juillet | Le Régional
  • Pour être plus rigoureux, l'énoncé ci-dessus donné nécessite l'utilisation d'une distance euclidienne pour donner un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution...) aux longueurs mentionnées (AB, BC, ...). Un énoncé plus général et précis est donné dans le cadre de la géométrie affine (La géométrie affine est la géométrie des espaces affines : il s'agit grossièrement d'ensembles de points définis par des propriétés spécifiques permettant de parler d'alignement, de parallélisme, d'intersection. Les notions de...). Dans ce cadre, la notion de longueur est remplacée par celle de mesure algébrique, et seul le rapport a un sens (voir plus loin). Techno-Science.net, 🔎 Théorème de Thalès - Définition et Explications

Traductions du mot « énoncé »

Langue Traduction
Anglais states
Espagnol estados
Italien stati
Allemand zustände
Chinois 状态
Arabe تنص على
Portugais estados
Russe состояния
Japonais
Basque states
Corse stati
Source : Google Translate API

Synonymes de « énoncé »

Source : synonymes de énoncé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « énoncé »

Partager